Ici et ailleurs : nouveaux indicateurs de santé du Nord - Pas-de-Calais

Ici et ailleurs : nouveaux indicateurs de santé du Nord - Pas-de-Calais

-

Documents
208 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
Ici et Ailleurs Nouveaux indicateurs de santé du Nord – Pas-de-Calais Olivier Lacoste, Gilles Poirier, Marielle Rengot, Madiou Sampil, Gilles Trédez Mohamed-Béchir Ben Hadj Yahia, Pierre Fontana, Jonathan Giovannelli, Thibault Poisson, Karim Ould-Kaci d u C o n s e il R é g io n a l N o rd – P a s -d e -C a la is R a p p o rt r é a li s é a v e c l e s o u ti e n 2 10
  • presses de la fondation nationale des sciences politiques
  • analyse de la mortalité
  • mortalité prématurée
  • cancers des voies aérodigestives supérieures
  • indicateurs de santé du nord
  • item par item
  • politiques publique
  • politique publique
  • politiques publiques
  • indicateur
  • indicateurs
  • santé

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 185
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème




Ici et Ailleurs
Nouveaux indicateurs de santé du Nord – Pas-de-Calais



10
2


Olivier Lacoste, Gilles Poirier, Marielle Rengot, Madiou Sampil, Gilles Trédez


Mohamed-Béchir Ben Hadj Yahia, Pierre Fontana, Jonathan Giovannelli, Thibault Poisson, Karim Ould-Kaci













Rapport réalisé avec le soutien


du Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais





Ici et Ailleurs


Nouveaux indicateurs de santé du Nord – Pas-de-Calais




1Olivier Lacoste
2Gilles Poirier
3Marielle Rengot
3Madiou Sampil
3 Gilles Trédez

4Mohamed-Béchir Ben Hadj Yahia
4Pierre Fontana
4Jonathan Giovannelli
4 Thibault Poisson
4Karim Ould-Kaci







1 Directeur, ORS Nord – Pas-de-Calais, Loos
2 Statisticien – Chargé d’études, ORS Nord – Pas-de-Calais, Loos
3 Chargé(e) d’études, ORS Nord – Pas-de-Calais, Loos
4 Interne de santé publique, Faculté de médecine, Université de Lille 2
L'ORS est une association subventionnée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé,
et soutenue par le Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais.

S o m m a i r e




Sommaire
Introduction ........................................................................................................................................................................................ 9
Pourquoi de nouveaux indicateurs ? ........................... 9
Ce qui existe là où cela est utile ............................ 10
Eviter le diagnostic annuaire insulaire .................... 11
Les territoires présentés et leurs comparaisons ....................................................................................................................................... 12
Liste des intercommunalités retenues ....................................................................................................................................................... 14
Communautés urbaines ....................................... 14
Commés d'agglomération ............................. 15
Pays ................................................................. 20
Mortalité toutes causes .................................................................................................... 29
Approche par région ............................................ 30
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......................................... 32
Approche par pays .............. 35
Mortalité prématurée évitable par des actions sur le système de soins ..................................................... 39
Approche par région ............................................................................................................ 39
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......................................... 40
Approche par pays .............. 41
Mortalité prématurée évitable par des actions sur les facteurs de risque individuel ................................ 43
Approche par région ............................................................................................................ 43
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......................................... 44
Approche par pays .............................................. 45
Mortalité par causes spécifiques :
Tumeurs malignes .............................................................................................................. 47
Approche par région ............................................ 47
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......................................... 48
Approche par pays .............. 50
O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0 - 5 -
I c i e t A i l l e u r s




Cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) ........................................................................................................................ 53
Approche par région ............................................................................ 53
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 55
Approche par pays .............. 58
Cancers du larynx, de la trachée, des bronches et du poumon ............................................................................................................ 61
Approche par région 61
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 63
Approche par pays .............................................................................. 65
Cancers du côlon ................................................................................................................ 69
Approche par région ............ 69
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 71
Approche par pays .............. 73
Cancers du sein .................................................................................. 75
Approche par région ............................................................................................................ 75
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 77
Approche par pays .............. 79
Cancers du col de l'utérus .................................................................. 81
Approche par région ............ 81
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......................................................................................................... 83
Approche par pays .............................................................................. 85
Cancers de la prostate ........ 87
Approche par région ............ 87
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 88
Approche par pays .............................................................................................................. 90
Maladies endocriniennes .................................................................... 93
Approche par région ............ 94
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine .......... 96
Approche par pays .............. 99
Accidents de transport ..................................................................................................... 103
Approche par région .......................................................................... 105
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........ 107
Approche par pays ............ 110
- 6 - O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0
S o m m a i r e




Mortalité liée à l'alcool (par abus d'alcool et maladie chronique du foie) ................................................................................................... 113
Approche par région .......................................................................... 114
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........ 116
Approche par pays ............ 118
Mortalité par abus d'alcool ........................................ 120
Approche par région .................................................................................................................. 120
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ................ 122
Approche par pays ..................................................................................... 124
Mortalité par maladie chronique du foie .................... 126
Approche par région .................. 126
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ................................................................................................................ 128
Approche par pays ..................... 130
Conclusion ................................................................................................................................................................................................ 132
Suicides ........................... 133
Approche par région .......................................................................... 133
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........................................ 135
Approche par pays ............................................................................ 137
Les professions et emplois de santé 139
Les données INSEE RGP 2006 sur les emplois du secteur d'activité économique santé humaine ...................................... 139
La Nomenclature d’Activités Française, la santé humaine et ses classes d'activité ....................................................... 140
Les professions et catégories sociales de la santé humaine ...................................................................................... 141
La Nomenclature PCS-2003 de l'INSEE ................................................. 142
Les emplois de la santé humaine 145
Approche par région : une situation médiane légèrement supérieure à la moyenne nationale ....................................................................... 145
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine : entre les pôles d'excellence, des villes moyennes secondaires ................ 147
Approche par pays : risques liés à la désertification et à la mono-activité .................................. 149
Les professions de santé .................................................................. 151
Approche par région .......... 153
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........................................................................ 154
Approche par pays ............................................ 156
Les médecins ............................................................................................................................ 157
Approche par région .................. 157
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ................ 159
Approche par pays ..................................................... 161
O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0 - 7 -
I c i e t A i l l e u r s




Les infirmiers ............................................................................................................................................................................................ 163
Approche par région .................. 163
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ................ 165
Approche par pays ..................... 167
Les sages-femmes .................................................................................................................................................................................... 169
Approche par région .................. 169
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ................ 171
Approche par pays ..................... 173
Autres professions spécialisées non médicales (psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes) ......................................................... 175
Approche par région .......................................................................................................................................... 176
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........................................ 178
Approche par pays ............ 180
Situation démographique ............................................................................................................................................................... 181
Indicateurs ......................................................... 181
Approche par région .......................................... 182
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........ 183
Approche par pays ............................................................................................................................................ 185
Caractéristiques socioprofessionnelles ......... 187
Indicateurs ......................................................................................................................................................................................... 187
Approche par région .......... 188
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........................................................................................................ 190
Approche par pays ............................................................................ 192
Caractéristiques socio-économiques ............. 195
Indicateurs ......................................................................................................................................................................................... 195
Approche par région .......... 196
Approche par communauté d'agglomération et communauté urbaine ........................................................................................................ 197
Approche par pays ............................................................................ 199
Liste des tableaux ........... 201

- 8 - O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0
I n t r o d u c t i o n




Introduction
Pourquoi de nouveaux indicateurs ?
Depuis près de trente ans, les ORS produisent des indicateurs qu’il a fallu divulguer, dont il a fallu montrer la fiabilité, puis enfin préciser le sens.
Un indicateur, c’est avant tout une mesure qui évalue une dimension, un aspect d’un objet ; ici, il évalue la santé humaine, le système de santé mais
aussi les principaux déterminants de santé et quelques facteurs connexes. Selon le dictionnaire Le Robert, un indicateur est une variable dont certaines
valeurs sont significatives.
Donner la mesure d’une dimension exonère de s’interroger point par point, item par item, sur le champ couvert. Il est habituel pour un fabricant
d’indicateurs de considérer, peut-être un peu trop rapidement, qu’un indicateur de santé est un indicateur produit par l’un des acteurs, institutionnel
souvent, de la santé. Ceci explique donc que dans la quasi-totalité des cas, les indicateurs de santé suivent les points considérés comme essentiels à une
époque donnée, par l’appareil de l’État. L’indicateur, parce qu’il est produit par un système, un système de santé en l’occurrence, est conséquenciel et
pas précurseur. Sa fonction est de suivre un aspect considéré comme important, capital, à un moment de l’histoire. En France, le surinvestissement de
ela III République sur la chose démographique nous a laissé de remarquables séries statistiques normées ; les naissances et les décès, la nature des
décès n’ont pas de secrets pour l’État, pour l’État et sa science, la statistique. Ces différents points sont de plus en plus reconnus. Ils se trouvent exposés
1par exemple dans des travaux d’Alain Desrosières , de Pierre Lascoumes et Patrick Le Galès, entre autres.
Il nous semble de plus en plus certain qu’il est, et sera nécessaire, pour traiter convenablement et avec honnêteté des questions de Santé publique,
2d’emprunter un chemin similaire à celui qui a été balisé par la Commission Stiglitz dès avril 2008. Cette commission sur la mesure des performances
économiques et du progrès social a pour but de développer une réflexion sur les moyens d'échapper à une approche trop quantitative, trop comptable de
la mesure de nos performances collectives ; et d'élaborer de nouveaux indicateurs de richesse. D’ici peu, il sera nécessaire de concevoir de nouveaux
indicateurs de santé susceptibles d’accompagner la conduite de politiques de santé, pour échapper à une approche trop axée sur le seul constat d’état de
santé inégal entre groupes sociaux, sexes ou territoires, fondée sur l’analyse de la mortalité, ou privilégiant l’observation des dépenses de santé.

1 Desrosières A. La politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique. Paris : La Découverte, 2000 ; 449 p.
Desrosières A. Pour une sociologie historique de la quantification. L’argument statistique I. Paris : Presses de l’école des mines, 2008 ; 316 p.
Desrosières A. Gouverner par les nombres. L’argument statistique II. Paris : Presses de l’école des mines, 2008 ; 322 p.
Lascoumes P., Le Galès P., dir. Gouverner par les nombres. Paris : Presses de la fondation nationale des sciences politiques, 2004 ; 369 p.
Lorraine Data. Le Grand Truquage. Paris : La Découverte, 2009 ; 175 p.
2 Stiglitz J., Sen A., Fitoussi JP. Vers de nouveaux systèmes de mesure. Paris : Odile Jacob, 2009 ; 417 p.
www.stiglitz-sen-fitoussi.fr
O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0 - 9 -
I c i e t A i l l e u r s




3Les données spécifiquement sanitaires, descriptives de la fréquence des pathologies –la morbidité–, sont rares et partielles .
4Il en va de même pour les informations relatives aux comportements des Français, qu’il conviendrait de bien mieux cerner. Cette méconnaissance
s’accroît encore davantage pour les attentes de la population vis-à-vis du système de santé en général, ou vis-à-vis de tel ou tel de ses segments. En ce
5domaine, ce qui a été commandité par les services publics reste encore très souvent à faire .
Toutefois, il nous a été possible d’exploiter une large part des données issues de l’INSEE, se rapportant aux emplois du secteur d’activité économique
santé, qui constitue une autre source d’information fiable et sérieuse. Enfin, les dernières données démographiques issues du recensement général de la
population ont bien sûr été adjointes à ce recueil en tant qu’éléments descriptifs de contextes.

CE QUI EXISTE LA OU CELA EST UTILE
À défaut de données spécifiquement sanitaires et satisfaisantes, ce rapport présente les éléments de constats qui existent aujourd’hui, des données de
contextes et quelques rubriques descriptives de la présence d’une offre de soins et de quelques-uns de ses prolongements.
Il importe d’insister sur le fait que, selon nous, ces indicateurs disponibles ne sont pas suffisants pour servir l’aide à la décision. Ils sont donc limités dans
leurs capacités à accompagner les politiques publiques, avec un niveau de fiabilité et de vraisemblance satisfaisant. Les données, les champs couverts
sont intéressants mais trop partiels. Les échelons géographiques ou territoriaux auxquels ils sont accessibles varient considérablement. Or, il est de plus
en plus patent qu’il est essentiel de disposer d’indicateurs locaux, c’est-à-dire infrarégionaux, permettant de concevoir des projets et d’en suivre
l’avancement, pour se donner ainsi une chance de savoir si l’objectif a été ou non atteint au terme prévu de l’entreprise.

La production d’indicateurs statistiques connaît de très lourdes limitations lorsqu’il s’agit de l’échelon territorial local. En effet, les populations concernées
sont très souvent, même dans une région aussi dense et urbanisée que le Nord – Pas-de-Calais, insuffisamment nombreuses pour que les indices
élaborés puissent atteindre la pertinence, tant leur instabilité (leur susceptibilité à varier dans de larges proportions entre deux périodes) est prégnante.
Pour être acceptable, le recours à la mortalité de l’ensemble des classes d’âge doit se rapporter à une population d’au moins 10 000 habitants. Il en faut
quatre fois plus s’il s’agit de mortalité prématurée, ce qui signifie qu’en France, en moyenne 10 % des zones d’emploi, 30 % des pays, 95 % des
communautés de communes et la quasi-totalité des cantons ne pourraient être le cadre local d’indicateurs fiables, si les statistiques produites n’étaient
établies sur plusieurs années regroupées. Cette variabilité est elle-même instable entre régions. C’est la raison pour laquelle le local de l’Île-de-France ne
6peut et ne doit pas être strictement considéré et abordé comme celui du Limousin .

3 Haut Conseil de la Santé Publique. Les systèmes d’information pour la santé publique. Paris : HCSP, 2009 ; 39 p.
4 Tabagisme, consommation alimentaire, activité physique, exposition aux risques et polluants divers, etc.
5 Lebas-Lacoste E., Lacoste O. L’information et la communication d’un système de santé régional destiné à la population. Loos : ORS Nord – Pas-de-Calais, 2005 ; 89 p. et annexes.
5 On pense, entre autres, à la mortalité prématurée et à son intégration dans le Resource Allocation Working Party (RAWP) britannique, mais aussi à bien d’autres indicateurs courants produits aux échelles nationale et
régionale.
6 Lacoste O., Dupont J., Poirier G., Trédez G. Les systèmes territoriaux de prise en charge des cancers en Nord – Pas-de-Calais. Loos : ORS Nord – Pas-de-Calais, 2007. Cité dans : ONDPS-INCA. Rapport 2006-
2007. Les métiers de la cancérologie : tome 4. Paris : La documentation française, 2008 ; 151 p.
- 10 - O R S N o r d – P a s -de - C a l a i s , d é c e m b r e 2 0 1 0