Extrait de la fiche Diois Trièves Huguenot - RandoPays

Extrait de la fiche Diois Trièves Huguenot - RandoPays

-

Documents
6 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

DIOIS ET TRIEVES HUGUENOT Sur les chemins de l’Exil Semaine DROME - ISERE randonnée accompagnée Jours de marche : 7 Randonnée itinérante – 7 jours Portage : assistance véhicule Prix du séjour : 695 € Gîtes et hôtel : 6 nuits Niveau : modéré, 5 à 7 h de marche Encadrement : Accompagnateur en Groupe : 6 à 12 personnes maxi Montagne En 1685, Louis XIV révoque l'édit de Nantes, provoquant un exode massif des Protestants vers principalement la Suisse et l'Allemagne. On évoque le nombre de 200 000 exilés. Aujourd'hui le sentier "Sur les pas des Huguenots" reprend sur plus de 1400 Km un itinéraire de leur exil, depuis la Drôme jusqu'en Allemagne. Sentier historique dont l'objet, à travers ce projet européen, est autant de se souvenir du passé que de questionner le présent. Malgré la révocation de l’édit, l’enracinement religieux est profond et rythme très fortement la vie de ces régions méridionales. Le poids et l’influence du protestantisme se maintiennent durant tout le XVIIIème siècle. Aujourd’hui encore, les temples sont au cœur des cantons, et les communautés protestantes conservent leur identité. Ce chemin historique part du Diois, traverse le Trièves, et continue vers Grenoble et la Suisse. Nous vous proposons de marcher, le temps d’une semaine, dans les pas des Huguenots, et de rencontrer divers aspects et témoins avec lesquels nous évoquerons l’histoire du Protestantisme en Diois-Trièves à travers les siècles.

Informations

Publié par
Publié le 29 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 1 389
Langue Français
Signaler un problème
DIOIS ET TRIEVES HUGUENOT Sur les chemins de l’ExilSemaine DROME  ISERE randonnée accompagnée
Jours de marche: 7 Randonnée itinérante7 joursPortage: assistance véhicule Prix du séjour: 695 €Gîtes et hôtel: 6 nuits Niveau5 à 7 h de marche: modéré, Encadrement: Accompagnateur en Groupe: 6 à 12 personnes maxi Montagne En 1685, Louis XIV révoque l'édit de Nantes, provoquant un exode massif des Protestants vers principalement la Suisse et l'Allemagne. On évoque le nombre de 200 000 exilés. Aujourd'hui le sentier "Sur les pas des Huguenots" reprend sur plus de 1400 Km un itinéraire de leur exil, depuis la Drôme jusqu'en Allemagne. Sentier historique dont l'objet, à travers ce projet européen, est autant de se souvenir du passé que de questionner le présent. Malgré la révocation de l’édit, l’enracinement religieux est profond et rythme très fortement la vie de ces régions méridionales.Le poids et l’influence du protestantisme se maintiennent durant tout le XVIIIème siècle. Aujoencore, les temples sont au cœur des cantons, et lesurd’hui communautés protestantes conservent leur identité. Ce chemin historique part du Diois, traverse le Trièves, et continue vers Grenoble et la Suisse. Nous vous proposons de marcher, le temps d’undans les pas des Huguenots, et dee semaine, rencontrer divers aspects et témoins avec lesquels nous évoquerons l’histoire du Protestantisme en DioisTrièves à travers les siècles. La plus grande partie de cette randonnée se déroule dans le parc naturel régional du Vercors. Votre accompagnateur, qui a imaginé et organise ce séjour, vit dans la région visitée. RandoPays®Pascal Lluch  Route de Tourres38710 Saint Jean d’Hérans 06 31 15 10 36 pascal@randopays.com-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------RCP : MMA IARD ; 10, bd Oyon72030 Le Mans Cedex 09/ AgrémentAG 026 08 0001 - Atout France IM026100019 (Vercors Escapade)
RandoPays 7 jours / Trièves huguenot Diois Pascal Lluch 1 sur 6 Page
LE SEJOUR EN BREF  Lieu géographique : DIOIS/TRIEVESA mi chemin entre Valence et Grenoble Espace naturel : ZONE MONTAGNARDE EN PARTIE DANS LE PARC NATUREL REGIONAL DU VERCORS Altitude maximale de la randonnée : 1457 m La thématique en quelques mots : De la gare de Die, nous partons à la découverte du haut Diois, puis du Trièves. Leurs villages ont conservé tout leur caractère, les initiatives innovantes sont nombreuses, et la montagne est préservée, peu fréquentée; avec l’histoire des Huguenots en toile de fond, chaque jour. ITINERAIREJour 1Die > Valcroissant Accueil en gare le matin. Visite de la ville de Die.Les Romains, entre l’Italie et l’Espagne, ont construit une ville à leur image, sur un site déjà occupé par les Voconces (Celtes et Gaulois), en leur laissant une grande liberté d’administration.Les vestiges de cette époque sont nombreux. Plus tard, Die fut un bastion de la foi protestante ;en témoigne l’installation del’unedes cinq académies (universités protestante dispersée dans la France), très actives au XVIIème siècle. Nous quittons Die, et la vallée de la Drôme par la Montagne de Bret, pour rejoindrel’ancienne abbaye cistercienne de Valcroissant (fondée en 1188), quiabrite aujourd’hui une exploitation agricole et un gîte. Elle est nichée dans un cirque de collines, bien à l’abri des regards. Nous passons la nuitdans le sanctuaire de l’ancienne église!Visite guidée possible de l’Abbaye, suivant les jours. Nuit en gîte de groupe 3 h de marche ;550 m /300 m. Jour 2Valcroissant > ChatillonenDiois Dominés par les hautes falaises blanches et ocre, entre vignes et lavande, nous nous élevons vers le col de l’Abbaye et le col des Caux, points de faiblesse de crêtes calcaire dressées vers le ciel. Les vignobles du Châtillonais nous mènent au village médiévalCâhitllnode! Situé à une étroiture de la vallée, il permettait de contrôler tout le trafic entre le Dauphiné et une partie de la Provence. Au pied du château d’eau naturel qu’est la montagne du Glandasse, il est limité par 3
ruisseaux, et alimenté par 21 fontaines publiques. Nuit en gîte ou chambres d’hôtes.5 heures de marche ;650 m /750 m Jour 3ChâtillonenDiois > Archiane Par un ancien sentier, nous montons droit au dessus du village; d’agréables coups d’oeil les sur toits de tuiles « canal » en tons pastel nous sont offerts. Nous gagnons la forêt, et par croupes successives, nous contournons le pied del’extrémité sud de laMontagne de Glandasse. Alternent alors végétation de type méditerranéenne (pins, buis, thym), et plus montagnarde (hêtres, pins à crochets) : les odeurs, les lumières et les ambiances changent suivantnioitosxpel. Le cheminement en balcon nous amène au dessus du village de Menée, puis dans le célèbre Cirque d’Archiane.Haut lieu de l’escalade depuis les années 70, les hautes falaises sont aujourd’hui surtout observées pour les nombreux vautours fauves qu’elles abritent. Les bouquetins y sont aussi régulièrement observés, depuis leur réintroduction en 1989. Nuit au refuge d’Archiane. 5 heures de marche ;600 m /400 m Jour 4Archiane > Les Nonnières
RandoPays jours 7 Diois / Trièves huguenot Lluch Pascal Page 2 sur 6
La matinée est consacrée au parcours découverte du cirque ; une boucle de 3heures permet d’en découvrir toutes les facettes : forêt de feuillus et de résineux, cascade, aires de vautours, etc. Piquenique le long du joli ruisseau, ou à une terrasse ombragée. L’aprèsnous montons vers le village de Bénevisemidi, par l’ancienne voie que suivaient les charrettes, à travers les pins et les champs, bien souvent abandonnés, de lavande. Descente tranquille vers les Nonnières, dernier village du HautDiois avant le Dauphiné. Nuit à l’hôtel aux Nonnières.5 heures de marche ;600 m /500 m. Jour 5Les Nonnières > Col de Menée > Avers Le sentier s’élève en suivant le ruisseau, traverse la grande prairie de la ferme du Désert, et atteint enfin le col de Menée ; ce col symbolisait le point de non retour, la sortie du « pays», l’entrée en Dauphiné, avec tous les risques encourus de se faire prendre, puisque cet exil était interdit par Louis XIV. De là il s’agissait de rejoindre à pied Genève sans encombre…Chaque lundi de Pentecôte, un rassemblement protestant a lieu à ce col, à la mémoire de ceux partis vers l’inconnu.Nous entrons dans le Trièves : le paysage s’ouvre sur l’Obiou et les sommets des Ecrins se profilent au loin. Nous descendons l'étage des forêts pour rejoindre celui des cultures des premiers villages, comme Saint MauriceenTrièves. Nous rejoignons Avers, hameau de la commune de Lalley. Au XVIe siècle et jusqu’à la révolution, le Trièves de Grenoble pour son administration dépend civile, mais il fait partie du diocèse de Die. En 1573, cette région devient un bastion militaire avec Lesdiguières dont la présencecontribue à l’implantation solide du protestantisme. Nuit au gîte des Ombelles. 6 h 30 de marche ;750 m /830 m Jour 6Avers > Mens Nous cheminons par une alternance de champs et forêts typiques des paysages vallonnés du plateau pas si plat que cpassons à quelques encablures des dernières vignesela… Nous emblématiques du Trièves, que des passionnés ont à cœur de faire revivre. Nous passons au hameau du Perrier puis dans un paysage de bocage qui a souffert du remembrement de la première moitié du XXème siècle : haies et arbres champêtres maillent encore le paysage, et accompagnent le randonneur. Nous découvrons la bourgade de Mens au dernier moment, ramassée dans un repli de terrain. Au XVIIe siècle la paroisse de Mens est surnommée « la petite Genève des Alpes » ; nous évoqueronsAntoine Froment, dit le Mensois, qui fut l’un des quatre réformateurs de la Suisse francophone. Nuit en gîte ou chambres dhôte 5 h 30 de marche ;200 m /225 m Jour 7Mens > Bonnet de Calvin(1937 m)> Mens Visite guidée de Mens, petite citée de caractère. Nous découvrons les bâtiments religieux, les maisons dartisans, marqueurs bien présents dune histoire enracinée dans la période calviniste ; à l’époque où Mens était la paroisse réformée la plus importante du Trièves. Le bourg était alors peuplé par de riches marchands et des artisans aisés. Puis nous partons en direction du Châtel, appelé aussi le Bonnet de Calvin. Les Huguenots, présents dans le Trièves depuis le XVIe siècle, avait peutêtre vu un appel du ciel dans la forme du Châtel, qui évoque étrangement le bonnet de Calvin, leur chef spirituel. Cette montagne individualisée domine Mens, et tout le Trièves ; mais de son sommet, parcourant la prairie suspendue entre ciel et terre, le randonneur découvrira aussi le plateau matheysin, la vallée du Drac, l’Oisans, les Grandes Rousses, le Vercors et la lointaine Chartreuse, et cinq lacs !Retour à Mens. La gare de Clelles se trouve à 12 Km. Randonnée : 4 h 30 de marche ;715 m /715 m Transfert à la gare de Clelles/Mens. Cet itinéraire est donné à titre indicatif, il est fonction de la saison, de la météorologie, etc. Avant le départ du séjour, et sur place, dans l’intérêt du groupe ou de la découverte, des variantes d'itinéraires ou modifications RandoPays jours 7 / Trièves huguenot Diois Pascal Lluch 3 sur 6 Page
peuvent êtà tout moment être modifié ou interrompu pour desre apportées par le guide. L’itinéraire pourra raisons de sécurité, à l’initiative du guide.Niveau / difficulté Modéré, pour un marcheur réguliermarche sur sentiers ; enfants : à partir de 12 ans ThématiquesIl vous sera proposé au minimum 4 rencontres et visites guidées, mais en principe 5, au cours de la semaine; elles dépendent de la disponibilité des personnes ou d’horaires d’ouverture, suivant les saisons. Notre connaissance des lieux et des personnes ressources, notre implication dans le projet « Sur les pas des Huguenots» sont votre garantie d’un séjour thématique réussit. Les premières réalisations de ce séjour nous l’ont démontré.Carte de l’itinéraire avec les pointshttp://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&gl=fr&ptab=0&ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&ll=44.771112,5.551529&sp n=0.298816,0.727158&t=h&z=11&msid=204703925084985508053.00 04a5a67ee763a7c5ff8Utilisez l’affichage «SATELLITTE »; vous pouvez aussi basculer sur Google Earth s’il est installé sur votre ordinateur. DATES ET PRIX Retrouver ces informations actualisées sur notre site, à la page Trièves et Diois huguenot http://www.randopays.com/randopaysenfrance/tri%C3%A8vesetdioishuguenot7jours/Le prix comprend  pension complète en auberge, gîtes et hôtels. Les repas de midi sont des piqueniques La Les transports, les transferts au cours de la randonnée et l’acheminement des bagages.Les services de l’ Accompagnateur Montagne diplômé d’Etatvivant dans la région du séjour, impliqué dans le projet européen « Sur les Pas des Huguenots » Le prix ne comprend pas L’acheminement jusqu’àDie et audelà de Mens  Les visites guidées, variables suivant les séjours et les disponibilités des intervenants  Les boissons  frais personnels Vos L’assurance annulation et/ou rapatriement (voir nos conditions de vente)  Les frais supplémentaires entraînés par une éventuelle modification ou prolongement du séjour, indépendant de notre volonté (en dehors du programme prévu, hôtellerie, repas et transferts supplémentaires, etc.).
RENDEZVOUS :GARE SNCF DE DIE09 hDISPERSION :MENS17 h; un transfert vers la gare de Clelles (12 Km) pourra être organisé (frais à partager) Il est possible d'arriver la veille ou de repartir le lendemain (ou plus tard encore !) pour profiter de la région. Nous consulter. VENIR À DIE En train :la gare S.N.C.F de Die est sur la ligne Paris Briançon (train de nuit direct de Paris au
RandoPays jours 7 / Trièves huguenot Diois Pascal Lluch 4 sur 6 Page
départ de la gare d’Austerlitz). En journée : correspondances depuis les gares de Valenceville ou ValenceTGV par train ou bus.gasev.yowwwmf.cosncEn voiture : • De Grenoble : direction Sisteron par la RN75 puis àClelles direction Col de Menée ; Châtillon en Diois / Pont de Quart / Die. • De Valence ou Montélimar: Crest / Saillans / Die par la RD93. Possibilité de laisser votre véhicule sur le parking de la gare SNCF (gratuit, non surveillé).REPARTIR DE MENS En train : depuis la gare de Clelles, vous pouvez vous rendre à Grenoble ou à Veynes (ligne Paris / Die / Briançon).Télécharger la Fiche Horaire 63surhp:ttww//.wetr sncf.com/Regions/rhone_alpes/fr/ ;e.erisinfrti.wwwEn voiture : si vous devez rejoindre votre voiture restée au départ, vous pourrez prendre le train de Clelles à Veynes, puis Die (consultez horaires et possibilités avant de choisir cette option) ; merci de nous le signaler avant votre arrivée.
POUR VOUS INSCRIRE Remplir lebulletin d’inscription(ou le télécharger en page d’accueil deomapodc.sywwwnar. ou nous contacter pour le recevoir par mailp.syapmoodcnar@lacsa) et le renvoyer, avec l’acompte, à l’adresse indiquée sur le bulletin. Une confirmation vous sera envoyée.NOUS CONTACTER Randopays, Route de Tourres 38710 Saint Jean d’Héranswyspaom.c.rwwdoanpascal@randopays.com06 31 15 10 36 (parfois en montagne…)
RandoPays jours 7 Diois / Trièves huguenot Pascal Lluch 5 sur 6 Page
VOTRE GUIDE Pascal Lluchest accompagnateur en montagne diplômé : « Accompagnateur en montagne, et professionnel de la pratique de la montagne depuis 25 ans, j’ai accompagné l’essor du tourisme d’aventure. Cette pratique a nourri mes réflexions quant à l’impact de nos activités sur des territoires en développement; acteur du tourisme responsable en France aujourd’hui, je participe à des colloques sur le tourisme responsable, rédige des articles, participe à des études d’évaluation, de formation.J’ai imaginé les RandoPays® pour permettre aux accompagnateurs de mieux mettre en valeur leur connaissance du territoire, et pas seulement du terrain ; et pour favoriser les bonnes pratiques d’un développement responsable.Cela me semble indispensable pour le développement d’un tourisme intégré au territoire.Vivant dans le Trièves, j’ai à cœur de faire découvrir cette région nos massifs limitrophes, qui et ontfait le choix d’un développement maîtrisé, équilibré, intégrant toutes les activités. Depuis 2010, je me suis investi dans l’association nationale «Sur les pas des Huguenots », dont je suis membre du bureau. Une branche familiale huguenote,mon goût pour l’histoire et mes préoccupations citoyennes m’ont conduit à adhérer au projet. » Je suis signataire de lacharte Trièves Ecotourisme, marquant ainsi mon engagement à en respecter les valeurs. Mon engagement est reconnu, et 3 « feuilles » écotouristiques m’ont été attribuées.Vous pouvez aussi consulter la rubriqueQui sommesnousdu site Randopays. ® RandoPaysCe séjouparce qu’il a été conçu dans l’esprit d’une découverter porte la marque RandoPays® : il favorise, là où cela est possible, les initiatives innovantes, le tourisme montagnard d'intersaison, les zones peu fréquentées, le partage des «savoir vivre ensemble», un tourisme diffus, la mobilité douce. Ces randonnées naissent à la confluence d’un territoire, par son attrait paysager et sa richesse territoriale, et d’un accompagnateur les connaissant bien, qui dans la plupart des cas vit sur ce territoire où il estimpliqué. L’accompagnateur est donc porteur de son projet.Cette découverte, que l’on peut qualifier de territoriale, dans le sens où elle n’est pas seulement l’enchaînement des plus beaux paysages de la région, mais une approche plus en profondeur, une introduction à des espaces de vie. L’espace rural et montagnard est, par nature, centré sur l’être, et non sur le faire; rencontre, dépaysement, vie saine sont ces nouveaux chemins de découverte. SEJOUR A LA CARTE Vous souhaitez participer à/organiser ce séjour entre amis, en famille ? Avec votre comité d’entreprise ou club de marche? Ce séjour peut être décliné à la demande, pour la durée et aux dates qui vous conviennent. Nous connaissons parfaitement la région et nous vous aideront à définir un itinéraire, une découverte personnalisés. Des thématiques peuvent aussi être développées (dessin, astronome, raquettes, yoga, géologie, naturaliste, …).Contacteznous !RandoPays 7 jours Diois / Trièves huguenot Lluch Pascal Page 6 sur 6