UNIVERSITÉ D'AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE ED CULTURE ET PATRIMOINE

-

Documents
382 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1 UNIVERSITÉ D'AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE ED 537 CULTURE ET PATRIMOINE Doctorat Langues et littératures françaises LATIFA ALIOUI FÊTES POPULAIRES ET INSTITUTIONNELLES EN PROVENCE AU XVIIème SIÈCLE Thèse dirigée par Madame Vincenette MAIGNE Soutenue le 10 décembre 2010 Jury : - Madame Hélène LAPLACE-CLAVERIE, professeur à l'université d'Avignon et des pays de Vaucluse - Madame Vincenette MAIGNE, professeur à l'université d'Avignon et des pays de Vaucluse - Monsieur Claude MAURON, professeur à l'université de Provence Aix-Marseille 1 - Monsieur Pierre RONZEAUD, professeur à l'université de Provence Aix-Marseille 1

  • parodie religieuse

  • rite protocolaire au rite religieux

  • mêlée aux occupations profanes

  • fête

  • entrée royale

  • provence au xviième siècle

  • jeux de la fête-dieu d'aix

  • vocation religieuse

  • art de la fête


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2010
Nombre de lectures 143
Langue Français
Signaler un problème
UNIVERSITÉ D’AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE ED 537 CULTURE ET PATRIMOINE
Doctorat Langues et littératures françaises
LATIFA ALIOUI
FÊTES POPULAIRES ET INSTITUTIONNELLES EN PROVENCE AU XVIIème SIÈCLE
Jury :
Thèse dirigée par Madame Vincenette MAIGNE Soutenue le 10 décembre 2010
 Madame Hélène LAPLACECLAVERIE, professeur à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse
 Madame Vincenette MAIGNE, professeur à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse
 Monsieur Claude MAURON, professeur à l’université de Provence AixMarseille 1
 Monsieur Pierre RONZEAUD, professeur à l’université de Provence AixMarseille 1
1
REMERCIEMENTS
Tout d’abord je tiens à remercier tous le membres du jury, madame Hélène LaplaceClaverie, madame Vincenette Maigne, monsieur Claude Mauron et monsieur Pierre Ronzeaud qui ont bien voulu me faire l’honneur de participer à la soutenance de ma thèse.
Ensuite je voudrais remercier ma directrice de thèse madame Vincenette Maigne qui a accepté de conduire mon travail et qui a su me diriger avec attention et rigueur tout au long de mes travaux. La fréquence de nos rendezvous et son attention ont contribué au bon déroulement de mes recherches. Sa présence et son sens de l’écoute sont exemplaires et encourageants. Madame Maigne m’a également appris à mieux travailler et à mieux orienter mes recherches. Je la remercie très sincèrement pour tout.
Je tiens également à remercier Mademoiselle Françoise Giordani qui a eut l’aimable gentillesse de me proposer son aide et de m’accorder de son temps pour relire mon travail. Son aide et son soutien m’ont été d’une aide considérable.
Pour finir je voudrais remercier tous mes proches qui m’ont toujours encouragé et soutenu tout au long de mes études.
2
3
Table des matières
Table des matièresTable des illustrationsIntroduction
I.La fête: notions et représentations
1. Fonctionnement et fonction 2. Mise en scène 3. La ville: un espace scénique 4. Art de la fête, fête de l’art 5. La fête en musique  A. La danse  B. La musique
II.Fêtes populaires
p.4 p.7 p.10
p.27
p.28 p.38 p.47 p.50 p.55 p.55 p.64
p.70
1. Le carnavalp.71 A. Origines p.71  B. Organisation, déroulement et enjeuxp.83  C. Le personnage du fou et la notion de folie p.99  D. La fonction d’exorcisme incluse dans le carnaval p.109
2. Fêtes à caractère carnavalesquep.116 A. Fête des Fous/Innocentsp.116  B. FêteDieu p.127  a). Organisation de la FêteDieu p.129  b). Les jeux de la FêteDieu d’AixenProvence p.131  c). Procession et organisation de la FêteDieu p.155  C. Charivarip.159  a). Etymologie p.159  b). Définition p.161  c). Origines p.163  d). Charivari: organisation, déroulement et enjeux p.164  D. Masques et travestissementsp.183
4
3. Fête et théâtralité
 A. Masques et déguisements: rôles  B. Parodie laïque  C. Parodie religieuse
III.Fêtes institutionnelles1. Fêtes d’événements nationaux
2. Entrées royales
p.189
p.189 p.196 p.201
p.208 p.209
p.215
 A. Définitionp.215  B. Organisation et but p.221  C. Exemples d’entrées royales p.226  D. Relation d’entrée: un genre littéraire p.280  (écriture de circonstance)  E. Le peuple et le corps royal: représenter et se représenter p.292  a). Réciprocité des devoirs et des avantages p.292  b). La communication déguisée p.298  c). La représentation du pouvoirp.303 IV.Convergences et différences p.315 1. Rapport carnaval/entrée royalep.316
2. La fête: vocation religieuse, politique ou sociale p.326  A. La vocation religieuse mêlée aux occupations profanes p.326  B. La fête au service de la politique p.328  C. La vocation sociale de la fêtep.330
3. Le sacré et la contestation du sacré  A. Du rite religieux au rite protocolaire  B. Confrontation des contrastes  C. Du rite protocolaire au rite religieux
4. Notion et collectivité
p.333 p.334 p.338 p.342
p.356
5. La représentation fantasmée du réel et le fantasme représenté p.366 A. La représentation fantasmée du réelp.366  B. Le fantasme représentép.368  C. L’entrée royale et le carnaval: un équilibre social p.370
En guise de conclusion…
Bibliographie
p.373
p.381
5
6
Table des illustrations
 Illustration de carême et de son char  Illustration de charnage et de son char  Pieter Bruegel, « Combat de Carnaval contre Carême » (1559)  Le grand jeu des diables (Lou grand juec deis diables)  Le petit jeu des diables (Lou pitchoun juec deis diables)  Le jeu du veau d’or (Lou juec dou cat)  L a reine de Saba (La reino Sabo)  Les différents airs qui sont composés par le roi René  pour la FêteDieu
 La belle étoile (La bello estello) Leis tirassounsLes Apôtres (Leis Apôtros)  Les chevaux fringants (Leis chivaoux frux)  Les danseurs (Leis dansairés)  Les lépreux de l’Evangile (Leis Razcassetos)  SaintChristophe (Sant Christoou)  La mort (La mouert)  Le débarquement de Marie de Médicis à Marseille (le trois novembre 1600) Paul Rubens
 Analyse du tableau de Paul Rubens  Le char triomphal  La galerie de la porte SaintLazare à Avignon lors de l’entrée de Marie de Médicis (original en latintraduction en français)
p.86
p.87
p.88
p.133
p.135
p.137
p.139
p.141
p.143
p.145
p.147
p.149
p.151
p.153
p.153
p.153
p.228
p.231
p.240
p.241
7
 L’itinéraire de la reine lors de son entrée à Avignon (le dix neuf novembre 1600)
 L’arc de Mars  L’arc d’Apollon  L’arc de Jupiter  L’arc de Minerve  Le temple de Janus  L’arc de Mercure  L’arc de Diane  L’arc de Vénus  Les colonnes d’Hercule
p.244
p.245
p.247
p.249
p.250
p.252
p.253
p.254
p.256
p.261
8
9
INTRODUCTION
De tout temps la fête s’est manifestée comme une composante essentielle de la vie sociale dans bon nombre de civilisations. C’est une pratique que l’on peut
10