Guide d animation
20 pages
Français

Guide d'animation

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • revision - matière potentielle : linguistique
Guide d'animation du DVD Un + Une = Égalité À l'intention des intervenants jeunesse
  • boucar diouf
  • liens avec le film boucar
  • définition de stéréotype sexuel
  • identifier des pistes de progrès concernant l'égalité entre les femmes
  • ministère de la culture, des communica- tions et de la condition féminine
  • égalité entre les femmes
  • féminins
  • féminin
  • féminine
  • féminines
  • égalités
  • égalité
  • egalité
  • modèle
  • modèles
  • homme
  • hommes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 63
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Guide d’animation
du DVD Un + Une = Égalité
À l’intention des intervenants jeunesseContributions
au projet
Coordination :
Annie Lachance et Julie Carré
Conception et rédaction :
Annie Besse
Révision linguistique :
Nathalie Pelletier
Graphisme :
Katapulte, groupe créatif Les partenaires gouvernementaux de cette entente sont l’Agence de santé et des
services sociaux du Bas-Saint-Laurent, le ministère des Affaires municipales, des
Crédit photo couverture : Régions et de l’Occupation du territoire, le e de la Culture, des communica-
tions et de la Condition féminine et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.Éric Morneau
Remerciements :
Maison des Jeunes du Bic
François Bisson Ce guide peut être reproduit et diffusé tel que conçu, en tout ou en parties, en
Geneviève Lussier mentionnant la source. Toute modifcation doit être approuvée par la Conférence
André Prudhomme régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent. Le guide est également disponible en
Jani Terrien format PDF à l’adresse suivante : www.crebsl.org/egalite
Sandra Vuaillat
Simon Jean Imprimé à Rimouski en 2011Résumé du flm « Un + Une = égalité »
Sous forme de monologue humoristique, Boucar Diouf partage ses observations sur le thème de l’égalité entre les
femmes et les hommes. De son rôle de père à sa relation de couple, tout en survolant quelques mesures d’accès
à l’égalité de sa société d’accueil, il invite la personne immigrante à s’approprier cette valeur bien ancrée dans la société
québécoise : l’égalité entre les femmes et les hommes.
Texte et narration : Boucar Diouf Réalisation : David Lepage et Éric Morneau / Production Digitale
Canada - 2010 - 10 minutes
Présentation du guide d’accompagnement
Ce guide propose des animations visant à susciter une réfexion sur le thème de l’égalité entre les hommes et les
femmes,ensupportauvisionnementduflm.
À QUI S’ADRESSE CE GUIDE • Pr endr econsciencedeslimitations
1Aux intervenantEs qui travaillent auprès des jeunes de qu’entraînent les stéréotypes sexuels
12 à 25 ans. • Identiferdesrisquesder eculconcer nant
l’égalité entre les femmes et les hommes
• Identiferdespistesdepr ogrèsconcer nant QUELLES CLIENTÈLES VISE-T-IL
Pour répondre plus adéquatement aux différentes réalités
que vivent les 12-25 ans, les animations abordent une • Identiferdesinégalitésquipersistent
variété de thèmes que l’animateur ou l’animatrice pourra dans la société québécoise
choisir en fonction du groupe auquel il s’adresse. • Identiferdesinégalitésquitouchentplus
personnellement les participantEs
• IdentiferquelquesconséquencesdesinégalitésCONTEXTES D’UTILISATION
• Favoriserl’appr opriationdecettevaleurqu’est Les animations peuvent s’adapter autant à de grands
l’égalité entre les femmes et les hommesgroupes qu’à de petits groupes, tout en offrant la possi-
bilité d’ajuster la durée selon le temps disponible.
COMMENT UTILISER CE GUIDE
Quatre animations sont proposées. Chacune cible des OBJECTIFS DES ACTIVITÉS D’ANIMATION
objectifs spécifques. Il est fortement r ecommandé deBeaucoup de chemin a été parcouru sur la voie de
commencer toute activité par l’activité d’introduction : l’égalité entre les femmes et les hommes. Cependant,
la chaîne d’associations. Pour alimenter les débats et des situations d’inégalités existent toujours. Les anima-
permettre une mise à jour sur l’état de la situation actuelle tions soutiennent l’observation et l’analyse de la situation
en termes d’égalité entre les femmes et les hommes, actuelle en visant les objectifs suivants :
des données statistiques récentes se trouvent en annexe • Mettr eenperspectivenosacquis:
àlafndeceguide(p.13). échelle temps et géographie
• Repér eretdécoderlesstéréotypessexuels
des participantEs
1Activité d’introduction : la chaîne d’associations
Durée : 10 minutes
Objectif :Défnirleconceptd’égalitéentr elesfemmesetleshommes
Matériel requis :untableau-confér ence,uncrayonetuneaffchettedéfnition
Déroulement de l’activité : • Liensavecleflm
• Jeu:lachaîned’associations
• Exer cicedecomparaisondedéfnitions
LIENS AVEC LE FILM JEU : LA CHAÎNE D’ASSOCIATIONS
Boucar mentionne que l’égalité entre les femmes et les En plénière, l’animatrice ou l’animateur nomme le
hommes est une valeur bien ancrée chez les Québé- mot-clé « égalité » et demande à chaque participantE
coisEs de souche. de dire un mot qui a une relation avec ce mot-clé. Les
réponses obtenues seront écrites au tableau et à partir
Quels exemples nous présente-t-il en ce qui concerne de celles-ci, une synthèse de la compréhension de
les relations hommes/femmes? l’égalité pourra être faite. Variante : chaque participantE
écrit anonymement leur mot sur un papier.
Pistes de réponses :
• partagedestâchesdomestiques EXERCICE DE COMPARAISON
(épicerie,soinsdesenfants) DE DÉFINITIONS
• l’implicationdespèr esdanslagr ossesse Compar er la défnition collective avec la défnition admise
et l’accouchement
par nos institutions que voici :
•despèr esdansl’éducation
« Mêmes droits, mêmes devoirs, mêmes responsabilités,
des enfants
mêmes privilèges. Conditions égales pour développer le
• r espectentr elesconjoints«celuiquibat 2potentiel de chacunE ».
son conjoint frappe sa main gauche avec
sa main droite »
Il est fortement r ecommandé d’affcher la défnition
• communicationdanslecouple
d’égalité au tableau de façon à offrir un support visuel
auquel le groupe pourra se référer lors des activités
Boucar parle aussi de différentes mesures gouverne- s uivantes. Par soucis de clarté, il serait suffsant d’écrir e :
mentales d’accès à l’égalité. Pouvez-vous en nommer « égalité de droits, de devoirs, de responsabilités et de
quelques-unes? privilèges ».
Quelques réponses :
• Mesur esd’accèsàl’emploi
• Àtravailégal/salair eégal
• Pr ogrammedeconciliationtravail-famille
(congépar ental,gar deriesà7$)
2Activité 1 : L’histoire de ...
Durée :30à60minutes
Objectifs : • Mettr eenperspectivenosacquis:échelletempsetgéographie
• Favoriserl’appr opriationdecettevaleurqu’estl’égalitéentr elesfemmesetleshommes
Matériel requis : un ballon, un tableau-conférence et un crayon
Déroulement de l’activité : • Liensavecleflm
• Jeu:l’histoir ede…
• Conclusion
LIENS AVEC LE FILM AUJOURD’HUI, AILLEURS DANS LE MONDE
Boucar disait : Note : choisir l’année de naissance en fonction du groupe
« Autrefois, au Québec, quand le médecin venait à la de participantEs, de façon à ce que les personnages
maison pour un accouchement, l’homme était maintenu créés aient leur âge.
à l’écart ». • Y asmineestnéeen1990enIran…OuJuanaau
« Mon père était là pour nous mais il n’était pas avec Pér ou…OuFatouauCongo
nous ». (pèr epourvoyeur) • Rachidestnéen1990enIran…OuJuanau
Pér ou…OuBar nadéauCongo
À la fn de l’histoir e, fair e une synthèse au tableau desJEU : L’HISTOIRE DE…
principaux aspects de la vie de la femme et de l’homme.Former un cercle avec les participantEs qui se passeront
le ballon rapidement et dans des directions aléatoires.
Chaque fois que quelqu’un attrape le ballon, il doit dire AUJOURD’HUI, AU QUÉBEC
Note : choisir l’année de naissance en fonction du groupe quelque chose lié à la vie d’un personnage imaginaire
de participantEs, de façon à ce que les personnages de telle manière que le groupe construit une biographie.
créés aient leur âge.L’histoire complète du personnage doit inclure son
• Camilleestnéeen1990àRimouski…enfance, son âge adulte, sa vieillesse et comment il
• Samuelestnéen1990àmourut. Six histoires seront créées : un homme et une
À la fn de l’histoir e, fair e une synthèse au tableau desfemme d’autrefois, un homme et une femme d’un autre
principaux aspects de la vie de la femme et de l’homme.pays, un homme et une femme d’aujourd’hui au Québec.
V oici comment pourraient débuter chaque histoir e (libr e
àvousdelamodifer!): CONCLUSION
Une fois les six biographies créées, comparer les éléments
des histoires respectives : les rôles sexuels, l’égalité PASSÉ
(ré fér ence défnition égalité). Pour terminer , il pourrait • Pierr etteestnéeen1900àSt-Pacôme...
être intéressant de créer des personnages du futur. • Pierr eestnéen1900àSt-Pacôme…
• Karlineestnéeen2090auQuébec…À la fn de l’histoir e, fair e une synthèse au tableau des
• Karlixestnéen2090auQuébec….principaux aspects de la vie de la femme et de l’homme.
3Activité 2 : stéréotypes sexuels en action
Durée :30à60minutes
Objectif : • Défnirleconceptdestéréotypessexuels
• Repér eretdécoderlesdesparticipantEs
• Pr endr econsciencedeslimitationsqu’entraînentlesstéréotypes
Matériel requis :affchettedéfnition,thèmesdesketchessurpapier
Déroulement de l’activité : • Liensavecleflm
• Défnitiondestéréotypesexuel
• Sketches
• Conclusion:discussionpost-sketch
LIENS AVEC LE FILM SKETCH
Boucar fait référence aux rôles sexuels de son pays Au choix : chaque équipe pige un thème au hasard ou
d’origine. Il dit notamment : encore, choisir des thèmes jugés pertinents et les
« Mon père était un pourvoyeur; il était là pour nous attribuer aux équipes. Suggestion : maximum de 4 per-
mais rarement avec nous. » sonnes par équipe.
« La seule fois où mon père est entré dans une cuisine,
il s’était trompé de porte… » Consignes à donner aux participantEs :
• tempsdepréparation(selontempsdisponible)
• duréedusketch(selontempsdisponible)DÉFINITION DE STÉRÉOTYPE SEXUEL
• participationdetouTEsàlapréparationÉthymologie : du grec stereos « solide » et du latin typus
maislibertédejouer(r espectdechacunE)« modèle, symbole »
3 • pasd’accessoir esOpiniontoutefaiteréduisantlessingularités,cliché.
• parlantoumuet,auchoixdesparticipantEsOn dit que personne n’échappe aux stéréotypes sexuels,
4 • RespectetécouteSVPils habitent chacun d’entre nous.
L ’ a n i m a t r i c e ( t e u r ) v i s i t e l e s é q u i p e s p o u r s o u t e n i r e t Note : Il est fortement recommandé d’affcher la défnition
orienter, le but étant de faire ressortir les stéréotypes de façon à offrir un support visuel auquel le groupe pourra
sexuels. On peut poser les questions :À quoi s’attend-on se référer tout au long de l’animation. Par soucis de clarté,
des personnages au niveau de leurs caractéristiques? il serait suffsant d’écrire : « clichés du modèle féminin et
Leurs comportements? Leur attitude? du modèle masculin ».
4Liste de thèmes • Que pensez-vous de l’idée que chacunE de nous
se composerait d’une part de féminin et de
Àinscrir e(ouphotocopier)surpapier .Libr eàvous masculin résultant sur une multitude de façons
d’encréer! d’être femme ou homme?
• Rencontr eentr euneflle«garsmanqué»
etuneflledite«féminine» Pistes de réponses concernant les limitations
• Magazineféminin/magazinemasculin qu’imposent les stéréotypes sexuels…
• Séduction:lespr emierspas…
• Discussionentr eun«macho»etungars Filles
efféminé Diffculté à s’affrmer , à exprimer sainement la colèr e,
• Rencontr eentr eungarsquiétudieencoif fur e attentes trop grandes menant à la culpabilité et l’insatis-
et un gars qui étudie en mécanique auto faction de ne pas être capable de coller aux modèles de
• Rencontr eentr eunecamionneuseetune la « bonne mère », « bonne épouse », « bonne employée »
secrétaire (phénomène superwoman et risques d’épuisement),
• Commentair esduchumquiaperçoitlesjambes importance du « paraître » peut diminuer l’estime de soi
et aisselles poilues de sa blonde à cause de la survalorisation de l’apparence et de la
• 2femmesenceintesar gumententsurleurs séduction comme mode de rapport à l’autre.
désirsdif fér entsd’avoiruneflleetungarçon
• Uncouplemagasineaucentr ed’achats Garçons
• Préparatifsdefllesetpréparatifsdegars Blocage des émotions, manque d’ouvertur e, diffculté
avant d’aller à un party à reconnaître sa faiblesse et sa vulnérabilité, aptitude
• Unebonnemèr ec’est…/Unbonpèr ec’est… inférieure aux échanges interpersonnels, rapport ardu
avec l’introspection et la parole, d’où attitude silencieuse,
le cliché de la « bête de sexe » entraîne une pression DISCUSSION POST-SKETCH
de performance au détriment de l’expression affective Après chaque présentation, pistes de questions à poser
et sensuelle.à l’équipe et à l’auditoire :
• Vous êtes-vous reconnuEs dans certains
Mixte stéréotypes présentés?
Empêcher d’être soi-même, empêcher de choisir un métier • Est-ce que les stéréotypes présentés limitent
correspondant aux véritables aspirations de la personne, l’épanouissement des flles et des garçons?
infuencer et faire pression sur l’orientation sexuelle. • Si vous étiez néE avec l’autre sexe, les choses
auraient-elles été différentes pour vous?
Seriez-vous la même personne? Auriez-vous
les mêmes attitudes, comportements?
Feriez-vous les mêmes choix?
5Activité 3 : attention aux reculs et vive les progrès!
Durée :30à60minutes
Objectif : • Favoriserl’appr opriationdecettevaleurqu’estl’égalitéentr elesfemmesetleshommes
• Identiferdesrisquesder eculconcer nantl’égalitéentr elesfemmesetleshommes
•despistesdepr ogrès nantentr elesetles
Matériel requis :affchettequestionsd’analyse
Préparation :articlesdejour naux,der evuesetsitesInter netsipossible(voirtableauci-bas)
Déroulement de l’activité : • Liensavecleflm
• Jeu:l’actualité
• Conclusion:discussionpost-sketch
LIENS AVEC LE FILM Consignes à donner aux équipes :
Boucar disait : • Préciserletempsdetravailalloué
« Pour les immigrants venus de certains pays […] du (r ecommandation:envir on30minutes)
Sud, où le pouvoir masculin est encore incontestable, • Déterminerquipr endralesnotesetquifera
s’approprier et intégrer ces valeurs occidentales (d’égalité), le compte rendu en plénière
nécessite du travail et beaucoup d’ouverture d’esprit. » • Choisirunanimateurd’atelierquiveillerasur:
« L’étranger doit ouvrir son cœur et rétrécir sa bouche pour effcacité,participationdetous,gar diendutemps
mieux assimiler les codes de vie de sa société d’accueil. » • Choisir2articlesàanalyser:unayantpour
thème « risques de recul », un ayant pour thème
« pistes de progrès » et répondre aux questions JEU : L’ACTUALITÉ
suivantes(àinscrir eautableau):Fair edeséquipesde4à6personnes.
- Est-ce que cet enjeu comporte des risques
de recul en termes d’égalité entre les femmes Préparation
etleshommes?Expliquez…Au préalable, découper des articles de journaux, de revues
- Est-ce que cet enjeu comporte des pistes de (our epér erdessitesInter net).Listedesujetssuggérés:
progrès en termes d’égalité entre les femmes
etleshommes?Expliquez…Risques de recul
• Retourdudébatsurl’avortement
CONCLUSION• Thèmesabor désdanslesmagazines
• Por nographieetr elationshommes-femmes Retour en plénière pour la présentation des analyses de
• Mouvementmasculinisteradical chaque équipe.
• Accommodementsraisonnables
Pistes de progrès
• Mar chemondialedesfemmes
• Congéspar entauxetdepater nité
• Loisurl’équitésalariale
• Campagnescontr el’hypersexualisation
• Retourdel’éducationsexuelledanslesécoles
• Apparitionderéseauxd’entraidepourhommes
6Activité 4 : Échange / sondage
Durée :30à60minutes
Objectifs : • Identiferdesinégalitésquipersistentdanslasociétéquébécoise
•desquitouchentpluspersonnellementlesparticipantEs
• Identiferquelquesconséquencesdesinégalités
• Favoriserl’appr opriationdecettevaleurqu’estl’égalitéentr elesfemmesetleshommes
Matériel requis : un tableau-conférence et un crayon
Préparation : prendre connaissance des 5 thèmes présentés dans les pages suivantes : Éducation et emploi,
Revenus et responsabilités familiales, Santé, Agression sexuelle et violence conjugale, Postes décisionnels. Former
dessous-gr oupesde4à6personnes.
Si le temps disponible est court, poser une seule question par thème ou encore sélectionner un ou quelques blocs
thématiques. Il est recommandé de cibler des questions adaptées aux participantEs et de les ajuster au besoin.
Déroulement de l’activité :
Chacun des thèmes comporte les étapes suivantes :
• Échange
(sous-groupes de 4 à 6 personnes)
Chaqueblocthématiquefaitdesliensavecleflmetpr oposedesquestionsciblées.Remettr eauxsous-gr oupes
une copie des questions ou les inscrire au tableau. Indiquer aux jeunes la durée de la période d’échange.
• Sondage
(Conserver la division des sous-groupes, mais s’adresser au groupe en entier)
Pourchaquequestionabor dée,passerauvoteàmainslevéesafndeconnaîtr elaper ceptiondesjeunes
(égalitéouinégalité).Ensuite,compilerlesrésultatsdansuntableaupourconnaîtr elaper ceptiondugr oupe
concernant l’atteinte de l’égalité. (voir ci-bas un exemple de graphique à reproduire au tableau pour compiler
les votes de chaque question)
• Présentation de statistiques et comparaison
Les statistiques permettent d’informer sur la situation actuelle et de la comparer avec la perception du
gr oupe(ANNEXEp.13).
• Conclusion
Questionsr elativesauxconséquencesdesinégalitésidentifées
Exemple de tableau : La ligne « Éducation, emploi » montre la compilation des votes pour 10 participantEs qui
votent sur les 4 questions relatives à cette thématique :
Domaine Égalité Inégalité
Éducation,emploi 2+4+4+7=17 8+6+6+3=23
Revenu, responsabilité familiale
Santé
Violence, agressions
Postes décisionnels
7Éducation / emploi
LIENS AVEC LE FILM…
Boucar parle de la liberté de choisir son métier. Aujourd’hui, existe-t-il encore des métiers
traditionnellement masculins et féminins? Avez-vous des exemples?
Pistes de réponses :
Féminins : secrétaire, caissière, éducatrice, domaines de la santé et de l’éducation.
Masculins : camionneur, directeur, mécanicien, charpentier-menuisier, machiniste.
ÉCHANGE (en sous-groupes)
Questions…
•Les flles, envisageriez-vous d’être charpentière-menuisière, mécanicienne, camionneuse?
Et les gars, envisageriez-vous d’être infrmier, secrétaire, caissier, enseignant?
•Dans votre entourage, avez-vous l’impression que le taux de décrochage est le même pour les flles et les gars?
•D’après vous, est-ce que, à travail équivalent, les salaires sont égaux dans les métiers « féminins » et « masculins »?
•Est-ce que les jeunes se sentent libres de choisir leur métier? Pensez-vous qu’ils peuvent avoir des
réticences à choisir une voie où ils se retrouveraient minoritaires comme flle ou gars?
SONDAGE
Questions soumises au vote : égalité ou inégalité?

Dans les faits, dans ce que vous observez autour de vous, est-ce que les flles et les gars :
• ontlesmêmespossibilitésdeter minerleursétudessecondair es?
Compiler les votes • ontlesdechoisirleursdomainesd’études?
et noter les résultats • ontlesmêmesdeleurmétier?
au tableau • àtravailéquivalent,touchentdessalair eségaux?

PRÉSENTATION DE STATISTIQUES ET COMPARAISON
VOIRANNEXEENp.13
CONCLUSION
Leflmmetàl’honneurl’égalitéentr elesfemmesetleshommes.T outefois,nousavonsvuqu’ilexiste
une marge entre l’égalité au niveau des droits et l’égalité dans les faits :
•Égales possibilités de terminer les études secondaires, mais les gars décrochent davantage que les flles…
• Égalespossibilitésdechoisirlesdomainesd’études,maischoixd’étudesencor estéréotypés…Intérêts
différents? Pression sociale? Éducation familiale?
Quelles conséquences ces écarts ont-ils, ou cette égalité a-t-elle, sur les conditions permettant
de développer le plein potentiel de chacunE?
Exemples : niveau de scolarité infuence perspectives d’avenir, liberté réelle de choisir son métier.
Note : les inégalités sont parfois en défaveur des femmes et parfois en défaveur des hommes
8

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents