Fiche de lecture de Cyrano de Bergerac sur "Non Merci !" (Acte II Scène 8)

Fiche de lecture de Cyrano de Bergerac sur "Non Merci !" (Acte II Scène 8)

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Ce document propose une fiche de lecture et analyse précise de la scène "Non Merci" de Cyrano de Bergerac. Plus d’informations en téléchargeant le document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 6 926
Langue Français
Signaler un problème
o
Cyrano de Bergerac: Non Merci ! (Acte II Scène 8 v 964 à v 1014).
Cyrano est une pièce de théâtre en alexandrins écrite par Edmond Rostand (né en 1868, mort en 1918), dont la première à eu lieu en 1897. Elle connut un succès phénoménal qui n’a jusqu’à aujourd’hui jamais été démenti.
A. Contexte.
La tirade « Non merci ! » se situe dans l’Acte II. Cyrano a rendez-vous avec Roxane chez Ragueneau, ce dernier pense Roxane amoureuse de lui ; elle vient en fait lui demander de protéger celui qu’elle aime : Christian. Puis vient De Guiche qui propose à Cyrano d’être son mécène, ce dernier refuse crânement, et explique les raisons de son refus à son ami Le Bret dans la célèbre tirade « Non Merci ! ».
B. Thème.
Cyrano commence par dire ce qu’il pense du mécénat, et se moque de ceux qui en vivent. Puis, il fait preuve d’une grande sensibilité donnant sa définition de la liberté.
C. Registres.
_ Polémique. _ Oratoire. _ Didactique.
_ que. _ Epi ctiq Satiri di ue.
D. Plan proposé.
I. Une satire des poètes qui cherchent des mécènes, et des courtisans.
1. Satire de parasitisme.
V966 : terme péjoratif : « lierre obscur ».
« circonvient » : tromper par des moyens malhonnêtes.
« dédaignant d’être le lierre parasite »
2. Satire de l’hypocrisie et de la flagornerie
Il met en scène des poètes dans de nombreuses saynètes où il lés représente de façon caricaturée.
V970 : « bouffon ».
« Déjeuner d’un crapaud » : veut dire être prêt à tout.
3. Satire d’une réussite médiocre.
« Petit grand homme » : oxymore qui signale l’ironie de Cyrano à l’égard de ces poètes.
A partir de v 985 : il expose les manières dont les poètes obtiennent leurs succès.
II. Définition d’un art poétique.
1. En opposition avec le mécénat.
« Chanter, rêver, rire,… » En opposition avec le style de discours qu’il vient de tenir.
2. Poésie simple et fantaisiste.
Langage soudain plus simple qui évoque une poésie musicale, imaginaire, plus lyrique (champ lexical de la nature.).
3. Poésie libre.
V1010 : Référence biblique.
Connotation toujours positive.
III. Un autoportrait.
1. Un homme fier et orgueilleux.
« Que faudrait-il faire » : conditionnel, un donc refus est donc sous entendu.
Anaphore : « Non merci » qui ponctue toute la tirade.
Vers de conclusion. « Tout seul ».
2. Un virtuose du langage.
Langage varié et imagé. Discourt vivant.
3. Un provocateur.
Texte polémique. Il attaque les courtisans, une catégorie de poètes, les éditeurs.
Vocabulaire péjoratif.
4. Manifestation d’ certain Epicurisme. un
Lexique du plaisir.
« Vivre au jour le jour, ».