Bibliographie raisonnée de l

Bibliographie raisonnée de l'argot et de la langue verte en France du 15e au 20e siecle. Préf. de Gaston Esnault

-

Documents
200 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

r^vM BIBLIOGRAPHIE L'ARGOTDE IX A ETi: TIRE Deux cent soixante-quinze exemplaires numérotes, dont. 10 Exemplaires sur papier du Japon (A à J) ; 4 sur papier de Chine (K à N) ; 10 Exemplaires sur papier de Hollande à Y)(0 ; 250 sur papier teinté, numérotés (1 à 2oO). Droits réservés pour tous pays, compris la Suède, la Norvègey et le Danemark. Collection du Bibliophile Parisien BIBLIOGRAPHIE raisonnée de L'yVRGOT et de la Langue Verte EN FRANCE du xv** au xx^ Siècle par>C R^^WVE-PLESSIS Préface de GASTON ESNAULT Ornée de 8 planches hors texte 7^^ PARIS LibraireH. DARAGON, Notre-Damc-de-Lorctte, lolo, Rue SACQUET, LibraireP. Buftault,Rueg. 9 190 I i PRÉFACE ET DE JEANDEVIS D'HYLAS SUR L'ARGOT Chez Jean. 11 est installé devant sa table de travail. La pluie fouette les vitres. Hylas entre, sans se faire annoncer, trempé comme un caniche. Hylas. EtOuf! il tombe des hallebardes... j'accours me remiser cinq minutes sous le toit de l'amitié... Mais je te dérange, peut-être? Que lisais-tu là? Jean. Le manuscrit d'un livre sur l'argot; d'un livre de clarté...de patience, de scrupule, Hylas. qui faitSerait-ce, par chance, le dictionnaire se tant attendre, le bon dictionnaire d'argot? Jean. Presque. Et aussi bien : le dictionnaire des argo- tiers... C'est une bibliographie. M BIBLIOGRAPHIE DE L'ARGOT. Hylas, lyrique. Et vous aussi, Messieurs les Malfaiteurs, qui n'avez ni joui des livres, ni édifié de bibliothèques, vous aurez donc le catalogue de vos archives !... Jean.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 234
Langue Français
Signaler un problème

r^vM
BIBLIOGRAPHIE
L'ARGOTDEIX A ETi: TIRE
Deux cent soixante-quinze exemplaires numérotes, dont.
10 Exemplaires sur papier du Japon (A à J)
;
4 sur papier de Chine (K à N)
;
10 Exemplaires sur papier de Hollande à Y)(0 ;
250 sur papier teinté, numérotés (1 à 2oO).
Droits réservés pour tous pays, compris la Suède, la Norvègey
et le Danemark.Collection du Bibliophile Parisien
BIBLIOGRAPHIE
raisonnée de
L'yVRGOT
et de la Langue Verte
EN FRANCE
du xv** au xx^ Siècle
par>C
R^^WVE-PLESSIS
Préface de
GASTON ESNAULT
Ornée de 8 planches hors texte
7^^
PARIS
LibraireH. DARAGON,
Notre-Damc-de-Lorctte, lolo, Rue
SACQUET, LibraireP.
Buftault,Rueg. 9
190 Ii
PRÉFACE
ET DE JEANDEVIS D'HYLAS
SUR L'ARGOT
Chez Jean. 11 est installé devant sa table de travail. La
pluie fouette les vitres. Hylas entre, sans se faire annoncer,
trempé comme un caniche.
Hylas.
EtOuf! il tombe des hallebardes... j'accours
me remiser cinq minutes sous le toit de l'amitié...
Mais je te dérange, peut-être? Que lisais-tu là?
Jean.
Le manuscrit d'un livre sur l'argot; d'un livre
de clarté...de patience, de scrupule,
Hylas.
qui faitSerait-ce, par chance, le dictionnaire se
tant attendre, le bon dictionnaire d'argot?
Jean.
Presque. Et aussi bien : le dictionnaire des argo-
tiers... C'est une bibliographie.M BIBLIOGRAPHIE DE L'ARGOT.
Hylas, lyrique.
Et vous aussi, Messieurs les Malfaiteurs, qui
n'avez ni joui des livres, ni édifié de bibliothèques,
vous aurez donc le catalogue de vos archives !...
Jean.
Catalogue dont j'ai promis d'écrire la préface...
A quoi tu vas m'aider de tes lumières, Hylas, mon
cher linguiste, toi qui connais si bien les verdeurs
de Targot... Science utile pour donner du pitto-
resque au langage. L'argot, c'est l'image perpé-
tuelle... Tu disais, tout à l'heure : « Il tombe des
hallebardes!» C'est bien. Et je vois, dans ce terme,
tout un défilé de lansquenets^ Mais combien plus
prompt est l'argot. Ici, la métaphore se ramasse
et tu aurais pu dire en un mot : // lansquine.
Hylas.
Dans // lancequine, il leJe proteste. a suffixey
quine, dépourvu de sens, et le mot Lance. Dans
Lance il Z, article défini soudéa à son substantif,y
et le vieux mot Ance, fils du latin : Aqua. Il lance-
signifiequine simplement : Il a de l'eau. Prendsy
le deuil de ta métaphore et de tes lansquenets.
Jean.
Possible. C'est pourtant bien de l'abondance de
ses métaphores hardies que l'argot tire cette force
d'expression qui le caractérise. Rappelle-toi cette
phrase du père Hugo, que je cite de mémoire :
« C'est toujours sous son aspect le plus riant que la
vie extérieure apparaîtau prisonnier. Il a les fersaux
pieds; vous croyez peut-être qu'il songe c'estque
avec les pieds qu'on marche? non, il songe que
1. V. Hugo. Les Misérables, IV, vu, 2.