2 pages
Français

LE RAPPORT DE STAGE

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

LE RAPPORT DE STAGE

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 496
Langue Français
UNIVERSITE DE NICE-SOPHIA ANTIPOLIS
Année universitaire 2008-2009
M
ASTER
« S
TRATEGIE D
’E
NTREPRISE ET
D
EVELOPPEMENT
I
NTERNATIONAL
»
M
ASTER
2
-
G
UIDE DU STAGE
1. Modalités pratiques :
A - Le stage de fin d’année doit être encadré par
deux tuteurs
: l’un dans l’entreprise d’accueil et l’autre
choisi parmi les enseignants de l’IUP.
-
L’étudiant doit avoir obtenu l’accord d’un tuteur enseignant avant le début du stage.
-
Il doit le contacter dès le début du stage pour convenir avec lui de ce qui fera l’objet du rapport.
-
Il doit lui rendre compte périodiquement du déroulement du stage, et de tout problème rencontré.
B - Le stage fait l’objet d’une
convention
, qui doit être signée par les deux tuteurs, revêtue du cachet de
l’entreprise, puis transmise pour signature à l’Administration :
il appartient à l’étudiant de s’en occuper, au
moins quinze jours avant le début du stage.
Aucun stage ne pourra débuter si la convention qui le couvre
n’est pas dûment signée.
C -
Le rapport de stage doit être remis au tuteur enseignant
au moins quinze jours avant la date prévue
pour la soutenance :
c’est lui qui, au vu de ce rapport,
autorisera ou non
la soutenance.
D - La soutenance doit avoir lieu
devant les deux tuteurs
: si la présence du représentant de l’entreprise
d’accueil s’avère impossible, il appartient à l’étudiant de solliciter un autre enseignant de l’IUP pour être le
second membre du jury.
2. Le rapport de stage : règles de forme :
A - Le rapport de stage doit respecter la
présentation suivante
:
c
Page de garde : nom de l’étudiant, nom de l’entreprise d’accueil et nom des tuteurs, mention « Université
de Nice-Sophia Antipolis », logos de l’UNS, de l’IUP, et éventuellement de l’entreprise, année
universitaire, année d’études.
d
Remerciements
e
Sommaire
paginé
f
Corps du mémoire (introduction, parties, conclusion)
g
Index des annexes
h
Annexes
i
Bibliographie
B - La
présentation de l’entreprise
et du secteur d’activité doit se limiter à une ou deux pages et constituer
une partie de l’introduction (le reste étant consacré à la présentation du stage et à l’annonce du plan).
C - La
mise en page
doit être claire (marges, police de caractères et interligne suffisants – sans excès). Elle
doit bien mettre en évidence les divisions et sous-divisions du texte.
Le style rédactionnel et l’orthographe
doivent faire l’objet d’une attention particulière.
D – Le rapport de stage est un
travail personnel
: tout texte ou schéma extrait d’un document interne à
l’entreprise, d’un ouvrage publié, d’un article de presse, ou copié sur Internet
doit porter la référence de la
source
et, s’il s’agit d’un texte, être placé entre guillemets comme citation.
Si cette règle n’est pas respectée,
ces « emprunts » relevant du
plagiat
,
l’étudiant peut se voir lourdement sanctionné pour cette faute
(la
sanction pouvant aller jusqu’au refus de validation du rapport de stage).
3. Le contenu du rapport de stage :
Le rapport de stage doit comporter
une cinquantaine de pages
hors annexes. Aucun document provenant de
l’entreprise, qu’il soit public ou à destination interne, ne doit figurer dans le rapport, sauf s’il est
indispensable à la bonne compréhension du texte (dans ce cas, il doit être renvoyé en annexe).
Le stage doit permettre à l’étudiant d’être confronté à une
mission
,
exécutée par lui seul ou en équipe.
Un
rapport de stage de Master 2 ne saurait en aucun cas se limiter à un compte-rendu de tâches d’exécution
.
-
La
description de cette mission
(buts, moyens mis en oeuvre, déroulement opérationnel) doit constituer
une première partie du rapport de stage. L’étudiant devra veiller à ce qu’apparaisse clairement dans cette
partie la part personnelle qu’il y a prise et les marges d’initiative qui lui étaient laissées.
-
Une autre partie du rapport doit permettre d’apprécier l’aptitude de l’étudiant à « prendre du recul » par
rapport à la mission qui lui était confiée, en la
resituant dans un processus d’ensemble
tout d’abord, puis
en développant une
approche critique
: à cette fin, il y aura lieu de se référer aux ouvrages et articles
spécialisés en rapport avec le sujet.
En conclusion, l’étudiant donnera son appréciation sur ses apports personnels à la mission qui lui était
confiée, et sur l’apport de cette expérience pour sa formation en relation avec les connaissances acquises à
l’IUP.