DIRE LIRE ET ÉCRIRE EN ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DIRE LIRE ET ÉCRIRE EN ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

-

Documents
8 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Niveau: Elémentaire, Maternelle, PS, MS, GS
DIRE, LIRE ET ÉCRIRE EN ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Éducation au développement durable cycle 3 Proposition d'utilisation pédagogique d'une affiche de l'exposition L'eau, une ressource vitale pedagogiques.html_L%27eau,%20une%20ressource%20vitale Affiche n°5 Certains milieux sont caractérisés par la faiblesse des précipitations et des sources d'eau. Cette aridité induit des stratégies d'adaptation de la faune et de la flore à ces conditions particulières. Les espèces animales, dont certaines sont capables de vivre longtemps sans boire, privilégient l'activité nocturne afin de se protéger du soleil et de la déshydratation. Elles passent ainsi la journée enfouies dans le sol. Chez certaines plantes, les feuilles, organes de la transpiration, sont très réduites ou transformées en aiguilles, chez d'autres, les tiges succulentes servent de réserves d'eau. D'autres encore perdent leurs feuilles et entrent en dormance pour des périodes prolongées ou attendent à l'état de graines le retour de la pluie. Les hommes aussi s'adaptent au manque d'eau, essentiellement par le comportement et la culture, comme le port de vêtements amples qui isolent de la chaleur et limitent la transpiration, ou encore, au Sahara, par la domestication du dromadaire. IA94 - Groupe EDD 1/8 août 2011

  • aggravation des conditions hydriques dans les régions sahéliennes

  • relation avec les enseignements de culture humaniste et d'instruction civique

  • stratégies d'adaptation de la faune et de la flore

  • désert

  • education au développement durable

  • monde du vivant


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 47
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
DIRE, LIRE ET ÉCRIRE EN ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE
DIRE, LIRE ET ÉCRIRE EN ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE
Éducation au développement durable
cycle 3
Proposition d'utilisation pédagogique d'une affiche de l'exposition
L'eau, une ressource vitale
http://www.education.gouv.fr/cid50688/l-education-developpement-durable-expositions-
pedagogiques.html#L%27eau,%20une%20ressource%20vitale
http://www.ledeveloppementdurable.fr/eau/
Affiche n°5
Certains milieux sont caractérisés par la faiblesse des précipitations et des sources d’eau. Cette aridité
induit des stratégies d’adaptation de la faune et de la flore à ces conditions particulières. Les espèces
animales, dont certaines sont capables de vivre longtemps sans boire, privilégient l’activité nocturne afin
de se protéger du soleil et de la déshydratation. Elles passent ainsi la journée enfouies dans le sol. Chez
certaines plantes, les feuilles, organes de la transpiration, sont très réduites ou transformées en aiguilles,
chez d’autres, les tiges succulentes servent de réserves d’eau. D’autres encore perdent leurs feuilles et
entrent en dormance pour des périodes prolongées ou attendent à l’état de graines le retour de la pluie.
Les hommes aussi s’adaptent au manque d’eau, essentiellement par le comportement et la culture,
comme le port de vêtements amples qui isolent de la chaleur et limitent la transpiration, ou encore, au
Sahara, par la domestication du dromadaire.
IA94 - Groupe EDD
1/8
août 2011
POINTS DES PROGRAMMES DE 2008 TRAVAILLÉS
http://www.education.gouv.fr/bo/2008/hs3/programme_CE2_CM1_CM2.htm
Objectif général : Comprendre et décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l’Homme,
d’agir sur lui, et de maîtriser les changements induits par l’activité humaine.
Leur étude contribue à faire saisir aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une
part, opinions et croyances d’autre part.
Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à
l’environnement, au monde vivant.
Objectifs de connaissances
Sciences :
L’unité et la diversité du vivant :
Prendre conscience de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes
Les êtres vivants dans leur environnement :
Comprendre l’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu
Connaître l’évolution d’un environnement géré par l’Homme
Comprendre l’importance de la biodiversité
Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et
futures.
En relation avec les enseignements de culture humaniste et d’instruction civique, ils apprennent à agir
dans cette perspective.
Géographie :
Faire une première approche du développement durable en relation avec le programme de
sciences expérimentales et de technologie : l’eau dans la commune (besoins et traitement)
Instruction civique et morale : être responsable face à l'environnement, au monde vivant, à la
santé, et agir en ce sens
Imaginer des solutions d’adaptation et de gestion
Compétences travaillées
Compétence 1 : La maîtrise de la langue française
-
S’exprimer à l’oral dans un vocabulaire approprié et précis
-
Prendre la parole en respectant un niveau de langue adapté
-
Répondre à une question par une phrase complète à l’oral
-
Comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient
-
Dégager le thème d’une affiche donnée à lire
-
Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur une affiche donnée à lire
-
Compétence 3 : La culture scientifique et technologique
-
Pratiquer une démarche d’investigation : savoir observer, questionner
-
Mobiliser des connaissances dans un contexte scientifique
-
Maîtriser des connaissances dans le domaine de la biodiversité
Compétence 5 : La culture humaniste
-
Identifier sur une carte et connaître quelques caractères des grands ensembles physiques et hu-
mains de l’échelle locale à celle du monde
-
Lire et utiliser différents langages : cartes, graphiques, iconographies …
IA94 - Groupe EDD
2/8
août 2011
CONNAISSANCES VISÉES
http://media.eduscol.education.fr/file/EEDD/64/5/EauRessourceVitale_fiches_141645.pdf
(contenu à adapter et à reformuler selon le travail de la classe)
L’aridité, ou, quand l’eau est un facteur limitant.
Les déserts et quasi-déserts couvrent 41 % des terres émergées.
Un milliard de personnes vivent dans des régions exposées à la désertification et à la sécheresse.
Il existe une grande diversité des quantités et des formes d’
eau disponible
s dans chaque milieu, dont
certains sont caractérisés
par
sa rareté
.
Les déserts
sont les zones géographiques particulièrement
marquées par cette rareté, tant dans leurs paysages que par les formes d’
adaptation
et les stratégies
adoptées par les différentes formes de vie
pour capter l’eau et pour la retenir
.
Dans ces zones, les faibles quantités d’eau disponibles imposent
une limite
à la taille des populations
végétales et animales, ainsi qu’à leurs activités. Il n’est pas possible aux animaux de se livrer à des ef-
forts intenses, sous peine de
déshydratation
rapide.
Les hommes ont privilégié des stratégies d’adaptation comportementale, culturelle et technique
.
Ces adaptations prennent la forme de comportements privilégiant les efforts réguliers aux efforts
brusques, le développement de l’endurance, le port de vêtements amples, une très grande prudence
dans l’acquisition et la conservation de l’eau, et une culture de la négociation ayant trait au partage des
points d’eau.
Depuis quelques années, la conscience d’une
aggravation des conditions hydriques
dans les régions
sahéliennes entraîne la multiplication de
projets pour maintenir l’eau
dans les zones désertiques par le
développement d’un couvert végétal. C’est le cas de la « muraille verte » sahélienne, grand projet
africain de développement durable.
PROPOSITION DE DÉROULEMENT
Première étape
Deuxième étape
Troisième étape
Quatrième étape
IA94 - Groupe EDD
3/8
août 2011
Séance 1
:
Découverte de l’affiche
Objectifs : Développer sa curiosité, son sens de l’observation et son esprit critique.
Activité de l'élève : lecture d’image, expression orale
Compétences préalables
: Savoir utiliser ses cinq sens pour appréhender une image.
L’affiche est présentée masquée (voir ci-dessus).
L’enseignant annonce qu’il s’agit d’une affiche que l’on va découvrir par étape.
Le rectangle orange 1 est ôté.
1- Oralement, demander aux élèves ce qu’ils reconnaissent.
Réponses possibles :
C’est du sable. C’est un désert. C’est une route. C’est une plage.
Réponse : Il s’agit d’un désert de sable.
Difficultés envisagées : difficulté à comprendre l’échelle de ce que l’on voit car il n’y a pas de repère.
Mots-clés : grains, sable, désert, couleur ocre ou jaune.
Le rectangle orange 2 est ôté.
2- Demander aux élèves d’utiliser leurs cinq sens pour définir ce paysage. (Travail collectif)
« Si l’on se trouvait réellement au cœur de ce paysage, que verrait-on ? Que pourrait-on entendre ? Que
ressentirait-on ? Sur sa langue ? Que pourrait-on sentir ?
Réponses possibles :
On a chaud. On a soif. Notre langue est sèche. On ne voit que l’horizon à perte de
vue. C’est très silencieux…
Faire remarquer aux élèves la brume au loin et demander à quel moment de la journée la photographie a
été prise.
→ Une question émerge : Quels besoins en eau avons-nous pour vivre, pour notre confort ?
3- On pourra proposer aux élèves de faire cette recherche après avoir recueilli leurs premières idées.
Séance 2
:
Découverte d’un milieu, le désert
Objectifs : Identifier les principales caractéristiques d’un désert.
Distinguer différents types de déserts.
Activité de l'élève : lecture, débat oral et production d'écrit
Compétences préalables
: Savoir utiliser différents outils et supports : carte, photographie, dictionnaire.
1- Il s’agit pour les élèves de repérer l’étendue des différents déserts dans le monde. Sur une carte
où sont représentés les déserts dans le monde, les élèves sont chargés de les recenser
collectivement. Sur une carte du monde vierge, ils devront ensuite placer et nommer les
principaux déserts.
2- Les élèves doivent rechercher les caractéristiques des déserts. Ils disposent d’illustrations de
différents déserts : déserts de sable, de sel et de pierre, déserts chauds ou froids. (Travail par
groupe)
« Selon vous, qu’est-ce qu’un désert ? Pour vous aider, vous pouvez chercher quels sont les points
communs et les différences entre ces déserts. »
Un tableau peut être proposé comme outil méthodologique. (Exemple : Illustration/Points
communs/Différences)
3- Il s’agit pour les élèves de chercher à définir ce qu’est un désert.
Les réflexions des élèves et de leurs représentations sont notées sur une affiche. (Travail
collectif)
Réponses possibles :
Le désert, c’est une étendue de sable. Il n’y a pas d’eau.
Une définition collective du mot désert est élaborée et affichée.
La définition du mot désert est recherchée dans le dictionnaire et comparée à celle de la classe.
http://www.larousse.fr/encyclopedie/
Désert : nom masculin (latin desertum)
1- Région du globe caractérisée par une pluviométrie inférieure à 200 et souvent même à 100
IA94 - Groupe EDD
4/8
août 2011
mm/an, marquée par l'absence de végétation ou la pauvreté des sols et la rareté du peuplement.
2- Fait pour un lieu d'être désert, inhabité ; lieu vide ou peu fréquenté : Dans les bureaux vers midi,
c'est le désert.
3- Littéraire. Fait d'être vide, terne, morne, nu, sans activité : Meubler le désert de sa vie.
→ Des questions émergent : Quelle est la répartition en eau douce disponible dans le Monde ?
Qu’en est-il à l’échelle de la France ?
Qu’en est-il à l’échelle locale ?
4- On pourra proposer une carte ou des données sur la répartition de l’eau disponible dans le monde
et sur son accessibilité, une carte de partage des eaux en France.
On pourra se renseigner auprès de la Municipalité pour connaître la consommation d’eau locale,
comment on a accès à cette eau.
Séance 3 : L’adaptation des êtres vivants au manque d’eau
Objectifs : Prendre conscience de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes
Comprendre l’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu
Activité de l'élève : émission d’hypothèses, production d’écrit, débat oral
Compétences préalables
: Savoir formuler des hypothèses et être capable de participer à un débat
1-
Faire faire des hypothèses aux élèves sur ce qui peut se trouver derrière le rectangle rouge. Sous
la forme du jeu de questions et réponses, collectivement, les réflexions des élèves sont relevées.
« A votre avis, qu’est-ce qui peut se trouver derrière le rectangle rouge ? »
Réponses possibles :
un scorpion, une petite bête, un serpent, un rongeur, une araignée, un insecte, un
bijou égaré…
→ Une question émerge : Quels animaux et quels végétaux peut-on trouver dans le désert ?
On pourra proposer des cartes de la faune et de la flore mondiales.
On pourra rechercher quels êtres vivants vivent dans les déserts chauds.
Le rectangle rouge 3 est ôté.
2-
Le dernier indice est observé et décrit individuellement et par écrit par les élèves.
« De quoi s’agit-il ? »
Réponses possibles :
C’est une araignée. C’est un insecte.
Réponse :
C’est un insecte, un coléoptère il a six pattes au niveau du thorax.
« Que porte cet insecte ? »
Réponses possibles :
Il porte une carapace. Il a des gouttes sous les pattes.
« Que pouvez-vous dire sur la position de son corps ?
Réponses possibles :
Il a le postérieur en l’air.
Réponse :
Il a l’abdomen plus haut que le thorax et la tête.
« Pourquoi prend-il cette position?»
Réponses possibles :
Il a le postérieur en l’air.
Réponse :
Il a l’abdomen plus haut que le thorax et la tête.
« Pourquoi cet insecte se met-il dans cette position ? »
Réponses possibles :
Il attend. Il a peur de perdre son eau. Il économise son énergie…
Réponse :
L’eau glisse le long de ses pattes, de son abdomen et de son thorax pour arriver
jusqu’à sa partie buccale. Il peut boire.
« Où l’insecte a-t-il trouvé cette eau ? Où peut-on trouver de l’eau dans le désert ? »
(Rappeler aux élèves la brume au loin et le moment de la journée où la photographie a été prise)
Réponses possibles :
Dans des puits. En puisant directement dans la nappe phréatique. Sous
terre. Quand il pleut. Dans la rosée du matin.
3-
Mise en commun des réponses, et échanges (l'enseignant collecte les idées sur une affiche) =>
par la discussion avec les élèves, en tirer un ou des problèmes à résoudre.
→ Une question émerge : Comment les animaux et les végétaux trouvent-ils l’eau qui leur est nécessaire
IA94 - Groupe EDD
5/8
août 2011
pour vivre en milieu aride ?
4-
On pourra proposer des articles sur quelques animaux adaptés au manque d’eau : dromadaire,
lézard du Désert du Namid , grenouille d’Afrique de l’Ouest : Hyperolius nitidulus, fennec,
autruche… (thermorégulation, adaptation physique ou comportementale…)
On pourra proposer des articles sur quelques végétaux adaptés au manque d’eau : exemple du
sorgho, cactées, crassulacées… (réduction de la surface des feuilles, réduction de la vitesse
d’évaporation, accumulation d’eau dans les tissus, développement du système racinaire)
Il s’agit de faire apparaître la difficulté pour la vie à trouver sa place dans ce milieu mais
également les adaptations aux conditions désertiques apparues au cours de l'évolution.
Séance 4 : L’eau, une denrée rare
Objectifs : Comprendre l’évolution d’un environnement géré par l’Homme
Comprendre l’importance de la biodiversité
Activité de l'élève : lecture, recherche documentaire et internet
Compétences préalables
: Savoir lire un texte et en comprendre les informations essentielles.
Le titre, le sous-titre et le texte de l’affiche sont découverts.
1-
Faire lire le titre et le sous-titre de l’affiche
« L’aridité, ou, quand l’eau est un facteur limitant. Les
déserts et quasi-déserts couvrent 41 % des terres émergées. Un milliard de personnes vivent
dans des régions exposées à la désertification et à la sécheresse.»
: expliquer les mots aridité,
désertification, sécheresse.
2-
Faire lire le texte aux élèves et lister les stratégies d’adaptation comportementale, culturelle et
technique des hommes indiquées dans le texte. Rechercher d’autres stratégies possibles pour ré-
cupérer l’eau et maintenir l’eau dans les zones désertiques (muraille verte sahélienne) d’une part
et économiser l’eau et gérer l’eau au niveau local d’autre part.
→ Des questions émergent : Où trouve-t-on de l’eau dans le désert et sous quelle forme ?
Quelle gestion de l’eau dans le désert, dans le Monde, à l’échelle locale ?
3-
On pourra proposer une carte ou d’autres données sur la consommation d’eau dans le Monde et à
l’échelle locale, superposer la carte des déserts avec celle de l’eau disponible, la carte de
l’accessibilité à l’eau et la consommation d’eau.
→ On pourra utiliser du papier calque pour rendre observables les différences ou les similitudes.
4-
On pourra faire travailler les élèves sur la gestion de l’eau en milieu désertique :
-
Les effets du manque d’eau sur l’environnement
-
L’adaptation de l’Homme au milieu désertique
-
L’intervention de l’Homme dans les milieux désertiques
-
Des solutions pour récupérer et préserver l’eau en milieu désertique: biomimétisme, technologie.
→ On pourra proposer une expérience montrant la condensation de l’eau.
ÉVALUATION
Des connaissances
Être capable de donner la définition d’un désert et connaître l’existence de différents types de
déserts : de sable, de sel, de pierres, de glace.
Savoir utiliser, dans un texte à trous, les mots désertification, sécheresse, adaptation
Être capable de nommer un désert chaud et un désert froid et les placer sur une carte du monde.
Être capable de décrire l’adaptation au manque d’eau de quelques végétaux et de quelques
animaux dont l’Homme.
Être capable de donner des éléments concernant les inégalités de l’accessibilité, la disponibilité et
IA94 - Groupe EDD
6/8
août 2011
la consommation d’eau dans le Monde et en France.
Des capacités et des attitudes
Chaque compétence pourra être observée au moment où elle est mise en œuvre : ce sera
l'occasion soit de la valider, soit de rebondir sur des difficultés, et de donner alors des outils
permettant une amélioration.
PROLONGEMENTS POSSIBLES / AUTRES AFFICHES LIÉES
(Sous forme de travail de recherche par groupes, en s’appuyant sur les questions qui auront été
soulevées.)
Approche de la biodiversité et l'adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu
- Caractéristiques de la faune dans les milieux désertiques
- Caractéristiques de la flore dans les milieux désertiques
- Comparaison des répartitions animale, végétale, humaine et en eau dans le monde (Superposition de
cartes de population humaine, animale, végétale)
→ Prendre conscience de la biodiversité
→ Déduire certaines caractéristiques de l’adaptation de la faune et de la flore au manque d’eau.
Affiches de la série « L’eau, une ressource vitale » qui font écho à cette séquence :
Dans la catégorie « Une répartition inégale sur Terre » :
n°4 : Les zones humides : mi-terre, mi-eau
n°7 : L’accès à l’eau, révélateur des inégalités sociales
n°8 : L’eau dans les pays en développement
n°16 : Le nécessaire partage de l’eau
n°17 : De l’eau à tout prix
n°19 : Faire un meilleur usage de l’eau
Affiche de la série « La biodiversité : tout est vivant, tout est lié » qui fait écho à cette séquence :
L’eau, élément de vie
RESSOURCES
Déserts du monde
/
Vie dans le désert
/ Mots-clés du désert / Actualités des déserts / Diaporamas /
Récit de voyage / Sélection de livres
lesdeserts.com
Diaporamas
des déserts du globe : Qu’est-ce qu’un désert ? Les types de déserts du globe
www.univ-bpclermont.fr/LABOS/geolab/webpeiry/Deserts1.ppt
http://lewebpedagogique.com/regisgaudemer/files/2010/01/desert-modifi%C3%A9-et-compl
%C3%A9t%C3%A9.ppt
Exemple de
résultat de travaux scolaires
http://ecole-cahuzac.pagesperso-orange.fr/pagemilieudesertchaud.htm
Films à télécharger
(pour 2 € chacun)
avec accompagnements pédagogiques
Qui mange qui ?
Cette vidéo présente des
animaux vivant dans le désert du Namib
(insectes, mammifères,
reptiles), au sud-ouest de l'Afrique, et explique leurs comportements alimentaires pour s'adapter aux
dures conditions désertiques.
http://www.lesite.tv/videotheque/0317.0034.00-a-table-faune-du-desert
IA94 - Groupe EDD
7/8
août 2011
Qui vit là ?
Ce programme présente la variété de
la faune vivant dans le désert du Namib
au sud-ouest de
l'Afrique, en décrivant son adaptation au climat désertique.
http://www.lesite.tv/videotheque/0317.0041.00-qui-vit-la-faune-du-desert
La désertification
Dans la zone Sahélienne, le désert progresse à une vitesse alarmante. La raréfaction de la
végétation oblige les habitants à se déplacer pour trouver du bois et des pâturages pour les
animaux. La désertification s'accompagne d'une baisse de la pluviométrie et d'une érosion qui
fragilise encore plus les sols.
http://www.lesite.tv/videotheque/0511.0005.00-la-desertification
Agriculture durable dans le désert
égyptien
Dans le désert égyptien, la culture est hautement spécialisée. Dans cet environnement aride et sec,
se pratique la "fertiligation", juste dosage entre fertilisation et irrigation. Une infime dose de
fertilisants est ajoutée au système d'irrigation qui distille, au goutte à goutte, l'eau salvatrice.
La ferme de Nabil El Moggy, prouve qu'il est possible de pratiquer une culture intelligente et de
transformer le désert en forêt. Visite en images de cette exploitation qui a su allier une gestion
intelligente des ressources naturelles au développement durable.
http://www.lesite.tv/videotheque/0814.0018.00-solutions-pour-une-agriculture-durable-dans-le-
desert-egyptien
Tinfou face au désert
Dans le sud du Maroc, se trouve le village de Tinfou, au bord du désert saharien. Dans cet
environnement désertique, pousse une palmeraie, principale source de revenus. Mais les villageois
doivent faire face aux conditions naturelles difficiles dues notamment au sable venant du Sahara.
http://www.lesite.tv/videotheque/0515.0032.00-tinfou-face-au-desert
Sélection de livres de jeunesse
sur le thème du désert
http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/425-desert
RÉAGISSEZ
IA94 - Groupe EDD
8/8
août 2011