//img.uscri.be/pth/3238d5e8647f8001ca346e2ddecdc73c416f2605
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

L'officiel Studyrama des Etudes Supérieures Sud-Ouest 2015

De
132 pages
L'officiel Studyrama des Etudes Supérieures 2015 pour le région Sud-Ouest : Aquitaine, Charente, Limousin et Midi-Pyrénées.
L’an prochain vous allez faire votre entrée dans le nouveau monde de l’enseignement supérieur. Mais comment l’appréhender ? Vous souhaitez vous réorientez ?
Vers quelle formation vous diriger ?... Autant de questions auxquelles répondra cet Officiel. Vous
y trouverez toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études supérieures et vous découvrirez les secteurs et les métiers qui ont la cote. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les cursus et formations qui existent (diplômes, écoles, prépa…), n’hésitez pas à faire votre
recherche dans notre annuaire des formations sur studyrama.com
Voir plus Voir moins
L’école de Mode, depuis 1841
PORTES OUVERTES Les samedis 13 décembre 2014 24 janvier, 14 février, 7 mars, 11 avril et 6 juin 2015
RENTREES 2015 Programme“Styliste Designer Mode”& Formation intensive en Stylisme/ Modélisme Et aussi... Formations enFashion Businessà Paris
de 14h à 18h  Entrée libre
11/15 cours Edouard Vaillant, 33000 Bordeaux 05 56 51 34 93 / bordeaux@esmod.com Etablissement d’Enseignement Supérieur Privé déclaré au Rectorat de Bordeaux
.
WWW.ESMOD.COM
34/38, rue Camille Pelletan 92309 Levallois-Perret cedex Tél. : 01 41 06 59 00 Fax : 01 41 06 59 09 www.studyrama.com e-mail : info@studyrama.com SAS au capital de 2 734 555c
DirectionDirecteur de la publication : Jean-Cyrille Boutmy Directeur des médias : Nicolas Fellus-Vannier
RédactionRédactrice en chef : Julie Mleczko Rédactrice en chef déléguée : Aziza Sellam Secrétaire de rédaction : Aurélie Arrijuria Ont collaboré à ce numéro : Eloi Besson, Karine Darmon, Hélène Dorey, Mathilde Goncalves, Julie Mleczko, Mélodie Moulin, Aziza Sellam, Rachida Soussi, Audrey Steeves, Antoine Teillet
FabricationChef de fabrication : Gaëlle Lemarchand Assistantes de fabrication : Aude Gourdon, Laura Scott, Angélique Rouxel, Anne-Claude Vilo Exécution graphique : Alexandre de Gassowski, Laëtitia Danthez, Séverine Coatalen
PublicitéDirecteur commercial groupe : Franck Terrier Directrice régional : Arnaud Chabat
Imprimé par : BOCCIA – Dépôt légal à parution
Crédits photo : Fotolia - iStock.
SOMMAIRE
Édito L’an prochain vous allez faire votre entrée dans le nouveau monde de l’enseignement supérieur. Mais comment l’appréhender ? Vous souhaitez vous réorientez ? Vers quelle formation vous diriger ?... Autant de questions auxquelles répondra cet Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études supérieures et vous découvrirez les secteurs et les métiers qui ont la cote. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les cursus et formations qui existent (diplômes, écoles, prépa…), n’hésitez pas à faire votre recherche dans notre annuaire des formations surstudyrama.com.
 Formationii
Aziza Sellam, rédactrice en chef déléguée
MAPB - Admission-postbac : tout savoir pour bien s’inscrire ! MPetit B.A.-BA de l’université MEntretien avec Catherine Vautrin, présidente de l’AVUF MEntretien avec Alain Juppé, maire de Bordeaux MEntretien avec Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Bordeaux MEntretien avec Hélène Bernard, rectrice de l’académie de Toulouse MLes IEP, une marque en plein essor MLa Prépa, la voie royale MDossier spécial BTS/DUT MTout savoir sur les écoles de commerce MÉcoles d’ingénieurs, des modèles en pleine évolution MCes écoles qui accordent aussi de l’importance au cadre de vie MAprès bac +2, de nombreuses opportunités MÉtudier à l’international MTout savoir sur l’alternance MResponsable de développement commercial : le diplôme qui monte
 Vivre et étudierii
MVivre et étudier à Limoges MVivre et étudier à Tarbes MVivre et étudier à Pau MVivre et étudier à Angoulême MVivre et étudier à Périgueux
 Secteurs / Métiersii
MLes écoles spécialisées : le choix d’un métier MSecteurs : Arts / Santé / Banque-Finance / Immobilier / Journalisme / Marketing / Communication / Informatique / Tourisme-Hôtellerie-Restauration ML’esthétique-cosmétique : un secteur solide MEsthétique, cosmétique, parfumerie : un BTS pour des métiers d’avenir MEnseignant, un métier vocation MTest : pour quel métier êtes-vous fait ?
 Vie étudianteii
MComment financer vos études ? MTout ce qu’il faut savoir sur la sécu étudiante MTout savoir sur le dossier social étudiant MLogement étudiant, quelle formule choisir ?
 Annuaires / Indexii
MAnnuaire des formations MAnnuaire des lieux d’orientation MIndex des annonceurs
4 10 13 14 15 16 18 20 22-24-26 28-36 38 46 50 53-55 58-62-66 68
En savoir plus : www.studyrama.com
70 72-76 78-81 82-84 86-87
88
90 96 98 113 120
122 124 125 126
128 129 130
3
LPARJULIE MLECZKO APB
FORMATION
Tout savoir pour réussir votre inscription sur Admission-postbac
tsaasnuplbgiegorséveabtsop-nsescsépoimtemmcoecédureA,laprodAimssoiBPouDeispunasseéneuqeuql les études supérieures, qu’il s’agisse d’intégrer l’université, un BTS, une prépa ou encore de nombreuses grandes écoles. Reste à mieux connaître les subtilités de cette complexe mécanique… Quelques informations pour mieux vous y retrouver…
ous êtes en terminale, le bac approche, et avec lui le choix de votre future filière V d’enseignement supérieur... Dès lors, plusieurs questions se posent : quelle voie choisir ? Et comment intégrer l’école de ses rêves ? Pas facile de trouver des réponses claires à ces interrogations, d’autant que cer-taines subtilités d’APB peuvent parfois effrayer les non-initiés... Pourtant, avec un peu de préparation et de conseils, il est parfaitement possible de franchir cette étape sans embûche.
Premier conseil : téléchargez le Guide du candidat (document au format pdf) sur le sitewww.admission-postbac.fr.clair, Très ce document décrit la procédure étape par étape et pourra déjà répondre à beaucoup de vos questions. Les lignes qui vont suivre sont là pour compléter ces explications.
1Avant tout : suis-je concerné par APB ?
APB concerne tous les élèves préparant le bac, mais aussi les titulaires de ce diplôme ou de tout autre label équivalant permettant l’accès aux études supérieures. Autre condi-tion, être âgé de moins de 26 ans. De quoi s’adresser à un très grand nombre de can-didats. Vous avez ainsi été 750 000 l’année dernière à être passés par cette procédure ! Ce dispositif a été mis en place pour simplifier les démarches en regroupant sur un seul site
4
En savoir plus : www.studyrama.com
l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur. À partir dewww.admission-postbac.fr., vous pouvez à la fois obtenir des informations sur les formations qui font partie de la procédure, vous renseigner sur les formations et les établissements qui vous intéressent, et surtout établir vos vœux de poursuites d’études et suivre votre dossier tout au long de la procédure.
EamronoitlleufsensqDaAPsBpermet-il de s’inscrire ?
APB permet de s’inscrire dans toutes for-mations (on en relève environ 10 500 sur le portail) relevant du ministère de l’Ensei-gnement supérieur et de la Recherche, du ministère de l’Agriculture et de la Pêche pour les brevets de technicien supérieur
agricole (BTSA) ou du ministère de la Culture pour les Écoles nationales supé-rieures d’architecture. Voici la liste des formations concernées : les BTS(brevets de technicien supérieur), les BTSA(brevets de technicien supérieur agricole), les CPES(classes préparatoires aux études supérieures), les CPGE(classes préparatoires aux grandes écoles), les DCG(diplômes de comptabilité et de gestion), les DEUST(diplômes d’études universitaires scientifiques et techniques), les DMA(diplômes des métiers d’art), les DTS(diplômes de technicien supérieur),
LA PROCÉDURE COMPLÉMENTAIRE : POUR QUI ?
La procédure complémentaire d’APB est accessible du 26 juin au 15 septembre 2015. Son objectif : vous mettre en rela-tion avec les établissements qui ont encore des places disponibles, même si vous n’avez jamais été inscrit sur APB Cinq profils peuvent passer par la procédure complémentaire d’APB : • les élèves qui ont oublié de s’inscrire sur APB en janvier, de formuler des vœux avant le 20 mars, et ceux qui se sont vus refuser tous leurs vœux lors des phases d’admissions. • les élèves qui sont en attente sur un ou plusieurs vœux dans le cadre de la e 3 phase d’admission. • les élèves qui ont une proposition sur une formation sélective et qui pourront alors formuler des vœux uniquement pour des formations non sélectives (hors formations identifiées PC L1 IDF). Mais pour cela ils devront démissionner de la procédure normale. • les élèves qui ont une proposition sur une formation non sélective qui n’est pas leur vœu n°1 et qui peuvent donc démis-sionner de la procédure normale et parti-ciper à la procédure complémentaire pour l’ensemble des formations proposées. • les élèves qui sont en démission auto-matique car ils n’ont pas répondu dans les délais impartis. Ceux-là pourront demander leur réintégration à la forma-tion qui leur était proposée. Si l’établis-sement refuse, il peut vous permettre de participer à la procédure complémen-taire pour l’ensemble des formations présentes. Par-contre, si l’établissement accepte de vous réintégrer, vous ne pou-vez pas refuser cette proposition.
les DUT(diplômes universitaires de technologie), les Écoles nationales supérieures d’architecture, certaines Écoles supérieures d’art, certaines formations d’ingénieurs, les écoles de commerce, re les licencesen université),(1 année re les PACES(1 année commune des études de santé), certaines formations paramédicales et sociales, les MANH(mises à niveau en hôtellerie),
FORMATION
les MANAA(mises à niveau en arts appliqués). Attention :tous les établissements propo-sant les formations ci-dessus ne figurent pas sur APB. Ainsi, pour les écoles de commerce et d’ingénieurs, mais aussi les écoles supérieures d’art, c’est en passant par le module « Recherche de formations » que vous retrouverez les établissements dont l’inscription est possible sur APB. Si les licences sont par ailleurs le plus souvent non sélectives, certaines, notamment pari-siennes, auront des capacités d’accueil limi-tées (plus de candidats que de places donc…). Dans ce cas-là, APB prendra en compte dans son calcul d’affectation l’académie où vous aurez passé le bac et l’ordre de vos vœux. En clair, si vous venez de Bordeaux et que vous postulez par exemple en Ile-de-France, où certaines adresses sont très demandées, vous passerez après les étudiants parisiens ! Il est donc fortement recommandé de formu-ler également des vœux dans votre région. Les candidatures des personnes hors secteur ont peu de chance d’aboutir sur une réponse positive. À noter qu’il est également préconisé en région parisienne de formuler au moins 6 vœux universitaires pour augmenter ses chances de succès.
2On me parle de filières sélectives… De quoi s’agit-il ?
Ce sont les filières accessibles après le bac mais qui pratiquent une sélection d’en-trée (sur dossier, avec parfois entretien, épreuves écrites ou concours) telles que les STS (sections de technicien supérieur) pour préparer un BTS, les IUT (Instituts univer-sitaires de technologie) pour préparer un DUT, les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), écoles et instituts.
EeJnoirtuonelaspveatrmfoaque je souhaite faire dans les intitulés de diplômes proposés sur APB, est-ce normal ?
Soit vous avez mal cherché, soit la forma-tion que vous cherchez n’est pas gérée par APB. Ainsi c’est le cas, par exemple : des formations paramédicales et sociales ;
de certaines écoles de commerce post-bac ; de certaines écoles d’ingénieurs ; des écoles d’art ; de l’université Paris-Dauphine ; des IEP et Sciences Po Paris ; des capacités en droit et les DAEU des uni-versités. Pour tous ces types de formations, c’est direc-tement auprès de l’établissement qui vous intéresse qu’il faut vous adresser, APB n’est pas une obligation pour vous !
EQessuellleelntmetontuac les écoles de commerce et d’ingénieurs qui passent par la procédure APB ?
Pour les écoles de commerce post-bac : le réseau Écricome Bachelor ; le réseau Bachelor EGC ; le réseau France Business School Bachelor ; le réseau du concours Atout+3 ; le réseau Bachelor en Management de Tou-louse Business School.
Pour les écoles d’ingénieurs : Le Concours Avenir (6 écoles d’ingénieurs : l’ECE Paris, l’EISTI, l’EPG, l’ESTACA, l’EIGSI et l’ESILV), Le Concours Advance (IPSA, ESME Sudria et EPITA), Le concours des ENI (Ecoles nationales d’ingénieurs : Brest, Metz, Saint-Etienne et Val-de-Loire), Le concours Alpha (6 écoles d’ingénieurs : ESIGETEL, ESIEA, ESITPA, EFREI, EBI et 3IL), Puissance 11 (qui comprend les écoles du réseau FESIC : EPMI Cergy-Pontoise, ESAIP Angers, CPE Lyon, ESEO Angers, Paris et Dijon, HEI Lille, ESCOM Compiègne, ISEP Paris, ISEN Brest, Lille et Toulon ; les 2 écoles du réseau ESIEE Amiens et Paris ; et enfin l’ESIGELEC Rouen. Les INSA (Instituts nationaux de sciences appliquées), Le Groupe GEIPI Polytech (27 écoles publiques), Les Universités de technologie : l’UTT (Troyes), l’UTC (Compiègne) et l’UTBM (Bel-fort-Montbéliard), À noter : de nombreuses autres écoles d’in-génieurs post-bac sont aussi accessibles par le biais du sitewww.grandesecoles-postbac.fr. Cette procédure n’empêche pas de s’inscrire à d’autres formations via APB.A
En savoir plus : www.studyrama.com
5
ElterenaenancfroLsenosamit sont-elles gérées par APB ?
Tout à fait. Mais prudence : les formations en alternance gérées par Admission-postbac concernent exclusivement les contrats d’ap-prentissage et pas les contrats de profession-
LE CALENDRIER POUR LA PROCÉDURE APB DE 2015* ?
Ouverture du site :er le lundi 1 décembre 2014.
Formulation des vœux par les candidats :du mardi 20 janvier au vendredi 20 mars 2015.
Date limite de modification des dossiers(saisie de notes, lettres de motivation…), de validation et d’impression des fiches de vœux et d’envoi des dossiers papier par les candidats : au plus tard, le jeudi 2 avril 2015.
Consultation, par les candidats, de la réception par les établissements destinataires de leur(s) dossier(s) de candidature : du mardi 5 mai au vendredi 8 mai 2015.
Classement des vœux des can-didats :mardi 20 janvier au du dimanche 31 mai 2015.
Phases d’admission* :
Première phase :lundi 8 juin 2015 à 14 h. Réponse des candidats avant le samedi 13 juin 2015 à 14 h.
Deuxième phase :25 juin jeudi 2015 à 14 h. Réponse des candidats avant le mardi 30 juin 2015 à 14 h.
Troisième phase :mardi 14 juillet 2015 à 14 h. Réponse des candidats avant le dimanche 19 juillet 2015 à 14 h.
Début des vœux de la procédure d’admission complémentaire :le ven-dredi 26 juin 2015 à 14 h.
Inscriptions administratives :selon les instructions des établissements d’accueil.
Fin de la procédure complémen-taire et de la gestion des listes d’at-tente :le 15 septembre 2015.
* Dates sous réserve de modifications du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
6
En savoir plus : www.studyrama.com
FORMATION
nalisation. Ainsi les BTSA (BTS agricoles) sont eux aussi concernés par cette mesure,
3Quelles sont les différentes étapes à respecter ?
On en compte quatre principales : l’inscription sur Internet la constitution et l’envoi de vos dossiers « papier » de candidature aux forma-tions que vous visez ; les phases d’admission pendant les-quelles vous savez si, oui ou non, vous avez été accepté et dans quels établis-sements de votre liste de choix ; l’inscription administrative définitive dans l’établissement que vous avez choisi.
4L’inscription sur Internet
Ee°NIEuquqeelnest-ceQu l’on me demande ?
Il s’agit de l’« identifiant national élève », constitué de 10 chiffres plus une lettre. Vous le trouverez sur votre relevé de notes des épreuves anticipées du bac. Sans lui, impossible pour les élèves scolarisés en terminale de s’inscrire sur APB. Pour les autres candidats (tous ceux qui ne sont pas en terminale), il n’est pas obligatoire, ils pourront tout de même s’inscrire sur APB. Bon à savoir, les informations conte-nues dans votre INE (nom, prénom, date de naissance, sexe, etc.) peuvent être cor-rigées par vos soins, mais uniquement lors de la première connexion, donc vérifiez-les bien avant de continuer la procédure.
Eélàanr/geantrJsipeusunrait j’ai travaillé pendant un an après mon bac et je veux maintenant reprendre mes études. Je dois passer par Admission-postbac aussi ?
Admission-postbac s’adresse à des élèves scolarisés en terminale ou titulaires du baccalauréat ou diplôme équivalent. Après une année sans avoir suivi de forma-tion à la sortie de votre bac, APB vous est
donc encore ouvert. Attention, les condi-tions d’accès peuvent cependant varier selon les formations. Se renseigner auprès de l’établissement visé peut s’avérer utile.
EJe tente d’utiliser mes codes Admission-postbac de l’année dernière mais je n’arrive pas à me connecter, que faire ?
C’est normal, vos codes ne sont plus valables. Vous devez cliquer sur « Pre-mière visite » pour constituer un nouveau dossier.
EeJlcineec1ousuisétudianten en première année commune des études de santé cette année et je veux me réorienter soit vers une autre L1, soit vers une filière sélective. Dois-je passer par Admission-postbac ?
Pour une réorientation vers une autre licence 1, le mieux reste de s’adresser au service scolarité de l’université que vous visez. En effet, la situation est pour l’instant diffé-rente selon les universités. Par contre, si vous souhaitez vous réorienter vers une filière sélective, alors oui, c’est par APB qu’il vous faut passer.
5Saisie et classement des vœux
Es-jefaibienpuiuœx?erdsevmoC
Vous pouvez faire jusqu’à 36 vœux au total, mais 12 vœux maximum par type de for-mation : 12 vœux en BTS, 12 vœux en DUT. Douze vœux également pour les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), mais 6 vœux maximum dans une même voie (12 CPGE scientifiques mais seulement 6 vœux en PCSI et 6 vœux en BCPST). Notez que les 12 vœux peuvent être doublés pour faire les mêmes de-mandes avec pos-sibilité d’internat (mais ils ne compteront que 12 vœux CPGE). Enfin pour les MANAA, seuls 3 vœux maxi-mum sont acceptés. Pour information, sachez que la moyenne par élève tourne autour de 5 à 6 vœux par candidat.
Ee-lletadilavaLsteuxvœsdenio automatique une fois saisis ?
Pas du tout ! Pour valider un vœu, il faut cli-quer sur « valider » à partir de l’onglet « vali-dation et impression » dans l’espace « Vœux ». Vous repérez les vœux validés facilement puisqu’ils sont précédés d’un « V » de couleur verte. Certains vœux font l’objet d’un dossier dématérialisé (transmis électroniquement). Pour ceux-là, aucune validation n’est possible tant que toutes les pièces du dossier n’ont pas été renseignées. Le mieux est d’imprimer à chaque fois la fiche de vos vœux car la fiche de vœux est une pièce constitutive du dossier papier que l’on peut vous demander. C’est également une preuve de pré-inscription en cas de dossier électronique.
E?œuuvPnaej-sinurelun
Oui, vous avez jusqu’au 20 mars de chaque année pour supprimer un vœu, si et seu-lement si vous ne l’avez pas validé ! Si le vœu a été validé, vous ne pourrez pas le supprimer, simplement le classer en fin de liste pour bien montrer que ce n’est pas votre premier choix, voire ne pas le classer du tout. Si vous n’envoyez pas de dossier papier, il ne sera de toute façon pas exami-né. Par contre, il sera évidemment décomp-té de votre quota autorisé de 36 vœux.
EtielmiadetlaestelleQuruopvalider mes vœux et les classer par ordre de préférence ?
Dans l’ordre chronologique : vous pou-vez ajouter et inscrire vos vœux jusqu’au 20 mars, vous pouvez valider vos vœux
DES QUESTIONS SUR LA PROCÉDURE ?
Studyrama vous répond en direct ! RDV sur le forum pour échanger et poser vos questions à la rédactrice en chef Julie Mleczko, spécialiste du sujet APB !
FORMATION
jusqu’au 2 avril. Et une fois vos vœux vali-dés, vous pouvez non pas les changer mais les hiérarchiser, et ce jusqu’au 31 mai. Après, il sera trop tard. Cette étape est une des plus importantes, ne la sous-estimez pas, surtout ! Rappelez-vous qu’une seule proposition d’admission vous sera faite à chaque phase d’admission, la meilleure possible par rapport à l’ordre que vous aurez établi. Ce qui annulera du coup les vœux moins bien placés dans votre clas-sement. Pour retrouver l’ordre de vos vœux, une seule rubrique : « Ordre des vœux ».
6 La constitution des dossiers de candidature
Notez que certaines candidatures ne nécessiteront pas l’envoi d’un dossier « papier » : elles sont alors identifiables par la mention « dossier électronique ». Les autres demandent donc un dossier papier à envoyer par courrier postal.
EDe quoi doit être constitué le dossier papier ?
La plupart des filières sélectives vous le demanderont. Une fois votre vœu validé, vous devez imprimer la fiche de vœux sur laquelle sont précisées les pièces deman-dées par chaque formation. Le plus souvent, il s’agit des bulletins scolaires de la classe de première et de terminale.
EComment être sûr que mes dossiers papier sont bien parvenus dans les établissements demandés ?
En effet, les établissements n’envoient pas d’accusé de réception. Vous pourrez vérifier la bonne réception de votre dos-sier en allant dans l’espace « Vœux », rubrique « Suivi des dossiers ». Là, si pour votre dossier, est mentionné : « dossier reçu et complet », cela signifie que vous n’avez rien à faire de plus ; « dossier non parvenu », cela veut dire que la formation n’a pas reçu votre dos-sier ; adressez-vous alors rapidement à
A NOTER !
Depuis mars 2014, un numéro vert dédié à la procédure APB a été mis en place pour les étudiants et leurs familles. Les Services Académiques d’Information et d’Orientation (SAIO) des rectorats assurent ainsi une permanence pour répondre aux questions. Servez-vous en, ne restez pas dans l’incompréhension ! Numéro Vert APB : 0 800 848 037 Avis aux étudiants en réorientation qui sont, eux aussi, désormais concernés par la procédure APB. En effet depuis l’année dernière toujours, l’ensemble des étudiants souhaitant se réorienter vers une première année de licence peuvent le faire via le portail APB. Sont concernées : les réorientations en interne à l’établissement lorsqu’il n’y a pas un accord préalable, les réorientations vers une autre université, les réorientations d’une licence vers une formation sélective ou l’inverse.
l’établissement pour convenir d’un nouvel envoi, par exemple ; « information non saisie »indique que la formation n’a pas encore effectué le poin-tage des dossiers. La date de pointage est le 9 mai, donc après cette date, si l’état de votre dossier n’a pas évolué, contactez l’établissement concerné. « dossier incomplet », enfin, signifie, vous l’aurez compris, qu’il manque des pièces. Cliquez dessus pour connaître les pièces manquantes. Quand vous renvoyez ces pièces man-quantes, pensez toujours à notifier le nom de la formation et votre numéro de dos-sier afin qu’on vous identifie rapidement.
7 Les phases d’admission
EComment ça marche ?
Trois phases d’admission se succèdent (voir calendrier en encadré p.6). Lors de chaque phase, vous devez obligatoirement vous connecter et répondre à la proposi-tion qui peut vous être faite. Si vous ne le faites pas, vous serez automatiquement considéré comme démissionnaire etA
En savoir plus : www.studyrama.com
7
éliminé de la procédure. Tant que vous n’avez pas donné d’avis définitif, vous devez vous connecter et consulter votre dossier à chaque phase d’admission.
EAucun de mes vœux n’a été accepté, pourquoi ?
Si vous avez demandé une filière sélective, votre candidature n’a vraisemblablement pas été suffisamment bien classée pour que vous soyez admis. En ce qui concerne les licences, certaines ont des capacités d’accueil limitées et c’est peut-être le cas de la licence que vous avez deman-dée. Vous pouvez également être encore en attente, donc reconnectez-vous aux
À SAVOIR...
Quatre réponses sont possibles, ne vous trompez pas !
OUI définitif :acceptez définiti- vous vement la proposition qui vous est faite. Aucune autre proposition ne vous sera donc faite.
OUI mais : vous acceptez la propo-sition pour l’instant, mais maintenez votre candidature pour les vœux mieux classés dans votre liste. Si une forma-tion mieux placée vous est proposée ensuite, vous n’aurez plus droit à cette proposition-ci.
NON mais : vous refusez la propo-sition qui vous est faite et maintenez votre candidature pour les vœux mieux placés dans votre liste. Vous n’êtes pas sûr d’avoir d’autres propositions. Vous ne pourrez plus être admis dans cette formation-ci.
DÉMISSION générale :vous renoncez à tous vos vœux et vous retirez de la procédure.
8
En savoir plus : www.studyrama.com
FORMATION
phases suivantes. Si, à l’issue des 3 phases de réponses, vous n’avez aucune proposi-tion, vous devrez participer à la procédure complémentaire à partir du 26 juin 2015.
EJ’ai obtenu une proposition sur mon vœu 1, mais au final je préfère mon vœu 2, comment faire ?
C’est trop tard ! Il fallait mieux réfléchir à l’ordre de vos vœux. Une seule propo-sition vous est faite ici, les vœux de rang inférieur, que l’on estime moins impor-tants à vos yeux car moins bien classés, sont donc tous annulés.
EJ’ai une proposition d’admission sur mon vœu 3 et je suis en attente sur mon vœu 1. Si au tour suivant, mon vœu 1 m’est proposé, aurai-je le choix entre mon vœu et mon vœu 1 ?
Non ! Une et une seule proposition vous sera faite par phase d’admission sur APB. Si, au tour suivant, vous avez une proposition d’admission sur votre vœu 1, vous perdrez alors la proposition actuelle (vœu 3). Si on ne vous fait pas de proposition sur votre vœu 1, vous conserverez la proposi-tion sur votre vœu 3, à condition de confir-mer votre réponse, évidemment !
EJ’ai une proposition d’admission sur mon vœu 3 et je suis en attente sur mon vœu 1. Je préfère mon vœu 1, puis-je répondre « NON mais » sur mon vœu 3 ?
En répondant « NON mais » sur votre vœu 3, vous n’êtes plus candidat à cette formation mais vous restez en course sur votre vœu 1 en attente. Le danger, c’est ne proposition ne vous est ous retrouviez sans rien, et sser par la procédure com-Soyez prudent et réfléchi !
ur liste d’attente : onnaître mon rang de ent ?
ible ! Le rang de classement acun de vos dossiers par les
commissions ou les jurys d’admission propres à chaque établissement n’est pas communiqué.
EJ’ai répondu « OUI mais » à ma proposition alors que je voulais mettre « OUI définitif », comment rectifier mon erreur ?
Il faut passer par la messagerie (via la rubrique « Contacts ») et demander l’annu-lation de votre réponse en étant le plus clair possible. Vous pourrez ensuite répondre à nouveau à la proposition, si la date limite de réponse n’a pas expiré !
EJe dois passer mon baccalauréat en septembre 2014. Que dois-je faire ?
Vous devez en informer le Service acadé-mique d’information et d’orientation du rectorat (via la rubrique « Contacts » de votre dossier) le plus tôt possible afin que vous ne soyez pas démissionné automa-tiquement d’une proposition d’admission éventuelle. Vous avez formulé des vœux, vous devez répondre à la proposition d’admission qui vous sera faite comme si vous aviez obtenu votre baccalauréat.
8L’inscription administrative
EJ’ai répondu « OUI définitif » à une proposition d’admission. Quelle est la suite ?
Maintenant, vous devez vous préoccuper de votre inscription administrative dans l’établissement (vérifiez bien les dates, chaque établissement a les siennes).
ELa procédure est terminée, je n’ai eu aucune proposition d’admission. Je fais quoi ?
Dans ce cas, vous pourrez vous inscrire, toujours à partir de votre dossier élec-tronique, à la procédure complémentaire qui débute le 26 juin à 14 h, afin de vous porter candidat sur les places laissées vacantes.L
&
4Orientation scolairelicence, 1ère, terminale 4Préparation aux études supérieuresgrandes écoles, Sciences po, CPGE, universités 4Coaching pédagogiquecollégiens, lycéens, étudiants
À domicile, en France ou à l’étranger.
· Des études au métier ·
www.gofutur.com
05 59 62 45 72
FORMATION
LPARANTOINE TEILLET
Petit B.A.-BAde l’université
ttaeiinsepsmilsleusoiccednecDa.nxsEtuinallcineourrpdeéedécdipsrrneaonéotflro,féievuenmcuafàiorntein de mentions et spécialités qui prévalaient jusqu’alors. Désormais, il y aura 45 mentions de licence organisées en quatre grands domaines. Attention cependant, cette nouvelle configuration ne concerne que les bacheliers 2014. Les autres étudiants poursuivent leur cursus sous l’ancien « régime ».
i l’on met de côté le doctorat, encore réservé à un petit nombre d’étudiants, deuSx grands moments : la licence et le master. les études à l’université se divisent en
Une licence totalement réorganisée
Alors que l’ancienne formule de la licence proposait souvent de se spécialiser dès la première année de cursus, sans pour autant avoir de finalité professionnelle, la licence millésime 2014, dite « licence générale » se veut tout d’abord pluridisci-plinaire. La spécialisation ne viendra que progressivement via 45 grandes « men-tions », contre plus de 300 précédemment. Accessible post-bac, la licence est prévue sur trois ans – ou six semestres. Chaque semestre est organisé en unités d’enseignement (UE) représentant un cer-tain nombre de crédits européens (ECTS). Pour décrocher la licence, il faudra avoir obtenu 180 ECTS. Un total nécessaire pour poursuivre ensuite son parcours en mas-ter universitaire ou dans une autre for-mation en France comme partout au sein de l’Union européenne. Avantage de la formule, il est possible d’interrompre ses études en cours de route sans perdre les ECTS précédemment acquis. À prévoir : environ 1 500 heures de cours environ en amphithéâtre et TD (travaux dirigés) mais aussi beaucoup de travail personnel. En principe, l’entrée en licence est libre et non sélective, mais certains parcours, très appréciés et aux capacités limitées peuvent cependant proposer un certain nombre de tests à l’entrée. D’autres disciplines vont
10
En savoir plus : www.studyrama.com
également demander un niveau minimal de pratique (langues ou encore musique…) Les licences se répartissent aujourd’hui en quatre grands domaines : Arts, lettres et langues, Sciences humaines et sociales, Droit, économie et gestion, Sciences, tech-nologies et santé. À l’intérieur de ces domaines seront ensuite proposées des mentions, lesquelles sont désormais iden-tiques quelle que soit l’université. Mais chaque institution pourra, au sein de ces mentions, proposer ensuite des voies plus spécifiques à l’établissement.
Une spécialisation au fil des trois années
Le principe du cursus est clair : spécia-liser progressivement l’étudiant, tout en lui offrant si besoin un certain nombre de er passerelles en fin de 1 semestre ou en fin re de 1 année vers d’autres études comme le BTS, le DUT, voire une autre discipline universitaire. En première année, les étudiants pourront approfondir les matières fondamentales de leur champ disciplinaire mais aussi choisir des enseignements optionnels, des langues, et certaines compétences « transversales » comme l’informatique ou encore la démarche méthodologique. La deuxième année dite de spécialisation doit permettre aux étudiants de consoli-der leur apprentissage tout en s’ouvrant au monde professionnel : découverte des débouchés possibles, élaboration du projet professionnel, etc. À ce stade, un passage de la licence classique vers une licence professionnelle est possible.
La troisième année aura enfin pour objec-tif la finalisation du projet de l’étudiant. À terme, valider au moins un stage en entre-prise sera obligatoire pendant le cursus. À l’issue de la licence, l’étudiant pourra choisir de poursuivre ses études ; 70 % envi-ron des titulaires de licence enchaînent avec un master. Autre possibilité qui se démocra-tise, intégrer une école d’ingénieurs ou de commerce, voire une école spécialisée par la voie des admissions parallèles. Il pourra aussi, s’il le souhaite, entrer dans la vie active, via notamment les concours de catégorie A de la fonction publique. Pour faire face à la mauvaise orientation deA
UNIVERSITÉ DE TOULOUSE : LA TOUL’BOX POUR FACILITER LA VIE DES ÉTUDIANTS
L’université de Toulouse innove cette année encore avec la création de la Toul’Box, un dispositif dont l’objectif est de faciliter la préparation du séjour et l’arrivée à Toulouse des étudiants et chercheurs français et étrangers. Depuis leur région ou leur pays d’origine, les intéressés peuvent consulter librement le site de la Toul’Box pour y obtenir de nombreuses informations pratiques en accès libre et s’ils le souhaitent, commander certains services. Pour répondre parfaitement aux attentes spécifiques de chacun, l’offre a été structurée en packs. Dès leur arrivée, les intéressés bénéficient d’un rendez-vous personnalisé afin de faire le point sur leur situation et ainsi les guider au mieux.