Sortons de la marmite .pdf - Olivier Clerc
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Sortons de la marmite .pdf - Olivier Clerc

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français

Description

Sortons  de  la  marmite  !  Appel  au  sursaut  évolutif  des  grenouilles  conscientes      Olivier  Clerc        «  Les  peuples  n'ont  jamais  que  le  degré  de  liberté  que  leur  audace  conquiert  sur  la  peur.  »    -­‐  Stendhal    Introduction  Par  ce  bref  document,  j'ai  voulu  initier  avec  vous  un  échange  ouvert  sur  les  difficultés  globales   et   croissantes   auxquelles   nous   sommes   aujourd'hui   confrontés   et   sur   ce   que  nous   pouvons   faire   concrètement   ensemble   par   rapport   à   cela,   car   de   plus   en   plus   de  gens
  •  les  multiples
  •  conservation  et  l'
  •  silex  pour
  •  la  marmite
  •  à  un
  •  nous  ne
  •  que  je
  •  de  
  •  le  
  •  de

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 192
Langue Français

Exrait

Sortonsdelamarmite!
Appelausursautévolutifdesgrenouillesconscientes
OlivierClerc


«Lespeuplesn'ontjamaisqueledegrédelibertéqueleuraudaceconquiertsurlapeur.»
Stendhal

Introduction
Parcebrefdocument,j’aivouluinitieravecvousunéchangeouvertsurlesdifficultés
globalesetcroissantesauxquellesnoussommesaujourd’huiconfrontésetsurceque
nouspouvonsfaireconcrètement
ensemble
parrapportàcela,cardeplusenplusde
gensseposentlaquestionaujourd’hui.Pourparaphraserlacitationquetoutlemonde
déclinedepuisvingtans,jesuisdel’avisque«LeXXIesiècleseconstruira
ensemble
ou
pasdutout».Certainslesouhaitentspirituel,cenouveausiècle:cettespiritualitélà,
pourmoi,commenceparlacapacitéàvivreintelligemmentensemble,àréglernos
problèmesensemble,ànoussortirensembledupétringénéraliséoùnoussommes
aujourd’hui.
Aumenu,jevouspropose:


une
grenouille
bienconnue,pourreparlerbrièvementdecettelenteetinexorable
dégradationquisepoursuitetmenacetoujourspluscequinousestcher;


un
bambou
,pourillustrercetravailsouterrainquevous,moietdesmillions
d’autresgenseffectuonspourfaireémergerunnouveaumonde;


uneréflexionsurlafaçondontcebambou–ceréseaupolymorphe–pourraitse
doteraujourd’huid’unetige,d’untronccommunpourréussirsapercéeetfaire
changerleschoses;


quelquespistespouravancer,quelquesécueilsàéviter.
Jenesuisporteurd’aucunevérité,toutjusted’uneconscience,etcetteconscienceme
ditencoreunefoisquec’esttousensemblequenousdevonstrouverdessolutionsànos
maux.Jen’aipaslaprétentiond’
initier
quoiquecesoitparcemessage,justed’alimenter
notreréflexioncollective,d’apporterunpeudesèveàceréseauderacinesquiabesoin
denotre«jus»àtous,pourpercerlacroutedurciedusol.Porteurmoimêmed’un
prénomd’arbre,j’aiconsciencequenousnesommesquedespasseurs,desliensentrele
cieletlaterre,etqueplusnouslaissonslaviecirculerlibrementennous,sansentrave,
plusnousnousmotivonsetencourageonslesunslesautres,pluslavie–laVieUne–
trouveralamanièreappropriéedefaireadvenirunnouveauprintempscollectif,après
l’hiveroùnoussommesencoreplongés.
Déjààmoitiécuits
Pourmémoire,voilàprèsde12ansquej’aipubliépourlapremièrefoisla
métaphore
delagrenouille
(
http://www.repere.tv/?p=5625
)quicuitàpetitfeudanssamarmite,
dansunhebdomadaire,puissurmonsiteInternet.Elleestaujourd’huiprésentesurplus
de10'000pagesweb,dansdenombreuseslangues,indiquantparlàcombiensa
symboliquerestecruellementd’actualité.

Ces12ansontlargementconfirméleprincipequ’illustrecettemétaphore:lalente
dégradationd’unesituation,dégradationsiprogressive,siindieuse,qu’elleéchoueà
susciteruneréactionsuffisante.OnobserveeneffetcephénomèneenFranceetdansle
mondedansdesdomainesaussimultiplesetvariésquelamédecine,l’environnement,la
politique,l’agriculture,lesocialouencorel’éducation,pourneprendrequelesexemples
lesplusfrappants.
Lamultiplicationincessantedesloisdanstouslesdomainesaprogressivement
transformélafraîchemarmitedémocratiquedesannées80enunedécoctiontiède
beaucoupmoinslibreaujourd’hui(uneoligarchie,commeleditHervéKempf),qui
demainrisquededevenirunalambictotalitairebouillonnantsoushautepression,si
nousn’yprenonsgardeetsurtoutsinousneréagissonspas.Chacunedecesréductions
successivesdelibertéestrelativementanodineenellemême,commechaquedegréde
plusdansl’eaudelamarmite,maisleursommefinitpourtantparatteindrequelque
chosedetrèsinconfortable,quiserabientôtinsupportable.
Lemonded’aujourd’huiestauxmainsdeslégislateursd’unepart–soumisà
l’influencesoutenuedeslobbiesindustriels–etdesavocatsd’autrepartquipermettent
auxpluspuissantsdesesortirdetouteslesmauvaisespasses.Desloisdictéespardes
intérêtsminoritairessontrégulièrementimposéesàlamajoritédepuisParisou
Bruxelles,venantgrignoterchaquejourunpeupluscequechaquecitoyenfrançaisou
européenestencorelibredefaire,dedire,etbientôtdepenser.
Jenevaispasnoircirinutilementdupapieràrefairelebilandétaillédelasituation
actuellequechacundenouspeutdresserparsoimêmeenlisantlejournalouen
regardantlaTV,afortiorienconsultantd’autressourcesd’information.Toutepersonne
ayantunpeudemémoire,toutindividucultivantcertainscritèresdequalitédevie,peut
remontermentalementde30anspourvoiroùcettesuccessionetcettesommede
mesuresgouvernementales,peuinquiétantesenellesmêmessurlemoment,nousont
finalementconduitsmaintenant.
Sijereprendslaplumesurcesujetaujoud’hui,c’estparcequejem’interroge,comme
bonnombred’entrevous,surcequ’ilconvientdefaire
ensemble
parrapportàcette
lenteérosiondenosvaleurs,cettelentedégradationdelasituationetdenotrequalité
devie,quenoussommesnombreuxàobserver,maisincapablesjusqu’icid’enrayer
vraiment.Lespouvoirséconomiquesetpolitiques,mêmes’ilssontultraminoritairesen
nombre,ontpourl’instantréussiàimposerleplussouventleursdiktats,auxquatre
coinsdel’Hexagoneetduglobe.Ilseraitàlafoisfacileettentantdeleurfaireporterle
chapeaudesproblèmesactuels:unevisionsystémiquenousmontrepourtantquenous
avonstousnotrepartderesponsabilitéoud’irresponsabilitédanscettesituation.Allons
mêmeuncranplusloin.Lesacquisdesthérapiescognitivescomportementalesnous
enseignentquecen’estqu’àpartirdumomentoùnousnousestimonsnousmêmes
majoritairement
responsablesdelasituationquenousavonslamoindrechancedela
changer
1
.Tantquenouspensonsquelafautevientdes
autres
(noussommeslesautres
des
autres
…!),etmêmetantquenouspensonsquelaresponsabilitéestéquitablement
partagée(etquenousattendonsdoncqueles
autres
changentlespremiers),nous
n’avonspratiquementaucunechancedevraimenttransformerlasituation.
Alors,commentpouvonsnoussortirdelamarmiteavantd’ybouillir?Nonpas
individuellement,mais
massivement
.
Commentpouvonsnous–plusencore–aller
baisserouéteindrelefeu
sousla
marmite,pourtousceuxetcellesquin’ontpas(encore)lacapacitéd’ensortir?
C’estpeutêtreducôtéd’uneautremétaphorequesetrouveundébutdesolution…

1
Lirenotammentsurcesujet,«Bienensemble»deDavidBurns,EditionsBelfond.

Lebambouchinois
Autantlamétaphoredelagrenouilleinquiètesouventlesgens–c’estunpeu
l’objectif:favoriseruneprisedeconscience,unsursautévolutif–autantcelledu
bambouchinois
(
http://www.repere.tv/?p=5707
)nousredonnedel’espoir,etjeles
présentesouventtouteslesdeuxàlasuitel’unedel’autre,lorsdemesinterventions
publiques.
Succinctement,lebambouchinoisalaparticularitédemettre5ans,àpartirdu
momentoùonlesème–5ansoùriennedaignesortirdusol–avantdefaireunepousse
spectaculairede15mètresd’uncouplacinquièmeannée.Pourquoicedélai?Pourquoi
cerattrapageincroyable?Parcequ’ilapassétoutcetempsàtisserunformidableréseau
deracinessouterraines,invisiblesànosyeux,quiluidonnentensuitelaforcederéussir
cettepercéeexceptionnelle.
Cettemétaphoreillustreunautretypedephénomèneimportantetsouventnégligé:
cespréparationslentesetsilencieuses,quisefontàl’insudetous,maisqui,lemoment
venu,provoquentdeschangementsaussisoudainsquepuissantsetradicaux.
Quelrapportaveclapertedelibertéetlalentedégradationdenotrequalitédevie
individuelleetcollectiveévoquéecidessus?
Deuxouvragesremarquablesmontrent,sousdeuxanglesdifférentsmaistrès
complémentaires,quesetisseégalementdepuisplusde20ans,unphénoménalréseau
souterrain–humain,celuici,etnonvégétal–quipourraitluiaussisecondenserdemain
enunetigeunique,puissante,capabledefaireunepercéespectaculaireenpleine
lumière.
Jeveuxparlerbiensûrde
L’émergencedescréatifsculturels
dePaulH.RayetSherry
RuthAnderson,paruauSouffled’Or,maisplusencoredel’exceptionnel
BlessedUnrest
,
dePaulHawken(PenguinBooks)pourlequeljen’aimalheureusementpasencore
trouvéd’éditeurfrancophone(cliquezsur
http://www.oboulo.com/blessedunrest
paulhawken98431.html
pourunefichedelectureenfrançais;etsur
http://www.repere.tv/?p=408
pourunevidéoenfrançaisparlantdecetexcellentlivre).
Commevouslesavezpeutêtre,cesdeuxtitresrévèlent–longuesrecherchesà
l’appui–qu’unvaste«mouvement»traverseaujourd’huitoutelasociété,visantàfaire
émergerunnouveauparadigmequitoucheaussibienl’agriculturequelamédecine,
l’environnement,lapolitique,l’éducation,l’économie,lesdroitssociaux,laprotection
desculturesindigènes,etj’enpasse.Cenouveauparadigmeinclutaussibien
l’agriculturebioquel’alimentationsaine,lesSEL(systèmed’échangelocal)que
l’écologie,larésolutionnonviolentedesconflitsquelesénergiespropres,lesmonnaies
localesquelasociocratie,etainsidesuite.
Cesdeuxlivresmontrentque,loind’êtremarginalouanecdotique,cemouvement–
quin’enestpasencorevraimentun,puisqu’iln’aqu’uneidentitéplurielle,nonvisible–
toucheentre20et25%delapopulationadultedesUSAetdelaFrance,etconcerne
entre1et2
millions
d’ONGetassociationsdiversesdanslemonde.Certainslequalifient
àjustetitrede«plusvastemouvementqu’aitjamaisconnul’humanité»,avecpourtant
ceparadoxed’êtreencoretrèspeuconnuetreconnu,etaussipeuvisible.
Lamétaphoredubambouchinoisnoussuggèrequece«mouvement»enest
actuellementàsonstadesouterrain:samultiplicitéestprécisémentcelledece
prodigieuxréseauderacinesquiprécèdelapercéed’unetigeunique.C’estdumoins
ainsiquejelevois,etjetrouvecettemétaphoretrèsporteused’espoirpourl’avenirde
cemouvementdesprofondeurs,du«terrain»,littéralement.

Autrementdit,àcôtédelamarmitequicuit,àcôtédelafrangedelapopulationquise
faitprogressivementanesthésié,abrutiretendormiràpetitfeu,àcoupd’“armesde
distractionmassive”notamment,ilyaunpourcentagenonnégligeabledegenscomme
vousetmoiqui,d’unemanièreoud’uneautre,s’éveillent,aiguisentleurconscience,
agissentetcontribuentàleuréchelleàélaborerunautremonde,desgensquicherchent
à«prendreleschosesparlebambou»,pourunefois!
Untronccommunpourlebambou
Laquestiondèslors–cellequejemepose,cellequejevouspose–estlasuivante:
quefautil,aujourd’hui,pourquecegigantesqueréseausouterrain–desindividus,des
assocs,descommunautés,desgroupesdiversetvariés–trouventun«tronccommun»
àleursaspirationsetparviennentàfaireunepercéepuissante,influente,afindedevenir
enfinunacteurincontournabledesdécisionsquinousconcernenttous?...
Quefautilpourqu’émergeenfincettetroisièmecomposantequeSteinerappelaitde
sesvœuxàcôtédupolitiqueetdel’économique(danssafameuse«tripartition
sociale»),àsavoirune
sociétécivileforte
,capabledes’affirmercommeletiers
incontournablequ’elledevraitêtre?Untroisièmepouvoirquiseraitaussietsurtoutlà
pour
concevoiretexprimer
leschangementssouhaitésparlapopulation,tandisquele
politiqueetl’économiquetrouveraientalorslespositionsetlesrôlesquidevraient
vraimentêtrelesleurs,
àsonservice
.
Plusieurstentativesd’unificationdecemouvementonteulieu,notammentenFrance,
commecelledecréerunenouvellestructurepolitique.Jepensequec’étaituneerreuret
quecemouvement–quandilenseravraimentdevenuun–devraitplutôtexercerune
influenceforteetconstantesurlapolitique,aveclespartisetstructuresquisontles
siennes,etlesgensdontc’estlemétier,
toutenrestant

àsapropreplace
,demanière
indépendante.Aurisquededeveniruneentitépolitiquedeplusetdeperdreson
identité,sasingularitéetsafonctionpropres.
Cestentativesonteuleméritedemettreenévidencecertainsobstaclesàcette
rechercherd’untronccommunpourlemouvementdontilestquestionici.Ilmesemble
intéressantdenousyarrêterbrièvement,pourpouvoirlesprendreencomptedansun
nouveleffortd’arriveràcetronccommu.
1)Unprogrammeoudesprincipescommuns?
Lepremierobstacleconcernele
programme
qu’ils’agiraitdedéfendreoude
promouvoirensemble.L’élaborationd’untelprogramme–danslatentativepolitique
évoquéecidessus–aaussitôtfaitressortirtouteslesvieillesquerellesdeclocherentre
lesmultiplesacteursdecemouvement,etonsaitqueladivisionfaittoujourslejeudu
campadverse.
Dèslors,nes’agiraitilpasplutôt,pourquesedégagecetronccommun,denous
mettred’accordsuruncertainnombrede
principes
,de
valeurs
etd’
idées
auxquels
chacundenousadhèredanssondomaine?
Observonsuneroue:lesmouvementsdesesrayonspeuventparaîtreopposés–l’un
monte,l’autredescend,unpartàdroite,l’autreàgauche–maisilssontreliésàunseul
moyeucentralquidonnesensetcoordinationàleurdiversité.C’estcenoyaulàqu’il
nousfautdégageretlittéralementmettreenavantpourréussircettepercée.Dansle
noyaudelacellulesetrouvel’ADN,l’informationvitale.Danslenoyaudecemouvement,
danssontroncdevrontsetrouversesprincipesdirecteurs,quifonderontsonunité
(tronc)derrièresamultiplicité(branches).

Leprincipede
précaution
,parexemple,enestun,tropsouventescamotéaunomdu
profit.Nepasautoriserdesprojetsquimettentenjeulasantécollective,l’intérêt
collectif,l’environnementquenouspartageons.
Unprinciped’
équité
,biensûr:notremondeestravagéparlesdéséquilibres,les
inégalitésentousgenres.Aupointquelaseulecertitudequenouspouvonsavoir
aujourd’hui,c’estquelasituationactuelle
nedurerapas
,qu’ellene
peutpas
durer,car
unepyramideposéesursapointefinittôtoutardpartomber,etc’estprécisémentà
quoiressemblenotresociétéactuelle.
Unautreseraitleprincipededéfensedes
libertés
:aunomdelasoidisant«sécurité»
qu’onnoussertàtouteslessaucesenjouantsurlespeurs(peurdelamaladie,peurdela
mort,duterrorisme,desagressions,etc.),noslibertésessentiellessontdeplusenplus
grignotées.
Aceprincipes’ajouteraitbiensûrceluide
responsabilité
quivadepair:
l’
irresponsabilité
rampantefaiteneffetlelitdespertesdelibertéquenousdéplorons.
Chaquelibertérevendiquéedoitdoncs’assortirdudevoird’enassumerla
responsabilité.
Leprinciped’
interdépendance,
aussi:l’écologielesoulignesansarrêt,nousne
sommespasséparéslesunsdesautres,noschoixindividuelsetsociétauxaffectentnotre
entourageprocheetlointain.Nousnepouvonspluslaisserprendrededécisionsdontil
apparaîtd’entréequesiellessontfavorablesàunpetitnombre,ellessontpréjudiciables
àbeaucoup.
Sansdoutepourrionsnousaussinousentendresurdes
valeurs
communes,carelles
sontaucœurdenotredémarchequotidienne,alorsmêmequ’ellesdisparaissentdeplus
enplusdelasociétédanssonensemble:desvaleursdejustice,biensûr,maisaussi
d’intégrité,dedroitureet–pourquoipas–devérité,decompassion…d’amour?Chacun
compléteracettelistetrèspartielle.
Ensemble,cesprincipesetvaleursfondamentaux,unefoisexplicités,pourraient
formerensemblecenoyaudur,cetronccommundenotreaction.Ilnes’agiraitplus,dès
lors,dedéfendretelsprogrammesoutelsprojetsspécifiques,
eneux­mêmes
,maisbien
lesvaleursqu’ilsincarnent.Parexemple,défendrel’écoleàlamaison,ceseraitenréalité
défendrelalibertéd’éduquersesenfantscommeonveut,quereconnaîtlaloiàchaque
citoyen(danslestextes,maispasenpratique).Défendrel’homéopathieoula
phytothérapie,ceseraitdéfendrelalibertédechoisiravecquellemédecinechacun
souhaitesesoigner.Défendrelaconservationetl’utilisationdetouteslessemences,ce
seraitdéfendreladiversitédontdépendlavie,défendrel’indépendancedes
agriculteurs,lalibertédechoisircequ’onveutplanter.Etainsidesuite.
Demêmequel’électricitépeutalimenterunradiateurouunfrigo,unmoteuroudes
freinsassistés,lesprincipescommunsquenousdéfendrionspourraienteuxaussi
s’incarnerdansdesprojetstrèsdifférents,sansquenousayonsàrentrerdansde
stérilesquerellesdeclocher,maisenétantaucontraireenmesuredereconnaître
l’utilitéetlerôledechacun.
Lamiseenévidencedecetronccommunpermettraitdedéfendreunegrande
diversitédecausescommeétantlesexpressionsmultiplesetvariéesdecesprincipeset
valeursfondamentaux.
Aproposde«tronccommun»,n’oublionspasqu’unarbreadenombreusesracines,
puisUNtronc,etenfindenombreusesbranches,ànouveau.Letronccommunauquel
nousdevonsparvenir,paranalogie,n’apaspourobjectifd’occulternidetuer
l’extraordinairepluralitéetdiversitédenosracines.Ildoitleurfrayeruncheminversla
lumière,leurpermettred’exister,desortirdel’ombreenforce,
puis
favoriserune

diversitétoutaussiimportantesdebranches,deprojets,d’activitésquecetronc
communalimentera.
2)Unnouveaumonde,doncdenouvellesrelations
Ledeuxièmeobstaclequiestapparu,danslestentativesprécédentesdetrouverce
tronccommunetd’unifierl’énergiedenosracinesmultiples,c’estle
relationnel
.Pierre
Rabhilesoulignaitenconférence:c’estlerelationnelquifaitéchouerdenombreux
projetsporteurs,ycomprisdunouveauparadigme.Pourquoi?Parcequ’àcenouveau
paradigmedoitaussicorrespondreunnouveauparadigmerelationnel,sansquoiil
buteracontrelesmêmesobstaclesquel’ancien.
Nousnepouvonspasdéfendrelesidéesdedemainaveclesmaladresses
relationnellesd’hier,voired’avanthier.Etnousavonsd’autantmoinsderaisonsde
continuerdepataugerdanscetarchaïsmerelationneletémotionnelquenousdisposons
aujourd’huidetouslesoutilspourapprendreàgérerautrementnosdifférentsetnos
conflits.
Unmondemeilleurn’estpasunmondesansconflits:c’estunmondeoùl’onsait
utiliser
lesconflits,commeonutilisel’étincellequeproduisentdeuxsilexpourallumer
unfeu.C’estunmondeoùl’onsaittransformerlessituationsdifficilesetgrandiravec.
ChristianeSingerrappelaitque
converser
signifiaitétymologiquement«changer
ensemble»(
con­versare
).Ilesttempsderemplacerlesanciens
débats
(ons’estassez
battus)pardevraies
conversations
.Lesmeilleuresidéesnenousservirontàrien,au
final,sinousnesavonspaslesprésenter,lesdéfendreetlespromouvoirsansentrer
danslesmêmesvieillesluttes,lesmêmesjeuxdepouvoir,lesrejets,lesexclusions,le
fanatismeetledogmatisme.
Jesuisconvaincuquel’undenosplusgrosdéfis,maisaussil’unedenosplus
fantastiquesopportunités,sesitueprécisémentlà.Changerdemoderelationnel.
Apprendreàtravaillerenbonneintelligence
relationnelle
.Nousnepouvonsplusnous
permettreleluxedegaspillernosressources,nostalentseténergiesendisputes
internes(ouexternes),chaquefoisqu’existentd’autresalternativesplusproductives.
Leséconomiesd’énergie,c’estaussisurleplanémotionneletrelationnelqu’ilfauten
faire,etDieusaitsinousenperdonsencoremassivementdanscedomainelà!
Attendrelesconditions…oulescréer?
Résumons.D’uncoté,unemarmitequichauffedangereusement.D’unautre,un
réseausouterrainquiprolifère,grouilleetfourmille,maisquin’apasencoreproduitde
tigevisible.Unegrandemenaced’uncôté,d’autantplusinquiétantequ’elleresteignorée
debeaucoup,tropendormispourenprendrelamesure.Ungrandespoird’unautre,qui
peineencoreàtrouversapleineexpression.
Souvent,dansl’histoirehumaine,commedanslesphénomènesgéologiquesde
grandeampleur,l’évolutions’estfaiteàlafaveurd’unebrèche,d’unefaille,d’une
ouverturequi,soudain,apermisàdesénergiescontenues,bloquées,refoulées,de
trouverenfinuneissue.
Nousfautilattendrecettebrèche,dûtelleprendreuneformedouloureuse(crise,
catastrophe,pénurie,…autre),pourquesoudainnoseffortssouterrainsdelonguedate
puissentsemanifesteraugrandjour?

Devonsnousencorepatienter,commelesgrainessouslesol,quiattendentquele
climatseréchauffe(et,dececôtélà,onestplutôtservi…),quelesconditionssoient
favorablesàleuréclosion?
Ousommesnouscapablesde
créer
cesconditions,denousarracherparnousmêmes
àl’inertieambiantepourprovoquer,déclencherlechangementauquelnousaspirons?
Jen’aipaslaréponseàcesquestions.Jemedisquelaseulefaçondeladéterminerest
peutêtred’
essayer
quelquechose,ensemble,sinoussommesasseznombreuxàle
vouloir.
Ilyauraitencorebeaucoupàdire,maisj’aipeutêtredéjàfaittroplongetcetextese
veutavanttoutuneinvitationouverte,uneimpulsion:j’aidoncchoisidemelimiteràce
quim’aparuessentiel.Simespréoccupationsrejoignentlesvôtres,sivouspensezqu’on
peutfairequelquechoseensemblepour«sortirdelamarmite»etfairebaisserlefeu,
parlonsnous,rencontronsnousmême,mettonsnosdiversréseauxrespectifsplus
encoreenlienlesunsaveclesautres,etvoyonsensuitecommentavancer.
Auplaisirdevouslire,vousparleret/ouvousrencontrer!

OlivierClerc
http://www.olivierclerc.com