Université des Sciences et Technologies de Lille U F R de Mathématiques Pures et Appliquées
5 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Université des Sciences et Technologies de Lille U F R de Mathématiques Pures et Appliquées

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
5 pages
Français

Description


  • fiche - matière potentielle : no

  • cours - matière potentielle : déchargement


Université des Sciences et Technologies de Lille U.F.R. de Mathématiques Pures et Appliquées IPE Math 306 Année 2008–2009 Fiche no 2 Espace de probabilité Ex 1. Un peu de mécanique statistique On considère un système de r particules pouvant être dans un des n niveaux d'énergie e1, . . . , en. On définit l'espace des états du système comme l'ensemble des configurations distinguables. On fait l'hypothèse que chaque configuration distinguable est équipro- bable. On considère les trois cas suivants : (i) Statistique de Maxwell-Boltzmann. Les r particules sont localisées et donc distin- guables. (ii) Statistique de Bose-Einstein. Les r particules sont indistinguables. (iii) Statistique de Fermi-Dirac. Les r particules sont indistinguables et il y a au plus une particule par niveau d'énergie (on suppose que n ≥ r). 1) Construire l'espace de probabilité correspondant à chacun des modèles (i), (ii), (iii). 2) On note pr,n(k) la probabilité qu'un niveau d'énergie donné contienne exacte- ment k particules. Calculer pr,n(k) dans chacun des trois cas (i), (ii) et (iii). 3) Pour chacun des trois modèles (i), (ii) et (iii), donner la limite pk de pr,n(k) lorsque n et r tendent vers l'infini et que le nombre moyen r/n de particules par niveau d'énergie tend

  • composition précise de l'urne

  • espace de probabilité

  • ie tirage fournissant le ie

  • mécanique statistique

  • probabilité

  • boule marquée

  • statistique de maxwell-boltzmann

  • urne contenant des boules marquées


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 59
Langue Français

Exrait


  • composition précise de l'urne

  • espace de probabilité

  • ie tirage fournissant le ie

  • mécanique statistique

  • probabilité

  • boule marquée

  • statistique de maxwell-boltzmann

  • urne contenant des boules marquées


' />
UniversitÉ U.F.R. de
IPE Math 306
Espace de probabilitÉ
des Sciences et MathÉmatiques
Technologies de Lille Pures et AppliquÉes
o Fiche n2
AnnÉe 2008–2009
Ex 1. Unpeu de mÉcanique statistique On considre un systme derparticules pouvant tre dans un desnniveaux d’nergie e1, . . . , en. On dfinit l’espace des tats du systme comme l’ensemble des configurations distinguables. On fait l’hypothse que chaque configuration distinguable est quipro-bable. On considre les trois cas suivants : (i)Statistique de Maxwell-Boltzmann.Lesrparticules sont localises et donc distin-guables. (ii)Statistique de Bose-Einstein.Lesrparticules sont indistinguables. (iii)Statistique de Fermi-Dirac.Lesrparticules sont indistinguables et il y a au plus une particule par niveau d’nergie (on suppose quenr). 1) Construirel’espace de probabilit correspondant À chacun des modles (i), (ii), (iii). 2) Onnotepr,n(k)la probabilit qu’un niveau d’nergie donn contienne exacte-mentkparticules. Calculerpr,n(k)dans chacun des trois cas (i), (ii) et (iii). 3) Pourchacun des trois modles (i), (ii) et (iii), donner la limitepkdepr,n(k) lorsquenetrtendent vers l’infini et que le nombre moyenr/nde particules par niveau d’nergie tend vers une quantit fixeλ >0(pour le cas (iii), on supposera queλ1). +P Vrifier que l’on a toujourspk= 1. k=0 Ex 2. Nombrede surjections Soitpetndeux entiers strictement positifs. On rpartit au hasardpjetons numrots de 1 Àpsur un tableau constitu dencases numrots de 1 Àn. Chaque jeton est plac sur une case et chaque case peut recevoir plusieurs jetons. 1) Dfinirun espace de probabilit,P(Ω), P)associ À cette exprience ala-toire. 2) Soiti∈ {1, . . . , n}. Dterminer la probabilit que lai-me case reste vide. 3) Dterminerla probabilit qu’au moins une case du tableau reste vide. 4) Ondsigne parSp,nl’ensemble des surjections de l’ensembleNp={1, . . . , p} dans l’ensembleNn={1, . . . , n}. A quelle condition surnetp,Sp,n? Sous cette condition, dduire de laest-il non vide question prcdente une expression du cardinal deSp,nen fonction denetp. 2 Ex 3. UneprobabilitÉ surN Soientaetbdeux rels strictement compris entre 0 et 1 etgla fonction À valeurs 2 2i j positives dfinies surNpar :(i, j)N, g(i, j) =ab(1a) (1b).
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents