Position de thèse téléchargeable sous format Pdf

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1 Position de Thèse. Les manuscrits liturgiques dans le diocèse de Langres à la fin du Moyen Âge. Les commanditaires et leurs artistes. Les manuscrits liturgiques du diocèse de Langres offrent à décrire plus de 2500 images réparties sur 99 manuscrits retrouvés. Nous les présentons en une sorte d'exposition virtuelle où chacun des soixante-cinq manuscrits reconnus à l'usage de Langres fait l'objet d'une notice et d'une description aussi complète que possible de son décor. Trente-quatre autres manuscrits suivent des usages différents mais ont été rapprochés de notre diocèse à des titres divers. Ils bénéficient d'une notice simplifiée sans description des peintures. Le tout constitue le catalogue de notre corpus, introduit par un texte de synthèse qui forme la thèse proprement dite. L'historiographie présente les publications et catalogues où nous avons trouvé les livres liturgiques et livres d'heures qui ont retenu notre attention. Nous sommes partis des premières publications locales, des débuts du Catalogue Général des Manuscrits des Bibliothèque Publiques et de la première étude d'ensemble du chanoine Marcel sur les livres liturgiques du diocèse de Langres, pour aboutir au catalogue de l'exposition « Les très riches heures de Champagne », présentée à Troyes cet été. Nous avons ensuite montré d'où venaient les images présentées dans ce travail et quels étaient les principaux caractères codicologiques des manuscrits retenus.

  • maître des prélats bourguignons

  • langres

  • livre d'heures

  • ateliers de copie et d'enluminure

  • manuscrits liturgiques dans le diocèse de langres

  • affinités de style

  • artiste troyen

  • gui bernard


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 89
Langue Français
Signaler un problème
1
Position de Thèse.
Les manuscrits liturgiques dans le diocèse de Langres
à la fin du Moyen Âge.
Les commanditaires et leurs artistes.
Les manuscrits liturgiques du diocèse de Langres offrent à décrire plus de 2500 images
réparties sur 99 manuscrits retrouvés. Nous les présentons en une sorte d’exposition virtuelle
où chacun des
soixante-cinq manuscrits reconnus à l’usage de Langres fait l’objet d’une
notice et d’une description aussi complète que possible de son décor. Trente-quatre autres
manuscrits suivent des usages différents mais ont été rapprochés de notre diocèse à des titres
divers. Ils bénéficient d’une notice simplifiée sans description des peintures. Le tout constitue
le catalogue de notre corpus, introduit par un texte de synthèse qui forme la thèse proprement
dite. L’historiographie présente les publications et catalogues où nous avons trouvé les livres
liturgiques et livres d’heures qui ont retenu notre attention. Nous sommes partis des
premières publications locales, des débuts du Catalogue Général des Manuscrits des
Bibliothèque Publiques et de la première étude d’ensemble du chanoine Marcel sur les livres
liturgiques du diocèse de Langres, pour aboutir au catalogue de l’exposition « Les très riches
heures de Champagne », présentée à Troyes cet été.
Nous avons ensuite montré d’où venaient les images présentées dans ce travail et
quels
étaient les principaux caractères codicologiques des manuscrits retenus.
Les commanditaires ont été abordés sous l’angle des catégories socio-professionnelles.
Quelques personnalités s’en dégagent par l’importance des manuscrits liturgiques prestigieux,
tels l’évêque Jean VII d’Amboise, Richard Chambellan ou les chanoines Travaillot. D’aucuns
ont commandé
les livres d’heures les plus intéressants, tels Pierre de Bosredont, un Noblet de
la Clayette ou un Giraud de Prangey qui ont pu être identifiés par leurs armes.
Presque tous
les commanditaires connus sont d’origine champenoise ou bourguignonne,
mais ont souvent