Le Parler français

Le Parler français

-

Documents
408 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

BULLETIN DO >ARLER FRANÇAIS AU CANADA I"^ 1 BULLETIN DU "VOL- I"V SEPTEMBRE 1905—SEPTEMBRE 1906 PUBLIE PAR LA SOCIETEDUPARLER FRANÇAISAU CANADA UNIVERSITÉ LAVAL CaXJEBEO \>yA\ %>,ll-^ Imprimeur-Éditeur Sfeoi 93 ALPHABET PIIOXËTIQUE (Signes conventionnels pour la figuration de la prononciation) (îii.mkiion el l'abbé KotssKLord'après MM. Lkithes françaises. Les lettres a, f, i, o, ii, h, d, n, A,j.f. ont/, m, n, r, t, v, z, la mémo valeur (|u'en rrançais.p, == — ^dur (gâteau); s x dure (sa); a; eu français (lie((-g y ^ =icHx); w ou semi-voyelle («(/i); i semi-voyelle (pied);y = semi-voyelle (huile); — Féminin marquew H é e (je); h l'aspi- ration sonore. — ~Lkithes nouvelles. it ou français (coucou); c ch fran- çais (c/iez). Signes oiAcniTiQUES. Un demi-cercle au-dessous d'une con- sonne indi(iue (|ue cette consonne est mouillée : / (son voisin de italienne),l l mouillée k (son voisin de k (son voisin+ y, + y), g —de n (gn français de agneau). Un point au-dessous+ d'uneg y), consonne indicpie que cette consonne est prononcée la langue entre les dents: d (sons voisins de i s, d z; c'est le/, + + / et le d silflants canadiens de : ti, du). voyelles sans signes quantité ouLes de de (jualité sont indé- terminées (tantôt ouvertes, tantôt fermées), ou moyennes: a (« de p«tte), e (e de i)eril), o (o de botte), œ(eu déjeune).—Les voyelles marquées accent aigud'un sont fermées : o (o de pâte), é (e de chante), 6 (o de pot), d' (eu de eux).

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 34
Langue Français
Signaler un problème

BULLETIN
DO
>ARLER FRANÇAIS AU CANADA
I"^
1BULLETIN
DU
"VOL- I"V
SEPTEMBRE 1905—SEPTEMBRE 1906
PUBLIE PAR
LA SOCIETEDUPARLER FRANÇAISAU CANADA
UNIVERSITÉ LAVAL
CaXJEBEO
\>yA\
%>,ll-^
Imprimeur-ÉditeurSfeoi
93ALPHABET PIIOXËTIQUE
(Signes conventionnels pour la figuration de la prononciation)
(îii.mkiion el l'abbé KotssKLord'après MM.
Lkithes françaises. Les lettres a, f, i, o, ii, h, d, n, A,j.f.
ont/, m, n, r, t, v, z, la mémo valeur (|u'en rrançais.p,
== — ^dur (gâteau); s x dure (sa); a; eu français (lie((-g y
^ =icHx); w ou semi-voyelle («(/i); i semi-voyelle (pied);y
= semi-voyelle (huile); — Féminin marquew H é e (je); h l'aspi-
ration sonore.
— ~Lkithes nouvelles. it ou français (coucou); c ch fran-
çais (c/iez).
Signes oiAcniTiQUES. Un demi-cercle au-dessous d'une con-
sonne indi(iue (|ue cette consonne est mouillée : / (son voisin de
italienne),l l mouillée k (son voisin de k (son voisin+ y, + y), g
—de n (gn français de agneau). Un point au-dessous+ d'uneg y),
consonne indicpie que cette consonne est prononcée la langue
entre les dents: d (sons voisins de i s, d z; c'est le/, + + / et le
d silflants canadiens de : ti, du).
voyelles sans signes quantité ouLes de de (jualité sont indé-
terminées (tantôt ouvertes, tantôt fermées), ou moyennes: a (« de
p«tte), e (e de i)eril), o (o de botte), œ(eu déjeune).—Les voyelles
marquées accent aigud'un sont fermées : o (o de pâte), é (e de
chante), 6 (o de pot), d' (eu de eux).— Les voyelles marquées d'nn
accent grave sont ouvertes : o (a de il part), é (e de père), à (o de
peur).encore), de (eu de —Les voyelles surmontées d'un tilde sont
nasales : « (an de sous), è (in de \in), ô (on de pout), œ (un de
luudi).—Suivies d'un point supérieur, les voyelles sont brèves:
a-, r, etc.; de deux points, elles sont longues: a:, i:, etc.; d'un
accent, elles sont toniques : a, i', etc.
Deux lettres qui se suivent, et dont la seconde est entre
crochets, représentent un son intermédiaire entre les deux sons
=marqués. Ainsi, ô[o] o demi-nasal.
Les petits caractères représentent des sons incomplets.
Il n'y a pas de lettres muettes dans la prononciation figurée
;
chaque son n'est représenté que par une lettre, et chaque lettre
ne représente qu'un son.
5ABRÉVIATIONS
ai'c.=accep(ion