U N I V E R S I T P A R I S S O R B O N N E P A R I S I V
307 pages

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

U N I V E R S I T P A R I S S O R B O N N E P A R I S I V

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
307 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1 U N I V E R S I T É P A R I S - S O R B O N N E ( P A R I S I V ) S E R V I C E D E S D O C T O R A T S RÉPERTOIRE DES THÈSES SOUTENUES A N N É E 2 0 0 8 - 2 0 0 9

  • philosophie de la connaissance

  • histoire moderne

  • classement des doctorats par discipline

  • etudes romanes

  • recueil des soutenances de doctorat

  • medievaux pages


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 46
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

                                          
                           
            
1
                    
         
                               
2
     Etudes grecquesEtudes latinesEtudes médiévalesHistoire et civilisation de l'antiquitéHistoire des religions et anthropologie religieuseLangue françaisePhilosophieEgyptologie    Histoire moderne et contemporaine    Littérature comparéeLittérature et civilisation françaises    Etudes germaniques (doctorat d’Etat)Commerce international et EuropeEtudes portugaises, brésiliennes et de l'AfriqueEtudes romanes (Espagnol)Etudes romanes (Italien)Etudes slavesLinguistiqueEtudes anglophonesEtudes germaniques  Musique et musicologieHistoire de la philosophieLangue françaiseLinguistiqueMathématiques, informatique et applicationsPhilosophieSciences de l'information et de la communication    Histoire de l'artThéorie et pratique de l'archéologie   Environnement : temps, espaces, sociétésAménagement et urbanisme, dynamique des espacesGéographie politique, culturelle et historiqueHommes, espaces, temps, ressources, environnementMondes tropicaux
                         
3
39 73 126 164 257
Pages 5 14 21 27 32 35 36 38 40 74 90 127 128 129 133 144 147 148 149 158 165 187 196 202 208 211 222 228 229 247 258 259 262 268 271
             Etudes latines Etudes médiévales Histoire et civilisation de l'antiquité         Histoire moderne et contemporaine Histoire des relations internationales et de l'Europe        Etudes germaniques – Littératures et civilisations Littérature comparée Littérature et civilisation françaises          Etudes anglophones Etudes romanes (Espagnol) Etudes slaves
      
  Langue française Linguistique Musique et musicologie Philosophie Sciences sociales et philosophie de la connaissance     Histoire de l'art Classement des doctorats par discipline et mention
4
273 274 276 277 278 278 280 282 282 283 284 287 287 288 291
292 292 293 295 296 298 300 300
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecquesBERTRAND NicolasDirecteur de Recherche : M. Charles DE LAMBERTERIE Thèse soutenue le: jeudi 25 novembre 2010 Président du jury: M. Paul DEMONT (Université Paris 4)Mention : Très Honorable avec félicitations du jury Membres du jury : M. Egbert BAKKER (Yale University) MME Françoise LETOUBLON (Université Grenoble 2) M. Martin STEINBRÜCK (Université de Fribourg) L'ordre des mots chez Homère : structure informationnelle, localisation et progression du récit Résumé: Dans ce travail, j’étudie les principes de l’ordre des mots en grec homérique. Comme en prose classique, le principe fondamental est que les constituants sont alignés en fonction de la structure informationnelle (SI) de l’énoncé, c’est-à-dire de l’expression des relations de topique et de focus. Les expressions topiques sont différenciées selon qu’elles sont ratifiées ou non. Quant au focus, deux constructions peuvent être identifiées: une construction à focus restreint, dans laquelle l’unique expression dans le focus est placée immédiatement avant le verbe, et une construction à focus large, où le verbe éventuellement suivi d’autres éléments constitue un domaine focal; celui-ci peut recevoir une interprétation large ou restreinte sur son dernier élément. Après avoir décrit l’expression de la SI dans la clause et les contextes d’emploi des différentes constructions, on en explore les marges (positions pré- et postclausales), et on montre que la construction des interrogatives se fait à travers un enchâssement de propositions dotées d’une SI propre. La partition prosodique de l’énoncé, telle qu’elle se révèle à travers la position des postpositifs et des expressions de topique ratifié, est mise à profit dans la démonstration. Puis, après une étude de l’hyperbate en grec classique et homérique, je montre que la tmèse est, chez Homère, un procédé de pseudo-incorporation nominale. Enfin, cette étude linguistique sert de base à une réévaluation de l’enjambement chez Homère et à l’étude d’un trope de la poésie homérique (leσαnarratif), qui consiste à placer un mot (par exemple kalós ou stê/éstē) en position initiale dans le vers pour jalonner la progression du récit.
5
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecques CHAPUIS ALVAREZ IsabelleDirecteur de Recherche : M. Henri TONNET Thèse soutenue le: vendredi 22 octobre 2010 Président du jury: MME Marie-Paule MASSON (Université Montpellier 3)Mention : Très Honorable Membres du jury : M. Jean-Yves BORIAUD (Université de Nantes) M. Jean-Jacques MAFFRE (Université Paris 4) Etude sur l'évolution du thème des oiseaux de nuit dans la Grèce ancienne, médiévale et moderne Résumé: Cette étude se propose de dégager les variations du thème des oiseaux de nuit dans la Grèce ancienne, médiévale et moderne et de présenter une explication de ces différences en fonction du contexte historique, socioculturel et religieux. Pour la période ancienne, un inventaire des oiseaux de nuit a été établi et les occurrences concernant ces oiseaux dans la littérature, l’histoire, la mythologie et l’art ont été relevées. L’étude des oiseaux de nuit a été reprise à l’époque médiévale suivant la même approche en nous intéressant à la manière dont les principales caractéristiques des oiseaux de nuit ont été revues à la lumière de la conception judéo-chrétienne du monde, ainsi que dans d’autres textes comme le Physiologos, les nombreux Bestiaires, les Cyranides et le Poulologos.Enfin, pour la période moderne, notre attention s’est portée sur la place qu’occupent les oiseaux de nuit dans les chansons populaires, proverbes, fables, contes, poèmes et la littérature de jeunesse ainsi que dans les représentations qui leur sont associées dans l’art, l’artisanat, les emblèmes, timbres poste et monnaies. Cette étude diachronique vise à recenser les différentes espèces d’oiseaux et à évaluer le rôle qu’elles ont joué dans la pensée grecque au fil des siècles. Elle vise à établir -ou non- la continuité de leur symbolisme en fonction des conditions propres à la période envisagée.
6
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecques FAURE RichardDirecteur de Recherche : M. Charles DE LAMBERTERIE Thèse soutenue le: samedi 4 décembre 2010 Président du jury: M. Francis CORBLIN (Université Paris 4)Mention : Très Honorable avec félicitations du jury Membres du jury : M. Michèle BIRAUD (Université de Nice) M. Frédéric LAMBERT (Université Bordeaux 3) M. Alain ROUVERET (Université Paris 7) M. Gerry WAKKER (Rijksuniversiteit Groningen) Les subordonnées interrogatives dans la prose grecque classique Résumé: Les subordonnées interrogatives constituantes sont étudiées à l’interface syntaxe/sémantique. Trois domaines sont abordés : les termes introducteurs ; les prédicats introducteurs ; les modes et les temps. Les termes introducteurs appartiennent à trois paradigmes :ς(relatif),τς(interrogatif direct) etστις(relatif « indéfini »).Τς/στιςont la même distribution syntaxique ;ςest isolé. Le critère sémantiquement distinctif est leur capacité (ς) ou leur incapacité (τς/στις) à trouver un antécédent pour interpréter la variable qu’ils représentent. On utilise les propositions enτς/στιςdans les environnements où ce processus est bloqué (opérateurs non véridiques autorisant les TPN, et focus), alors que les propositions en ςsont présupposées et ont portée sur ces opérateurs. La notion-clé que nous avançons est celle d’identification, du reste applicable aux exclamatives. Le sémantisme des prédicats introducteurs repose sur la combinaison de deux traits ((non) véridique et rogatif/résolutif), ce qui donne quatre classes. Les modes et les temps analysés sont le subjonctif délibératif et l’optatif oblique (un temps narratif selon nous). Les trois études ont des résultats cohérents : seuls les prédicats résolutifs prennent des propositions enς; les verbes rogatifs ont une concordance des temps particulière ; l’optatif oblique est interdit dans les propositions enςetc. Cette thèse est fondée sur le dialogue entre les linguistiques grecque et générale. Ainsi, au prix de modifications, la théorie cartographique explique bien le système de subordination grec. Nos résultats ont aussi des conséquences importantes sur la syntaxe et la sémantique des relatives.
7
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecques
GIRAUDET Vincent *
Thèse soutenue le: samedi 4 décembre 2010
Mention : Très Honorable avec félicitations du jury
Directeur de Recherche : M. Alain BILLAULT
Président du jury: M. Pierre CHUVIN (Université Paris 10)Membres du jury : M. Gianfranco AGOSTI (Università degli studi di Udine) M. Christophe CUSSET (école normale supérieure lsh) M. Vincent ZARINI (Université Paris 4)
Le monstre et la mosaïque. Recherches sur la poétique des Dionysiaques de Nonnos de Panopolis
Résumé:
8
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecques JARRY ClaudeDirecteur de Recherche : M. Bernard FLUSIN Thèse soutenue le: mercredi 1 juin 2011 Président du jury: M. Paul DEMONT (Université Paris 4)Mention : Très Honorable avec félicitations du jury Membres du jury : M. Didier MARCOTTE (Université de Reims) MME Brigitte MONDRAIN (école pratique des hautes études) MME Anne TIHON (Université Catholique de Louvain) L'astrolabe à Byzance. Traités sur l'astrolabe du VIe au XIVe siècle Résumé: L’astrolabe, sous la forme dans laquelle il s’est répandu dans le monde arabo-persan, puis dans le monde occidental, est un instrument d’origine hellénistique. Mais nous ne disposons guère, pour témoigner de cette origine, que d’un traité d’usage de cet instrument, écrit au VIème siècle par un auteur alexandrin, Jean Philopon. Nous proposons tout d’abord une réédition de ce traité, sur une base nettement plus large que la seule édition existant à ce jour, et nous l’assortissons d’une traduction et de commentaires. Ce traité d’usage a connu un très grand succès à Byzance à l’époque des Paléologues, et nous nous posons la question de savoir dans quel environnement, astronomique et mathématique, s’est produit ce spectaculaire intérêt pour le traité alexandrin. Nous examinons pour cela ce qui a pu être disponible à Byzance à cette époque, en provenance de l’étranger, et cela nous amène à éditer et traduire deux traités d’usage, l’un en provenance du monde arabo-persan, dont l’auteur est Shams-le-Persan, et l’autre, d’auteur anonyme, en provenance du monde occidental. Nous passons ensuite en revue les œuvres de trois auteurs byzantins, Nicéphore Grégoras, Isaac Argyros, et Théodore Méliténiote, concernant cette fois la construction de l’astrolabe, et nous éditons, ou rééditons, totalement ou partiellement, les œuvres des deux premiers de ces auteurs, avec des traductions et des commentaires. Enfin, nous éditons et traduisons un traité d’origine occidentale, traduit à Chypre par Georges Lapithès, traité dont nous pensons qu’il a pu jouer un rôle dans l’existence, sous la plume de Nicéphore Grégoras, du premier texte authentiquement byzantin ayant trait à l’astrolabe. Cela nous permet de dresser un panorama critique du niveau atteint par Byzance, à cette époque, dans la maîtrise de la construction et de l’usage de l’astrolabe.
9
ECOLE DOCTORALE - I - MONDES ANTIQUES ET MEDIEVAUX Doctorat (DNR) - Etudes grecques LAMPADARIDI AnnaDirecteur de Recherche : M. Bernard FLUSIN Thèse soutenue le11 juin 2011: samedi Président du jury: M. Jean GASCOU (Université Paris 4)Mention : Très Honorable avec félicitations du jury Membres du jury : M. Vincent DEROCHE (C.N.R.S.) M. Denis FEISSEL (collège de france) M. Xavier LEQUEUX (Société des Bollandistes) M. Athanasios MARKOPOULOS (University of Athens) La vie de Porphyre de Gaza par Marc Le Diacre (BHG3 1570): Edition critique, traduction, commentaire Résumé: La Vie de Porphyre de Gaza (BHG³ 1570) se présente comme un texte hagiographique de l’époque protobyzantine écrit par Marc le Diacre. Ce personnage se désigne lui-même comme le disciple du saint qui raconte la vie de son maître après sa mort en 420. Pourtant, à cause d’un emprunt à l’Histoire Philothée de Théodoret de Cyr, la Vie dans son état actuel est certainement postérieure à l’année 444 et ne peut pas provenir de la plume de Marc, qui n’est que le narrateur. Selon l’hypothèse des éditeurs Grégoire et Kugener, la Vie actuelle est le fruit du remaniement d’un texte plus ancien. Le texte nous offre un témoignage unique sur l’histoire du paganisme et du christianisme à Gaza à la fin du IVe et au début du Ve s. Ordonné évêque de Gaza en 395, Porphyre contribue activement à la christianisation de la ville, qui était alors majoritairement païenne. Le point culminant de son activité est la démolition du Marneion et la fondation sur ses débris de la « Grande Église » de Gaza. Cependant, outre les problèmes concernant l’identité de son auteur et sa datation, la Vie s’est trouvée dès l’époque de Tillemont au centre d’un grand débat concernant sa valeur historique, à cause des anachronismes qui ont été relevés. Dans le cadre de notre thèse, nous avons entrepris une nouvelle édition critique du texte, accompagnée d’une traduction française. La brève étude littéraire du texte est suivie par un commentaire historique guidé par le problème d’authenticité que pose la Vie. L’édition critique est précédée d’un examen de la tradition directe et indirecte du texte. Finalement, les notes de la traduction visent à faire ressortir sa valeur documentaire.
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents