100 manières d agir pour le développement durable du tourisme en ...
38 pages
Français

100 manières d'agir pour le développement durable du tourisme en ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
38 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

  • cours - matière potentielle : en ligne de www
  • redaction - matière potentielle : la politique environnementale
Wallonie-Bruxelles Tourisme asbl (WBT/OPT) Direction Perspectives & Stratégie Juin 2011 100 manières d'agir pour le développement durable du tourisme en Wallonie et à Bruxelles Les hébergements – partie 2
  • hébergements labellisés
  • différentiel de consommation
  • direction de l‟hôtel
  • l‟hébergement
  • politiques environnementales
  • politique environnementale
  • plan d'action
  • plan d'actions
  • plans d'action
  • hébergement
  • hébergements
  • environnement
  • environnements
  • activités
  • activité
  • personnes
  • personne

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 33
Langue Français

Exrait




















100 manières d’agir
pour le développement durable du tourisme
en Wallonie et à Bruxelles
Les hébergements – partie 2


Wallonie-Bruxelles Tourisme asbl (WBT/OPT)
Direction Perspectives & Stratégie

Juin 2011

2
Tourisme durable / Bonnes pratiques / Hébergements, partie 2


TABLE DES MATIÈRES

1 Gestion environnementale p. 4
2 Impliquer les employés, les clients p. 9
3 Entretien, ménage p. 13
4 Approvisionnements, fournitures p. 16
5 Administration p. 20
6 Environnement intérieur p. 22
7 Jardin, espaces verts, pâturages p. 25
8 Action sociale p. 27
9 Repas p. 28
10 Transports et émission de gaz à effet de serre p. 31
11 Activités p. 33
12 Des idées originales p. 37
Sources p. 38

Envie de nous faire part de vos suggestions et commentaires ?
Personnes de contact : francois.verdin@opt.be et glenn.teck@opt.be


Conseils de lecture
- Pour parcourir rapidement le document, les actions sont en gras et leur descriptif
en police normale.
- Les actions entrant dans les critères « Clé Verte » sont en couleur… verte.
Les critères impératifs et optionnels y sont également identifiés.

3
1. GESTION ENVIRONNEMENTALE

L'objectif sous-jacent à toute gestion environnementale générale est de réduire la
consommation de ressources en intégrant une méthode de travail systématique.

Les actions
 Formulez par écrit votre politique environnementale (déclaration
environnementale) et affichez-la de telle sorte à ce qu’elle soit clairement
visible pour les clients et les salariés (Critère Clé Verte impératif)
Définition de la déclaration environnementale :
La déclaration environnementale est un document signé par la Direction et destiné au
public, expliquant la préoccupation de l'hôtel pour les questions environnementales et
son intention de minimiser les impacts de ses activités sur l'environnement. On y
trouve les principaux éléments de la politique environnementale de l'hôtel, ses
objectifs, l'implication pour les hôtes, l'implication pour les employés (formations,
etc.), des données relatives à la vérification des performances environnementales
(audits, labels, etc.). Il s‟agit d‟un texte relativement succinct, rédigé en langage
simple et facilement accessible au grand public. Il résume en quelque sorte une partie
de la documentation consultable par les clients et rassemblant tous les éléments
concernant la politique environnementale de l‟hôtel.
Formuler une politique environnementale est la première étape à entreprendre. Elle
doit faire état des visions de l‟hébergement au regard des préoccupations
environnementales. Habituellement, la politique environnementale ne dépasse pas une
demi-page.
En général, les étapes de la rédaction de la politique environnementale sont les
suivantes :
une politique environnementale de l'hébergement formulée afin d'exprimer la vision
pour ses activités environnementales ;
une analyse de la manière dont l'hébergement a un impact sur l'environnement et,
à partir de cela, élaborer une liste d'où et comment l'environnement est affecté ;
des objectifs environnementaux qui représentent comment l'hébergement tend à
répondre à la politique environnementale ;
un plan d'actions, c'est-à-dire les étapes et actions précises que l‟hébergement tend
à mettre en place pour satisfaire les objectifs environnementaux (un plan d‟actions
peut contenir des analyses – une étude de rentabilité, par exemple - qui
permettront d‟établir les orientations futures) ;
un suivi des actions – l'hébergement a-t-il atteint les résultats escomptés ?
La Fédération Inter-Environnement Wallonie est l'opérateur officiel Clé Verte pour
Bruxelles. En tant qu'opérateur, la Fédération peut accompagner les hébergements
dans leur choix de politique environnementale, des objectifs et du plan d'actions.
4

 Analyse environnementale (Critère Clé Verte impératif)
L'étape suivante de la gestion environnementale consiste à élaborer une vue
d'ensemble de l'impact des activités que l‟hébergement a sur l'environnement en
faisant une analyse environnementale. L'analyse environnementale inclut idéalement
les éléments suivants :
la consommation d'électricité, de gaz et/ou de mazout dans son ensemble, en ce
compris spécifiquement les zones à hauts niveaux de consommation telles que les
cuisines, piscines, sauna et hammam ;
la consommation d'eau de l‟hébergement dans son ensemble, en ce compris
spécifiquement les zones à hauts niveaux de consommation telles que les cuisines,
salles de bain, piscines, sauna, hammam ;
la consommation de détergents et une évaluation de l'impact environnemental de
ceux-ci (si un service de linge est fourni par une entreprise extérieure, elle devra
également être prise en considération) ;
la consommation de produits de nettoyage et des savons/shampooing, en ce
compris une évaluation de l'impact environnemental de ceux-ci ;
le niveau de déchets produits par l‟hébergement. Idéalement, les déchets seront
classifiés, par exemple par kilo de déchets biodégradables, par kilo de déchets
papier, par kilo de déchets métaux, etc. ;
autres impacts sur l'environnement.
Même si dans le cas des chambres d‟hôtes et de certains gîtes, il est difficile d‟isoler les
consommations privées de celles qui sont faites par/pour les clients, ces indicateurs
(bien qu‟imparfaits) peuvent néanmoins être utiles. Une part essentielle de l'analyse
environnementale consiste également à déterminer les postes au sein desquels
l‟hébergement peut réduire ses consommations.

 Objectifs environnementaux et plan d'actions (Critère Clé Verte impératif)
Fondés sur l'analyse environnementale, les objectifs seront réalistes et fixés de sorte à
déterminer comment la politique environnementale peut être rencontrée. Les zones
dans lesquelles il existe un décalage entre la politique environnementale et la situation
actuelle bénéficieront d‟une attention particulière. Les objectifs environnementaux
seront idéalement relativement spécifiques, énonçant par exemple la part de réduction
(en pourcentage) de la consommation d‟énergie, un plan de gestion du tri des déchets,
les produits alimentaires qui devraient être remplacés par des produits biologiques,
etc.
5
Exemple d'objectifs concrets et mesurables
Nous avons décidé de poursuivre les objectifs environnementaux suivants :
économiser 10 % de la consommation d'eau avant la fin de l'année ;
réduire la consommation d'énergie par client de 5 % avant la fin de l'année ;
acheter des produits issus de l'agriculture biologique pour 10 % du budget
total alloué à l'achat de biens alimentaires.
Les objectifs environnementaux définis, un plan d'actions est élaboré. Celui-ci
décrit la façon dont les objectifs attendus vont être rencontrés.
Le plan d'actions contient idéalement :
un calendrier pour la réalisation des objectifs individuels ;
une attribution claire des responsabilités ;
le montant de ressources allouées pour atteindre chaque objectif.

Exemple d'un plan d'actions
Objectif : Réduire de 10 % la consommation d'eau des clients avant la fin de
l'année
Les objectifs et le plan d'actions doivent refléter une amélioration constante et
donc mener à une réduction continue de l'impact sur l'environnement. Le plan
d'actions devrait donc également :
couvrir les aspects environnementaux significatifs de l‟hébergement en lui-
même ;
contenir des objectifs mesurables et définis dans le temps qui aboutissent à
de véritables améliorations environnementales ;
prendre en considération les commentaires et plaintes des clients ;
être documenté ;
être révisé et suivi ;
intégrer certains critères optionnels non satisfaits par l‟hébergement lors de
la labellisation.
Il est essentiel que le plan d'actions soit élaboré en concertation avec les personnes
travaillant dans l‟hébergement, le cas échéant. En effet, celles-ci seront d‟autant plus
motivées si elles ont la possibilité de prendre une part active lors de la mise en place
du plan d‟actions.

 Procédez au relevé mensuel des consommations d'eau et d'énergie, et faites
le suivi de l'évolution des consommations totales annuelles et de la
production de déchets (Critère Clé Verte impératif)
Il faut signaler que le différentiel de consommation est basé sur le différentiel de taux
d‟occupation, et est relativisé par la température moyenne extérieure annuelle.

6
 Respectez la législation en vigueur pour vos activités (Critère Clé Verte
impératif)
Pour en fournir la preuve, l‟hébergement joint à son dossier une copie de :
son autorisation d'exploiter délivrée par l'administration en charge du tourisme ;
l'attestation de raccordement à la station d'épuration ou le certificat de contrôle de
l'unité individuelle d'épuration ;
le permis d'environnement, au cas où il serait requis pour ses activités.
En outre, lors de la visite de contrôle, il doit pouvoir montrer à l'auditeur :
son permis d'urbanisme, le cas échéant ;
son attestation sécurité / incendie.

 Désignez une personne responsable de la gestion environnementale (Critère
Clé Verte impératif)
Le responsable environnement de l‟hôtel ou du centre d‟hébergement pour jeunes ou
la personne référente sur les sujets environnementaux (qui peut être le propriétaire de
l'hébergement) dans le cas des gîtes et chambres d‟hôtes doit être la personne de
contact de référence en matière d‟environnement. Elle est responsable de l‟information
des personnes qui travaillent avec lui (époux (se), femme de ménage, …) le cas
échéant. Elle est responsable du suivi et de la qualité des données environnementales
(consommations, etc.). Elle est responsable de la mise en œuvre de la politique
environnementale de l‟hébergement. Elle est également, pour l'hébergement, la
personne de contact de l'opérateur national Clé Verte.
Elle peut bien évidement remplir d'autres fonctions au sein de l'établissement. Son
nom doit être indiqué dans le dossier de candidature (en regard du critère).
Les outils de suivi du respect des critères doivent être opérationnels à partir du
moment de l'octroi du label.

 Contrôlez annuellement le respect des directives et critères de votre politique
(ou du label) (Critère Clé Verte impératif)

 Placez votre hôtel en dehors de sites pollués présentant un danger pour la
santé de vos clients ou de votre personnel (Critère Clé Verte impératif)

 Commandez un audit environnemental à une société extérieure spécialisée en
cette matière (Critère Clé Verte optionnel)

 Etablissez une collaboration avec des fournisseurs ou des acteurs locaux sur
des questions environnementales (Critère Clé Verte optionnel)
Il est souhaitable que l'hébergement mette en place une collaboration avec des acteurs
locaux (ONG locales, associations de riverains, producteurs ou distributeurs de
produits locaux, artisans, autorités locales, etc.) sur les questions environnementales.
Par local, on entend, ayant une présence dans un rayon de 20 km de l'hébergement.
7
La collaboration peut prendre des formes variées : participer à des actions visant à une
meilleure gestion de l'environnement, prendre en compte les intérêts de la
communauté locale, promouvoir les produits et services locaux qui respectent
l'environnement (fournisseurs de produits biologiques locaux…) et participer par ce
moyen au développement économique local. Ce type d'actions enrichit les relations du
propriétaire de l'hébergement et permet de favoriser les échanges avec la
communauté locale. Le but étant que l'hébergement contribue à une meilleure prise de
conscience environnementale dans sa région et à la promotion de pratiques bénéfiques
sur le plan environnemental.

 Dans les chambres d’hôtes et les gîtes, vérifiez que tous les lieux de la
propriété satisfont à vos critères environnementaux de manière égale (Critère
Clé Verte optionnel)


8
2. IMPLIQUER LES EMPLOYÉS, LES CLIENTS

Les actions

 Réunissez votre personnel au moins une fois par an pour l’informer des
initiatives prises en matière d’environnement par la direction (Critère Clé
Verte impératif)
Le responsable environnement de l‟hôtel ou du centre d‟hébergement pour jeunes (ou
la personne référente sur les sujets environnementaux dans le cas des gîtes et
chambres d‟hôtes) doit communiquer largement sur les initiatives de l'hébergement
auprès de toutes les personnes impliquées afin que chacune à son niveau y participe.
La Direction de l‟hôtel ou du centre d‟hébergement pour jeunes ou le propriétaire de la
chambre d‟hôtes ou du gîte doit réunir au moins une fois par an les personnes
impliquées pour les informer sur la consommation d‟électricité, d‟eau et de chauffage,
le tri des déchets, l‟utilisation de détergents, mais aussi les enjeux liés aux impacts
environnementaux de l'activité (épuisement des ressources, réchauffement climatique,
pollution des nappes phréatiques…) de façon à ce que chacun adopte le bon
comportement et soit en mesure d‟en informer les clients ou les hôtes. La Direction de
l‟hôtel ou du centre d‟hébergement pour jeunes ou le propriétaire de la chambre
d‟hôtes ou du gîte doit également encourager la participation des personnes
impliquées et recueillir leurs idées sur les nouvelles actions envisagées.

 Le responsable environnement doit organiser avec la direction des réunions
sur les orientations environnementales de l’hébergement (Critère Clé Verte
impératif)
Dans le cas des gîtes et chambres d‟hôtes, si la personne référente sur les sujets
environnementaux n'est pas le propriétaire, elle doit rencontrer ce dernier au moins
deux fois par an, assurant ainsi que le propriétaire soit bien informé de la stratégie
environnementale de l‟hébergement. Ces réunions sont également un lieu d‟échanges
au sein duquel de nouvelles initiatives peuvent émerger.

 Formez le responsable de l’environnement et son équipe sur les enjeux
environnementaux (Critère Clé Verte impératif)
Le responsable environnement de l‟hôtel ou du centre d‟hébergement pour jeunes (ou
la personne référente sur les sujets environnementaux dans le cas des gîtes et
chambres d‟hôtes) et les membres du personnel dont la fonction a trait à la gestion de
l'environnement de l'activité doivent être formés ou sensibilisés aux enjeux
environnementaux. La participation à des conférence-débats, une visite de sites
exemplaires ou encore une formation sur les enjeux environnementaux (qu'elle soit
dispensée par les acteurs du tourisme, des universités, des écoles techniques ou
encore des ONG environnementales) devrait avoir eu lieu endéans les six mois à dater
de l'obtention du label Clé Verte ou six mois après l'entrée en fonction d'une nouvelle
personne référente sur les enjeux environnementaux. Par la suite, celles-ci seront
suivies au moins une fois par an. Cette formation ou ces outils de sensibilisation
doivent être mis à profit pour informer les personnes impliquées des efforts à réaliser
9
encore afin de réaliser le plan d'actions et de réalisation des objectifs
environnementaux. Celles-ci constituent également un lieu d'échanges d'informations,
de bonnes idées, de bons conseils, etc.
L‟e-learning est également une piste de formation : les gérants hôteliers peuvent, par
exemple, se former gratuitement en suivant les cours en ligne de
www.ecohelpline.com, qui présente cinq modules en anglais sur la gestion durable de
leur établissement.

 Informez chaque membre du personnel sur l’aspect concret et spécifique que
les orientations environnementales de la direction impliquent pour sa
tâche (Critère Clé Verte impératif)
Le plan d'actions doit être traduit de manière opérationnelle à tous les niveaux de
fonction des employés de l'hôtel.
Ces informations peuvent par exemple être intégrées aux descriptions de poste (« job
description »).

 Affichez clairement les logos Clé Verte lorsque le label vous est attribué
(Critère Clé Verte impératif)
Le logo de la Clé Verte doit être affiché clairement à l'entrée principale de votre
hébergement (soit à l'extérieur, soit dans le hall d'entrée). Vos brochures de
présentation de l'hébergement ainsi que votre site web le cas échéant peuvent
également reprendre le logo et le lien vers le site web www.cleverte.be qui donnera
des détails de ce que couvre le label.
Les hébergements labellisés doivent rendre leur certificat visible afin que la Clé Verte
(the Green Key) reste un outil de marketing efficace.

 Offrez aux clients un accès facile à l’information les concernant (Critère Clé
Verte impératif)
Le matériel d'information « Clé Verte » - telle la brochure explicative multilingue
(téléchargeable sur le site www.cleverte.be) - doit être visible et accessible pour les
clients. L'hébergement peut aussi utiliser des prospectus ou brochures produites
professionnellement et y insérer un feuillet supplémentaire contenant de l'information
sur :
les initiatives prises en matière d'environnement,
les activités d'éducation relative à l'environnement,
les transports publics.
En outre, la Clé Verte demande à ce que l'hébergement affiche clairement les critères
du label dans les espaces fréquentés par ses clients et que le propriétaire soit capable
de les expliquer sommairement, en donnant quelques exemples de la politique
environnementale de l'hébergement.
Une liste résumée des critères peut-être obtenue auprès de l'opérateur national Clé
Verte. Ceux-ci sont également téléchargeables sur www.cleverte.be.

10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents