Résumé de la colonie de Marivaux

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Vous trouverez dans ce document un résumé court sur la Colonie et une biographie de Marivaux.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 18 183
Langue Français
Signaler un problème
UTOPIE _________________________________________________________________________________________   BIOGRAPHIE DE MARIVAUX  Pierre Carlet de Champlain de Marivaux, plus connu sous le nom de Marivaux, est né à Paris le 4 février 1688 et mort en 1763. Ses débuts littéraires sont plutôt discrets. Il se fait connaître grâce à sa comédieArlequin poli par l’amour en1720. Il est aussi l’auteur de parodies et rédacteur de journaux. Il est ruiné par la banqueroute de Law. C’ est alors qu’ il décide de se consacrer à la littérature et connaît plusieurs succès à la Comédie Française. En 1733, il est élu à l’Académie Française. Il fréquente les Salons littéraires (Madame du Deffand, Madame Geoffrin).  Il publieLa Colonieen 1725  LA COLONIE DE MARIVAUX  DansLa Colonie,en scène des femmes qui ont décidéMarivaux met de prendre le pouvoir. L’action se passe sur une île car les gens du peuple, hommes, femmes, enfants, nobles, bourgeois, ont été obligés de quitter leur patrie pour fuir la guerre et l’ esclavage. Sur l’île, les femmes veulent être égales aux hommes. Elles se révoltent pour avoir les mêmes droits, elles veulent faire la loi. Elles exposent leur volonté de pouvoir exercer les mêmes métiers que les hommes. Madame Sorbin, femme d’ artisan, dit qu’ elles veulent «au palais tenir l’audience, être présidente, conseillère, intendante, capitaine ou avocat». Dans la scène 5, Lina, la fille de Madame Sorbin, fait savoir sa décision de se marier avec Persinet, son amant, un jeune homme du peuple, mais sa mère s’oppose à cette décision car au XVIIIe siècle, les femmes étaient soumises à leur mari. Même si Lina dit vouloir se marier par amour, sa mère lui explique que«l’amour n’est plus qu’un sot». Dans la scène 13, les femmes se révoltent et décident de mettre des affiches partout sur l’île. Mais les hommes s’y opposent et font semblant de vouloir les envoyer au combat en prétextant une attaque des indigènes. Les femmes renoncent et tout rentre dans l’ ordre.