MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

-

Documents
28 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Master, Bac+5

  • mémoire


MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES Sciences de la Vie et de la Terre MÉMOIRE Présenté par Marie-Ghislaine de Goër de Herve Pour l'obtention du diplôme de l'École Pratique des Hautes Études Mise en évidence d'une boucle autocrine d'interleukine (IL)-12 dans les cellules présentatrices de l'antigène : Application à la cellule microgliale et au lymphocyte B humains. Soutenu le : 15 octobre 2001 Devant le jury suivant : Président : Pr. Jean-Claude Gluckman Rapporteur : Dr. Bruno Canque Examinateur : Dr. Bruno Azzarone Examinateur : Pr. Jean-François Delfraissy Examinateur : Dr. Yassine Taoufik EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • cellules présentatrices d'antigène

  • cellules microgliales

  • présentation de l'antigène dans le cerveau

  • engagement de la molécule cd40

  • modèle de la sclérose en plaques et de l'encéphalomyélite auto-immune

  • stimulating factor

  • translocation nucléaire de stat1


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2001
Nombre de visites sur la page 77
Langue Français
Signaler un problème
MINISTÈRE DE L'DÉCUTAOI NANITNOE ALOLÉCPRE IQATD EUH SEETUATÉ SScieUDES de nceseie alV l  a ted Me rrTePrREOIÉMp étneséeiraM raend  eoGG-ihlsiarve  Pouër de Heoitnud n'l retboe  dÉcl'ip dmelôd seqieurPtalo ees MÉtudtes  Hau ecnedivé ne esiut aleucboe und-)LId 21 sna selrioc dnentil(ertairec sedl atncellules présentllec al rcim elulipp Aig àontica cuhpmoh.samniale ogliu lyet a
 Soutenu  l:e 15 octobre 2001 Devant le jury suivant :        Présiden:t Pr. Jean-Claude Gluckman                                                                 te              roppaR u:rDr. Bruno Canque                                                                 etanimaxE       Anoru Br. D :urzzranoe                                                                         siD naoçiasslerf Pr.ur :n-Fr JeaE      etanimax         y                                                                 ikoafuenT sais.rY  D :urtenamixaE                
tocyneki ene tsueeldeion tatne4p0ti é eral eui lstaraîne laons montrée elnu eobcud ler-al eneèan del semtnrpdocuitnod ans.eriatni
Laboratoire d'Immunologie Cellulaire et Immunopathologie Directeur : Pr J.C. Gluckman E.P.H.E.  Laboratoire d'Immuno lAongtiievirale Systémique et Cé r é  b  r a l  e                         uTa. ierd        euctreDi MPr: r  RÉSUMÉ L’Interleukine (IL)-12 est une cytokine hétérodimérique produite par les cellules présentatrices de l’antigène (CPA). C’est u proinflammatoire constituée de deux sous-unités, la p35 et la p40. L’assemblage des deux sous-unités forme la p70, qui s bioactive. La production d’IL-12 est déclenchée par  btstéacprs uiodl leil eneirt ,sdeux:1  )eds itumiltnylasopopiredccah) l ; 2gemeenga de la molécule CD40 à la surface des CPA. Cette dernière interaction implique un contact lymphocyte T-CPA lors de la prés l’antigène. dans les deux cas, l’IFN-gamma régule positivement la sécrétion d’IL-12 en activant le promo.teur de la sous-un Dans ce travail, nous avons recherché la production d’IL-12 par engagement de CD40 par la cellule microgliale humaine, q principale CPA du système nerveux central. Nous avons montré que l’interaction CD40-CD40L n’était pas suffisante à indui production d’IL-12p70 bioactive. Nous avons exploré l’éventualité d’un effet de l’IL-12 sur les cellules microgliales. Nous av que les cellules microgliales expriment le récepteur à l’IL-12. La fixation de l’IL-12 à la surface des cellules microgliales ent phosphorylation et la translocation nucléaire de STAT4. Elle entraîne également la translocation nucléaire de p50, p65 et c famille Nkproduction. Ces résultats montrent qu’il existFB. La fixation de l’IL-12 sur les cellules microgliales induit sa propre autocrine d’IL-12 dans les cellules microgliales. Cette boucle autocrine pourrait intervenir lors de la présentation de l’antig cerveau. Par ailleurs, nous avons montré que les lymphocytes B primaires humains expriment l ;e l raé fcixeapti-L- lILIur à doenle 12à la surface de ces cellules entraîne la phosphorylation et la translocation nucléaire de STAT1, STAT3, STAT4. Nous avons égale montré que lIL-12 agit sur la molécule IRF-1 de deux façons dans les :  l1y) mLpIhLo-c1y2t iensd Buit la translocation nucléaire de la molécule IRF 1, et 2) L’IL-12 induit la transcription de IRF-1. -Ces résultats suggèrent que l’IL-12 agit sur différentes CPA par différentes voies de transduction et peut induire sa propre certaines CPA, telles les cellules microgliales. Ces mécanismes pourraient intervenir dans la régulation de la réponse immu Mots-clé :s interleukine-12, récepteur, autocrine, cellule microgliale, lymphocyte B. SOMMAIRE Abréviatio n  s             1 INTRODUCTION 2 1ère part i: einterleukine-  1  2          3 1.1. Caractéristiques structurales de l4'IL-12 1.2. Production et régulation de la production     ed l 5 'IL-12 1.2.1. Production en réponse à un stimulus bactér i6en 1.2.2. Production en réponse à l’interaction CPA6-cellule T 1.2.3. Cas du lymphocyte 7B 1.2.4. Régulation transcriptionnelle et traductionnelle des gènes de l’Il-12p40 et IL- 352p   17 1.2.4.1. IL-12p35 7 1.2.4.2. IL-12p40 8 1.2.5. Régulation de la production 2 1 -LI  d          9