DOCUMENT D

DOCUMENT D'INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES ...

-

Documents
8 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
DICRIM Soppe-le-Haut Page 1 Version : 10/05/2011 COMMUNE DE SOPPE-LE-HAUT DOCUMENT D'INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LIVRET À CONSERVER
  • préfecture en temps réel de la situation au plan local
  • direction départementale des services d'incendie et de secours
  • préfecture
  • préfectures
  • secours ¶
  • système d'alerte de la population
  • risques météorologiques
  • mairie des risques
  • situation géographique

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 34
Langue Français
Signaler un problème
COMMUNE DE SOPPELEHAUT
DOCUMENT D’INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS
DICRIM SoppeleHaut
LIVRET À CONSERVER
Page 1
Version :10/05/2011
SOMMAIRE :
DICRIM SoppeleHaut
LE MOT DU MAIRE
LE RISQUE SISMIQUE
LE RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN
LES RISQUES MÉTÉOROLOGIQUES
LE SYSTÈME D’ALERTE DE LA POPULATION
L’ORGANISATION DES SECOURS
ANNUAIRE TÉLÉPHONIQUE
Page 2
Version :10/05/2011
LE DOCUMENT D’INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS (DICRIM)
Le Code de l’Environnement, dans son article L1252, prévoit que «les citoyens ont un droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent». Un risque majeur est la possibilité de survenance d’un événement grave et peu fréquent, que l’on appelle plus communément une catastrophe. Les effets peuvent mettre en péril un grand nombre de personnes, occasionner des dégâts importants et dépasser les capacités de réaction des instances directement concernées. On distingue ainsi : les risques naturels : inondation, mouvement de terrain, séisme les risques technologiques : industriel, nucléaire, rupture de barrage les transports de matières dangereuses. Le présent DICRIM s’inscrit dans une démarche de prévention : informés sur les phénomènes, leurs conséquences et les mesures pour s’en protéger, nos concitoyens seront moins vulnérables en cas de crise majeure. Ce document est accessible sur notre site :www.soppelehaut.frLe DICRIM s’appuie sur le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) édité en 2006 par la Préfecture du HautRhin et qui peut être consulté sur le site :www.haut rhin.pref.gouv.fr. Le DDRM indique que la commune de SOPPELEHAUT est soumise à deux risques naturels : les séismes les mouvements de terrains Il convient de mentionner également les risques météorologiques : tempêtes, neige… Par contre le village n’est pas exposé au risque d’inondation par débordement de la rivière du Soultzbach, ni aux risques technologiques, ni aux transports de matières dangereuses. Notre commune est donc relativement peu menacée. Mais un événement grave et imprévisible peut survenir n’importe où. Il est donc nécessaire de pouvoir disposer d’une information suffisante sur les différents risques encourus, le système d’alerte de la population et les consignes générales de sécurité. Le Maire, Robert KUENEMANN
DICRIM SoppeleHaut
Page 3
Version :10/05/2011
LE RISQUE SISMIQUE Un séisme,ou tremblement de terre, résulte de la libération brusque d'énergie accumulée par les contraintes exercées en profondeur sur les roches.Les vibrations peuvent provoquer des dégâts importants. La zone la plus active sur le plan sismique en Alsace est le Sundgau, mais le fossé rhénan dans son ensemble est concerné. La commune de SoppeleHaut est classée en zone 3 (sismicité modérée).Les derniers séismes ressentis dans la commune ont été d’une magnitude peu élevée sur l’échelle de Richter : 15 juillet 1980 (5), 3 septembre 1989 (3,5), 22 février 2003 (4). La prévention : La sismicité est surveillée, mais il n’y a pas de prévision ni de préalerte possible. C’est pourquoi il est important que la réglementation parasismique soit intégrée dans tous les projets de construction. Les consignes de sécurité : En situation normale, il est utile de repérer les points de coupure de gaz, de l’eau et de l’électricité dans son habitation, de fixer les appareils et les meubles lourds, de s’équiper d’une radio portable, d’une lampe de poche, d’une trousse de secours. Que faire en cas de séisme ? se mettre à l’angle d’unl’intérieur :  à mur, d’une colonne porteuse ou sous des meubles solides, s’éloigner des fenêtres. à l’extérieur : s’éloigner de ce qui peut s’effondrer (bâtiments, ponts, fils électriques) à défaut s’abriter sous un porche. En voiture : s’arrêter si possible à distance des constructions et de fils électriques et ne pas descendre avant la fin de la secousse. Après la 1ère secousse, se méfier des répliques : Ne pas prendre les ascenseurs pour quitter un immeuble.  Vérifier : en cas de fuite, ouvrir les fenêtres et les portes,l’eau, le gaz, l’électricité quitter le bâtiment et prévenir les autorités. Prendre contact avec vos voisins qui peuvent avoir besoin d’aide. Consignes générales : Respecter les consignes données par les autorités. Ecouter la radio : France Bleu Alsace (102.6 Mhz), Radio Dreyeckland (104.6 Mhz), ou regarder France 3 Alsace. Ne pas téléphoner : laissez les lignes libres pour les secours. Ne pas fumer (risque d’explosion). DICRIM SoppeleHautPage 4Version :10/05/2011
LE RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN
Les mouvements de terrain peuvent prendre plusieurs formes : chutes de blocs, effondrements, affaissements, glissements de terrains, coulées de boue, tassements. Ils trouvent leur origine dans un contexte géologique, hydrogéologique et topographique spécifique aggravé par les conditions météorologiques. La commune de SoppeleHaut est occasionnellement concernée par des phénomènes de glissements de terrain et par des coulées de boues. Des glissements de terrain peuvent survenir sur toute la rive gauche du Soultzbach, sur une partie en pente allant du ruisseau jusqu’à la crête où passe le chemin du Eckweg. Ces phénomènes s’expliquent par la nature du sol, composé en cet endroit de formations sédimentaires remontant à l’ère tertiaire (marnes de l’oligocène). Des coulées de boues peuvent se produire dans le secteur bâti, à l’occasion de fortes pluies, notamment dans les pentes situées à proximité des terrains en culture (exemples en 1990, 1999, 2008). La prévention : Pour les glissements de terrain, la zone à risque est éloignée de l’agglomération et classée non constructible. La maîtrise de l’urbanisme par l’application du POS (plan d’occupation des sols) constitue donc la première mesure de prévention. Pour prévenir er les coulées de boues, l’arrêté municipal du 1 juillet 2008 préconise un certain nombre de mesures à prendre par les exploitants agricoles pour lutter contre l’érosion des sols. Les consignes de sécurité : Avant : S’informer en mairie des risques encourus et des consignes de sauvegarde. Pendant : Fuir latéralement en recherchant les points hauts. Ne pas revenir sur ses pas. Ne pas entrer dans un bâtiment endommagé. Après : S’éloigner des points dangereux. Evaluer les dégâts. Informer les autorités de tout danger observé. DICRIM SoppeleHautPage 5Version :10/05/2011
LES RISQUES MÉTÉOROLOGI Comme toutes les communes de France, celle de SoppeleHaut peut être confrontée à des phénomènes atmosphériques plus ou moins dangereux. Les tempêtes : On parle de tempête lorsque les vents dépassent 89 km/h (degré 10 de l’échelle de Beaufort). En moyenne quinze tempêtes affectent la France chaque année. Elles peuvent parfois avoir une intensité exceptionnelle et des conséquences dramatiques : on se souvient notamment des tempêtes de décembre 1999, qui ont entraîné la mort de 92 personnes dans notre pays et provoqué des dommages estimés à 15 milliards d’euros. SoppeleHaut a aussi été touchée par cette catastrophe ; des rafales de vent de 120 à 140 km/h ont causé de nombreux dégâts aux habitations et dans les forêts. D’autres tempêtes moins violentes ont encore provoqué quelques dommages dans notre commune en 2005 et 2008. La neige et le verglas : De par sa situation géographique, la commune de SoppeleHaut subit régulièrement des épisodes hivernaux intenses. Les importantes chutes de neige et le verglas peuvent fortement perturber la circulation, voire provoquer des accidents. Le déneigement des principales voies de communication de notre village relève de la compétence du conseil général : c’est le cas de la rue principale (RD 14b) et des rues de Guewenheim et de Belfort (RD 34). Ces axes ne sont pas traités en première priorité par les services départementaux. Les autres rues du village et les accès aux lieux publics sont déneigés par la commune. Il est à noter que le dégagement des trottoirs incombe aux habitants. La prévention : La procédure Vigilance Météo, mise en oeuvre par MétéoFrance, a pour objectif de souligner les dangers liés aux conditions climatiques dans les prochaines 24 h. Une carte de vigilance est élaborée deux fois par jour, classant tous les départements selon quatre niveaux de couleur : vert (aucun danger), jaune, orange et rouge (phénomène d’intensité exceptionnelle). Cette carte de vigilance est diffusée dans de nombreux médias, et notamment sur Internet : http://france.meteofrance.com/vigilanceLes consignes de sécurité : En cas d’alerte orange : limiter au maximum ses déplacements. En cas d’alerte rouge : se confiner et suivre l’évolution à la radio ou à la télévision. DICRIM SoppeleHautPage 6Version :10/05/2011
LE SYSTEME D’ALERTE DE LA POPULATION La Préfecture du HautRhin peut lancer une alerte téléphonique auprès des maires du département dans des délais très rapides. Le signal d’alerte national est un son montant et descendant de trois fois 1min41, séparé par un intervalle de silence de 5 secondes. Notre commune ne disposant pas de sirène, l’alerte sera donnée au moyen des cloches de l’église. Les habitants seront également avertis du danger par téléphone et/ou porte à porte. En cas d’alerte, confinezvous et écoutez la radio(102.6 Mhz) ou: France Bleu Alsace Radio Dreyeckland (104.6 Mhz), ou regardez France3 Alsace. Des informations pourront aussi être diffusées sur le site Internet :www.soppelehaut.frNe cherchez pas vos enfants à l’école, qui dispose d’un plan particulier de mise en sécurité. Après l’alerte : Restez à l’écoute et respectez les consignes données par les autorités. L’ORGANISATION DES SECOURS Au niveau communal, unecellule de crisemise en place. Composée du Maire et est des adjoints, sa mission est d’informer la préfecture en temps réel de la situation au plan local, de mettre en œuvre les moyens de secours, de requérir les moyens supplémentaires si nécessaire, de coordonner les actions, d’informer la population. La cellule de crise se réunit en mairie dans la mesure du possible, disposant ainsi de tous les moyens de communication : téléphone, télécopie, email et réseau internet. Le Maire dispose en outre d’un plan communal de sauvegarde (PCS) destiné à faire face à un événement grave. Les moyens opérationnelsse composent des sapeurspompiers intercommunaux avec leur équipement, les personnels de santé présents sur la commune, les agents techniques et le matériel communal. Sur réquisition du Maire, les entreprises et les agriculteurs de la commune ayant du matériel spécifique peuvent être amenés à intervenir. En cas de danger, le Maire peut faire procéder à l’évacuation de la population menacée. Elle pourrait alors être hébergée temporairement au foyer rural. DICRIM SoppeleHautPage 7Version :10/05/2011
ANNUAIRE TÉLÉPHONIQUE SAMU : 15 SapeursPompiers : 18 Police : 17 Gendarmerie de Masevaux : 03.89.82.40.39 Mairie de SoppeleHaut03.89.82.50.63Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours 03.89.30.18.05 Direction Départementale de la Sécurité Publique 03.89.60.82.00 Préfecture – Service Interministériel de Défense et de Protection Civile 03.89.29.20.00 Institut de Physique du Globe de Strasbourg 03.68.85.00.85 Direction Départementale de la Cohésion et Protection des Populations 03.89.24.81.68 Direction Départementale des Territoires 03.89.24.81.37 Bureau de Recherches Géologiques et Minières 03.88.77.48.90 DREAL – Unité territoriale de Mulhouse 03.89.33.11.99 Centre Nucléaire de Production d’Electricité de Fessenheim 03.89.83.50.00 Ce document peut être téléchargé sur le site : www.soppelehaut.fr
DICRIM SoppeleHaut
Page 8
Version :10/05/2011