« Puces à ADN et groupes fonctionnels de gènes : la levure et la résistance aux drogues ».

-

Documents
6 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE. ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE Présenté Par Véronique TANTY Pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes « Puces à ADN et groupes fonctionnels de gènes : la levure et la résistance aux drogues ». Soutenu le 22 décembre 2004 devant le jury suivant : M. Bernard Mignotte Président M.Andras Paldi Rapporteur M. Claude Jacq Examinateur Mme. Luce Dauphinot Examinateur Laboratoire de : Institut Jacques Monod Directeur : A. Paldi CNRS, universités Paris 6 et 7 2 place Jussieu tour 43 - 75005 Paris EPHE (Sciences de la Vie et de la Terre) Laboratoires de : Génétique de la levure Directeur : C. Jacq Responsable de : La plate-forme transcriptome Ecole Normale Supérieure 46 rue d'Ulm - 75005 Paris IFR 36 (INSERM) Directeur : P. Charnay Ecole Normale Supérieure 46 rue d'Ulm - 75005 Paris RESUME La technologie des puces à ADN permet de comparer le niveau d'expression de l'ensemble des gènes de deux populations cellulaires se trouvant dans deux états physiologiques différents. C'est une approche biologique permettant, à l'échelle d'un génome, d'identifier de façon fiable et rapide tous les gènes qui sont impliqués dans une réponse cellulaire.

  • oligomycine des souches délétées

  • transcriptionnelle en réponse

  • réseaux de régulation

  • pb paire de base pcr

  • réseau pdr

  • levure

  • puce

  • adn


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2004
Nombre de visites sur la page 60
Langue Français
Signaler un problème
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L’EDUCATION NATIONALE
ET DE LA RECHERCHE.
ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES
Sciences de la Vie et de la Terre
MEMOIRE
Présenté
Par
Véronique TANTY
Pour l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
« Puces à ADN et groupes fonctionnels de gènes : la levure et la résistance aux
drogues ».
Soutenu le 22 décembre 2004 devant le jury suivant :
M. Bernard Mignotte
Président
M.Andras Paldi
Rapporteur
M. Claude Jacq
Examinateur
Mme. Luce Dauphinot
Examinateur
Laboratoire de : Institut Jacques Monod
Directeur : A. Paldi
CNRS, universités Paris 6 et 7
2 place Jussieu tour 43 - 75005 Paris
EPHE (Sciences de la Vie et de la Terre)
Laboratoires de : Génétique de la levure
Directeur : C. Jacq
Responsable de : La plate-forme transcriptome
jacq@biologie.ens.fr
Ecole Normale Supérieure
46 rue d’Ulm - 75005 Paris
IFR 36 (INSERM)
Directeur : P. Charnay
Ecole Normale Supérieure
46 rue d’Ulm - 75005 Paris
RESUME
La technologie des puces à ADN permet de comparer le niveau d’expression de l’ensemble des gènes de deux populations
cellulaires se trouvant dans deux états physiologiques différents. C’est
une approche biologique permettant, à l’échelle d’un
génome, d’identifier de façon fiable et rapide tous les gènes qui sont impliqués dans une réponse cellulaire.
Mon travail a consisté à mettre au point la technique de fabrication proprement dite des puces à ADN, d’extraire et de
EPHE
Banque de Monographies SVT
1