Cadre structurant la programmation des services pour les ...
49 pages
Français

Cadre structurant la programmation des services pour les ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • revision - matière potentielle : la programmation par les équipes de réadaptation en place
  • redaction
  • cours - matière potentielle : des années
  • cours - matière potentielle : des prochaines années
  • revision - matière potentielle : la programmation de services
  • revision
Cadre structurant la programmation des services pour les personnes aînées ayant une déficience auditive TABLE DES DIRECTIONS CLINIQUES Mars 2008
  • pensionnat- école réservé aux garçons sourds
  • travaux du comité de travail
  • cadre structurant la programmation des services pour les personnes aînées
  • déficiences auditive
  • déficiences auditives
  • déficience auditive
  • institut de réadaptation en déficience physique de québec
  • programmes
  • programme

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 76
Langue Français





Cadre structurant la programmation
des services pour les personnes aînées
ayant une déficience auditive
























TABLE DES DIRECTIONS CLINIQUES
Mars 2008


Ce document peut être obtenu sur demande en vous adressant à :



Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec
1001, boul. de Maisonneuve Ouest, bureau 430
Montréal (Québec) H3A 3C8
Téléphone : (514) 282-4205
Télécopieur : (514) 847-9473
Site Internet : www.aerdpq.org


Note : Afin de faciliter la lecture du texte, un seul genre a été retenu pour identifier le
féminin et le masculin.



Publié par : Association des établissements de réadaptation
en déficience physique du Québec
Édition – mars 2008


Révision et mise en page
Ginette Proulx


erDépôt légal – 1 trimestre 2008
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

ISBN : 978-2-921625-52-4
Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
TABLE DES MATIÈRES

REMERCIEMENTS..................................................................................................... 1


PRÉAMBULE ............................................................................................................ 3


INTRODUCTION....................................................................................................... 5


1. LES COMPOSANTES RELIÉES AU RATIONNEL ET AUX INTENTIONS DU PROGRAMME.... 7

1.1 LES VALEURS ET LES APPROCHES PROPRES AUX ÉTABLISSEMENTS DE
RÉADAPTATION ........................................................................................... 7

1.2 LES CADRES DE RÉFÉRENCE .........................................................................11

1.3 CONTEXTE ET ENVIRONNEMENT DU PROGRAMME ............................................12
1.3.1 Facteurs législatifs et administratifs........................................................12
1.3.2 Partenaires du programme....................................................................14

1.4 LA CLIENTÈLE CIBLE....................................................................................15
1.4.1 Définitions ..........................................................................................15
1.4.2 Ampleur du problème...........................................................................17

1.5 PROBLÉMATIQUE ........................................................................................18
1.5.1 Impact sur la participation sociale .........................................................19
1.5.2 Impact sur le bien-être.........................................................................22

1.6 RAISON D’ÊTRE DES SERVICES OFFERTS PAR LES ÉTABLISSEMENTS
DE RÉADAPTATION......................................................................................23

1.7 LE BUT.......................................................................................................24

i Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
1.8 LES OBJECTIFS GÉNÉRAUX ET SPÉCIFIQUES...................................................25

2. LES COMPOSANTES RELIÉES À L’ORGANISATION ET À LA MISE EN
ŒUVRE DU PROGRAMME....................................................................................27

ÉTAPES DU CHEMINEMENT DU CLIENT DANS UN PROGRAMME .....................27 2.1 LES

2.2 LES ACTIVITÉS DU PROGRAMME ....................................................................29
2.2.1 Les activités liées aux objectifs spécifiques..........................................29
2.2.2 vités en lien avec les partenaires .............................................36
2.2.3 Les activités liées à la coordination du programme ...............................36
2.2.4 vités complémentaires de soutien à la qualité des services ..........37

2.3 LES PROCÉDURES .......................................................................................37

2.4 LES RESSOURCES DU PROGRAMME................................................................37


3. LES COMPOSANTES RELIÉES À L’ÉVALUATION DU PROGRAMME ..............................38


RÉFÉRENCES - BIBLIOGRAPHIE ................................................................................40
LISTE DES ASSOCIATIONS EN DÉFICIENCE AUDITIVE ..................................................42



ii Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
REMERCIEMENTS

Membres du comité de travail

Madame Dominique Auger
Centre de réadaptation MAB-Mackay
Responsable du comité

Madame Murielle Dubois-Frigon
Institut Raymond-Dewar

Madame Jeanne-Louise Dufresne
Centre de réadaptation Le Bouclier

Monsieur Gérard Larouche
Centre de réadaptation Chaudière-Appalaches

Monsieur Louis-Marie Pouliot
Institut de réadaptation en déficience physique de Québec

Les membres du comité, dans un souci d’efficience, se sont très fortement inspirés de deux
documents : le Cadre structurant la programmation des services pour les personnes aînées
ayant une déficience visuelle de l’Association des établissements de réadaptation en
déficience physique du Québec (AERDPQ) et la Programmation de réadaptation du
programme aînés 65 ans et plus pour la clientèle ayant une surdité acquise de l’Institut
Raymond-Dewar. Le terme « inspiré », même précédé de « fortement », demeure plutôt
faible étant donné que des sections entières de ces documents sont reproduites dans le
présent document. Le comité de travail tient donc à remercier les équipes qui ont produit
ces deux documents d’avoir énormément facilité leur travail.







1 Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive

2 f
f
f
f
f
Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
PRÉAMBULE

Le présent document a été rédigé à la demande de la Table des directions cliniques (TDC)
de l’Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec
(AERDPQ).

Le mandat principal de l’Association est « de favoriser et de promouvoir l’accès aux services
spécialisés de réadaptation afin de s’assurer que les personnes ayant une déficience
physique reçoivent les services dont elles ont besoin pour optimiser leur potentiel de
participation sociale » (AERDPQ, 2000). Une des voies privilégiées par l’organisme pour
actualiser ce mandat consiste à soutenir les établissements dans l’évaluation et la révision
de leur programmation de services. Des efforts ont été déployés en ce sens, comme en font
1foi plusieurs documents très pertinents dont se sont inspirés les membres du comité .

Le présent document s’adresse de façon particulière aux équipes d’intervenants et aux
gestionnaires des programmes desservant la clientèle aînée ayant une déficience auditive
acquise. Il vise à faciliter l’exercice d’élaboration et de révision de la programmation par les
équipes de réadaptation en place. La révision de la programmation de services sera un
exercice signifiant pour une équipe dans la mesure de l’engagement de ses membres.
Construit à partir de trois grands blocs formant une programmation de services
(composantes reliées au rationnel et aux intentions du programme, à sa structure et à sa
mise en œuvre puis à son évaluation), ce cadre structurant rassemble les éléments d’une
programmation pouvant être généralisés et fournit certaines balises et références
permettant de compléter l’information dans le contexte propre à chaque programme. En
bref, il fournit les éléments d’information appropriés et les indications pertinentes pour que
les équipes puissent construire à leur tour leur propre programmation.

Les travaux du comité de travail ont été réalisés dans la poursuite des objectifs suivants :

rendre accessible l’information pertinente;
fournir une argumentation aux équipes des programmes;
établir et fournir un consensus sur certains points;
documenter les équipes sur des questions spécifiques, être visionnaire;
encourager l’émergence d’approches par la consultation de la littérature récente.

3 Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
Ce cadre structurant a cependant ses limites. Ce n’est pas une programmation ni un
document de formation. Témoin d’une information contemporaine à l’époque de sa
rédaction, son contenu devra être ajusté selon l’avancement des connaissances.

Nous espérons néanmoins qu’il sera utile et qu’il facilitera et alimentera le travail de
réflexion des équipes concernées dans chacun des établissements; nous aurons alors atteint
nos objectifs.

Le terme personne malentendante a été utilisé tout au long du document; le comité tient à
souligner qu’il inclut aussi les personnes devenues sourdes.




1
Se référer à la section « Références » du document.
4 Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
INTRODUCTION

L’introduction est un texte préliminaire et explicatif qui présente le programme. Elle permet
au lecteur de situer, dans l’établissement de réadaptation, l’avènement du programme dans
le contexte du territoire à desservir. Un moyen pour y parvenir consiste à tracer un bref
historique des principaux événements marquant l’évolution des services destinés à la
clientèle concernée au sein de l’établissement.

Les incapacités auditives ont un impact majeur sur la réalisation des habitudes de vie et
l’exercice des rôles attendus pour le maintien et le développement d’une participation
sociale optimale. Helen Keller, personne ayant une surdi-cécité, disait que sa déficience
visuelle la coupait du monde des objets alors que sa déficience auditive la coupait du monde
des personnes. Ceci résume bien l’impact fondamental de la déficience auditive qui est de
mettre une barrière au niveau de la communication entre la personne ayant une déficience
auditive et le monde qui l’entoure.

On constate actuellement que les personnes âgées forment le groupe le plus important de la
clientèle desservie par les établissements de réadaptation offrant des services en déficience
auditive. Il s’agit d’un phénomène relativement nouveau, qui devrait prendre de l’ampleur
au cours des prochaines années. Il est donc pertinent de s’interroger sur les besoins de
cette clientèle et sur l’organisation des services requis, tant dans les liens à établir avec les
partenaires que dans les approches et les activités à privilégier par les établissements de
réadaptation.

Les services de réadaptation en déficience auditive sont présents au Québec depuis plus de
150 ans. Au départ ces services étaient offerts aux enfants et aux jeunes adultes. C’est en
effet en 1849 que l’Institut des sourds muets de Montréal (ayant à l’époque un parallèle
féminin, l’Institut des sourdes muettes), aujourd’hui l’Institut Raymond-Dewar, entreprend
ses premières activités reliées à la réadaptation et à l’éducation des personnes ayant une
déficience auditive. Du côté anglophone le Mackay Center, aujourd’hui le Centre de
réadaptation MAB-Mackay, offre des services aux jeunes sourds anglophones depuis 1869.
Il faudra attendre 1961 pour que des services aux jeunes sourds se développent dans l’est
du Québec. Les clercs de St-Viateur fondent alors l’Institut des sourds de Charlesbourg,
aujourd’hui l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec, un pensionnat-
école réservé aux garçons sourds. L'évolution de ces centres est marquée par une transition
d'un statut d’établissements d'enseignement pour les sourds à un statut d’établissements
5 Cadre structurant la programmation des services
pour les personnes aînées ayant une déficience auditive
avec une mission en réadaptation au cours des années 1970.

La suite des événements est fortement teintée par l’évolution du Programme des aides
auditives, dans un premier temps assumé par l’Office des personnes handicapées du
Québec (OPHQ) et ensuite repris par la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) en
1993. Le développement de ce programme entraîne l’élargissement des services offerts à
Montréal et à Québec pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que le
développement de services de réadaptation en déficience auditive dans les autres régions
du Québec. Le programme des aides auditives de la RAMQ continue d’influencer le
développement des services de réadaptation. En effet, la plus récente modification au
programme, soit la nécessité d’une évaluation globale par une audiologiste pour l’obtention
d’aides de suppléance à l’audition via la RAMQ pour les personnes de 65 ans et plus
(antérieurement 75 ans et plus), a été accompagnée, dans plusieurs régions, de budgets de
développement pour les établissements de réadaptation ou pour les centres de santé et de
services sociaux.

Au cours des années 2000, le MSSS établit que certains services de réadaptation pour les
personnes ayant une déficience auditive sont surspécialisés. Ainsi, le Centre de réadaptation
MAB-Mackay, l’Institut Raymond-Dewar et l’Institut de réadaptation en déficience physique
de Québec ont une vocation suprarégionale au regard de certains services offerts à la
clientèle ayant reçu un implant cochléaire. L’Institut Raymond-Dewar et l’Institut de
réadaptation en déficience physique de Québec offrent aussi des services surspécialisés
pour la clientèle sourde aveugle, pour les personnes sourdes utilisant le langage gestuel,
2ainsi que pour les aides de suppléance à l’audition.

Les services de réadaptation en déficience auditive sont actuellement offerts par treize
centres de réadaptation de la province dont deux à Montréal et un qui dessert deux régions,
pour un total de 13 régions sur 16 qui sont desservies. Par contre, certaines régions offrant
des services en déficience auditive ne sont pas en mesure d’offrir une gamme de services
complète. Ainsi les personnes âgées de quelques régions du Québec doivent toujours se
déplacer vers une autre région pour obtenir des services en lien avec leur déficience
auditive. Il s’agit d’un réseau jeune, formé de petites équipes. La plupart de ces équipes
travaillent dans un environnement de réadaptation en déficience motrice, visuelle et du
langage.

2Le lecteur se référera au document du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (2007), intitulé
Cadre de référence pour les services surspécialisés de réadaptation en déficience physique.
6