These - Vers une médicalisation de la malnutrition aiguë?

-

Documents
107 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1 FACULTE DE PHARMACIE INSTITUT DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES 2010 THESE n° 41 T H E S E pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE présentée et soutenue publiquement le 11 mai 2010 par Mlle COGNET Magali Née le 27 mars 1985 à Vénissieux ***** Vers une médicalisation de la malnutrition aiguë? L'implication potentielle des industries pharmaceutiques, analysée à partir de la crise Nigérienne de 2005. ***** JURY Mme GOUDABLE Joëlle, Professeur en hygiène, nutrition, hydrologie et environnement Département de Santé Publique – Université Lyon 1 Mr RYFMAN Philippe, Professeur en sociologie politique de l'international et de l'humanitaire UFR de Science Politique – Université Paris 1 - Panthéon - Sorbonne Mr SPÄTH Hans-Martin, Maître de Conférences en économie de la Santé Département de Santé Publique – Université Lyon 1 ?

  • implication potentielle des industries pharmaceutiques

  • professeur en sociologie politique de l'international et de l'humanitaire ufr de science politique

  • maître de conférences en économie de la santé département de santé publique

  • departement pedagogique des sciences biomedicales

  • economie de la sante

  • ispb faculté de pharmacie de lyon

  • departement pedagogique pharmaceutique de sante publique


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 462
Langue Français
Signaler un problème


UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
FACULTE DE PHARMACIE
INSTITUT DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES


2010 THESE n° 41



T H E S E

pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE


présentée et soutenue publiquement le 11 mai 2010

par

Mlle COGNET Magali


Née le 27 mars 1985

à Vénissieux




*****

Vers une médicalisation de la malnutrition aiguë?
L’implication potentielle des industries pharmaceutiques,
analysée à partir de la crise Nigérienne de 2005.

*****



JURY


Mme GOUDABLE Joëlle, Professeur en hygiène, nutrition, hydrologie et environnement
Département de Santé Publique – Université Lyon 1

Mr RYFMAN Philippe, Professeur en sociologie politique de l’international et de l’humanitaire
UFR de Science Politique – Université Paris 1 - Panthéon - Sorbonne

Mr SPÄTH Hans-Martin, Maître de Conférences en économie de la Santé
Département de Santé Publique – Université Lyon 1

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1
ISPB - Faculté de Pharmacie Lyon
Doyen : Monsieur le Professeur F. LOCHER
Directeurs Adjoints : Madame J. BARDON (MCU) – Monsieur Daniel BENZONI (Pr)
Madame Caroline MOYRET-LALLE (MCU)
Directrice Administrative : Madame S. FANTON

LISTE DES DEPARTEMENTS PEDAGOGIQUES


DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE DE SCIENCES PHYSICO-CHIMIQUE ET PHARMACIE
GALENIQUE

• CHIMIE ANALYTIQUE, GENERALE, PHYSIQUE ET MINERALE
Monsieur Jean-François SABOT (Pr)
Monsieur Alain BANNIER (MCU)
Monsieur Philippe BERNARD (MCU)
Monsieur Julien PILME (MCU)
Monsieur Bruno RIBON (MCU - HDR)
Monsieur Raphaël TERREUX (MCU – HDR)
Monsieur Pierre TOULHOAT (PAST)

• PHARMACIE GALENIQUE - COSMETOLOGIE
Madame Stéphanie BRIANCON (Pr)
Madame Françoise FALSON (Pr)
Monsieur Hatem FESSI (Pr)
Madame Joëlle BARDON (MCU - HDR)
Madame Marie-Alexandrine BOLZINGER (MCU - HDR)
Madame Sandrine BOURGEOIS (MCU)
Madame Ghania HAMDI-DEGOBERT (MCU)
Monsieur Fabrice PIROT (MCU - PH - HDR)
Madame Karine PORET-PADOIS (MCU)
Monsieur Patrice SEBERT (MCU - HDR)
Madame Valérie BERTHOLLE (AHU)
Monsieur Olivier ROUALDES (CDD)
Mademoiselle Chiraz JAAFAR MAALEJ (ATER)

• BIOPHYSIQUE
Monsieur Richard COHEN (PU – PH)
Monsieur Henri DECHAUD ((MCU - PH - HDR)
Madame Laurence HEINRICH (MCU)
Monsieur David KRYZA (MCU)
Madame Sophie LANCELOT (MCU
Monsieur Cyril PAILLER-MATTEI (MCU)



DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE PHARMACEUTIQUE DE SANTE PUBLIQUE

• DROIT DE LA SANTE
Monsieur François LOCHER (PU – PH)
Mademoiselle Valérie SIRANYAN (MCU)




 1
• ECONOMIE DE LA SANTE
Madame Nora FERDJAOUI MOUMJID (MCU)
Monsieur Hans-Martin SPÄTH (MCU)

• INFORMATION ET DOCUMENTATION
Monsieur Pascal BADOR (MCU - HDR)

• HYGIENE, NUTRITION, HYDROLOGIE ET ENVIRONNEMENT
Madame Joëlle GOUDABLE (Pr)

• HYGIENE, ENVIRONNEMENT ET BIOSECURITE
Monsieur Dominique TREPO (MCU - PH - HDR)

• DISPOSITIFS MEDICAUX
Monsieur Daniel HARTMANN (Pr)

• QUALITOLOGIE – MANAGEMENT DE LA QUALITE
Madame Alexandra CLAYER-MONTEMBAULT (MCU)
Monsieur François COMET (MCU)
Monsieur Gérard EHRSTEIN (MCU PAST)
Madame Pascale PREYNAT (MCU PAST)

• MATHEMATIQUES – STATISTIQUES
Madame Claire BARDEL-DANJEAN (MCU)
Madame Marie-Aimée DRONNE (MCU)
Madame Marie-Paule PAULTRE (MCU - HDR)
Monsieur Frédéric PALESI (ATER)

DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE SCIENCES DU MEDICAMENT

• CHIMIE ORGANIQUE
Monsieur Pascal NEBOIS (Pr)
Madame Nadia WALCHSHOFER (Pr)
Monsieur Zouhair BOUAZIZ (MCU - HDR)
Madame Christelle MARMINON (MCU)
Madame Sylvie RADIX (MCU)
Monsieur Luc ROCHEBLAVE (MCU)
Mademoiselle Sabine COHEN (ATER)

• CHIMIE THERAPEUTIQUE
Monsieur Roland BARRET (Pr)
Monsieur Marc LEBORGNE (Pr)
Monsieur Laurent ETTOUATI (MCU - HDR)
Monsieur Thierry LOMBERGET (MCU)
Madame Marie-Emmanuelle MILLION (MCU)

• BOTANIQUE ET HOMEOPATHIE
Madame Arlette PROLIAC (MCU - HDR)
Monsieur Joël REYNAUD (MCU - HDR)

• PHARMACOGNOSIE
Madame Marie-Geneviève DIJOUX-FRANCA (Pr)
Madame Anne-Emmanuelle DE BETTIGNIES (MCU)
Monsieur Serge MICHALET (MCU)

2
 
• PHARMACIE CLINIQUE, PHARMACOCINETIQUE ET EVALUATION DU
MEDICAMENT
Madame Roselyne BOULIEU (Pr)
Madame Magali BOLON-LARGER (MCU - PH)
Madame Céline PRUNET-SPANO (MCU)
Madame Catherine RIOUFOL (MCU)


DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE DE PHARMACOLOGIE, PHYSIOLOGIE ET
TOXICOLOGIE

• TOXICOLOGIE
Monsieur Jérôme GUITTON (PU – PH)
Monsieur Bruno FOUILLET (MCU)
Madame Léa PAYEN (MCU - HDR)


• PHYSIOLOGIE ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE
Monsieur Christian BARRES (Pr)
Monsieur Daniel BENZONI (Pr)
Monsieur Alain BATAILLARD (MCU - HDR)
Madame Kiao Ling LIU (MCU)
Monsieur Ming LO (MCU - HDR.)
Monsieur Pierre NIVOIT (ATER)

• PHARMACOLOGIE
Monsieur Bernard RENAUD (Pr)
Monsieur Michel TOD (Pr)
Monsieur Luc ZIMMER (PU – PH)
Madame Bernadette ASTIER (MCU - HDR)
Monsieur Roger BESANCON (MCU)
Madame Evelyne CHANUT (MCU)
Madame Dominique MARCEL-CHATELAIN (MCU - HDR)
Monsieur Olivier CATALA (Pr PAST)
Monsieur Pascal THOLLOT (MCU PAST)

DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE DES SCIENCES BIOMEDICALES A

• IMMUNOLOGIE
Monsieur Jacques BIENVENU (PU – PH)
Madame Cécile BALTER-VEYSSEYRE (MCU - HDR)

• HEMATOLOGIE ET CYTOLOGIE
Madame Christine TROUILLOT-VINCIGUERRA (Pr)
Madame Brigitte DURAND (MCU - PH)

• MICROBIOLOGIE
Monsieur Jean FRENEY (Pr)
Madame Florence MORFIN (PU – PH)
Madame Janine ANDRE (MCU - HDR)
Madame Anne DOLEANS JORDHEIM (MCU)
Madame Emilie FROBERT (AHU)
Madame Marie-Andrée MAZOYER (MCU - HDR)



 3
• MYCOLOGIE FONDAMENTALE ET APPLIQUEE AUX BIOTECHNOLOGIES
INDUSTRIELLES
Monsieur Patrick BOIRON (Pr)
Monsieur Didier BLAHA (MCU)
Mme Véronica RODRIGUEZ-NAVA (MCU)

• PARASITOLOGIE, MYCOLOGIE MEDICALE ET ORGANISATION ANIMALE
Madame Anne-Françoise PETAVY (Pr)
Madame Nathalie ALLIOLI (MCU)
Monsieur Philippe LAWTON (MCU)
Madame Samira AZZOUZ-MAACHE (ATER)

DEPARTEMENT PEDAGOGIQUE DES SCIENCES BIOMEDICALES B

• BIOCHIMIE – BIOLOGIE MOLECULAIRE – BIOTECHNOLOGIE
Madame Pascale COHEN (Pr)
Monsieur Alain PUISIEUX (Pr)
Monsieur Karim CHIKH (MCU - PH)
Madame Carole FERRARO-PEYRET (MCU)
Monsieur Bruno MATHIAN (MCU – PH - HDR)
Madame Caroline MOYRET-LALLE (MCU – HDR)
Madame Angélique MULARONI (MCU)
Madame Stéphanie SENTIS (MCU)
Madame Marie VILLEDIEU (MCU)

• BIOLOGIE CELLULAIRE
Monsieur Michel PELANDAKIS (MCU)
Mademoiselle Mirna SABRA (ATER)

INSTITUT DE PHARMACIE INDUSTRIELLE DE LYON

Madame Angélique MULARONI (MCU)
Monsieur Patrice SEBERT (MCU – HDR)
Madame Valérie VOIRON (PAST)













Pr : Professeur
PU-PH : Professeur Universitaire, Praticien Hospitalier
MCU : Maître de Conférences Universitaire
MCU-PH : Maître de Conférence Universitaire, Praticien Hospitalier
HDR : Habilitation à Diriger des Recherches
AHU : Assistant Hospitalier Universitaire
PAST : Personnel Associé Temps Partiel
ATER : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche
4
 
Je tiens à remercier particulièrement les membres de mon jury.

Joëlle Goudable,
Professeur au département de Santé Publique de l’Institut des Sciences Pharmaceutiques et
Biologiques de l’Université Claude Bernard Lyon 1 : Hygiène, Nutrition, Hydrologie et
Environnement

Philippe Ryfman,
Professeur associé au département de science politique de la Sorbonne,
Avocat au Barreau de Paris,
Expert consultant auprès d'ONG et d'OI,
Membre du Conseil d'Orientation de l'Action Humanitaire d'Urgence auprès du Ministère des
Affaires Etrangères,
Membre du Conseil d'Administration d’Action Contre La Faim-France.

Vous m’avez tous deux fait l’honneur de m’accompagner durant cette réflexion,
que ce travail soit l’expression de ma sincère reconnaissance.

Hans-Martin Späth,
Maître de conférence au département de Santé Publique de l’Institut des Sciences
Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université Claude Bernard Lyon 1 : Economie de la Santé.

Vos conseils ont été précieux tout au long de ma vie étudiante.
















 5













































6
 
A ma grand-mère paternelle qui m’a donné le goût de l’espoir,
A mes grands-parents maternels qui m’ont donné le goût de la terre,
A mes parents, mon frère, mes sœurs qui me donnent la confiance et l’amour,
A mes quelques inestimables amis et confidents pour leur simplicité, leurs doutes, leurs éclats de rires,
èmeA l’étudiant qui sortira ces feuilles poussiéreuses du 4 étage de Rockefeller pour leur faire prendre un peu la lumière.
















« Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu'elle ne le
refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse.»

Albert Camus, discours de réception du prix Nobel de littérature, Stockholm, 1957.














 7


TABLE
DES
MATIERES


LISTE
DES
SIGLES
ET
ABREVIATIONS...................................................................................................................................13

INTRODUCTION.......................................15


1.
 LA
MALNUTRITION,
ETAT
DES
LIEUX................................................................................................17


1.1.UN
DROIT
VIOLE..............................................................................................................................17


1.1.1.
 Les
grandes
déclarations
sur
l’alimentation.........................................................17

1.1.1.1.
 Le
droit
à
l’alimentation............................................................................................................................17

1.1.1.2.
 Une
vision
de
la
sécurité
alimentaire
qui
se
«
médicalise
».......................18

1.1.1.3.
 La
réduction
de
la
faim,
l’objectif
primaire
du
millénaire..........................................................19


1.1.2.
 La
situation
épidémiologique
mondiale
de
la
faim,
des
carences
et
de
la
malnutrition....20

1.1.2.1.
 Les
victimes
de
la
faim
représentent
un
sixième
de
l’humanité..............................................................................20

1.1.2.2.
 Les
carences
en
micronutriments
affectent
un
tiers
de
l’humanité.......21

1.1.2.3.
 Une
maladie
spécifique
au
Sud...............................................................................22

1.1.2.4.
 Les
enfants,
premières
victimes.............................................................................22


1.2.DES
CAUSES
MULTIFACTORIELLES,
EMINEMMENT
POLITIQUES.............................................................................23


1.2.1.
 Etiologie
des
malnutritions
et
famines.....................................23

1.2.1.1.
 Des
famines
politiques...............................................................................................................................23

1.2.1.1.1.
 Des
famines
niées24

1.2.1.1.2.
 Des
famines
exposées.......................24

1.2.1.1.3.
 Des
famines
créées............................................................................................................................................................25

1.2.1.2.
 Des
malnutritions
structurelles
complexes......................25

1.2.1.2.1.
 La
sécurité
alimentaire....................26

1.2.1.2.2.
 L’environnement
sanitaire.............................................................................................................................................26

1.2.1.2.3.
 L'environnement
social...................27

1.2.1.3.
 Famine,
malnutrition
aiguë
ou
malnutrition
chronique
‐
des
réponses
différentes.......27


1.2.2.
 Etiologie
de
«
l’urgence
chronique
»
Nigérienne.................................................................................28

1.2.2.1.
 Une
insécurité
alimentaire
aux
causes
structurelles....................................................................................................28

1.2.2.2.
 Une
crise
alimentaire
aux
causes
conjoncturelles.........29

1.2.2.3.
 Une
crise
de
malnutrition
infantile
endémique..............30

1.2.2.4.
 Lu
à
travers
les
famines
politiques
de
S.
Brunel.............................................................................................................31


1.3.DES
CONSEQUENCES
SANITAIRES.................................................................33


1.3.1.
 Les
besoins
nutritionnels
dans
la
malnutrition
aiguë
sévère.........................................................33

1.3.1.1.
 En
macronutriments...................................................................................................................................33

1.3.1.1.1.
 Apport
en
énergie..............................34

1.3.1.1.2.
 Apport
en
protéines..........................................................34

1.3.1.1.3.
 Apport
en
lipides
et
glucides.........................................................................................................................................35

1.3.1.2.
 En
micronutriments....................................35


1.3.2.
 Les
conséquences
sanitaires
de
la
malnutrition...................................................................................35

1.3.2.1.
 Les
malnutritions
chroniques.................................................................................36

1.3.2.1.1.
 Les
carences
en
micronutriment.................................................................36

1.3.2.1.2.
 Les
retards
de
croissance...............................................37

1.3.2.2.
 Les
malnutritions
aiguës
:
kwashiorkor
et
marasme...................................37

1.3.2.2.1.
 Expression
clinique...........................................................................................................................37

1.3.2.2.2.
 Physiopathologie................................39


8
 


2.
 ENTRE
L’AGROALIMENTAIRE
ET
LA
SANTE
PUBLIQUE...............................................................40


2.1.À
LA
CROISEE
DES
PROBLEMES,
LES
ACTEURS
SE
CHEVAUCHENT..........................................40


2.1.1.
 «
Développement
»
contre
«urgence
»
­
Deux
paradigmes
en
décloisonnement....................40

2.1.1.1.1.
 Le
cloisonnement
limité
de
l’urgence
et
du
développement...........................................................................40

2.1.1.1.2.
 L’
«
urgence
chronique
»
traitée
par
les
acteurs
de
la
Santé...........44


2.1.2.
 Des
acteurs
hétérogènes,
entre
confrontation
et
collaboration....................................................46


2.1.3.
 La
place
étroite
de
la
Santé...........................................................................................47

2.1.3.1.
 Les
actions
minimes
et
ponctuelles
des
industries
pharmaceutiques
dans
la
malnutrition.......................47

2.1.3.2.
 Un
manque
certain
de
reconnaissance
en
Santé
Publique.........................................................................................48


2.2.LA
«
MEDICALISATION
»
DE
LA
MALNUTRITION.......................................................................49


2.2.1.
 Le
Diagnostic
médical
de
la
Malnutrition
aiguë
sévère....................................50


2.2.2.
 Des
traitements
de
plus
en
plus
médicalisés..........................................................51

2.2.2.1.
 Des
farines
aux
aliments
thérapeutiques...........................................................51

2.2.2.1.1.
 Les
sels
de
réhydratation................................................................................................................51

2.2.2.1.2.
 Les
laits
thérapeutiques
F75
et
F100........................................................52

2.2.2.1.3.
 La
révolution
des
RUTF...................55

2.2.2.1.4.
 Le
CMV,
Complément
MinéraloVitaminique..........................................................................................................58

2.2.2.1.5.
 Le
constat
d’une
médicalisation..................................58

2.2.2.2.
 Border
line
législatif....................................59

2.2.2.3.
 La
légitimité
des
RUTF
gagnée
dans
la
crise
nigérienne.............................................................................................60

2.2.2.4.
 L’évolution
des
protocoles
de
pris
en
charge
de
la
MAS61


3.
 LES
INDUSTRIES
PHARMACEUTIQUES,
ENTRE
INTERETS
COMMERCIAUX
ET
IMPERATIFS

SANITAIRES.........................................................................................................................................................63


3.1.UNE
ATTENTE
LEGITIME................................................................................63


3.1.1.
 La
malnutrition,
une
maladie
nutritionnelle
délaissée.....................................................................63

3.1.1.1.
 La
nécessité
des
traitements
médicaux..............................................................63

3.1.1.2.
 Les
autres
maladies
nutritionnelles
sont
reconnues
par
les
laboratoires
pharmaceutiques.....................64


3.1.2.
 Importance
de
la
RSE
et
des
partenariats

pour
les
entreprises
pharmaceutiques..............65


3.2.LES
RAISONS
EXPLIQUANT
UNE
ABSENCE...................................................................................................................66


3.2.1.
 Absence
d’intérêt
industriel...........................66

3.2.2.
 Absence
d’un
marché
solvable......................................................................................................................67

3.2.3.
 Absence
d’intérêt
géopolitique.....................69


3.3.POSSIBILITES
D’EVOLUTION
ET
RISQUES
ASSOCIES..................................................................................................70


3.3.1.
 L’engagement
des
grandes
entreprises
passera
par
une
reconnaissance
de
la

malnutrition
comme
problème
de
Santé
Publique..............................................................................................70

3.3.1.1.
 Les
acteurs
de
Santé
s’imposent
difficilement
dans
la
gouvernance
mondiale
de
la
malnutrition..........70

3.3.1.2.
 Le
rôle
avant‐gardiste
des
ONG..............................................................................71

3.3.1.3.
 Les
obstacles
politiques
de
cette
reconnaissance..........72



 9