PAGE GABARIT
20 pages
Français

PAGE GABARIT

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • cours - matière potentielle : par plusieurs coups de couteau
  • mémoire - matière potentielle : chabou
  • mémoire - matière potentielle : vivante du peuple
  • mémoire
  • cours - matière potentielle : élaboration
  • cours - matière potentielle : des der
DIMANCHE 30 OCTOBRE 2011 - 3 DOU AL-HIJA 1432 - N° 6397 - PRIX 10 DA - FAX : RÉDACTION : 021 67 06 76 - PUBLICITÉ : 021 67 06 75 - TÉL : 021 67 06 51 - 021 67 06 58 PAGE 7 Ph o to : Sa m ir Si d l CORAILL'exploitation nesera pas relancéede sitôt l VENTE DE MOUTONSL'anarchie encoreune fois à la veillede l'Aïd IL LE QUALIFIE OUVERTEMENTD'OPPORTUNISTEBelkhademallume OuyahiaEditiond'Alger-ISSNIIII-007 4 TUNISIEEnnahda, derniercadeau empoisonnéde Ben Ali ? PAGE 3 PAGE 7 PAGE 4 Ph o to s : D R
  • territoire sahraoui
  • homme politique tchécoslovaque
  • fln
  • mohamed abdelaziz
  • peuple
  • peuples
  • partis
  • parti
  • membre
  • membres
  • femme
  • femmes
  • algérie
  • droit
  • droits

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 138
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Extrait

IL LE QUALIFIE OUVERTEMENT
D’OPPORTUNISTE
Belkhadem
l CORAIL
L’exploitation ne
sera pas relancée
PAGE 7de sitôt allume Ouyahia
PAGE 3
l VENTE DE MOUTONS
L’anarchie encore
une fois à la veille
PAGE 7de l’Aïd
TUNISIE
Ennahda, dernier
cadeau empoisonné
de Ben Ali ? PAGE 4
DIMANCHE 30 OCTOBRE 2011 - 3 DOU AL-HIJA 1432 - N° 6397 - PRIX 10 DA - FAX : RÉDACTION : 021 67 06 76 - PUBLICITÉ : 021 67 06 75 - TÉL : 021 67 06 51 - 021 67 06 58
Photos : DR
Edition d’Alger - ISSN IIII - 0074
Photo : Samir SidLe maire, le
bendir et le FNA ERISCOOP
Le siège de l'APC de Bir- Pkhadem a été pris d’assaut Soirperiscoop@yahoo.fr
hier par les militants du Dimanche 30 octobre 2011 - Page 2
FNA. Ces derniers étaient
courroucés à l’extrême
après qu’ils eurent décou- Zéro point
vert que la salle devant
abriter leur meeting était
en même temps réservée à
la célébration d’un maria- pour le Cnes
ge. Accueillis par les rou-
urant l’élaboration des réformes poli-lements de bendir, ils sont
tiques, le pouvoir exécutif n’a retenuvite allés D aucune des 1 200 recommandationsdéverser
adoptées lors des états généraux de la sociétéleur
cour- civile.
roux au Le Conseil national économique et social, orga-
niveau nisateur de ces états généraux, devrait pourtant
de être le porte-voix de la société civile.
l’APC. Une situation vécue comme un
camouflet au niveau de
l’institution de Moha-
med Seghir Babès.
Le quota
des femmes
revient à 30%
La commission juridique
de l’APN a été instruite
pour se réunir hier à 15h
afin d’avaliser la proposi-
tion initiale du gouverne-
ment consistant à fixer à
30% le quota réservé aux
Un jour, un sondagefemmes dans les assem-
blées élues. La commis-
sion ayant, dans un pre- L’Alliance présidentielle vous paraît-elle
mier temps, réduit ce quota encore viable ?
à seulement 20%, sous la
pression du FLN, elle fait OUI
donc machine arrière suite NON
à une
sans opinioninjonc-
tion
d’en
Résultats du dernier sondagehaut.
Pensez-vous que la victoire du parti Ennahda en Tunisie
va «booster» les formations islamistes en Algérie ?
OUI : 56,31%
NON : 40,38%
Déposez votre réponse sur le site
S. Opinion : 3,31% du Soir d’Algérie
www.lesoirdalgerie.com
Benbada réglemente les jours
fériés
Le ministère du Commerce prépare un texte de loi qui sera
destiné à mettre de l’ordre dans les activités commerciales
lors des fêtes religieuses et des jours fériés.
Le texte, qui devrait voir le jour avant la fin de l’année, défini-
ra notamment l’organisation des permanences en vue de ne
pas pénaliser les citoyens et de leur permettre de disposer des pro-
duits de première nécessité lors de ces périodes.Le Soir
d’Algérie Actualité Dimanche 30 octobre 2011 - PAGE 3
FLN : IL LE QUALIFIE OUVERTEMENT D’OPPORTUNISTE
Belkhadem allume Ouyahia
Abdelaziz Belkhadem voulait une démonstration de gens-là ont pourtant consacré la
corruption et l’opportunisme.force et il l’a obtenue. Du moins, en apparence, sous la
Nous, nous n’avons pas attenduforme d’un gigantesque meeting, organisé hier à la cou-
le jour où les vents changent depole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf par le
direction pour prendre le train deerFLN, à l’occasion de la fête nationale du 1 Novembre.
la réconciliation nationale, juste
par opportunisme, juste pourKamel Amarni - Alger (Le l’imposante Coupole, à mesure
Soir) - Le parti a mobilisé pour que le SG du FLN égrenait les garder des postes.»
la circonstance tous ses réseaux innombrables épopées de l’his- Une très forte charge contre
tant partisans qu’institutionnels toire du peuple algérien. «Nous le RND et Ahmed Ouyahia
pour faire le plein. Et ce sera disons à la France que nous annonçant un duel certainement
devant douze mille personnes demeurons sur notre position. chaud lors des futures joutes
que s’ouvrira ce show aux Elle doit reconnaître ses crimes électorales.
relents d’une véritable cam- coloniaux et demander pardon
Les redresseurs étaient pagne électorale. «Nous avons au peuple algérien.»
à Aïn Ousserasciemment opté pour une assis- Belkhadem saisira l’occasion
Pratiquement au mêmetance hétérogène. pour rappeler les positions clas-
moment où Belkhadem haran-On y trouve des jeunes et siques du FLN sur cette ques-
guait ses foules à Alger, lesdes moins jeunes, des chô- tion. Ce n’est que vers la fin de
redresseurs entamaient, eux,meurs, des casseurs, des étu- son intervention qu’il abordera
leur campagne de sensibilisationdiants, des cadres, etc» nous l’actualité brûlante. Du parti
pour la convocation d’unexplique un membre influent du comme du pays. Dans son pro-
congrès extraordinaire du FLN àparti. pos, deux cibles en particulier.
partir de Aïn Oussera, dans laOuyahia-Belkhadem, un duel chaud pour les futures joutes électorales.«C’est un message à trois Le Mouvement des redres-
wilaya de Djelfa, de cet endroitdestinataires distincts : la seurs bien sûr, mais aussi le réformes comme certains mais, Ces gens-là ne peuvent pas
même où, en 2003, les redres-France officielle, les décideurs RND du Premier ministre Ahmed au contraire, nous avons été les atteindre leurs objectifs et j’ap-
seurs de l’époque ont proclaméalgériens et la classe politique, Ouyahia. premiers à les suggérer.» pelle tous les militants du FLN à
Belkhadem comme leur chef !notamment ceux qui veulent C’est, contre toute attente, Allusion faite aux redresseurs unir leurs rangs et affronter, la
Hier, l’ancien ministreenvoyer le FLN dans un Ouyahia qui sera pris à partie qui l’accusent de vouloir faire main dans la main, les pro-
Abderrachid Boukerzaza, l’an-musée.» Après le cérémonial plus que Goudjil et son mouve- avorter les réformes de chaines échéances électorales»,
cien membre du bureau politiqued’usage, Belkhadem entame son ment ! «Nous le disons ici, publi- Bouteflika. assénera encore Belkhadem
Abdelkrim Abada et l’anciendiscours fleuve, près de deux quement, que nous sommes Des redresseurs qu’il qualifie avant de surprendre par cette
vice-président de l’APN, Bachirheures en fait. avec les réformes du président «de simples agitateurs». «Les sortie : «Je me demande pour-
Chara, ont en effet animé la pre-Une bonne partie était consa- que nous avons soutenues et agitations de certains et qu’am- quoi, à la veille de chaque ren-
mière d’une série de rencontrescrée à l’histoire du pays. que nous soutenons sans la plifient certaines plumes ne sont dez-vous important, c’est le FLN
que les redresseurs comptentL’assistance n’était apparem- moindre réserve. Ces réformes- nullement motivées par des qui est ciblé (….) Pourquoi cer-
organiser à travers plusieursment pas «accrochée» par ce là, nous ne les avons pas considérations politiques mais tains, qui avaient pourtant été au
discours, elle qui désemplissait découvertes, au FLN. Nous simplement par des calculs bas- pouvoir, ont partagé le pouvoir, wilayas.
manifestement les tribunes de n’avons pas été surpris par ces sement personnels, d’intérêts. n’ont jamais été ciblés ? Ces K. A.
SAÏD NAÏLI, ANIMATEUR DU MOUVEMENT DE REDRESSEMENT EN FRANCE :
«Celui qui ne peut diriger le FLN
ne peut présider l’Algérie»
Saïd Naïli, militant du Front de comité central. Il se trouve qu’il était candi- vous que les responsables du
dat aux législatives de 1997 sur une liste Mouvement de redressement ont leslibération nationale en France, a
du RND. Je tiens à préciser que je n’ai moyens de débloquer la situation ?décidé de rejoindre les rangs du
absolument rien contre M. Bouras, mais si Bien entendu, car je crois en les capa-Mouvement du redressement et de
certains souhaitent le remercier, ils peu- cités des animateurs de ce mouvement.
l’authenticité. Il explique dans cet
vent toujours le nommer ministre ou alors Cette sortie de crise se fera grâce à l’impli-
entretien les raisons qui l’ont lui attribuer un siège au Conseil national cation des militants sincères du FLN.
conduit à s’engager contre l’actuel- économique et social. Je considère que la
le direction du parti. rencontre de Draria a été une vraie réussi- Les élections législatives se déroule-
te. Pour avoir participé à tous les congrès ront durant le premier semestre de l'an-
Entretien réalisé par Tarek Hafid du parti

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents