LA FIN DES CANCRES -p-

LA FIN DES CANCRES -p-

-

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Courriers aux ministres, aux députés, aux présidents et aux média...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 avril 2015
Nombre de visites sur la page 118
Langue Français
Signaler un problème

16
COURRIERS
ALTERNATIVE
A LA NOTE Député de l’ Ardèche

Député européen « Les Verts »

Président du Front de Gauche

Président de la fédération de parents d’élèves
de l’enseignement public (FCPE)

Ministre de l’Education Nationale

Responsable « Enseignement » LA CROIX

Responsable « Education » France TELEVISION

Président du conseil économique, social et environnemental
(CESE)

Ministre déléguée à la réussite éducative

Madame Najat Vallaud-Belkacem,
Ministre de L’Education Nationale

Réponse ministérielle
à Olivier DUSSOPT
Député de l’Ardèche
Assemblée Nationale
126, rue de l’Université
75355 PARIS cedex

Objet : alternative au système de la notation
‘‘Les micro-unités’’


Monsieur le Député,

Le mois dernier, je vous faisais parvenir par l’intermédiaire de votre suppléante,
Michèle VICTORI, une ébauche de document sur la pratique des micro-unités que
j’avais mise en place et appliquée pendant une dizaine d’années, de1987 à 1997. Il
n’était plus question de notes mais d’une progression par accumulation de
microunités obtenues. Ce fut un succès dans les classes où je professais, celles de français en
sixième des collèges.
J’ai le plaisir aujourd’hui de vous envoyer un document complet et enrichi.
Vous trouverez l’interlocuteur qui saura en retirer la ‘substantifique moelle’, je
n’en doute pas.
Ainsi la réflexion pourrait en être enrichie dans les ateliers de la rénovation du
système éducatif, du moins c’est ce que, modestement, j’espère.

Soyez assuré, Monsieur le Député de ma solidarité.

BLANCHARD Jean-François
1, Impasse des vignes
07300 Saint-Jean de Muzols

Août 2012
jefblanchard@free.fr


à Eva JOLY
Députée Parlement Européen
STRASBOURG


Objet : Réforme de l’enseignement
Alternative au système de la notation

Madame la députée,

Je suis retraité de l’enseignement général des collèges à
TOURNON en Ardèche.
Je vous respecte infiniment et j’admire vos combats.
J’ai pensé, en m’adressant à vous, que je serais sûr
d’avoir une écoute attentive à ma modeste contribution dans le
domaine d’une autre approche de l’évaluation des élèves. Je
sais que vous portez dans ce domaine avec votre mouvement
des propositions hors des chemins habituels et loin des tabous.
Dix années de pratique réussie du ‘français’, de 1987 à
1997 dans les classes de sixième, sans notes pour les élèves,
seulement pour l’administration en fin de trimestre.
Dix années de recul avec la retraite et une reprise de la
formule, améliorée, pour mon petit-fils, intelligent, curieux,
ouvert mais en échec scolaire car inadapté au système actuel
malgré de très bons professeurs des écoles et qui passe
cependant au collège en septembre…
Voici le résultat que je propose à votre curiosité et votre
sagacité pour éventuellement le faire connaître aux
responsables de ce domaine dans votre mouvement et, pourquoi
pas, qu’ils s’en inspirent.

Mes très vifs encouragements pour les travaux mis en
chantier par le ministre de l’Education Nationale avec le
concours de vos amis.

à Jean-Jacques HAZAN
Président de la FCPE
108-110 avenue Ledru-Rollin
75544 PARIS cedex 11

Le 5 août 2012

Objet : alternative au système de la notation


Monsieur le Président


Président moi-même de la FCPE de Saint-Jean de Muzols pendant
une période de la scolarité primaire de mes trois enfants, puis adhérent à cette
même fédération tout au long de leur scolarité au collège et au lycée de
TOURNON en Ardèche, j’ai pensé qu’en m’adressant à vous je serais sûr d’avoir
une écoute attentive à ma modeste contribution dans le domaine d’une autre
approche de l’évaluation des élèves.
Dix années de pratique réussie du ‘français’, classe de sixième,
sans notes pour les élèves, seulement pour l’administration en fin de trimestre.
Dix années de recul avec la retraite et une reprise de la formule,
améliorée, pour mon petit-fils, intelligent, curieux, ouvert mais en échec car
inadapté au système scolaire actuel malgré de bons professeurs des écoles et qui
passe en collège en septembre…
Voilà le résultat que je propose à votre curiosité et votre sagacité
pour éventuellement le faire connaître et s’en inspirer.

Mes très vifs encouragements pour les travaux mis en chantier par
le ministre de l’Education Nationale.


à Jean-Luc MELENCHON
Député au Parlement Européen
67000 STRASBOURG

Objet : Réforme de l’enseignement
Alternative au système de la notation

Camarade député,

Je suis retraité de l’enseignement général des collèges
à TOURNON en Ardèche.
Je connais ton action heureuse de ministre délégué à
l’enseignement professionnel. J’en ai apprécié les effets lorsque notre fils fit
ses études aux « Catalins », le lycée de Montélimar. J’ai été étonné de
l’avance qu’avaient les profs dans le domaine de la pédagogie par rapport à
nous profs de collège d’enseignement général.
Je connais aussi ton humanisme profond : j’étais à
Marseille lors de ton discours sur les peuples de la Méditerranée !
J’ai pensé, en m’adressant à toi, que je serais sûr
d’avoir une écoute attentive à ma modeste contribution dans le domaine
d’une autre approche de l’évaluation des élèves. Je sais que tu portes dans ce
domaine avec le Front de Gauche des propositions hors des chemins
habituels et surtout utiles à la réussite de chacun.
Dix années de pratique réussie du ‘français’, de 1987 à
1997 dans les classes de sixième, sans notes pour les élèves, seulement pour
l’administration en fin de trimestre.
Dix années de recul avec la retraite et une reprise de la
formule, améliorée, pour mon petit-fils, intelligent, curieux, ouvert mais en
échec scolaire car inadapté au système actuel malgré de très bons professeurs
des écoles et qui passe cependant au collège en septembre…
Voici le résultat que je propose à ta curiosité et ta
sagacité pour éventuellement le faire connaître aux responsables de ce
domaine dans ton mouvement et, pourquoi pas, qu’ils s’en inspirent.

Mes très vifs encouragements pour les travaux mis en
chantier par le ministre de l’Education Nationale avec le concours de tes
amis politiques et syndicaux.

Septembre
2012