L'évolution des modes de transports touristiques en milieu urbain ...

-

Documents
112 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Master, Supérieur, Master
  • redaction
  • mémoire - matière potentielle : fin d' année
Université de Toulouse Le Mirail Centre d'Etude du Tourisme, de l'hôtellerie et des Industries de l'Alimentation site de Foix Master 1 tourisme et développement L'évolution des modes de transports touristiques en milieu urbain : enjeu pour un tourisme durable Juin 2010 Présenté par : Camille Bardinet Année universitaire 2009-2010 Sous la direction de : Pierre Torrente
  • site de foix
  • abord aux relations
  • transports
  • face au développement touristique
  • démocratisation de l'automobile individuelle au xixème siècle
  • aujourd
  • développement touristique
  • très
  • ainsi
  • xixème siècle
  • année universitaire
  • années universitaires
  • milieux urbains
  • milieu urbain
  • hui
  • développement
  • développements
  • transport
  • tourismes
  • tourisme
  • villes
  • ville

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 87
Langue Français
Signaler un problème


Université de Toulouse Le Mirail
Centre d’Etude du Tourisme, de l’hôtellerie et des Industries de l’Alimentation
site de Foix

Master 1 tourisme et développement

L’évolution des modes de transports
touristiques en milieu urbain :
enjeu pour un tourisme durable





Juin 2010

Présenté par :
Camille Bardinet


Année universitaire 2009-2010 Sous la direction de : Pierre Torrente




























Université de Toulouse Le Mirail
Centre d’Etude du Tourisme, de l’hôtellerie et des Industries de l’Alimentation
site de Foix



Master 1 tourisme et développement


L’évolution des modes de transports
touristiques en milieu urbain :
enjeu pour un tourisme durable


Juin 2010

Présenté par :
Camille Bardinet


Année universitaire 2009-2010 Sous la direction de : Pierre Torrente




Remerciements







Je tiens à remercier le CETIA de Foix ainsi que toute l’équipe d’enseignants
pour ces deux années passées très riches en rencontres et en apprentissages.

Je remercie Monsieur Torrente, mon enseignant tuteur, pour ses conseils et
critiques avisés.

Je remercie également mes camarades de classe pour les échanges
d’expériences et le partage des connaissances qui ont été très formateurs.


Merci à mon entourage, ma famille, mes amis, tous ceux, d’ici et d’ailleurs, qui
m’ont aidée, soutenue, qui ont participé à la correction des fautes ou qui m’ont
fourni des informations pour la rédaction de ce mémoire de fin d’année.












Sommaire



Introduction……………………………………………………………………………..…...........................................1
Partie I) La place des transports dans le développement touristique en milieu urbain……….3
A) Le tourisme durable en milieu urbain rendu possible grâce aux transports………………. ........3
B) L’évolution de l’offre de transports urbains face au développement tou rist.......... iqu....1e 1
C) Les transports, aujourd’hui au cœur des préoccupations de développement durable…... .17
Partie II) L’évolution des pratiques de transports touristiques en milieu urbain……..........27
A) La voiture n’est pas une fatalité……………………………………………………................................. ...27
B) L’adaptation progressive de l’offre…………………................................35
C) Le tourisme, vecteur de durabilité urbaine…………………………………………………………………….. 45
Partie III) L’apparition des formes alternatives de transports touristiques urbains : le cas de
Bordeaux……………………………………………………………………………………….55
A) Présentation du territoire touristique…………………………………………………………………………….. 55
B) L’action des politiques de transport urbain……………………………….. 61
C) Une offre de plus en plus adaptée……………………………………………..67
Conclusion……………………………………………………………...…………..................................................77

Bibliographie………………………………………………………………………………………………………………………
Annexes………………………………………………………………………………………………………………………………
Lexique……………………………………………………………………………………………………………………………….
Sigles et abréviations………………………………………………………………………………………………………….
Table des matières………………………………………………………………………………………………………………




Introduction



Une ère s'achève.

Voilà trente-cinq ans, Georges Pompidou voulait des villes dessinées par et
pour l’automobile.
Celle-ci a investi les espaces publics, chassé les tramways, grignoté les
trottoirs.
La voiture était symbole de prospérité, d’accomplissement individuel, de
bonheur familial et de liberté.

Et si la liberté était en train de changer de camp ?

L’ère du « tout voiture » en milieu urbain semble avoir atteint ses limites.
Conduire en ville était un plaisir ; c’est devenu une contrainte.
Pire, la voiture n’est même plus à la mode.
Pollution, encombrements, nuisances en tout genre, l’automobile est devenue
un fléau en ville qui détériore le cadre de vie local et met en péril l’avenir
global de la planète.

Les déplacements locaux évoluent progressivement vers l’abandon de
l’automobile particulière pour privilégier les transports doux ou en commun se
révélant moins chers, plus rapides et plus écologiques.

L’activité touristique, très présente dans les milieux urbains, auparavant
uniquement conditionnée par la voiture est elle aussi touchée par ces
changements de comportement de mobilité.
L’accès aux pôles urbains offre aujourd’hui un large choix de transport pour les
voyageurs (train, bateau, avion, bus…)
Les déplacements en voiture dans une ville peu ou pas connue se révèlent
difficiles et mettent en péril la satisfaction des touristes et l’image de la ville en
elle-même. (Pollution visuelle)

Parallèlement, une nouvelle offre de transports alternatifs à la voiture se
développe en ville.
Transports en commun propres, Vélos, voies piétonnes laissent présager un
avenir plus durable en milieu urbain.

Dans ce cadre là, les perspectives d’avenir poussent à la réflexion.
Face à l’évolution des comportements touristiques et à la diversification de
l’offre, les transports urbains sont ils un support pour un tourisme durable ?
Il est ainsi légitime de se demander si l’offre de transport urbain est
compatible avec les déplacements touristiques et si l’introduction de transports
alternatifs en ville peut être facteur d’un développement plus durable.

Pour réfléchir à ces problématiques au cœur de l’actualité, nous nous
proposons d’étudier tout d’abord la place des transports dans le
développement touristique en milieu urbain (partie I), l’évolution des pratiques
de transport touristique en ville (partie II) et enfin l’apparition des formes
alternatives de transport touristique urbain illustrée par le cas de la ville de
Bordeaux (partie III).











Partie I - La place des transports dans le
développement touristique en milieu urbain



Le tourisme, depuis ses débuts est conditionné par les déplacements. A l’origine, les mobilités de
personnes étaient seulement réalisées par la marche à pied.
Puis, progressivement, le progrès technique à fait son effet et les moyens de transports se sont
développés permettant aux voyageurs d’aller toujours plus lo in.

Toutefois, les bouleversements écologiques actuels marquent un tournant dans l’évolution des
transports.
La prise de conscience générale et l’apparition d’une volonté d’organiser un développement plus
durable de nos sociétés tendent à recadrer ces mobilités qui tout en permettant la découverte de
l’ailleurs se révèlent très dangereuses pour l’aveni nr deotre planète.

Pour découvrir cette relation interdépendante du tourisme et des transports nous étudierons
successivement la place des transports dans la mise en œuvre du tourisme durable en milieu urbain
(A), l’évolution de l’offre de transports urb ainfacse au développement touristique (B) et enfin
l’importance des transports dans la mise en œuvre d’un développement durab le. (C)

A) Le tourisme en milieu urbain rendu possible grâce aux transports

Voyager est une aspiration propre à chacun d’entre nous mais cette seule volonté ne suffit pas pour
devenir touriste.
L’aménagement et l’organisation du voyage sont une nécessité qui nous dépassent lorsque nous
sommes touristes mais qui nous permettenaccét d’der à cet état.
La possibilité de visiter, de dormir, de manger, de se déplacer, de partager ou encore d’être informé
est organisée par un processus externe visant à nous garantir le bon déroulement de nos vacances.

Dans ce cadre là, le transport entre en jeu : il est le seul moyen de se déplacer physiquement sur des
distances plus ou moins longues, de notre lieu de vie quotidienne à notre lieu de vacances.
Sa relation avec le tourisme devient alors évidente, les enjeux d’aujourd’hui permettant
l’encadrement raisonné de ce lien.
Le réchauffement climatique, la multiplication du nombre de touristes, la fragilité de
l’environnement, l’accès à la culture sont autant d’enjeux qui nécessitent la mise en place d’un
tourisme durable.

Les espaces urbains, centres de rencontre d’un grand nombre d’individus sont aujourd’hui des
espaces touristiques qu’il est nécessaire de maîtri ser.
Les transports font partie intégrante de ce programme très complexe. Ils sont nécessaires aux
déplacements de la population locale et touristique mais restent difficilement organisables et
maîtrisables sur le long terme.
Pour étudier l’impact des transports sur le développement touristique, nous réfléchirons tout
d’abord aux relations entre transport et tourisme (1), puis aux ns relatioentre ceux ci et le
développement durable (2), nous étudierons les caractéristiques du tourisme urbain (3) et enfin nous
ferons l’inventaire des différents moyens de transports traditionnels en milieux urbain s (4).
1) La relation entre transport et tourisme

On observe une interdépendance de fait du tourisme et des transports mais également au niveau de
leur développement

a) L’interdépendance du tourisme et des transport s.

Depuis ses origines la pratique du tourisme est véhiculée par une aspiration de découverte de
l’ailleurs, de l’autre. Elle implique une volonté de quitter son domicile, ses habitudes et son lieu de
vie quotidienne, pour des raisons personnelles, pour aller vers un lieu peu connu ou dont on a
entendu parler.

En 1948, l’assemblée générale des Nations Unies met en place la déclaration universelle des droits de
l’homme.
L’article 13 de ce texte consacré affirme q tuoe ute« personne a le droit de circuler librement et de
choisir sa résidence à l’intérieur d’un » Etetat également que « toute personne a le droit de quitter
tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ».
Ce texte est donc à l’origine de la liberté d’être touriste ou v oyageur.

Mais cette liberté en révèle une autre : celle de pouvoir se déplacer.
Ainsi, cette action volontaire qu’est la pratique du tourisme est tributaire de la mobilité des hommes.
En effet, il faut avoir la possibilité de se mouvoir pour découvrir, notamment lorsque les distances à
parcourir sont importantes.
Le transport de personnes dit « en commun » entre alors en jeu. Il est le fait de porter plusieurs
personnes d’un lieu à un au tre.

ème Le progrès industriel, au XIX siècle, permet l’apparition successive des moyens de transports
touristiques tels qu’on les connaît aujourd ’h: le uibateau à vapeur, le chemin de fer, la route et enfin
le transport aérien.
Ainsi, en 1783, le premier bateau à vapeur apparaît. Cette navigation commence sur les rivières et
sur des trajets courts, comme la traversée de la Manche.
Par la suite, en 1837, nous assistons à l’apparition du train qui va révolutionner le transport en
commun.
En France, La ligne ferroviaire Paris/Saint-Germain-en-Laye est la première à être principalement
destinée au transport de voyageurs.
A partir de 1850, les chemins de fer se construisent à un rythme accéléré et constituent les prémisses
du maillage raccordé avec les pays voisins.
La route touristique, quant à elle, existe depuis l’époque romaine pour les voyages à pied ou à cheval
(elle permettait à Rome d’assoir son pouv oir).
ème Sa mise en réseau est étroitement liée à la démocratisation de l’automobile individuelle au XIX
siècle.
èmePour finir, le transport aérien apparaît au XX siècle et ouvre des perspectives de découvertes
internationales jamais imaginées.
La mobilité touristique, accessible à tous, devient très vite un mode de vie. Le nombre de touristes se
multiplie d’années en années et l’accès au tourisme est aujourd’hui assez dém ocratisé.
Parallèlement à cela, l’économie des transports est également dépendante des fluistiqx utoes urqui
constituent aujourd’hui sa clientèle majoritaire.
Ainsi, le tourisme ne peut fonctionner sans transports tandis que l’offre de transport a besoin de sa
clientèle touristique.
b) Le développement du tourisme et celui des transports sont inter-liés

Nous venons de voir que le tourisme est devenu un produit de consommation courante car le
développement des transports a su répondre aux nécessités de mobilité.
Ces deux industries se développent l’une par rapport à l’au tre.
En effet, le développement du tourisme entraîne celui des transports et réciproquement.