ONTOLOGIE
7 pages
Français

ONTOLOGIE

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • dissertation - matière potentielle : précédente
  • dissertation
ONTOLOGIE Tentative d'épuisement et de déconstruction Quelques contributions écrites d'un café géo-littéraire animé par Jean-Yves Garinet, implacable déconstructeur de jargons de tous poils, qui s'est tenu le mardi 17 mai 2011. En guide d'introduction : « De toute façon, l'ontologie est une impasse. On la résumerait en une assertion : ce qui est, est ; le reste, faut voir ». Jean-Baptiste Botul, La métaphysique du mou
  • fdb ¶
  • précieux mot dans le jargon informatico-conceptuelo-technique
  • oeil pour oeil
  • truc …
  • ontologie
  • ontologies
  • mot
  • mots
  • sujet
  • sujets
  • sujette
  • sujettes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 129
Langue Français

Exrait

ONTOLOGIE Tentative dépuisement et de déconstruction
Quelques contributions écrites dun café géo-littéraire animé par Jean-Yves Garinet, implacable déconstructeur de jargons de tous poils, qui sest tenu le mardi 17 mai 2011.En guide dintroduction : http://www.rencontres-sig-la-lettre.fr/wp-content/uploads/2011/04/Ontologie.mp3 « De toute façon, l'ontologie est une impasse. On la résumerait en une assertion : ce qui est, est ; le reste, faut voir ». Jean-Baptiste Botul,La métaphysique du mou
ONTOLOGIE ON-TO-LO-Etude de l’être en tant qu’être …. Etude de la chose en tant que chose … Etude d’unGIE … truc en tant que truc … Sublimation de la pensée humaine dans cette autoréférence abyssalement infinie , voire infiniment abyssale , Socrate aussiavait des habits sales. L’ontologie est la réflexion primordiale,fondamentale, sans quoi tout n’est rien.C’estl’étudede LA question dont on sait qu’il ne PEUT PAS y avoir de réponse. L’étude qui PAR NATURE n’aura jamais de conclusion. La première fois, il y a qq années déjà, que j’ai pume formuler intérieurement la question de Leibniz « Pourquoi y a-t-il qqchose plutôt que rien ?», le sol s’est ouvert sous mes pieds et je n’ai pu m’en sortir qu’à travers la lecture d’Aristote, Descartes,Locke, Berkeley, Kant ,Wittgenstein. J’avoue humblement ne pas avoir tout compris, mais j’aila question depu appréhenderl’existence,l’ONTOLOGIE,qui est la pierre philosophale de la philosophie. En passant, c’est quand même Descartes, enqui posant la cognition reconnue par le sujet (cogito) comme une condition suffisanteà l’existence (cogitoergo sum) , en disant cela , a définitivement ôté la possibilité aux blondes de douter justement de cette existence.
Sous un angle totalement différent, laphonétique, la rythmique de ce mot respire la profondeur par sa simplicité, 4 syllabes basiques, commençant par un ON grave, sérieux, rare, mystérieux, inspirant forcément le respect. Peu de mots de la langue française commencent par ON, ça se mérite.
Son étymologie est 100%grecque, monocépage … Pas un de ces mots issus d’un assemblage gréco-latin comme métadonnées, voire un mot totalement arrangé (avec des copeaux) sur des bases latines avec une vocation commerciale comme interopérabilité.
Ontologie est un mot qui nécessite une approche,des préliminaires… On ne le prononce qu’après l’avoir préparé, imaginé, amené…. Sarobe est socratique, son nezest un calcaire du Péloponnèse et la longueur de sa bouche est définitivement infinie.
C’est au début des années 2000 que j’ai entendu prononcer demot, dans une réunion de boulot, par un jeune geek à lunettes, nourri à la pizza et au coca. Il m’aparlerd’ontologie , pour remplacer mon bon vieux MCD, comme un nom commun que l’on peut mettre au pluriel , des ontologies ..alors qu’il n’y a que LA ontologie , forcément unique … Je l’ai laissé parler et bien sûr ai feint de connaître ce concept (sous peine de passer pour un con …. je dois veiller à préserver mon statut d’Architecte qd même). Je me suis ensuite précipité sur le Net pour découvrir que c’est un certain Grüber, un américain bien sûr, qui a amené ce précieux mot dans le jargon informatico-conceptuelo-technique en 1992 .L’intelligence artificielle commençait à s’épuiser , il fallait rénover le langage.Et il a dit , Grüber , «An ontology is a specification of a conceptualization.”.S’il avait dit« An ontology is a conceptualisation of a specification”, ça aurait été pareil…..Mais bon,c’est un américain de Standford … C’est donc une nouvelle vérité.
Moi je dis que l’Amérique est à l’Europe, ce que Rome estàAthènes…. Nos valeurs et nos concepts nous reviennent déformés, communiqués, marketés, relookés,Quand le jeune geek m’a parlé d’ontologies et qu’il m’a fait un dessin d’école primaire avec des mots reliés par des traits , j’ai failli crier à l’imposture …. C’est comme si un américain me présentait un vin de Californie qu’il aurait intitulé Vosne-Romanée , seulementparce qu’il l’a élaboré avec du Pinot Noir. On devrait protéger les mots et mettre dessus AOC «Appellation d’Origine Contrôlée» … ou pour être plus moderne IGP « Indication Géographique Protégée » Bon j’arrête, je bascule de l’onto vers l’oeno –logie , je risque d’être hors-sujet . Etre hors-sujet dans un débat sur l’ontologie est vraiment déplacé car le propre de l’ontologie est justement de questionner le sujet de l’intérieur.Pour finir, cette phrase trouvée sur le Net :
Il serait également possible d’utiliser une ontologie pour réaliser l’interopérabilité sémantique en normalisant le vocabulaire des métadonnées ..
JYG
ONTOLOGIE "Ontologie. Je n'ai jamais compris vraiment ce que c'est. Surtout, je n'ai jamais cru une seconde à son caractère général ou unificateur qu'on essaye de nous vendre. A y regarder de près, en vrai, cela dépend des milieux, des époques, bref, d'un état social. Ce qui sera honte au logis pour l'un ne le sera pas pour l'autre. Nous connaissons tous des exemples calés temporellement : fille-mère à une époque, homosexuel hier, non connecté aujourd'hui, illettré toujours (avec une exception typique pour les connectés aux réseaux sociaux).
Au lieu des ontologies, je préconise plutôt d'agir sur l'éducation. Une bonne action de menée, c'est des dictionnaires de donnés." (NB :je dis bien : de donnés, ce sont des dictionnaires)
ML
Ontologie...
Délire ontologique - ontologie du délire ?
Quand j'ai reçu le sujet de la dissertation de cette année, je me suis jeté sur mon iPad pour noter quelques réflexions fulgurantes.
C'est je vous l'avoue un peu périlleux sur ce type d'équipement qui a tendance à n'en faire qu'à sa tête avec l'assistance à la saisie. Ainsi, la première fois que vous tapez interopérabilité sur votre clavier virtuel (il faut bien caser le sujet de la dissertation précédente), il vous culpabilise d’une ondelette rouge, et vous propose "interposez limite", bref tout le contraire de l'interopérabilité... on nage en plein surréalisme.
Pour en revenir à l'ontologie, je vais vous expliquer pourquoi ce mot provoque en moi un vertige ontologique. Il y a quelques années, un nouveau DG brillant normalien et énarque est nommé au BRGM. Lors de son premier tour de l’établissement, on lui présente avec fierté nos sujets de pointe en matière de recherche, et notamment le web sémantique. On lui parle savamment d'ontologie. Et il nous interrompt : « oui je sais c'est la science de ce qui est... »
Il faut vous avouer que cela nous a d'abord renvoyés dans nos buts, puis m'a plongé dans des abîmes philosophiques voire mystiques dans lesquels je voudrais vous entraîner.
La science dece qui est, c’est d'accord, mais n’est pas un peu large comme concept? D'ailleurs c'est quoi alors la science qui traite dece qui n'est pas? Essayons de réfléchir un peu à cela…
La science qui traite dece qui n'est pas, doit développer des concepts surce qui n'est pas. Elle doit par exemple en arriver à décrirece qui n'est pas: "ce qui n'est pasa telles caractéristiques, c'est de cette couleur là, ce n’est pas ici….". En résumé elle donne alors une essence ace qui n'est pas... Du coupce qui n'est pasacquière une existence, j'oserais dire ontologique... Mais alors, me direz-vous, elle ne relève plus de la science dece qui n'est pasenlève par là-même son existence a cette! et science dece qui n'est pas.
Et c'est là que cela devient vertigineux, car si cette science dece qui n'est pasn'existe pas, alors elle ne peut pas faire existerce qui n'existe pas, et donc cette science retrouve son objet, en retrouvant ce qui n’est pas...
Pour reprendre la phrase du célèbre philosophe des religions Romain Bouteille dans son traité philosophique « Le Graphique de Boscop » : "merde on tourne en rond, merde on tourne en rond, merde on tourne en rond…".Pour terminer en bravant les lois très actuelles de la laïcité (nous sommes bien dans un lieu public) , je vais en terminer par une démonstration fulgurante que n'aurait pas reniée Pascal. Est-ce qu'il y a une ontologie de Dieu ? Oui, bien sûr, la «dé-ontologie», c’est donc que Dieu existe! CQFD. FR
Mes frères, mes sœurs, l'heure est à la déconstruction.Dans une société ontologiquement vouée à l'échec de ses valeurs les plus profondes, il est temps de nous attarder sur les origines de ce mal civilisationnel : le transjargonnage. Puisque désormais les partis politiques ont des « logiciels », que les informaticiens « moissonnent », que les journalistes « taclent », pourquoi les géomaticiens n'auraient-ils pas droit à quelquessoucis d'ontologie ? Comment saisir le mal, en comprendre les racines ? Mais en retournant tout simplement aux racines, justement. Car finalement, qu'est ce que c'est l'ontologie ? Oubliez tout ce qu'on vous a dit et que vous avez fait semblant de comprendre, ou mieux, si vous étiez encore d'attaque, que vous avez cru comprendre. Oui, je vous le demande, de quoi est constituée l'ontologie ? 9 lettres, 4 consonnes et 5 voyelles, a priori rien de bien sorcier pour les amateurs des Chiffres et des Lettres... (bon passons, c'est pas votre génération), si ce n'est qu'avec 3 O, on pourrait se croire mal barrés. Il n'en est rien. L'ontologie est pleine de ressources. Commençons petit et modeste : on y trouve aussi bien l'art sacré du NO que le jeu de GO, les chevaliers qui disent NI et ceux qui sont toujours IN... LE LI, une mesure bien utile au Scarbble. Une ILE où TITO en TONG côtoie TONIO en TOGE... Nous rencontrons aussi la GNOLE de TONI qui lui fait gonfler son GILET LETON qu'il garde dans sa LOGE, masquée sous un LOGO de bière LITE quelconque afin de cet imbécile de GINO ne se rende compte de rien quand il vient jouer aux LEGO avec sa petite fille LEONI. On se souviendra aussi de nos GOLONIE de vagances, où nous cueillions des TIGE de GOTON eguitables pour nous former à l'EGO LOGIE. On rêvait d'embarquer sur le NOTILE pour aller chasser la GOOLE avec notre pistolet LIGETO sous les yeux éblouis de LINE, la fille de TONI justement ! Mais aujourd'hui, nous sommes désormais assez grands pour inventer notre propre langue... Alors, aventurons-nous au pays des anagrammes, dernier refuge des adultes qui refusent de grandir et qui ont troqué leurs ailes d'enfants contre des L d'un autre genre, celles qui se marient avec les N, les G, les T, les O, les I et les E... dans une grande fiesta sans queue ni tête !
Un pays où l'on parle de :
EGOTOILON : mouvement artistique initié par Dali dans les années 60 consistant à étaler son ego sur la toile.
ELOIGNOTO : forme substantivée du verbe éloignoter généralement utilisé à la forme réflexive, s'éloignoter, s'en aller en grignotant...
ETILONOGO : appareil permettant de savoir avec précision qu'il ne faut pas y aller quand on est bourré !
ETOIGNOLO : Petit éteignoir à étoiles dessiné par Léonard de Vinci.
GLOOTONE : rythme qui colle à la peau, à ne pas pas confondre avec la gloutonneécriture française mais même prononciation - qui peut également s'avérer collante et avec un bon rythme !
GONOLOTIE : maladie sexuellement transmissible.
NOTOLOGIE : art de notifier à ses pairs qu'on est bien rentré chez soi.
OGNOTOILE : Tissu écologique très en vogue dans les années 2020, lors du deuxième mandat de Nicolas Hulot, fabriqué à partir de pelures d'oignons.
OIGNOTELO : organisme de voyages organisés pour amoureux des monuments déjà vus et des digestions difficiles.
OLIGOTONE : Orage riche en oligo éléments
OLOGOTIEN : période géologique encore mal connue mais très importante puisqu'elle a donné à la terre une grande partie de ses nutriments actuels, et ce n'est pas le BRGM qui me contredira.
OLONGOTIE : dialecte couramment utilisé dans les courses cyclistes, incompréhensible du reste de la planète. Il ne resterait qu'une seule cycliste capable de la parler à peu près correctement à ce jour.
ONTOGOILE : Anathème lancé sur certaines femmes musulmanes par des défenseurs de la laïcité particulièrement enrhumés.
OOTOGNIE : région nordique très accueillante où toutes les Hoote vivent dans des huttes.
OTOIGNOLE : alcool traditionnel des peuples cannibales.
TONGOLOIE : interprétation extrême orientale de la loi du Talion « oeil pour oeil, tong pour tong »)
TONOLOGIE : science de la fabrication de tonneaux résistants à toute attaque de philosophele saint patron de la profession étant bien sûr Diogène.
ONTOLOGIE : sentiment de culpabilité qui peut saisir n'importe lequel d'entre nous qui traîne un peu trop longtemps à la maison le matin.
FDB
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents