Méthodes de Rédaction et Publication d

Méthodes de Rédaction et Publication d'Articles Scientifiques

-

Documents
66 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Cet ouvrage est la résultante d’une expérience personnelle pratique de l’auteur dont entre autres ses multiples publications scientifiques et un cours en ligne qu’il dispense avec beaucoup d’enthousiasme à des apprenants inscrits dans plusieurs pays africains mais aussi d’ailleurs.
L’auteur a écrit cinq chapitres édifiant le lecteur sur le contexte actuel de la recherche en Afrique et dans le monde afin qu’il soit dans le bain du sujet et des enjeux autour (Chapitre 1).
Puis dans un 2è chapitre consacré au Protocole de Recherche l’auteur montre qu’il s’agit de la locomotive de tout projet de recherche et dont la qualité est gage de son succès c'est-à-dire la production de résultats fiables dans le respect des règles éthiques et déontologiques.
Ensuite, l’auteur explique comment faire une recherche bibliographique (chapitre 3) avec des liens de sites internet utiles avant d’aborder la manière de rédiger correctement un article scientifique (Chapitre 4) puis il a terminé avec un 5è chapitre qui vous explique clairement les techniques et procédures de publication d’un article scientifique le tout dans une optique à apprendre au lecteur le savoir faire en matière de rédaction et de publication d’Articles Scientifiques.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 décembre 2018
Nombre de visites sur la page 44
EAN13 9782902455010
Langue Français
Signaler un problème
Dr Soumaïla Boubacar
Méthodes de Rédaction et Publication d’ArticlesScientifiquesAux Chercheurs, Internes et Doctorants en santé Préface Professeur Moustapha Ndiaye
ISBN 978-2-902455-01-0 EAN 9782902455010 Les éditions du Repremaf
Méthodes de Rédaction etPublication d’ArticlesScientifiques
Méthodes de Rédaction et Publication d’Articles Scientifiques
1
Méthodes de Rédaction etPublication d’ArticlesScientifiques
Dr Soumaïla Boubacar
Méthodes de Rédaction et Publication d’Articles Scientifiques
Aux Chercheurs, Internes et Doctorants en santé
Préface Professeur Moustapha Ndiaye
Les éditions du Repremaf
3
Dr Soumaïla Boubacar Les éditions du RepremafRéseau de Promotion de la Recherche Médicale en AfriqueREPREMAFPour toute information relative à la parution de nouvelles éditions chez nous, visitez le site internet de l’éditeur à l’adresse :https:// www.repremaf.org/Les éditions du REPREMAFDakar, SénégalTous droits réservés pour tous pays.Il est interdit de reproduire (par photocopie ou autres méthodes) partiellement ou totalement le présent ouvrage, de le mettre en ligne, de le stocker dans une banque de données. de le partager, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.Dépôt légal : Novembre 2018 ISBN 978-2-902455-01-0 EAN 9782902455010
4
Méthodes de Rédaction etPublication d’ArticlesScientifiques Louanges à ALLAH le Miséricordieux Paix et Salut sur le Prophète MohamedJe dédie ce travailà monpère(Paix à son âme) et ma mère.Mes vifs remerciements à toute ma familleJe ne vous oublie pas mes enfants, je vous aime bien, qu’ALLAH vous bénisse.A mes collègues, amis et maîtres devanciers dans le domaine de la Recherche
J’ai une pensée positive aux Universités africaines pour m’avoir formé à savoirl’Universitéde Bamako (Mali) etl’UniversitéCheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) sans oublier mes établissements primaire et secondaire au Niger (Sabilou Alfalahi, CEG V et LFA) où j’ai appris les bases qui m’ont permis d’aborder mes études supérieurespar la grâced’ALLAH.
Nous devons beaucoupà cetteAfrique, ainsi nous donnerons notre part de contribution au reste du monde!
Qu’ALLAH fasse que ce travail soit utile pour ses lecteurs et que cela contribue in fine à une amélioration du système de santé à tous les niveaux au profit notamment de nos patients et des Chercheurs et que la récompense divine nous recouvreici bas et l’au-delà. Amin !
5
Méthodes de Rédaction etPublication d’Articles ScientifiquesPréface« Chaque génération doit, dans une relative opacité, trouver sa mission, la remplir ou la trahir ». Ces propos de Frantz Fanon sont plus qu’actuels. Aucun combat n’est innocent et il appartient aux élites africaines d’assumer leurs responsabilités et de s’approprier les instruments de leur indépendance. Cela commence par une claire conscience des enjeux du moment : l’Afrique devra compter sur elle-même et la maitrise de son destin passe par la production des instruments théoriques et idéologiques de sa libération. Cette responsabilité historique incombe aux Elites qui doivent ouvrir des perspectives qui n’ont de pertinence que collées aux aspirationsdes peuples.L’ouvertureau monde est un fait historique et une exigence incontournable auxquels l’Afrique n’échappe pas. L’enjeu est d’y participer en acteur conscient. Les apports venus d’ailleurs seront toujours utiles mais il est tout aussi important que les Africains définissent leurs propres perspectives à partir de leurs réalités, besoins et aspirations. Produire, c’est être un acteur de son propre destin.Si la prééminence de l’Anglais dans la production scientifique est un fait incontournable dontle monde a fini de s’accommoder, la préservation de publications dans d’autres langues et en particulier en Français, héritage d’une histoire que nous n’avons pas choisi, participe de la diversité et de la qualité de la production scientifique.Il est heureux que cet ouvrage ait vu le jour et son premier mérite est d’existeretd’avoirpour cible les jeunes chercheurs. Un ouvrage utile puisqu’ildonne des instruments et des références aux chercheurs dans leur souci de performance. Toutes les problématiques essentielles y sont abordées, de la question de recherche à la diffusion des résultats, en passant par le financement. Cet ouvrage aidera les chercheurs à surmonter les difficultés méthodologiques auxquelles ils peuvent être confrontés, ce qui contribuera à faciliter la diffusion des travaux de recherche. La recherche est un enjeu fondamental des sociétés humaines et nécessite une ouverture d’esprit, un esprit critique et une éthique, comme l’a souligné l’auteur. Ces qualités sont indispensables pour tout chercheur. La naissance et la7
Dr Soumaïla Boubacarprolifération des Ecoles africaines de neurosciences participent de cette volonté d’appropriation de ces qualités et de formation d’une élite performante et ouverte sur le monde. Nous nourrissonsl’espoir que la flamme ne s’éteignejamais.Pr Moustapha NDIAYEProfesseur Titulaire des Universités, NeuropédiatreChef du Département de Médecine Faculte de Medecine de Pharmacie et d’Odontologie Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal
8
Méthodes de Rédaction etPublication d’Articles ScientifiquesAvant-proposJe rends grâce à ALLAH LE TOUT PUISSANT qui m’a permis de rédiger cet ouvrage dont j’espère qu’il répondra aux besoins des jeunes chercheurs mais aussi consolider les acquis des chevronnés dansle domaine. Ma motivation d’enseigner ce sujet puis rédiger un ouvrage dans ce sens émane de plusieurs choses dont entre autres la rareté dans notre contexte de livres francophones accessibles qui enseignent la rédaction scientifique et la forte demande de plusieurs collègues.‘’La publication d’un article est la meilleure garantie d’une validation du contenu de nos travaux’’. Louis Rachid SalmiCependant, malgré cette phrase deLR Salmi, ici et ailleurs beaucoup de praticiens hospitaliers et même universitaires ne bénéficient pas de cours spécifiques sur la rédaction scientifique car en général cela n’est pas enseigné dans leurs cursus. C’est pourquoi, plusieurs chercheurs ont appris à publier sur le terrain ens’inspirantdes articles déjà publiés et lesrecommandations aux auteursdes journaux.
Pourtant, la rédaction scientifique est un art qui doits’apprendreafin de pouvoir produire des bons papiers et voir son taux de rejet de manuscrits diminué et pouvoir publier enHomme avertide façon professionnelle et non hasardeuse ni profane. Certains jeunes brillants sont motivés à envisager une carrière universitaire mais après le rejet de leurs premiers manuscrits, ils se découragent et pensent à tort que cela ne leur est pas prédestiné.
Ceci étant, je rappelle ici que la rédaction d’articles scientifiques n’est pas réservée exclusivement aux enseignants chercheurs officiellement rattachés aux universités, il s’agit plutôt d’une obligation pour eux du fait du besoin d’évolution dans la carrière mais ce champs c’est-à-dire la rédaction scientifique est largement ouvert à quiconque est nourrid’unesprit scientifique et du sentiment de quête de perfection permanente. En effet,publierobligel’auteurà faire de la recherche afin des’informersur son sujet. Or cette manière de faire de la recherche est l’un des meilleurs outils d’apprentissage et d’acquisition de compétences utiles et àfruitjour. Ce livre est le
9
Dr Soumaïla Boubacard’un cours en ligne que j’ai enseigné et que je continue d’ailleurs à enseigner dans le cadre des activités duRepremafdont les apprenants provenaient de plusieurs pays africains (Algérie, Burkina Faso, Bénin, côte d’ivoire, Madagascar, Mali,Niger, Guinée Conakry, Sénégal et la Tunisie) mais aussi certains avaient suivi ce cours depuis l’Europe notamment en France et sur le continent américain en l’occurrence les Etats unis.Encore une fois,j’espèreque les chercheurs de notre époque et ceux du futur y trouveront des réponses à leurs questions relatives aux méthodes de rédactionet publication d’articles scientifiques que j’abrègeMRPAS tout au long de cet ouvrage.Dr Soumaïla BOUBACAR
10
Méthodes de Rédaction etPublication d’Articles ScientifiquesChapitre 1 : Contexte actuel de la Recherche scientifique en Afrique et dans le mondeI.Introduction La formation continue est de plus en plus une nécessité pour tous les praticiens désirant produire des résultats fiables et crédibles dans les différentes missions: Enseignements, Soins et Recherche.La Recherche est le volet conducteur de toute bonne pratique biomédicale mais aussi la valeur nécessaire pour se mettre à jour dans un monde scientifique de plus en plus innovant à un rythme très rapide.Cet ouvrage vous aidera je l’espère, à pouvoir rédiger et publier unarticle scientifique en toute autonomie.Oui, en toute autonomie technique (sans perdre de vue l’esprit d’équipe), en effet c’est l’une des premières étapes pour se faire accepter dans les équipes de Recherche et avoir son mot à dire afin de ne pas être un figurant de complaisance dans les articles scientifiques sans une réelle contribution dans leurs réalisations.C’est pourquoi, se former à la rédaction scientifique est l’un des meilleurs investissements qu’un prestataire puisse s’offrir à l’ère actuelle où l’accès à l’information n’est plus un obstacle mais c’est l’acquisition de l’expérience de l’information qui différencie les acteurs de la recherche.
Cette expérience de l’information scientifique s’apprend puiss’améliore dans le temps, donc il faut s’informer et se former.
En plus del’amélioration,la mise à jour de vos connaissances est une nécessité absolued’oùce premier chapitre introductif de la formation MRPAS « Contexte actuel de la Recherche scientifique en Afrique et dans le monde » afind’aborderl’étatactuel de la Recherche en vous fournissant un aperçu sur les concepts fondamentaux et l’influence du numérique sur la Recherche.
Ce chapitre constitue une introduction à ce livre. Les chapitres suivants seront plus spécifiques sur des aspects précis de ce livre MRPAS qui est censé vous conférer des compétences réelles et
11
Dr Soumaïla Boubacarobjectives et cela nécessite aussi votre implication personnelle en créant du temps pour la bonne lecture de ces chapitres contenant des explications claires et simplifiées du fait de la disparité des niveaux des lecteurs (des plus jeunes jusqu’aux chevronnés).Comme jel’aidit au début du livre, il est le fruitd’uncours en ligne que j’ai dispensé à des apprenants de plusieurs pays. La formation dans son envergure n’était possible qu’avec l’usage de l’internetqui a marqué cette génération dans tous ses centres d’intérêt dont celui de la science et de l’apprentissage ne fait pasexception.Au cours de ces dernières années, l’émergence rapide des NTIC (Nouvelles technologiesd’information et de communication) a eu des implications importantes sur l’apprentissage des études médicales, notamment la Recherche scientifique.II.Historique 1665 est l’année de la parution en français du premier numéro du Journal des Savants, le plus ancien périodique littéraire et scientifique en Europe, puis, quelques mois plus tard, desPhilosophical ère Transactions of the Royal Society of London quiest la 1 revue scientifique internationale qui établit les bases du principe de l’évaluation par les pairs.La communication des travaux de recherche est indissociable de l’activité du chercheur qui concrétise les résultats de ses recherches par leurs publications.
Le principal modèle est la soumission d’un article à une revue à comité de lecture, sélectionnée pour sa notoriété et son adéquation à la spécialité.La publication rend ainsi le travail accessible à la communauté scientifique : l’éditeur de la revue effectue une première sélection des manuscrits en les adressant à des relecteurs pour évaluation (peer review), puis il assure la diffusion des versions validées et l’archivage dans les collections.Nous verrons dans ce chapitre, le contexte actuel de la Recherche quiest extrêmement bouleversé et influencé par les NTIC.12