20 pages
Français

Rituels l'école maternelle Pascal Scandella Strasbourg

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


  • mémoire


« Rituels à l'école maternelle » 2004-2005 Pascal Scandella (Strasbourg 1) Les activités rituelles : les définir et leur donner du sens pour construire des apprentissages. 1- Les activités rituelles peuvent se définir comme : - Des temps liés aux besoins physiologiques de l'enfant (repos, hygiène…) qui en font une nécessité - des activités repères, marquées par la régularité (répétition, transitions, ruptures) qui ponctuent le déroulement de la classe et fédèrent le groupe. - liés à des fonctionnalités pour l'élève ou pour le groupe (construction du temps, de l'espace, de la vie de la classe) qui permettent d'en construire le sens Quoique régulières, ces activités sont néanmoins susceptibles d'évolution : …..« Lorsque les enfants se sont appropriés un rituel, il doit être remplacé. » I.O 2002 Ce sont des temps qui favorisent le développement de la confiance en soi - la construction d'un cadre et des repères sécurisants - l'autonomie - le sentiment d'appartenance à un groupe social - la mise en place de règles de vie - la mémoire et la capacité d'anticipation - la construction de savoir faire par répétition - la construction d'apprentissages dans des situations de vie concrètes - un abord transversal des différents domaines d'apprentissage - une différenciation pédagogique « Ce sont des situations qui permettent à l'enfant de s'affirmer comme un personne dotée d'une identité » I.

  • pratique de classe quotidienne

  • temps de vie

  • moment

  • activités rituelles


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 165
Langue Français
La cryptologie est la science des messages secrets.
Longtemps restreinte aux usages diplomatiques et militaires, elle est maintenant
une discipline scientifique à part entière, dont l’objet est l’étude des méthodes per-
mettant d’assurer les services d’intégrité, d’authenticité et de confidentialité
dans les systèmes d’information et de communication.
1
Un service d’intégrité garantit que le contenu d’une communication ou d’un
fichier n’a pas été modifié. Par exemple, on peut souhaiter vérifier qu’aucun
changement du contenu d’un disque dur n’a eu lieu: des produits commerciaux,
mettant en jeu des méthodes cryptologiques, sont disponibles à cet effet.
Un service d’authenticité garantit l’identité d’une entité donnée ou l’origine d’une
communication ou d’un fichier. Lorsqu’il s’agit d’un fichier et que l’entité qui l’a
créé est la seule à avoir pu apporter la garantie d’authenticité, on parle de
non-répudiation . Le service de non-répudiation est réalisé par une signature
numérique .
2