Fiches de révision bac SES

Fiches de révision bac SES

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Quelques conseils méthodologiques Pour réussir l’épreuve de SES Les caractéristiques de l’épreuve de SES :  Durée 4h : On choisit entre deux sujets  Sujet 1 : une dissertation notée sur 20 points, coefficient 7: un énoncé + 4 documents factuels (documents descriptifs qui fournissent des chiffres, des faits mais peu d’éléments de cours)  Sujet 2 : une épreuve composée de 3 parties, notée au total sur 20 points:  Mobilisation de connaissances (2 questions de cours chacune sur 3 points)  Une analyse d’un document (4 points)  Un raisonnement argumenté à partir d’un énoncé et de 2 ou 3 documents (10 points) Rq : Les élèves qui ont comme spécialité « Economie approfondie » ou « Sciences sociales et politiques » ont une heure de plus pour traiter un autre sujet Par quelle épreuve commencer quand on a 5 heures ?  Le candidat a les sujets des deux épreuves ; pour la spécialité, coefficient 2 notée sur 20 points, il doit choisir entre deux sujets. Un énoncé + 1 ou 2 documents pour chacun.  Mieux vaut commencer par la spécialité. On peut ainsi y consacrer un peu plus d’une heure.  C’est un sujet proche du cours, il faut prendre le temps d’engranger des points ◦Rq : Un élève qui a 16 en spécialité coef 2 (16x2 = 32 ) et en tronc commun (dit enseignement spécifique) 11 coef 7 (11x7 = 77) se verra attribuer en arrondissant, la note de 13, soit 13x9 = 117 points au lieu de 77 + 32 = 109. Cadeau de 8 points !

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 31 mai 2013
Nombre de visites sur la page 288
Langue Français
Signaler un problème
Quelques conseils méthodologiques
Pour réussir l’épreuve de SES
Les caractéristiques de l’épreuvede SES :
Durée 4h : On choisit entre deux sujetsSujet 1 : une dissertation notée sur 20 points, coefficient 7:un énoncé + 4 documents factuels (documents descriptifs  qui fournissent des chiffres, des faits mais peu d’éléments decours)Sujet 2 : une épreuve composée de 3 parties, notée au totalsur 20 points:Mobilisation de connaissances (2 questions de courschacune sur 3 points)Une analyse d’un document (4 points)Un raisonnement argumenté à partir d’un énoncé et de 2 ou3 documents (10 points)Rq :Les élèves qui ont comme spécialité « Economie approfondie »ou « Sciences sociales et politiques » ont une heure de plus pourtraiter un autre sujet
Par quelle épreuve commencerquand on a 5 heures ?
Le candidat a les sujets des deux épreuves ; pour laspécialité, coefficient 2 notée sur 20 points, il doitchoisir entre deux sujets. Un énoncé + 1 ou 2documents pour chacun.
Mieux vaut commencer par la spécialité. On peut ainsiy consacrer un peu plus d’une heure.
C’est un sujet proche du cours, il faut prendre le tempsd’engranger des points
Rq : Un élève qui a 16 en spécialité coef 2 (16x2 = 32 ) eten tronc commun (dit enseignement spécifique) 11 coef 7(11x7 = 77) se verra attribuer en arrondissant, la note de13, soit 13x9 = 117 points au lieu de 77 + 32 = 109. Cadeau de 8 points !
Rq : Il ne faut pas s’en détourner, si on a assez peu deconnaissances sur une des deux questions de cours. Uncorrecteur peut être assez indulgent si une des 2 questions estbien réussie, et on peut compenser avec les 2 autres parties del’épreuve
Dans le cas où l’élève connaît son cours, on opte pour ladissertation pas uniquement si on a des connaissances, maissi assez vite on peut ébaucher un plan cohérent, découlantlui-même d’une problématique, même basique.
L’épreuve composée est plus rassurante pour ceux quipeinent à problématiser leurs devoirs.
ssidtaerontit  epr éemtnc ohsirie tnre omCuatp rad féun sujetprendre )e(é ed o sigilb j»,sue asmps sesei tid  iafj a : «isone ravaisuam aL? eésopmoc veeu
Ce que doit être une dissertation
Précisons d’abord qu’elle ne doit pas être :Une récitation passive du cours. On ne peut se contenter deprouver au correcteur qu’il a été étudié en négligeant de le relierau sujetElle ne peut être non plus un commentaire plus ou moins habiledes documents
Rq : S’il faut éviter la paraphrase, il faut de même se garder d’utiliserpassivement des données chiffrées prises souvent au hasard.
La dissertation est avant tout unedémonstration. On attendun raisonnement argumenté. Il faut respecter le sujet imposéet étoffer le propos en associant citations des documents etréférences judicieuses au cours
Rq :Le fond (le contenu) est important, maisla forme l’estégalement, surtout en fin d’année quand l’argumentation risqued’être superficielle. Il faut respecter les règles. Que la dissertationressemble à une dissertation
L’introduction d’unedissertationLes incontournables :Il faut une « accroche » pour amener le sujetOn définit les mots clés et on pose le sujetOn met en lumière la problématique retenue etOn annonce clairement le plan
Principaux défauts :Aborder dès la première ligne le mot clé du sujet,sans l’avoir « amené »En sens inverse, il faut éviter une longue mise enroute qui conduit à bâcler la fin de l’introductionIl ne faut pas multiplier les questions ce qui ne peutremplacer la présentation de la problématiqueproposée et claire du plan
Le développement d’unedissertationSuivant les sujets, on opte pour 2 ou 3 partiesmaximumEn principe, on ne met pas les titres des sous-parties,mais on peut aider à les visualiser en passant à la ligne,grâce à un retrait4 verbes clés :Il fautsélectionner les arguments ( met-on cette idée oupas ?)Lesclasser. A quelle place dans le raisonnement ?Il faut lesrelier grâce aux transitions. Il faut aussi lesexploiter. Il ne suffit pas d’effleurer uneidée. Il faut l’étoffer en citant un document et en s’appuyantsur ses connaissances
Rq :Les transitions sont essentielles. Ellesconvainquent le lecteur que le raisonnement est vraimentconstruit. Elles sont une sorte de ciment qui donne de lasolidité à la construction
La conclusion
Les attentes :on débute par unbilan. On répond à la problématique définiedans l’introduction, tout en reprenant un ou deux arguments clésqui justifient cette synthèse finaleL’ouverture ouélargissement. Au terme de la réflexion menée,c’est une sorte d’invitation à la poursuivre en abordant un sujetqui prolonge le précédent
Principaux défauts :Faire du bilan un résumé de la partie qui précède ou un résuméde tout le devoir sans mettre en exergue l’essentielSe laisser tenter par un coup de théâtre, un argument importantqu’on a réservé pour impressionner le lecteur. S’il s’agit d’unargument qui mérite d’être développé, il fallait le faire dans le…développementReprendre dans l’élargissement la question initiale. Cela montrequ’on ne sait plus où on en estUn élargissement brutal. On peut prendre le temps d’expliquer en2 ou 3 lignes le sujet qu’on propose
La mobilisation desconnaissances
(partie 1 de lépreuve comop
Rq : Les 2 questions portent sur des parties différentes duprogramme
seé)
C’est en principe plus qu’une récitation passive du cours. Ils’agit de montrer qu’on maîtrise son cours. Par exemple, onne donne pas une définition simple des classes sociales,mais on devra expliquer la différence de conception desclasses chez Marx et Weber
Rq :Ces questions de cours ne sont pas tirées de la colonne 2 duprogramme présent dans tous les manuels, mais de la colonne 3
Conseil : La colonne 2 du programme aide à privilégier lesnotions essentielles à connaître, mais il faut surtout en find’année avec son professeur, repérer grâce à la colonne 3les questions qui ont des chances de « tomber au Bac »
L’analyse d’un document(partie 2 de l’épreuve composée)Rq : on ne peut exclure que ce soit un texte factuel (2500 signes),mais pour la première année, un graphique ou tableau sont plusattendus (120 données maximum)Une question est posée sur le document
Les attentes :
La présentation précise du document : si on donne le titre, la source, la dateet les unités utilisées, on a d’office un point sur 4Il fautavec méthode retirer les informations les plus pertinentes. On aintérêt à dégager la tendance générale des documents chiffrés. Il faut aussiextraire des données significatives
 Rq: On n’attend pas a priori des connaissances dans cet exercice.En même temps, les chiffres cités sont pertinents si on maîtrise soncours. Dans une balance des paiements, il faut savoir quels sont lessoldes les plus significatifs. Un correcteur appréciera sûrement desréférences au cours,mais elles ne peuvent remplacer unevéritable exploitation du document.
Le raisonnement s’appuyant sur un dossierdocumentaire(partie 3 de l’épreuve composée)
Il s’agit d’une petite dissertation. On peut s’inspirer des conseilsdonnés pour la dissertation, mais les différences rendent l’exercicemoins difficile :La longueur : puisqu’il ne restera que 2h à 2h 30, le devoir ne devraitpas excéder 3 pagesL’introduction est plus brève, l’accroche moins importante. Enrevanche, on a tout intérêt à bien clarifier la démarche proposéepour traiter le sujetDe même, la conclusion sera courte et l’élargissement n’est pasexigé ; il relève du bonusLa grande nouveauté de l’exercice : on n’exige pas un plan en 2 ou3 parties. Le candidat peut opter pour 4, 5 voire davantage desous-parties
Conseils :On n’oubliera pas d’associer citations des documents et références au courspour étoffer l’argumentationLes transitions sont très utiles, notamment quand il y a beaucoup desous-parties. Elles permettent de montrer qu’il y a un véritable fil conducteurdans le raisonnement