MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

-

Français
21 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur
MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Science de la Vie et de la Terre MEMOIRE Présenté par Cécile GUICHARD Pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes Recherche de gènes impliqués dans la dyskinésie ciliaire primitive, et premiers essais de thérapie génique in vitro Soutenu le 16 janvier 2002, à 14h devant le jury suivant : Mr Yves BENYAMIN : Président du jury Mr Jean-Marie EXBRAYAT : Rapporteur Dr Patrice BOUVAGNET : Examinateur Dr Patrick EDERY : Examinateur Mr Marc BILLAUD : Examinateur Laboratoire de Reproduction et développement des vertébrés Mr Jean-Marie EXBRAYAT EPHE (Science de la Vie et de la Terre) 25, rue du Plat 69288 LYON cedex 08 Laboratoire de Génétique Moléculaire Humaine Pr Antoon VANDENBERGHE Université Claude Bernard - Lyon 1 8, avenue Rockefeller 69 373 LYON cedex 08 ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • méthode de transfection optimale

  • cellule

  • culture de cellules épithéliales

  • triphosphate ddntp

  • essais de thérapie génique

  • essais de transfection du gène normal

  • gène

  • surface des muqueuses respiratoires

  • dyskinésie ciliaire


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2002
Nombre de lectures 80
Langue Français
Signaler un problème
MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE   ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Science de la Vie et de la Terre    MEMOIRE   Présenté par   Cécile GUICHARD   Pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes   Recherche de gènes impliqués dans la dyskinésie ciliaire primitive, et premiers essais de thérapie génique in vitro     Soutenu le 16 janvier 2002, à 14h devant le jury suivant :  Mr Yves BENYAMIN : Président du jury Mr Jean-Marie EXB Rapporteur RAYAT : Dr Patrice BOUVAGNET : Examinateur Dr Patrick EDERY : Examinateur Mr Marc BILLAUD : Examinateur   Laboratoire de Reproduction et développement des vertébrés Mr Jean-Marie EXBRAYAT EPHE (Science de la Vie et de la Terre) 25, rue du Plat 69288 LYON cedex 08 jmexbrayat@univ-catholyon.fr  Laboratoire de Génétique Moléculaire Humaine Pr Antoon VANDENBERGHE Université Claude Bernard - Lyon 1 8, avenue Rockefeller 69 373 LYON cedex 08 pbouv@rockefeller.univ-lyon1.fr ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES
 
SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE  Recherche de gènes impliqués dans la dyskinésie ciliaire primitive et premiers essais de thérapie génique in vitro    GUICHARD Cécile Soutenu le 16 janvier 2002   La dyskinésie ciliaire primitive (DCP) est une maladie dite orpheline, touchant une naissance sur 20 000, et qui dans 50% des cas est associée à un situs inversus. On parle alors de syndrome de Kartagener, qui est décrit comme une trilogie de symptômes : polypes nasaux, dilatation des bronches et situs inversus totalis. Cette pathologie est le plus souvent autosomique récessive, et provoque des infections respiratoires récidivantes débutant dès l'enfance. En effet, les cils présents à la surface des muqueuses respiratoires sont en partie ou totalement déficients. Le seul traitement disponible consiste en des séances, au moins bihebdomadaires, de kinésithérapie respiratoire pendant toute la vie. Dans une première partie, nous avons recherché la présence de mutation, par SSCP, chez des patients atteints de syndrome de Kartagener, dans 4 gènes candidats, dans le but d'essayer d'identifier un ou des gène(s) responsable(s) de cette pathologie. Cela a permis de trouver des mutations dans le gène DNAI-1  chez 9% des cas dans notre étude, et ainsi d'identifier le premier gène impliqué dans le syndrome de Kartagener. Ce gène avait été précédemment mis en cause dans un seul cas de DCP, sans situs inversus. Pour les trois autres gènes étudiés : INVERSINE , FKHL13 , et DNAI-2 , nous avons mis en évidence des polymorphismes, mais pas de mutation. Dans une deuxième partie, nous avons envisagé de faire des essais de thérapie génique ex vivo pour cette pathologie. Nous avons tout d'abord cloné l'ADNc du gène DNAI-1 , afin de faire des essais de transfection du gène normal dans des cellules de patients, mutés dans ce gène, afin d'observer ou non le fonctionnement des cils. Ensuite, il a fallu mettre au point, dans le laboratoire, la culture de cellules épithéliales bronchiques, indispensable pour continuer les expérimentations. Enfin, nous souhaitions trouver une méthode de transfection optimale pour ces cellules, afin de mettre au point une lignée cellulaire, capable de se différencier en cellules ciliées, ceci dans le but d'éviter des prélèvements itératifs aux patients. Pour cela, nous avons fait des essais préliminaires de transfection avec le vecteur synthétique ExGen500 sur nos cellules normales en culture primaire, mais les résultats obtenu jusqu'à présent sont insuffisants, et nécessitent la poursuite du travail.   Mots clés : DCP, syndrome de Kartagener, DNAI-1 , cellules épithéliales bronchiques, transfection, thérapie génique.
TABLE DES MATIERES DE L' INTRODUCTION      LA DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE (OU SYNDROME