Étape 4 – Les groupes de mots, Exercices pour l’élève
2 pages
Français

Étape 4 – Les groupes de mots, Exercices pour l’élève

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Outils pédagogiques, Matériel pour tutorat
Dans un texte, repérer et corriger 20 mots mal accordés • Exercice de contrôle
Source : Centre collégial de développement de matériel didactique

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 196
Langue Français

ÉTAPE 5
ÉTAPE 5LES PRINCIPES RÉGISSANT LES ACCORDS 1
Les principes régissant les accords
Exercices
pour l’élève
aaaaaaaaaa
aaaa
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Dans le texte suivant, relevez 20 mots mal accordés. Recopiez-les dans le tableau de la page sui-
vante et corrigez-les.
À la saison des fruits, une petite fille, brune de peau, avec des cheveux noirs embroussaillé,
se présentait chaques mois chez un avoué d’Aix, M. Rostand, tenant un énorme corbeille
d’abricot ou de pêche, qu’elle avait peine à porter. Elle restait dans le large vestibule, et
toute la famille, prévenu, descendaient.
« Ah ! c’est toi, Naïs, disait l’avoué. Tu nous apporte la récolte. Allons, tu es une brave fille…
Et le père Micoulin, comment va-t-il ?
– Bien, Monsieur », répondait la petit en montrant ses dents blanches.
meAlors, M Rostand la faisait entrer à la cuisine, où elle la questionnait sur les oliviers, les
amandiers, les vignes. La grand affaire était de savoir s’il avait plu à L’Estaque, le coin du
littoral où les Rostand possédaient leur propriété, la Blancarde, que les Micoulin cultivait.
Il n’y avaient là que quelque douzaines d’amandier et d’olivier, mais la question de la pluie
n’en restait pas moins capital, dans ce pays qui meurt de sécheresse.
« Il a tombé des gouttes, disait Naïs. Le raisin aurait besoin d’eaux. »
Puis, lorsqu’elle avait donné les nouvelles, elle mangeait un morceau de pains avec un reste
de viande, et elle repartait pour L’Estaque, dans la carriole d’un boucher, qui venait à Aix
tous les quinze jours. Souvent, elle apportait des coquillages, un langouste, un beau pois-
son, le père Micoulin pêchant plus encore qu’il ne labourait. Quand elle arrivait pendant
les vacances, Frédéric, le fils de l’avoué, descendait d’un bond dans la cuisine pour lui an-
noncer que la famille allaient bientôt s’installer à la Blancarde, en lui recommandant de
tenir prêt ses filets et ses lignes. Il la tutoyait, car il avait joué avec elle tout petit. Depuis
l’âge de douze ans seulement, elle l’appelait « M. Frédéric », par respects. Chaque fois que
le père Micoulin l’entendait dire « tu » au fils de ses maîtres, il la souffletait. Mais cela n’em-
pêchait pas que les deux enfants fussent très bon ami.
Inspiré de Naïs d’Émile Zola
MATÉRIEL POUR TUTORAT www.ccdmd.qc.ca/frÉTAPE 5
LES PRINCIPES RÉGISSANT LES ACCORDS 2
Mot erroné Catégorie Justification Mot corrigé
Nom ou pronom avec
lequel il s’accorde ou
argument de sens si c’est
un nom ou un pronom
MATÉRIEL POUR TUTORAT www.ccdmd.qc.ca/fr