L'emploi des jeunes des quartiers populaires

-

Documents
104 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Avec un taux de chômage deux fois supérieur à celui des jeunes en général (19,5 % contre moins de 10 % en 2006), les jeunes issus de « quartiers populaires » sont confrontés à un cumul de difficultés économiques et sociales dans l'accès à l'emploi. Le CES revient sur les différents dispositifs de la politique de la ville et les mesures destinées à l'emploi des jeunes depuis les années 1970, en notant leur cloisonnement. Il constate que ce n'est qu'en 2005 que l'emploi a été inscrit comme une priorité dans la politique de la ville, tant au niveau national que local. Tout en saluant l'ambition du « Plan banlieues » présenté en début d'année 2008, il en pointe certaines insuffisances. Il retient cinq facteurs révélateurs de la difficulté des jeunes à accéder à l'emploi : faiblesses liées à la formation initiale, difficulté à approcher les entreprises, problèmes liés à la monofonctionnalité des quartiers et à leur environnement, discriminations massives, liées à l'origine et à l'adresse, compétence diluée entre de nombreux acteurs chargés de la politique de l'emploi. Convaincu que l'économie et la société françaises ne peuvent se passer du potentiel représenté par la jeunesse des quartiers, le Conseil économique et social élabore une série de propositions visant à améliorer la situation de l'emploi des jeunes issus de ces quartiers, à chacune des étapes et sur toutes les composantes favorisant l'accès à l'emploi.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juillet 2008
Nombre de visites sur la page 19
Langue Français
Signaler un problème
                       
RÉPUBLIQUEFRANÇAISE 
AVIS ETRAPPORTS DU CONSEILÉCONOMIQUE ETSOCIAL 
 L'EMPLOI DES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES
2008 Avis présenté par M. Fodé Sylla  
Année 2008 - N 25 °  
 
NOR : C.E.S. X08000125V 
 
MANDATURE 2004-2009
 
Séance des 8 et 9 juillet 2008
 
Jeudi 17 juillet 2008
L'EMPLOI DES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES
 
Avis du Conseil économique et social présenté par M. Fodé Sylla, rapporteur au nom de la section du travail  
 (Question dont le Conseil économique et social a été saisi par décision de son bureau en date du 12 février 2008 en application de l'article 3 de l'ordonnance n° 58-1360 du 29 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au Conseil économique et social) 
III
SOMMAIRE
AVISadopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 9 juillet 2008.................. 1 Première partie - Texte adopté le 9 juillet 2008 .......... 3 INTRODUCTION ...............................................................................................7 
CHAPITRE I - CONSTAT : UNE SITUATION INACCEPTABLE .............9 
I - UN TAUX DE CHÔMAGE DEUX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DES JEUNES EN GÉNÉRAL ................................................9 
II - UN ENJEU AU CROISEMENT DE DEUX POLITIQUES PUBLIQUES ........................................................................................11 
A - LA POLITIQUE DE LA VILLE : UNE SUCCESSION DE DISPOSITIFS DANS LE TEMPS .....................................................12 
B - LA POLITIQUE D’EMPLOI DES JEUNES : UNE DIVERSITÉ DE MESURES POUR UN PROBLÈME PERSISTANT ..................13 
III - L’AFFICHAGE D’UN CIBLAGE PLUS RÉCENT SUR LES JEUNES DES QUARTIERS...............................................................15 
A - L’EMPLOI DANS LA POLITIQUE DE LA VILLE ........................15 
B - LE PLAN BANLIEUES : UNE ANNONCE AMBITIEUSE À LA RÉALISATION INCERTAINE.........................................................18 
IV - CAUSES ET CONSÉQUENCES DU PHÉNOMÈNE ...................20 
A - DES CAUSES MULTIPLES, COMPLEXES ET SE CUMULANT .....................................................................................20 1. Les faiblesses liées à la formation initiale ......................................21 2. La difficulté à approcher les entreprises .........................................22 3. Les problèmes liés à la monofonctionnalité des quartiers et à leur environnement ........................................................................22 4. Des discriminations massives, liées à l’origine et à l’adresse ........23 5. Une compétence diluée...................................................................24 
B - DES CONSÉQUENCES LOURDES, À DEUX NIVEAUX ............25 1. Des conséquences directes des difficultés d’emploi.......................25 2. Des conséquences plus globales liées à la perte d’estime de soi ....25 
IV
CHAPITRE II - PROPOSITIONS : LE TRAVAIL, VECTEUR DÉCISIF D’AVENIR POUR LA JEUNESSE ......................................27 
I
II
NOTRE POSTULAT : L’ÉCONOMIE ET LA SOCIÉTÉ -FRANÇAISES NE PEUVENT SE PASSER DE LA RICHESSE REPRÉSENTÉE PAR LA JEUNESSE DES QUARTIERS ............27 
A - LA PRISE DE CONSCIENCE NATIONALE, ENCORE RÉCENTE, DOIT SE RENFORCER ................................................27 
B - UN CHANGEMENT DES REPRÉSENTATIONS EST NÉCESSAIRE....................................................................................28 
C - UNE REVENDICATION LÉGITIME DOIT ÊTRE RECONNUE : LE DROIT À LA BANALISATION ........................29 
D - L’ÉGALITÉ NÉCESSITE UN RATTRAPAGE ET UN COUP DE POUCE RÉPUBLICAIN .............................................................29 
- DES PISTES CONCRÈTES POUR ACTIVER CHAQUE MAILLON DE LA CHAÎNE DE L’EMPLOI ..................................30 
A - EN AMONT : PRÉPARER ET ACCOMPAGNER LES JEUNES VERS L’EMPLOI ..............................................................................30 1. Lutter contre l’échec scolaire et préparer à l’insertion professionnelle ...............................................................................31 2. Faire de l’orientation un enjeu majeur............................................32 3. Accompagner les jeunes vers l’emploi ...........................................35 
B - TRANSFORMER LES MODALITÉS DE RECRUTEMENT..........37  1. Dans les entreprises ........................................................................38 2. Dans le secteur public.....................................................................40 
C - AMÉLIORER L’ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L’EMPLOI ..42  1. Développer l’activité économique et favoriser la revitalisation des quartiers ...................................................................................42 2. Faciliter la recherche d’emploi et la mobilité des jeunes................46 
D - RENFORCER LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS : SANCTIONNER ET PRÉVENIR SONT INDISSOCIABLES............................................................................50 1. Sanctionner .....................................................................................50 2. Prévenir et persévérer dans la sensibilisation .................................51 3. Inciter .............................................................................................52 4. Introduire dans la loi l’interdiction de discrimination en fonction du lieu de résidence........................................................................53 
V
E - CLARIFIER LES RESPONSABILITÉS INSTITUTIONNELLES ET LA GOUVERNANCE DE L’EMPLOI DES JEUNES................54 
F - ÉVALUER ET MESURER L’AVANCÉE DE LA POLITIQUE......57 Deuxième partie - Déclarations des groupes ................. 59 
ANNEXE À L’AVIS..........................................................................................87 SCRUTIN............................................................................................................87 
DOCUMENT ANNEXE ...................................................................................89 Liste des personnes rencontrées ..........................................................................91 
LISTE DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES...................................93 
TABLE DES SIGLES .......................................................................................95  
AVIS  adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 9 juillet 2008