ENVIRONNEMENT QUELS IMPACTS

-

Documents
55 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
PERIURBANISATION ET ENVIRONNEMENT : QUELS IMPACTS RECIPROQUES ET QUELS ENJEUX POUR L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ? Emma DELFAU promotion 2003-2005 Rapport de thèse professionnelle réalisé dans le cadre d'une mission en alternance auprès de l'Agence d'Urbanisme et de Développement Clermont Métropole, 15, mail d'Allagnat 63000 CLERMONT-FERRAND Septembre 2005 ECOLE NATIONALE DU GENIE RURAL DES EAUX ET DES FORÊTS ENGREF

  • solution pour la protection des espaces naturels

  • agence d'urbanisme clermont

  • relations entre les communes urbaines de l'agglomération

  • politiques de la nature et de protection de l'environnement

  • etalement urbain

  • campagne nature

  • ecole nationale du genie rural des eaux et des forêts

  • intervention sur l'environnement communal


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 80
Langue Français
Signaler un problème
COLE NATIONALEDU GENIE RURAL DES EAUX ET DES FORÊTS ENGREF
PERIURBANISATION ET ENVIRONNEMENT : QUELS IMPACTS RECIPROQUES ET QUELS ENJEUX POUR L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ?
Emma DELFAU
promotion 2003-2005
Rapport de thèse professionnelle réalisé dans le cadre d’une mission en alternance auprès de l’Agence d’Urbanisme et de Développement Clermont Métropole,
15, mail d’Allagnat 63000 CLERMONT-FERRAND
Septembre 2005
Remerciements
Je souhaiterais remercier tout particulièrement Valérie Fresneda et Christel Griffoul pour leur implication dans ma mission et leur encadrement, ainsi que l’ensemble de l’équipe de Clermont Métropole pour son accueil et l’ambiance de travail sympathique qui a régné pendant mon stage. Je souhaiterais d’autre part remercier Sylvie Lardon, pour son suivi et ses pistes de réflexions méthodologiques concernant ma mission et ma thèse professionelle. Je souhaiterais enfin remercier Monsieur Amblard, Directeur adjoint de la DDE 63, dont les différents cours ont enrichi ma réflexion et le contenu de cette thèse professionnelle.
Péri-urbanisation et environnement : quels impacts réciproques et quels enjeux pour l’aménagement du territoire ? Emma DELFAU- ENGREF- Septembre 2005
2
Sommaire
Sommaire..................................................................................................................................3 Introduction.............................................................................................................................. 4 I. Comprendre le phénomène de l’étalement urbain :...................................................... 7 A. Définitions et historique de la péri-urbanisation et de l’étalement urbain : ................... 7 B. Les facteurs socio-économiques explicatifs de l’étalement urbain : ............................ 11 C. Les diffuseurs de l’étalement urbain : .......................................................................... 12 II. L’étalement urbain et l’environnement : quels impacts réciproques ? .................... 16 A. Des attentes fortes en matière d’environnement de la part des péri-urbains :.............. 16 B. Des dégradations de l’environnement engendrées par la péri-urbanisation................. 18 a. Impact sur le mode d’occupation des sols, concurrence avec la campagne ressources :........................................................................................................................ 18 b. Impact sur la qualité des cours d’eau :...................................................................... 19 c.Impact sur la qualité de lair :...................................................................................22 III. Les défis des aménageurs et des collectivités en matière de maîtrise de l’étalement urbain : quels outils disponibles et à quelles échelles d’intervention ? ............................. 24 A. Les défis en matière d’aménagement du territoire et d’étalement urbain, pour une meilleure prise en compte de l’environnement:................................................................... 24 B. L’échelle communale et intercommunale d’intervention sur l’environnement communal............................................................................................................................. 28 a. Protection des espaces naturels et Plans Locaux d’Urbanisme................................ 28 b. Maîtrise foncière publique : une solution pour la protection des espaces naturels ? 30 c. Préservation de la qualité paysagère et chartes paysagères :.................................... 31 C. L’échelle du bassin de vie et l’outil SCOT : à la recherche d’une cohérence territoriale 32 a. Equilibre de l’espace et préservation des espaces naturels ...................................... 33 b. Complémentarité entre les politiques sectorielles : pour une meilleure efficacité dans la maîtrise de létalement urbain..............................................................................35 c. Valorisation des espaces naturels ou agricoles péri-urbains .................................... 38 Conclusion............................................................................................................................... 41 Bibliographie...........................................................................................................................44 Annexes ................................................................................................................................... 45
Péri-urbanisation et environnement : quels impacts réciproques et quels enjeux pour l’aménagement du territoire ?3 Emma DELFAU- ENGREF- Septembre 2005
Introduction 
La péri-urbanisation est un phénomène bien connu depuis les années 1970. Ces années ont marqué une rupture dans la forme historique des relations villes-campagnes jusque là caractérisées par la figure de l’exode rural alimentant la croissance urbaine : de nouvelles formes de mobilité résidentielles ou récréatives des populations urbaines vers les campagnes sont apparues. Trois décennies plus tard, ce phénomène est toujours présent et reste au cœur des enjeux de l’aménagement des territoires, en particulier dans la gestion de ses manifestations que sont l’étalement urbain, le mitage du territoire par la consommation d’espaces destinés à la construction résidentielle et les mobilités domicile-travail. Parallèlement, l’intérêt porté à l’environnement et le souci de préservation des ressources naturelles et de développement durable induisent une nouvelle approche des usages de l’espace rural : en plus de l’usage productif agricole, de l’usage résidentiel et de loisirs, l’usage de « campagne nature » incite à prendre en compte les différents impacts des activités humaines sur l’environnement. Cet usage est étroitement lié à la mise en place des politiques de la nature et de protection de l’environnement qui s’attachent à la préservation de la qualité des ressources vitales pour l’homme (eau, air) et à la prévention des risques naturels tant locaux (inondation) que globaux (changement climatique). Cette problématique de la péri-urbanisation est très prégnante sur le territoire de l’agglomération clermontoise, sur lequel j’ai travaillé lors de ma mission en alternance à l’Agence d’urbanisme et de développement de Clermont-Ferrand. Au cours de cette mission, la réalisation du diagnostic environnemental du Grand Clermont, dans la perspective de l’élaboration du SCOT (schéma de cohérence territoriale), m’a tout de suite fait apparaître l’importance du phénomène d’étalement urbain dans l’organisation du territoire du Grand Clermont, dans les relations entre les communes urbaines de l’agglomération et les communes plus rurales de la périphérie mais aussi sur l’état de la qualité environnementale du territoire (Voir encart méthodologique ci-après). De plus, le projet du SCOT tel qu’il a été formalisé par la loi SRU et qui sera lancé prochainement sur le Grand Clermont, montre que l’arbitrage entre développement urbain et préservation de la qualité environnementale, objectifs parfois contradictoires, sera l’enjeu futur des documents d’urbanisme et de la planification globale du développement des territoires.
Péri-urbanisation et environnement : quels impacts réciproques et quels enjeux pour l’aménagement du territoire ?4 Emma DELFAU- ENGREF- Septembre 2005
Méthodologie Ma mission à l’Agence d’urbanisme Clermont Métropole était de réaliser le diagnostic environnemental du Grand Clermont, c’est à dire de faire pour chaque thématique constitutive de l’environnement (eau, bruit, déchets, risques technologiques, naturels, énergie….) un état des lieux sur le territoire et de faire émaner les enjeux pour le futur SCOT. La première phase a consisté à rencontrer des spécialistes institutionnels (services déconcentrés, collectivités..) pour disposer d’un état des lieux technique. Cette première phase a permis de rencontrer des acteurs institutionnels très pointus dans leur domaine mais assez sectorisés sur une thématique précise et qui avaient le plus souvent une vision départementale voire régionale. Il m’a alors paru nécessaire de confronter ces analyses avec la réalité du terrain et c’est pourquoi j’ai été rencontrer les agents de développement des communautés de communes. Au cours de cette deuxième phase, il a été clair que les communautés de communes avaient une vision beaucoup plus globale de l’état de l’environnement sur leur territoire et que le véritable enjeu en terme d’aménagement du territoire résidait pour elles dans une problématique majeure qu’est la maîtrise de l’étalement urbain pour préserver la qualité environnementale et paysagère de leurs communes. A partir d’une approche technique et sectorielle, j’ai donc été amenée à appréhender l’environnement dans sa globalité et surtout à travers sa relation avec l’étalement urbain. La préservation de l’environnement via une maîtrise de la périurbanisation m’est alors apparue comme le point clé du futur SCOT du Grand Clermont pour des communautés de communes qui sont conscientes de la richesse de leur patrimoine environnemental et qui ont en même temps à gérer l’étalement urbain.
Il m’a donc paru intéressant d’étudier plus profondément ce lien entre péri-urbanisation- qui se concrétise dans le phénomène d’étalement urbain- et qualité environnementale du territoire en partant de l’hypothèse que ces deux thématiques sont corrélées entre elles et qu’elles s’influencent réciproquement. La réflexion qui sera menée s’attachera dans un premier temps à comprendre le phénomène de l’étalement urbain et de s’interroger sur différentes causes explicatives : - Pourquoi le phénomène d’étalement urbain, connu depuis des décennies, continu-t-il à se développer et quelles sont ses caractéristiques sur le Grand Clermont ? - Quelles sont les différents facteurs explicatifs de ce phénomène ?
Péri-urbanisation et environnement : quels impacts réciproques et quels enjeux pour l’aménagement du territoire ?5 Emma DELFAU- ENGREF- Septembre 2005