La région pilote de

-

Documents
43 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
La région, pilote de l'aménagement du territoire, en territoires de projets ?

  • région

  • aménagement des territoires

  • régional

  • compétences en matière de formation professionnelle, de transport et de développement économique

  • inadaptation de la réponse de la région aux conflits de compétences

  • développement local


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 27
Langue Français
Signaler un problème
La région, pilote de l’aménagement du territoire, en territoires de projets ?
        
 
Plan
Introduction...........................................................................................................................................................................................2 1. Initialisation du rôle de la région dans le jeu du développement et de l’aménagement des territoires, cas de l’Auvergne ................................................................................................................................................................................. 3 2. Logique européenne de projets de développement territoriaux ascendants...................................................................4 3. Le couple région, pays, levier de l’aménagement du territoire ........................................................................................... 6 3.1 Les enjeux de l’aménagement des territoires par les régions .............................................................................................6 3.2 Genèse institutionnel des pays comme dispositif national d’aménagement du territoire ..............................................6 3.3 Le pays au centre de la politique territoriale de la région ...................................................................................................7 3.4 Le pays, un outil de développement encore fragile ..............................................................................................................7 3.4 Conclusion partielle...................................................................................................................................................................8 4. La territorialisation des politiques régionales : exemple de la région Auvergne ........................................................... 9 4.1 Les aides financières de la région Auvergne.........................................................................................................................9 4.1.1 De l’aménagement du territoire de l’Auvergne ….9................................................................................................. 4.1.2 … au développement des territoires de l’Auvergne......................................10........................................................ 4.1.3 Comparaison des dispositifs 2004 et des dispositifs 2005.................................................11................................. 4.2 Enjeux et fonctions des contrats régionaux de développement durable des territoires ...............................................15 4.3  Conséquences du recours aux contrats régionaux de développement durable des territoires....................................16 4.4 Phase de transition dans la mise en œuvre des politiques territoriales régionales........................................................18 4.4.1 Observation de l’évolution de l’organigramme du conseil régional d’Auvergne..........................................9.1 4.4.2 La convention territoriale culturelle et les contrats de développement durable des territoires en région Auvergne........................................02..................................................................................... ................................. 5. Organisation des moyens : le soutien en ingénierie ..............................................................................................................23 5.1 Les régions soutiennent les territoires en ingénierie territoriale .......................................................................................23 5.2 Cas de lAuvergne....................................................................................................................................................................23 5.3 La mission ingénierie locale de l’agence régionale de développement Auvergne .......................................................24 6. Région et département une approche du territoire contradictoire ?...............................................................................27 6.1 Position des départements......................................................................................................................................................27 6.2 Exemple dans le domaine de la Culture - Automne 2004 .................................................................................................28 6.3 Exemples concernant l’accueil de nouveaux actifs ............................................................................................................29 6.4. Conclusion partielle................................................................................................................................................................31 7. Communes, communautés de communes, Pays, PNR .........................................................................................................34 7.1 Exemples de l’articulation entre ces différents niveaux dans les politiques d’accueil de nouveaux actifs. ............34 7.2 Exemples de transition non aboutie dans la dynamisation des territoires de projet : Pays et PNR, histoire et conséquences, inadaptation de la réponse de la région aux conflits de compétences. Ex PNR Livradois Forez – Pays dAmbert...........................................................................................................................................................................................35 8. Conclusion........................................................................................................................................................................................37      ........goarhpei................................................liibB............................................................14................................................................      Annexes.............................................................................................................................................................................................42
Page 1
    L’acte II de la décentralisation est engagé, le rôle et les missions des collectivités locales sont en pleine mutation, départements et régions tiennent une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne des citoyens. Face aux problèmes générés par la globalisation, le développement local est requis pour tenter d’apporter des réponses adaptées aux contextes de vie des populations. Dans cette dynamique, les collectivités prennent le relais de l’Etat en matière d’aménagement et de développement des territoires. En particulier, la région semble devoir jouer un rôle essentiel. Dotée par les lois de décentralisation de compétences en matière de formation professionnelle, de transport et de développement économique, elle est la collectivité qui atteint une masse critique suffisante pour aménager son territoire en terme de transports et d’économie, et dans le meilleur des cas pour rééquilibrer les chances de développement des territoires autour d’une métropole forte à l’ambition européenne. Dans quels mécanismes de développement s’inscrit la région ? Quels outils emploie-t-elle ? Sur quels échelons infra-régionaux cherche-t-elle à s’appuyer ? Comment la région fait-elle évoluer ses modes d’intervention, en particulier d’une approche sectorielle à une démarche territorialisée ? A travers l’exemple de la région Auvergne, nous tenterons de repérer quelques éléments de réponse à ces questions. En particulier, comment s’effectue le passage d’une logique descendante de type administratif : Etat – région – département – commune, à une dynamique de projets ascendan:t groupement de communes – pays – région – Europe. Pour aborder ces questions nous nous référerons à certaines thèses développées dans la littérature spécialisée et confronterons celles-ci aux observations que nous avons pu faire au sein des services de la région Auvergne : service culturel et service aménagement du territoire, ainsi qu’au cours d’une mission sur l’accueil de nouveaux actifs réalisée à l’agence régionale de développement Auvergne, bras armé de l’ingénierie territoriale de la région. Nous nous attacherons à relever à travers divers documents administratifs de la région les évolutions de sa politique. Mettant à profit un changement de majorité du conseil régional d’Auvergne, survenu en 2004, nous tenterons de repérer les éléments de démarcation entre les affichages des politiques territoriales avant et après ce changement. Dans ce contexte émergent des freins, des hésitations, des incompréhensions qui interfèrent avec la mise en œuvre de cette politique, tant au sein de l’administration régionale que dans l’attitude des autres collectivités acteurs du territoire régional. Il serait riche d’enseignement d’approfondir l’étude de ces signes de la mutation en cours. Le cadre formel de ce travail et un contexte professionnel personnel induisant une forme de droit de réserve ne nous permettrons pas de pousser trop en avant nos investigations.
Page 2
1. Initialisation du rôle de la région dans le jeu du développement et de l’aménagement du territoire,  cas de l’Auvergne
Dès 1972, les établissements publics régionaux avaient une mission d’aménagement du territoire. Pierre Mazataud1 :Valéry Giscard d’Estaing, alors député du Puy-de-Dôme, lui fait préciser  citant « Le rôle de l’institution régionale à ce stade « n’est pas d’administrer elle-même, ni de gérer elle-même, ni de substituer son intervention au pouvoir de décision des collectivités locales ; il est d’assurer à un échelon approprié la coordination de notre développement économique. » » Allant plus loin, toujours selon Pierre Mazataud2, Maurice Pourchon, président du conseil régional d’Auvergne de 1977 à 1985, considérait que « la région est […] le meilleur instrument de décentralisation, car elle fonde la prospective, organise l’aménagement du territoire et prépare la planification. » Dans cette logique, renforcée par la transformation de l’établissement public en collectivité locale (lois des 10 juillet 1985 et 6 janvier 1986), « le conseil régional suscite une série de réflexions sur le développement interne de l’Auvergne. Les plus remarquables sont les « Assises du développement régional » qui se tiennent dans chaque bassin d’emploi. »3 assises huit ans plus tard, les « Dix territoriales » organisées par la nouvelle majorité issue des élections régionales de mars 2004 font écho à ces premières assises et réaffirment l’enjeu de mettre les territoires infra-régionaux au centre de la politique de développement de l’Auvergne.
                                                1L’identité de l’Auvergne, sous la direction de Daniel Martin, ed. Editions Créer, 2002 2Ibid. 3 Ibid.
Page 3