Rapport sur les recherches sur le fonctionnement des cellules humaines

-

Documents
323 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le développement des biotechnologies fait suite aux grandes découvertes de la génétique qui ont culminé avec le décryptage du génome, essentiellement celui de l'Homme. La protection de l'Homme est au coeur de la législation bioéthique, qui doit concilier liberté de pensée, droits des malades et des personnes handicapées à voir diminuer leurs souffrances et espérer la guérison, respect de la personne et du corps humain. Ces principes s'appliquent aux cellules souche, éléments de base de la vie. Ce rapport, consacré au fonctionnement des cellules vivantes, est centré sur la question des cellules souches adultes et embryonnaires. Dans les deux premières parties de ce rapport, Alain Claeys fait le point sur la révolution génomique et présente la cellule, élément fondamental de la vie. Dans la troisième partie, il aborde la problématique des cellules souches en les présentant avec les applications potentielles. Dans la quatrième partie, il souligne la nécessité de poursuivre la recherche en faisant le point sur l'organisation actuelle de la recherche, en France et dans différents pays, avant d'insister, dans la cinquième partie, sur les défis à affronter dans ce domaine.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2006
Nombre de visites sur la page 23
Langue Français
Signaler un problème
N° 3498 ___
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LEGISLATURE__________________________________
N° 101 ___
SÉNAT
SESSION ORDINAIRE DE20062007 ________________________________ Annexe au procès-verbal de la séance du 6 décembre 2006
Enregistré à la Présidence de lAssemblée nationale Le 6 décembre 2006OFFICE PARLEMENTAIRE DÉVALUATION DES CHOIX SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES ________________________ RAPPORT sur LES RECHERCHES SUR LE FONCTIONNEMENT DES CELLULES HUMAINES
_________
Par M. Alain CLAEYS, Député
_________
Déposé sur le Bureau Déposé sur le Bureau du Sénat de lAssemblée nationale par M. Henri REVOL, par M. Claude BIRRAUX, Premier Vice-Président de lOffice Président de lOffice _______________________________________________________________________
Composition de lOffice parlementaire dévaluation des choix scientifiques et technologiques
Président M. Henri REVOL Premier Vice-PrésidentM. Claude BIRRAUX Vice-PrésidentsM. Claude GATIGNOL, député M. Jean-Claude ÉTIENNE, sénateur M. Pierre LASBORDES, député M. Pierre LAFFITTE, sénateur M. Jean-Yves LE DÉAUT, député M. Claude SAUNIER, sénateur
Députés M. Jean BARDET M. Christian BATAILLE M. Claude BIRRAUX M. Jean-Pierre BRARD M. Christian CABAL M. Alain CLAEYS M. Pierre COHEN M. Francis DELATTRE M. Jean-Marie DEMANGE M. Jean DIONIS DU SÉJOUR M. Jean-Pierre DOOR M. Pierre-Louis FAGNIEZ M. Claude GATIGNOL M. Louis GUÉDON M. Christian KERT M. Pierre LASBORDES M. Jean-Yves LE DÉAUT M. Pierre-André PÉRISSOL
Sénateurs
M. Philippe ARNAUD M. Paul BLANC Mme Marie-Christine BLANDIN Mme Brigitte BOUT M. Marcel-Pierre CLÉACH M. Roland COURTEAU M. Jean-Claude ÉTIENNE M. Christian GAUDIN M. Pierre LAFFITTE M. Serge LAGAUCHE M. Jean-François LE GRAND Mme Catherine PROCACCIA M. Daniel RAOUL M. Ivan RENAR M. Henri REVOL M. Claude SAUNIER M. Bruno SIDO M. Alain VASSELLE
- 3 -
SAISINE
- 5 -
SOMMAIRE
SAISINE................................................................................................................................................................. 3
INTRODUCTION................................................................................................................................................. 9
PREMIERE PARTIE : OU EN EST LA « REVOLUTION » GENOMIQUE ?.......................................... 13
ALES GRANDES PROMESSES DE LA«REVOLUTION GENOMIQUE» ................................................................. 131  Le gène comme fondement de la vie ...................................................................................................... 142  Les perspectives du « tout gène » .......................................................................................................... 14BNE SE SONT PAS ENCORE REALISEES........................................................................................................... 161  Les fonctions des gènes ne sont pas élucidées ....................................................................................... 162  Le concept dépigénétique ..................................................................................................................... 173  Les difficultés de la thérapie génique .................................................................................................... 184  Au-delà du gène : aller vers létude de la cellule .................................................................................. 21
DEUXIEME PARTIE : LA CELLULE EST LUNITE ELEMENTAIRE DE LA VIE .............................. 23ALORGANISATION DE LA CELLULE VIVANTE................................................................................................ 23BLE FONCTIONNEMENT DE LA CELLULE........................................................................................................ 26
TROISIEME PARTIE : LES CELLULES SOUCHES REPRESENTENT UN ENJEU MAJEUR DE LA BIOLOGIE .......................................................................................................................................................... 29A  LA DISTINCTION DES CELLULES SOUCHES SELON LEUR CAPACITE DE DIFFERENCIATION.......................... 301  Les cellules souches totipotentes ........................................................................................................... 302  Les cellules souches pluripotentes......................................................................................................... 303  Les cellules souches multipotentes ........................................................................................................ 304  Les cellules souches unipotentes ........................................................................................................... 30BLES CELLULES SOUCHES ADULTES.............................................................................................................. 311  Lexistence des cellules souches adultes ............................................................................................... 312  La difficulté didentifier et de caractériser les cellules souches adultes ............................................... 323  La plasticité des cellules souches adultes.............................................................................................. 34a  Définition et difficulté de la question.................................................................................................................. 34b  Un phénomène très controversé.......................................................................................................................... 354  Quelques cellules souches adultes bien connues ................................................................................... 37aLescellulessoucheshématopoïétiques...............................................................................................................37b  Les cellules souches mésenchymateuses ............................................................................................................ 38c  Les cellules souches du sang de cordon ombilical .............................................................................................. 39CLES CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES................................................................................................. 411  Présentation des cellules souches embryonnaires ................................................................................. 412  Les caractéristiques des cellules souches embryonnaires ..................................................................... 433  Lobtention des cellules souches embryonnaires................................................................................... 444  Les problèmes de la culture des cellules souches embryonnaires ......................................................... 44a  Les milieux de culture......................................................................................................................................... 44b  Le contrôle de la différenciation cellulaire ......................................................................................................... 45c  Le problème de linstabilité génomique.............................................................................................................. 45DLES APPLICATIONS POTENTIELLES DES CELLULES SOUCHES....................................................................... 461  De quelques idées fausses...................................................................................................................... 46a  Guérir tout de suite grâce aux cellules souches................................................................................................... 46b  Lobligation de donner des perspectives à court terme à la recherche ................................................................ 48c  Lopposition cellules souches adultes/cellules souches embryonnaires.............................................................. 49d  La tumorigénécité des cellules souches embryonnaires...................................................................................... 512 La thérapie cellulaire ............................................................................................................................ 52a  Les applications déjà existantes de la thérapie cellulaire ................................................................................... 53b  Louverture dautres voies de recherche............................................................................................................. 54c  Mêler les approches de la thérapie cellulaire et de la thérapie génique............................................................... 573  La transposition nucléaire..................................................................................................................... 58a  Le clonage animal............................................................................................................................................... 59b  La technique de la transposition nucléaire chez lhomme et ses perspectives .................................................... 62c  Les perspectives de cette technique .................................................................................................................... 64d  Les tentatives pour obtenir des cellules souches embryonnaires humaines sans devoir détruire le blastocyste.. 68e  La transposition nucléaire est tout à fait différente du clonage reproductif. ....................................................... 71
- 6 -
QUATRIEME PARTIE : UNE RECHERCHE A POURSUIVRE ABSOLUMENT .................................. 75ALA NECESSITE DE LA POURSUITE DE LA RECHERCHE.................................................................................... 751  Poursuivre la recherche dans de nombreux domaines .......................................................................... 76a  Les principales voies à explorer.......................................................................................................................... 76b  Les liens possibles entre cellules souches et cancer............................................................................................ 762  Temps médiatique et temps long de la recherche .................................................................................. 78BLORGANISATION ACTUELLE DE LA RECHERCHE ENFRANCE...................................................................... 791 - Le problème posé par larticle 18 de la Convention du Conseil de lEurope sur les droits de lHomme et la biomédecine dite Convention dOviedo ............................................................................................... 80a  Le texte de larticle 18 de la Convention dOviedo ............................................................................................ 80b  Le problème posé ............................................................................................................................................... 802  Larticle 25 de la loi n° 2004  800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique........................................ 81a  Le principe de linterdiction de la recherche sur lembryon, assortie de la possibilité de dérogations................ 81b  Les modalités de cette recherche : lintervention de lAgence de la biomédecine.............................................. 82c  Le retard dans lapplication de la loi : le régime transitoire ................................................................................ 833  Le décret n° 2006-21du 6 février 2006 relatif à la recherche sur lembryon et sur les cellules embryonnaires et modifiant le code de la santé publique............................................................................ 854  LAgence de la biomédecine.................................................................................................................. 86a Lautorisation des recherches ............................................................................................................................. 86b Lautorisation des échanges extérieurs ............................................................................................................... 87c La traçabilité ....................................................................................................................................................... 87d  Le suivi des recherches....................................................................................................................................... 87e  Le contrôle des recherches.................................................................................................................................. 875  Quel engagement de la France en matière de cellules souches ?.......................................................... 88a  La faiblesse des moyens humains et financiers................................................................................................... 88b  La nécessité dune intervention publique ........................................................................................................... 906  Changer la législation concernant la recherche sur lembryon et légaliser la transposition nucléaire ..................................................................................................................................................................... 91a  Changer la législation concernant la recherche sur lembryon............................................................................ 91b  Autoriser la transposition nucléaire .................................................................................................................... 92CLORGANISATION DE LA RECHERCHE DANS LUNION EUROPEENNE............................................................ 931  Le sixième Programme cadre de recherche et de développement ......................................................... 932  La difficile élaboration du septième P.C.R.D. en matière de recherche sur les cellules souches embryonnaires ............................................................................................................................................. 95DLA DIVERSITE DE LA SITUATION DES PAYS DE LUNION EUROPEENNE........................................................ 971  LAutriche.............................................................................................................................................. 972  La Belgique............................................................................................................................................ 973  Chypre ................................................................................................................................................... 984  La République tchèque .......................................................................................................................... 985  La République fédérale dAllemagne .................................................................................................... 99a  La législation ...................................................................................................................................................... 99b  Les projets de recherche ..................................................................................................................................... 99cLedébatenR.F.A.............................................................................................................................................1006  Le Danemark ....................................................................................................................................... 1007  LEstonie, la Lituanie, la Lettonie ....................................................................................................... 1008  La Grèce .............................................................................................................................................. 1019  LEspagne............................................................................................................................................ 10110  La Finlande ....................................................................................................................................... 10111  La Hongrie......................................................................................................................................... 10212  LIrlande............................................................................................................................................ 10213  LItalie ............................................................................................................................................... 10214  Le Luxembourg .................................................................................................................................. 10315  Malte.................................................................................................................................................. 10316 Les PaysBas..................................................................................................................................... 10317  La Pologne......................................................................................................................................... 10318  Le Portugal ........................................................................................................................................ 10419  La Suède ............... ............................................................................................. 104 ................................ a  La législation .................................................................................................................................................... 104b  Létat de la recherche ....................................................................................................................................... 10520 La Slovénie ........................................................................................................................................ 10621 La Slovaquie ...................................................................................................................................... 10622  Le Royaume-Uni ................................................................................................................................ 107
- 7 -
a  Le cadre de la recherche ................................................................................................................................... 107b  Le développement de la recherche.................................................................................................................... 109ELORGANISATION DE LA RECHERCHE AUXETATS-UNIS ET ENASIE.......................................................... 1111  Les Etats-Unis ..................................................................................................................................... 111a  Le cadre réglementaire...................................................................................................................................... 111b  Lorganisation de la recherche :laction des National Institutes of Health et des Universités ......................... 113c  Lorganisation de la recherche :Les Etats ........................................................................................................ 115d  Le cas emblématique dela Californie............................................................................................................... 1162  LAsie................................................................................................................................................... 118a  La situation à Singapour ................................................................................................................................... 119b  Le Japon ........................................................................................................................................................... 120FLAFFAIRE COREENNE............................................................................................................................... 1231  Lascension de M. Hwang Woo-suk .................................................................................................... 1232  La chute de M. Hwang Woo-suk.......................................................................................................... 1253  Quels enseignements ?......................................................................................................................... 127
CINQUIEME PARTIE : LES DEFIS A AFFRONTER............................................................................... 129ALA NECESSITE DU RESPECT RIGOUREUX DE LETHIQUE............................................................................. 1291  Les publications scientifiques .............................................................................................................. 129a  La fraude scientifique ....................................................................................................................................... 129b  La validation des publications scientifiques ..................................................................................................... 132c  Comment lutter contre les fraudes ? ................................................................................................................. 1332  Les ovocytes humains pour la recherche ............................................................................................. 134a - Eviter lutilisation dovocytes humains ............................................................................................................. 134b  Les risques du don dovocyte ........................................................................................................................... 134c  Le problème éthique du don dovocyte............................................................................................................. 135d  Réglementer ce don de façon stricte ................................................................................................................. 137BLES DEFIS SOCIAUX ET LA QUESTION ECONOMIQUE.................................................................................. 1381 Les défis sociaux.................................................................................................................................. 1382  La question économique ...................................................................................................................... 139aUnmarchéencoreimmature.............................................................................................................................139b  Un secteur déserté par le capital risque et les grandes entreprises .................................................................... 140CLA BREVETABILITE DES CELLULES SOUCHES ET SES CONSEQUENCES........................................................ 1411  Les brevets de lUniversité du Wisconsin ............................................................................................ 142aLagenèsedecesbrevets...................................................................................................................................142b  Létendue de ces brevets................................................................................................................................... 143c  Le développement dun mouvement de contestation de ces brevets ................................................................. 1442  La situation européenne ...................................................................................................................... 145aLesdispositionsdeladirective98/44/CE.........................................................................................................145b  La position de lOffice européen des brevets (O.E.B.) ..................................................................................... 1463  Refuser la brevetabilité des cellules souches....................................................................................... 1484  Refuser la marchandisation des cellules souches ................................................................................ 148CONCLUSION.................................................................................................................................................. 151
RECOMMANDATIONS.................................................................................................................................. 153
EXAMEN DU RAPPORT PAR LOFFICE LE 5 DECEMBRE 2006........................................................ 159
COMPOSITION DU COMITE DE PILOTAGE........................................................................................... 169
LISTE DES PERSONNES AUDITIONNEES................................................................................................ 170AUDITION PUBLIQUE DU 22 NOVEMBRE 2005 ..................................................................................... 177
ANNEXES ......................................................................................................................................................... 305
Annexe 1 : Article 25 de la loi n° 2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique ........................................ 307Annexe 2 : Décret n° 2006-121 du 6 février 2006 relatif à al recherche sur lembryon et sur les cellules embryonnaires et modifiant la code de la santé publique .................................................................................. 311Annexe 3 : Article 19 du projet de loi relatif à la bioéthique adopté par lassemblée nationale en première lecture le 22 janvier 2002.............................................................................................................................................. 319
GLOSSAIRE ..................................................................................................................................................... 321
- 9 -
IntroductionLes biotechnologies sont souvent présentées comme le troisième étage de la révolution technologique de laprès-guerre après le développement du nucléaire des années 1950 et 1960 et des nouvelles technologies de linformation des années 1970 et 1980.
Ces biotechnologies sont nées avec la grande aventure de la génétique qui a culminé avec le décryptage du génome, essentiellement celui de lHomme. Ce décryptage du génome a permis de commencer à appréhender la structure du vivant, sans cependant donner la compréhension du fonctionnement de la vie et encore moins sa maîtrise.
Cette connaissance viendra peut-être lorsque nous saurons comment fonctionne exactement cet espace délimité par une membrane qui obéit aux lois de la physique et de la chimie et commun à tous les êtres vivants : la cellule.
Cette cellule a fait lobjet dune véritable redécouverte à loccasion de la naissance de Dolly, premier mammifère cloné à partir de cellules adultes. Lintérêt pour la biologie cellulaire ne devait pas faiblir depuis cette époque, toute proche de nous puisquà peine dix ans ont passé.
Les réalisations de M. James Thomson, qui est parvenu à créer les premières lignées de cellules souches embryonnaires humaines en 1998, allaient donner un nouvel essor à la biologie cellulaire. Elle est vraiment depuis cette époque au cur de lactualité avec ses avancées, ses échecs, ses scandales, ses polémiques, ses espoirs et, aussi, ses craintes.
Ce domaine est très controversé car on sent combien il est susceptible de transformer notre vie.
Dun côté se trouvent les bénéfices espérés : nouvelles méthodes de diagnostic et nouvelles thérapies. De lautre, les nouvelles menaces avec les possibilités de réémergence de leugénisme.
Le débat sur les cellules souches embryonnaires a réactivé le débat sur lembryon qui est présenté comme le principal problème éthique et comme un obstacle dirimant à lutilisation des cellules souches embryonnaires. Je naborderai pas cette question dans ce rapport car jestime quelle est dabord et avant tout du ressort de la sphère la plus intime de chacun.
Comme je lavais déjà indiqué en décembre 2003, lors de lexamen, en deuxième lecture, du projet de loi relatif à la bioéthique,la protection de
- 10 -
lHomme est au cur de la législation bioéthique. Celle-ci doit être confrontée aux réalités des recherches et des connaissances en devenir. Elle doit être au service dune société et dune recherche vivantes.
Afin de respecter la dignité de la personne humaine, elle doit avoir comme impératif de concilier trois principes :
- la liberté de pensée, cest-à-dire la liberté du chercheur qui doit savoir quelles limites la société entend fixer à son activité,
- les droits des malades et des personnes handicapées à voir atténuer leurs souffrances et accroître leurs espoirs ce guérison, ce qui nécessite recherche et expérimentation,
- le respect de la personne et du corps humain.
Ces principes sappliquent dautant plus aux cellules souches que celles-ci sont les éléments de base de notre vie.
Deux problèmes éthiques seront abordés car ils sont au cur des débats : le problème du don dovocytes pour la recherche et la marchandisation. Jajoute, même si cest marginal, la fraude scientifique qui doit être combattue car elle est de nature à faire perdre aux citoyens la confiance en la science.
Le présent rapport consacré au fonctionnement des cellules vivantes sera centré sur la question des cellules souches adultes et embryonnaires.
Jai fait ce choix car jai voulu exposer avec le maximum de clarté, sans fard et sansa priorisituation réelle de ce domaine qui est lobjet trop, la souvent de présentations ou trop louangeuses ou trop critiques. Je lai fait aussi pour préparer les travaux du Parlement. Celui-ci devra en effet, au plus tard en 2009 comme cela est prévu dans la loi de bioéthique de 2004, se saisir à nouveau de la question de la recherche sur lembryon et décider si la transposition nucléaire peut être autorisée en France.
Il sagit en effet de « transposition nucléaire » car jai banni de ce rapport une expression qui est employée par facilité mais aussi de façon fallacieuse : « le clonage thérapeutique ».
Cest une expression trompeuse.
Pour ses adversaires, laccent est mis sur le mot« clonage » cette et technique est assimilée au clonage reproductif humain quaucune personne sensée ne défend.
Pour ses partisans, laccent est mis sur« thérapeutique» et est de nature à faire croire que nous sommes à la veille dutiliser cette technique pour soigner,