Prépa Sciences Po – Philo – Méthodologie – Dissertation – IEP Paris

Documents
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Professeur : Laurence Hansen-Løve Discipline : Ordre général/Questions contemporaines Méthodologie de la dissertation Concours d’entrée à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris Méthodologie de la dissertation pour l’épreuve d’ordre général L’épreuve d’ordre général à l’IEP Paris n’est pas exactement l’épreuve de philosophie au bac. Elle est corrigée pour moitié par des professeurs de lettres. Néanmoins les sujets sont souvent des sujets de philosophie et une bonne copie de terminale peut obtenir une bonne note. Quatre exemples de sujets (de terminale) : 1) Les hommes existent-ils comme existent les choses ? 2) Quel rôle joue l’expérience dans la connaissance humaine ? 3) L’homme est-il le seul être à avoir une histoire ? 4) L’art peut-il être immoral ? Principe de base Il faut élaborer une problématique puis faire un plan en trois parties. Chaque partie constitue une thèse (et non un thème comme « l’existence » ou une question comme « qu’est- ce que l’art ? », par exemple). Une thèse comporte en général un sujet, un verbe et un complément. Elle constitue une réponse à la question posée ou à l’une des questions posées en introduction. Par exemple : « L’expérience est la base de toute connaissance ». L’introduction, les trois parties et la conclusion sont nettement séparées (trois lignes). Chaque partie énonce explicitement en conclusion la réponse donnée dans cette partie à la question posée.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 novembre 2009
Nombre de visites sur la page 501
Langue Français
Signaler un problème
Professeur : Laurence Hansen-Løve Discipline : Ordre général/Questions contemporaines Méthodologie de la dissertation Concours d’entrée à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris
Méthodologie de la dissertation pour l’épreuve d’ordre général
L’épreuve d’ordre général à l’IEP Paris n’est pas exactement l’épreuve de philosophie au bac. Elle est corrigée pour moitié par des professeurs de lettres. Néanmoins les sujets sont souvent des sujets de philosophie et une bonne copie de terminale peut obtenir une bonne note. Quatre exemples de sujets (de terminale) : 1) Les hommes existent-ils comme existent les choses ? 2) Quel rôle joue l’expérience dans la connaissance humaine ? 3) L’homme est-il le seul être à avoir une histoire ? 4) L’art peut-il être immoral ?
Principe de base
Il faut élaborer une problématique puis faire un plan en trois parties. Chaque partie constitue une thèse (et non un thème comme « l’existence » ou une question comme « qu’est-ce que l’art? »,par exemple). Une thèse comporte en général un sujet, un verbe et un complément. Elle constitue une réponse à la question posée ou à l’une des questions posées en introduction. Par exemple : « L’expérience est la base de toute connaissance ». L’introduction, les trois parties et la conclusion sont nettement séparées (trois lignes). Chaque partie énonce explicitement en conclusion la réponse donnée dans cette partie à la question posée.
La problématique
Ce n’est pas une question, ni une suite décousue de questions mais deux ou trois questions articulées entre elles et déduites de la tension inhérente au sujet. Par exemple, l’antagonisme entre hommes et choses (sujet 2) ou l’indépendance entre art et moralité (sujet 4). Pour trouver sa problématique, il faut chercher une opposition ou une contradiction inhérente au sujet puis énoncer cette apparente opposition (d’un côté l’art n’a que faire de la morale, d’un autre côté il existe des œuvres scandaleuses) puis suggérer un éventuel dépassement de cette contradiction («il faut (ou il ne faut pas) établir des limites ou des interdits en art; mais qui peut faire cela ? »). Ou bien (sujet 3) : seul l’homme a une conscience donc une histoire, mais les animaux ont une histoire au sens d’évolution. Comment distinguer histoire et évolution ?
1/3