RAPPORT DE STAGE
44 pages
Français

RAPPORT DE STAGE

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
44 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : des échanges téléphoniques
  • cours - matière potentielle : du temps
  • rapport de stage
  • cours - matière potentielle : des années
  • cours - matière potentielle : l' année
  • rapport de stage - matière potentielle : reseau
  • fiche - matière potentielle : mensuelles
Rapport de stage – Juillet 2009 Agnès Blanc RAPPORT DE STAGE RESEAU INTERREGIONAL DES GESTIONNAIRES DE LAGUNES : COMPILATION ET INTERPRETATION DES SUIVIS PHYSICO-CHIMIQUES DES LAGUNES MEDITERRANEENNES Du 25 mai au 31 juillet 2009 au Pôle relais lagunes méditerranéennes Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon 1 2 3 4 Agnès BLANC Stage court – 2ème année 1 et 2. Etang du Bolmon, 3. Salins d'Hyères, 4. Etangs du Méjean / Source : Agnès Blanc
  • pôle lagunes
  • décision du comité interministériel d'orientation et de suivi du plan d'action pour les zones humides
  • suivi physico-chimique
  • rigl
  • lagunes
  • lagune
  • lr
  • echanges
  • echange
  • échanges
  • échange
  • eaux
  • eau
  • année année
  • année en années
  • année après années
  • année en année
  • année dans les années
  • années en années
  • année par année
  • années après années
  • année après année
  • données
  • donnée

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 562
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Extrait

Agnès BLANC







RAPPORT DE STAGE



RESEAU INTERREGIONAL DES GESTIONNAIRES DE LAGUNES :
COMPILATION ET INTERPRETATION DES SUIVIS PHYSICO-CHIMIQUES DES
LAGUNES MEDITERRANEENNES



1
2
3 4

1 et 2. Etang du Bolmon, 3. Salins d’Hyères, 4. Etangs du Méjean / Source : Agnès Blanc



Du 25 mai au 31 juillet 2009

au Pôle relais lagunes méditerranéennes
Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon
ème
Rapport de stage – Juillet 2009 Stage court – 2 année
Agnès Blanc














Remerciements

Je souhaite remercier toutes les personnes rencontrées au cours de mon stage, que ce soit de vive
voix ou par téléphone et qui m’ont beaucoup appris ; je pense particulièrement à l’ensemble des
gestionnaires des lagunes de Languedoc-Roussillon (LR) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).
Merci à Virginie MAUCLERT, coordinatrice du Pôle relais lagunes méditerranéennes à la Tour du
Valat, ma maître de stage pour sa grande disponibilité par téléphone et par mail (précieux lorsqu’on
ne travaille pas dans les mêmes locaux), pour ses conseils et le suivi de mon sujet. Merci également à
Marie ROMANI, ma co-maître de stage, pour sa présence au Conservatoire des Espace Naturels du
Languedoc-Roussillon et son aide.
Merci à Alain DINDELEUX, référent technique pour les gestionnaires de LR, pour m’avoir
accompagnée durant mon stage, pour ses conseils et son aide pour répondre à la problématique qui
m’était posée. Mais aussi merci à Nathalie MALET qui s’occupe du RSL à l’IFREMER pour les
compléments importants concernant le lien entre le RIGL et le RSL.
Merci également à toute l’équipe du Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon où
j’ai effectué mon stage pour l’accueil et l’ambiance si agréable. Je souhaite remercier en particulier
Mme Claudie HOUSSARD, directrice du CEN-LR, qui m’a acceptée en tant que stagiaire eu sein de la
structure.
Merci Mathieu pour les conseils en informatique, merci Nathalie pour le voyage d’étude en PACA.
Merci Marjo, Muriel, Willy, Alice, Marine pour les moments sympathiques entre stagiaires…

Merci à M. Sylvain CHAILLOU, mon enseignant référant d’AgroParisTech, pour ses conseils qui m’ont
aidée dans la réalisation de mon rapport.
Rapport de stage – Juillet 2009
Agnès Blanc SOMMAIRE

INTRODUCTION ....................................................................................................................................................1
I- LE POLE RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES ET LE RIGL ................................................2
A. ORIGINE ET OBJECTIFS DU POLE RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES..............................................2
B. LES GESTIONNAIRES DES LAGUNES ET LE RESEAU INTERREGIONAL DES GESTIONNAIRES DE
LAGUNES (RIGL).................................................................................................................................................2
1. Qu’est ce que le RIGL ? Historique et objectifs .............................................................................2
2. Le fonctionnement du RIGL...............................................................................................................3
3. Les suivis physico-chimiques............................................................................................................3
4. L’exploitation des données : des formats disparates ....................................................................5
C. LIEN AVEC LE RESEAU DE SUIVI LAGUNAIRE (RSL)................................................................................6
II- PROBLEMATIQUE : MISE EN PLACE D’UN OUTIL DE COLLECTE ET D’INTERPRETATION
DES SUIVIS SUR UNE BASE DE DONNEES COMMUNE ...........................................................................6
III- LA DEMARCHE ADOPTEE POUR CREER CES OUTILS ..................................................................7
DANS UN PREMIER TEMPS, LA BASE DE DONNEES PAR LAGUNE A ETE REALISEE (ETAPES
1 A 7) A DESTINATION DES GESTIONNAIRES. DANS UN SECOND TEMPS (ETAPE 8), LA BASE
DE DONNEES INTERLAGUNES A PU ETRE CONÇUE A PARTIR DES PREMIERES BASES DE
DONNEES PAR LAGUNE. ..................................................................................................................................7
ERE
A. 1 ETAPE : MISE AU POINT D’UN FORMAT COMMUN DE LA BASE DE DONNEES (BD) ...........................7
EME
B. 2 ETAPE : NECESSITE D’AVOIR UNE STATION DE REFERENCE PAR LAGUNE.......................................7
EME
C. 3 ETAPE : ECHANGES TELEPHONIQUES AVEC LES GESTIONNAIRES DES LAGUNES ...........................7
EME
D. 4 ETAPE : COMPILATION DES DONNEES PAR LAGUNES ET VALIDATION PAR LES GESTIONNAIRES ...8
EME
E. 5 ETAPE : MISE AU POINT DES GRAPHIQUES SUR L’EXEMPLE DE L’ETANG DE CANET.......................9
1. Objectifs ................................................................................................................................................9
2. Outils utilisés ........................................................................................................................................9
3. Problèmes rencontrés ........................................................................................................................9
4. Réflexions sur l’intérêt et la pertinence des graphiques…..........................................................9
5. …pour aboutir à 10 graphiques par étang avec des objectifs d’interprétation différents......10
EME
F. 6 ETAPE : CONSTRUCTION DES GRAPHIQUES POUR TOUTES LES LAGUNES.....................................11
EME
G. 7 ETAPE : REALISATION D’UN MODE D’EMPLOI DE LA BD PAR LAGUNE ET DES GRAPHIQUES POUR
LES GESTIONNAIRES ..........................................................................................................................................11
EME
H. 8 ETAPE : COMPILATION DES DONNEES INTERLAGUNES POUR UNE COMPARAISON DES LAGUNES
ENTRE ELLES ......................................................................................................................................................11
IV- UN TRAVAIL QUI SERVIRA AUSSI A L’IFREMER.......................................................................12
A. DES OBJECTIFS DIFFERENTS POUR LE RSL… .......................................................................................12
B. …ET DONC DES GRAPHIQUES DIFFERENTS .............................................................................................12
V- INTERPRETATIONS DES RESULTATS...............................................................................................13
A. INTERPRETATIONS PAR ETANG ................................................................................................................13
1. Graphe type 1 : comparaison pH, O dissous et Température..................................................13 2
2. Graphe type 2 : comparaison du niveau d’eau et de la salinité.................................................14
3. Comparaison de l'année n avec la moyenne sur l'ensemble du suivi de la station de
référence ......................................................................................................................................................15
4. Comparaison des moyennes sur l'ensemble du suivi de toutes les stations. .........................16
B. INTERPRETATIONS INTER LAGUNES.........................................................................................................17
VI- SUITE DU TRAVAIL… .........................................................................................................................20
CONCLUSION ......................................................................................................................................................21
BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................................................22
LISTE DES ANNEXES........................................................................................................................................23
Rapport de stage – Juillet 2009
Agnès Blanc INTRODUCTION




Les lagunes méditerranéennes sont des plans d’eau littoraux, généralement de faible profondeur,
séparés de la mer par un cordon littoral, le lido, et alimentés à la fois en eau douce par les apports du
bassin versant et en eau de mer via les graus (ouvertures dans le lido).
Comprises entre terre et mer, ces lagunes entretiennent tout naturellement des relations étroites avec
la mer, leur bassin versant et les zones humides qui les entourent. Réceptacle final des eaux douces
du bassin versant, caractérisées par un faible renouvellement des eaux et soumises à de nombreuses
pressions humaines, l

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents