Immobilier: chiffres des notaires
26 pages
Français

Immobilier: chiffres des notaires

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
26 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

C O N J O N C T U R E I M M O B I L I È R E P A R I S - I L E- D E-F R A N C E D O S S I E R D E P R E S S E - 2 8 N O V E M B R E 2 0 1 3 Les indices Notaires-INSEE ont été labellisés par l'Autorité de la Statistique Publique. Ils fi gurent en italique dans le document. Prix des Volume de ventes ème appartements anciens des appartements La conjoncture immobilière au 3 trimestre 2013 : ° °au 3 trimestre 2013 au 3 trimestre 2013 Reprise des transactions en trompe l'oeil Indices Notaires-INSEEvariation T3 2013 / T3 2012 et prix sans grand changementParis Paris : 8 260 €/m² Un léger mieux pour les volumes de vente mais un g mk k marché toujours atone 14% 12% 0,5% -2,1% La légère amélioration des volumes de ventes, qui s'est amorcée variation variationancien neuf ème èmeau 2 trimestre 2013 a été confi rmée au 3 trimestre 2013. trim. brute annuelle(7 550) (180) 42 320 logements anciens et neufs confondus ont été vendus ce Petite Couronne (PC) PC : 4 420 €/m²ème3 trimestre en Ile-de-France soit 14% de plus qu’à la même période en 2012. Cette évolution bénéfi cie à tous les segments de marchés, le neuf comme l’ancien et les maisons comme les g mk k appartements. 0,6% -1,3%12% 36% variation variationancien neuf Il semble donc bien se confi rmer, comme nous l’avions annoncé lors de notre dernière conférence de presse de septembre, que trim. brute annuelle(10 100) (2 460) ernous avons « touché le fond » au 1 trimestre 2013.

Informations

Publié par
Publié le 28 novembre 2013
Nombre de lectures 699
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

CO N J O N C T U R E IM M O B I L I È R E
PA R I S I -L E-D E- FR A N C E
DO S S I E R D E P R E S S E - 2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Lesindices Notaires-INSEEont été labellisés par l'Autorité de la Statistique Publique. Ils !gurent en italique dans le document.
Volume de ventes Prix des
de3s° appraetemtns ritstme2 er 310jnoctcno aLne sseriepRnoitcasnart sed ère biliimmoure ua3 è mter :1320e ilsertrotmi epmeo'lraau a3pp°st rimcien se a2n0emsenttr et31
au
variation T3 2013 / T3 2012 Indices Notaires-INSEE
Pariset prix sans grand changementParis : 8 260 /m²
k k merég lou puxienUte m venun ais sov rel sedulemjohé tmarc etanogm
14% 12% ou urs0,5% -2,1%
ancien neufamélioration des volumes de ventes, qui s'est amorcéeLa légère variation variation
(7 550) (180)au 2ème 2013 a été con!rmée au 3 trimestreème trimestre 2013.trim. brute annuelle
Petite Couronne (PC)43è2m e memêa làqus lune eelI -ed-narF scet oi% 14 pdeo tné étv neud sce trimestrna stnemte sneic cfseu nusndfoonloge320 PC : 4 420 /m²
k k samsinonee tele lancieuf comm ,sén elm edhcrameegs nt lus ses àotic eén ! nébutioévoltte . Ce2102 ne edoirép emmoc s selgm
12% 36%tsenemrt . appa0,6% -1,3%
ancien neufse con!rmer, comme nous lavions annoncéIl semble donc bien variation variation
(10 100) (2 460)notre dernière conférence de presse de septembre, quelors de trim. brute annuelle
Grande Couronne (GC)nous avons « touché le fond » au 1ertrimestre 2013.GC : 3 110/m²
k kPourtant ce léger mieux doit être remis en perspective.kg
D'abord, il est lié à la période de référence. Il faut rappeler que
16% 2%lon utilise comme comparaison un 3ème trimestre 2012, particu-1,4% -0,7%
ancien neufplus mauvais de ces 17 dernières années.lièrement dif!cile et le variation variation
(7 060) (1 750)neicud sap ranra P trop 3èamue itr3 èmmestne ese trueertne 0231d meférieurencore in ed sirt re 2mest les011,et sv negomeedl annuelletrim. brute
Ile-de-France (IDF)11%. Elles se situent 12% en dessous dun 3èmetrimestre moyenIDF : 5 500 /m²
k kale.a3 nudn- e %18s oussdeer snrèise ,naénde c0 dees 1ecna" ue Ien-dleFre-épirdo ed"nymaqimoyen de la è mee ts e%m6i2r tn etre gm
14% 19%dessous dans la C pit0,7% -1,6%
ancien neufEnsuite, la progression des 2ème et 3ème trimestres 2013 nevariation variation
(24 710) (4 380)ivcté itibfa aleresn al c edepmomet q1udeu perertrimestre 2013. annuelletrim. brute
En cumul, les volumes de ventes de logements des 9 premiers
Volume de venteséquivalents et se situent à un niveaumois 2012 et 2013 sont Prix des
des maisonsement faible.maisons anciennes
au 3°trimestre 2013historiquau 3°trimestre 2013
variation T3 2013 / T3 2012En conclusion, la tendance densemble du marché na pasIndices Notaires-INSEE
Petite CouronneAu-delà des volumes de ventes, les notaires observentchangé. PC : 359 100
dans leur activité quotidienne un marché encore !gé et dif!cile,
kles où a qcd seru,séuerours pas en phasru sens no totjuésit n !cianesèrva el cec secapaednev sed snoitairsp aes loùkg
9% n.s.ance ! nemèrlicuf!dit enos stnemitrap tnro teruvil c àeserff te tE .ol àestnt uooj1,5% -0,4%
ancien urs rencontrer.la demande peinevariation variation
(3 300) trim. brute annuelle
L'ajustement très graduel des prix se prolonge, malgré
Grande Couronne une petite hausse saisonnière récente GC : 286 200
kmas setnpmocch eeduassxid srpogemes l ancentsaLt midie repris ed ed eise nvse1a,g1n% duu de 2ènmee 3a ugèléèrmeekg
16% -30%ceu en ilne ,vaE francires-INSEiatoN ecidnil rou p1320e tresim rt2,3% -0,5%
ancien neufuop el rton elban iousplogprssre menests ( xedp irsino sam+2% pnt endavariation variation
(9 650) (200)le trimestre) que pour les appart (0+7,%). annuelletrim. brute
Ile-de-Franceér pdeiobs ovéerlpmae !iuop al rLa saisonnalité leemèrt ens, enagex mébreuucilraitsup tlps dee ssau hlae mon ed rac ,xirpIDF : 307 900
s
kmtner eérrt emisee mmopruer aénag la vantretehca tnadnep oitre ctre èmsiitent trs, souhaleelemtndatioinnquacam enosiueréd srkg
14% -28%dno xdi m esaelovs iraaea isint olns tsiatiismo nnàée locsteriiarmAeps.t sr ireèlrlrec odtui epcr+i0è,r3e,% anllvI raea iit-no-e ed2,0% -0,5%
ancien neufFrance, et elle devient très légèrement négative (-0,6%) pour lesvariation variation
(12 980) (250)appartements, au 3èmetrimestre 2013. annuelletrim. brute

Dossier réalisé avec les données de la Base BIEN
Notaires Paris - Ile-de-France - 12, avenue Victoria - 75001 Paris
Dossier à télécharger sur www.notaires.paris-idf.fr
Twitter : @NotairesParIDF

CN J O N C T U R EO IM M O B I L I È R E
PARIS- ILE DEFNAERC

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Au-delà des mouvements saisonniers et depuis un an, les prix
Vtooluuism leo sdg eeet mvneeennuttfess ssont légèrement orientés à la baisse, mais avec des variationsVariation desi esicnd
aaun 3c°en 3102 ertsemirttoujours très limitées pour la plupart des marchés. Le scénarioNdoetsa lairoegisee-ImNeSnEtsE
graduel et lent dajustement des prix se prolonge donc.nc ns
°re 2013
variation T3 2013 / T3 2012dans le cadre dun marché devenu beaucoupBien entendu et au 3 emtstir
Parisplus sélectif, des ajustements plus sévères se sont produits surPetite Couronne :
certains biens, ceux de qualité intermédiaire par exemple.
13k%Dans Paris, le prix au m² ressort à8 260 le m² au 3 eurosème0 8g% -1,m0%
(7 750)soit 40 euros de plus quau 2trimestre 2013, ème trimestre 2012,
(+%5,0En un an, le prix a reculé de 180 euros et de). 2,1%variation variation
Petite Couronnela Capitale. Les indicateurs avancés sur les avant-contratsdans annuelletrim. brute
kmele cnt gntbalocnadrt eettenet rement ès légè,ea ev cabsiisrèsi² maux ri pun 8 ed ruotua éutttens aeuro200 sie P raadsnud s o!l prn'gde onnénna .eGrande Couronne :
15%kg
(15 900)Pour les appartements au 3ème 2013, le prix recule trimestre
de1,3% en un an en Petite Couronne et de0,7% Grande en1,9% -0,6%
Grande Couronnerè erésoteetl géronne. C Courialad e tseimislevas urn ios dens variation variation
kmeeaptr sédne adee mblenslsnosiam sed xirpe L%t pas changé en parituqmene-elI-edstd navanurs Dpa) .el sèr s ru s ns.éicoég rlae trimIl.eb-rduet-eFranacnen u: elle
14%France depuis un an (-0,5cateindi
(18 670)avant-contrats, il névoluerait guère dans les prochains mois.les km
Ile-de-France Des in!exions du scénario actuellement en cours sont-
elles possibles ?1,1% -1,2%
kLes crises immobilières se suivent et ne se ressemblent pas,uteannuellevanvioatrinoitairarb .mirt
14%contraignant les professionnels et les observateurs à la modestie
(42 320)et à la prudence.
Lors du trou dair des ventes de 2008-2009, les prix avaient rapidement reculé avant de connaitre une forte poussée aussitôt
après la reprise de lactivité.

En 2012 et 2013, le scénario dun ajustement brutal et généralisé des prix, suivant avec quelques mois de retard la baisse des
ventes, ne sest pour l'instant pas enclenché. Bien au contraire, des facteurs de résistance ont continué de maintenir les prix à un
niveau élevé et incité les vendeurs à camper sur leur position.
On trouve naturellement des facteurs dexplications à ces phénomènes. Premièrement, la demande potentielle reste élevée. Les
logements manquent toujours en Ile-de-France et les Franciliens sont moins nombreux que les autres Français à être proprié-
taires. La construction neuve est en panne et la pénurie de logements demeure. Deuxièmement, la valeur-refuge représentée
par le logement na pas été contestée et les alternatives crédibles dinvestissement manquent. Troisièmement, des taux dintérêt
particulièrement attractifs ont également conduit à un certain allègement de la contrainte !nancière pesant sur les acquéreurs.
Ces facteurs ont permis déviter, ou de différer une véritable correction sur les prix, alors même que le contexte économique et
social reste dif!cile, que la !scalité immobilière a été durcie et les aides à laccession réduites.
Nous observons donc pour le moment un scénario de « statu quo , avec des ventes qui ont repris, mais restent faibles, et des
»
prix à peine corrigés, historiquement élevés et qui pèsent sur la demande.
Ce scénario est-il durable ? Il est rationnel de penser qu'une évolution va se produire dans un sens ou dans un autre. La possible aug-
)
mentation des droits de mutation à compter de 2014 pourrait inciter quelques acquéreurs à boucler leur acquisition dici la !n février(1.
Labattement exceptionnel de 25% sur les plus-values immobilières(2)pourrait donner un coup de pouce à lactivité en 2014, avant lété.
Mais les effets attendus devraient être modestes,le contexte économique et !nancier et surtout la question de la con!ance
continuant de jouer un rôle déterminant, à défaut dajustement sur les prix.
(1)En cours de débat à l'assemblée nationale.
(2)plus-values immobilières sur le site www.notaires.paris-idf.frCalculateur de

Informations presse

Chambre des Notaires de Paris-Maurice MONGELARD : 01 44 82 24 35
maurice.mongelard@paris.notaires.fr
ALBERA CONSEIL- Patricia CHAPELOTTE : 01 48 24 04 50
pchapelotte@alberaconseil.fr

Mention obligatoire pour toute citation : 2
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

www.notaires.paris-idf.fr

CN J O N C T U R EO IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFECNAR

I - LES VOLUMES

1) Les appartements anciens :

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Variation sur 1 an Ecart du T3 2013
par rapport à la moyenne
T3 2013 / T3 2012 d'un T3 en "période haute"*
Paris14% -26%
Petite Couronne12% -14%
Hauts-de-Seine 8% -12%
Seine-Saint-Denis 14% -21%
Val-de-Marne 18% -13%
Grande Couronne16% -15%
Seine-et-Marne 24% 11%
Yvelines 13% -23%
Essonne 21% -13%
Val-d'Oise 6% -25%
Ile-de-France14% -18%
* la "période haute" correspond aux années 1999 à 2007, dé!nie par un nombre élevé de ventes et des prix en hausse annuelle.

Le nombre de ventes dappartements anciens en Ile-de-France a augmenté de 14% en un an. Cette hausse
est à modérer dans la mesure où elle fait référence au 3° trimestre 2012, période de faible activité. Sur
l'ensemble des 9 premiers mois de l'année 2013, les ventes sont quasiment au même niveau qu'à la même
période l'année dernière (-2%).
En Seine-et-Marne, le nombre de ventes a augmenté de 24% en un an et de 11% par rapport à un 3° trimestre
moyen de la période haute 1999-2007.

14 000

12 000
10 000
8 000
6 000
4 000

2 000

0

Nombre de ventes d'appartements anciens par trimestre

Paris

Petite Couronne

Mention obligatoire pour toute citation : 3
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

Grande Couronne

www.notaires.paris-idf.fr

CN J O N C T U R EO IM M O B I L I È R E
PARIS- ILE DEFRNAEC

2) Les appartements neufs :

Paris
Petite Couronne
Hauts-de-Seine
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Grande Couronne
Seine-et-Marne
Yvelines
Essonne
Val-d'Oise
Ile-de-France

Variation sur 1 an

T3 2013 / T3 2012

12%
36%
17%
57%
37%
2%
-3%
10%
3%
1%
19%

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Le nombre de ventes d'appartements neufs a augmenté de 19% en un an sur l'ensemble de la région. Comme
le montre le tableau, ci-dessus, on observe de nettes disparités selon les départements. En Seine-Saint-
Denis, le marché de l'appartement neuf se porte bien : plus de 1 000 transactions au cours du 3° trimestre
2013 contre 650 au 3° trimestre 2012.
Le nombre de ventes cumulées sur les 9 premiers mois de l'année est supérieur de 3% à celui de 2012 sur la
même période.

9 000
8 000
7 000
6 000
5 000
4 000
3 000
2 000
1 000
0

Nombre de ventes d'appartements neufs par trimestre

Paris

Petite Couronne

Mention obligatoire pour toute citation : 4
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

Grande Couronne

www.notaires.paris-idf.fr

CN J O N C T U R EO IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFEARCN

3) Les maisons anciennes :

Petite Couronne
Hauts-de-Seine
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Grande Couronne
Seine-et-Marne
Yvelines
Essonne
Val-d'Oise
Ile-de-France

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Variation sur 1 an Ecart du T3 2013
par rapport à la moyenne
T3 2013 / T3 2012 d'un T3 en "période haute"*
9% -17%
13% -12%
11% -20%
5% -17%
16% -17%
17% -13%
8% -22%
27% -10%
13% -26%
14% -17%

*la "période haute" correspond aux années 1999 à 2007, dé!nie par un nombre élevé de ventes de logements et des prix en hausse
annuelle.
Le marché de la maison ancienne est comparable au marché de l'appartement ancien : en Ile-de-France, les
ventes ont augmenté de 14% en un an mais baissé de 11% sur 2 ans et de 17% comparé à la période de
référence 1999-2007. Sur les 9 premiers mois de l'année, les ventes de maisons anciennes sont supérieures
à celles de 2012 (+5%).

000
12
10 000
8 000
6 000
4 000
2 000

0

Nombre de ventes de maisons anciennes par trimestre

Petite Couronne

Mention obligatoire pour toute citation :
5
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

Grande Couronne

www.notaires.paris-idf.fr

CN J O N C T U R EO IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFRANCE

4) Les maisons neuves :

Petite Couronne
Grande Couronne
Ile-de-France

Variation sur 1 an

T3 2013 / T3 2012
n.s.
-30%
-28%

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Seulement 250 ventes de maisons neuves ont été enregistrées au cours du 3° trimestre 2013 sur l'ensemble
de la région, soit le volume le plus faible constaté sur la période d'étude 1996-2013.

1 200
1 000
800
600
400
200
0

Nombre de ventes de maisons neuves par trimestre

Petite Couronne Grande Couronne
N. B. : ces données représentent le nombre de maisons neuves vendues et nincluent pas les constructions
réalisées après lacquisition dun terrain. Ces données sont à prendre avec précaution étant donné le faible
volume de transactions.

Mention obligatoire pour toute citation : 6
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

www.notaires.paris-idf.fr

-30%

250

-17%

200

12 980

14%

16%

-17%

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

-28%

www.notaires.paris-idf.fr

8 810

2%

1 750

Nombre de ventes
Logements anciens Evolution sur 1 an

* il s'agit de la variation entre le nombre de ventes d'un 3° trimestre moyen de la période 1999-2007 et le
nombre de ventes du 3° trimestre 2013.

n.s.

-17%

9%

9 650

-18%

14%

29 090

19%

4 380

-13%

13%

15%

-2%

10 100

-15%

14%

14%

42 320

18 670

7 750

7 550

13%

-28%

15%

15 900

34%

12%

Ecart / T3 moyen de la période haute*

Total appartements

14%
-26%

Ecart / T3 moyen de la période haute*
Nombre de ventes
Evolution sur 1 an
Nombre de ventes
Evolution sur 1 an

Nombre de ventes

Ecart / T3 moyen de la période haute*

Appartements neufs

sur 1 anAppartements anciens Evolution

16%
-15%

12%
-14%

3° TRIMESTRE 2013 :nombre de ventes par type de logements en Ile-de-France

14%
-18%

180

12%

2 460

36%

n.s.

n.s.

n.s.

n.s.

16%

12 560

3 300

-14%

n.s.

Total maisons

7 720

n.s.

-27%

14%

13% 12% 16% 14%
-26% -15% -17% -18%
180 2 500 1 950 4 630

Paris Petite Grande Ile-de-
Couronne Couronne France
7 580 13 390 16 720 37 680

Nombre de ventes

Evolution sur 1 an

Ecart / T3 moyen de la période haute*
Nombre de ventes
Evolution sur 1 an
Nombre de ventes

Maisons neuves

Maisons anciennes

n.s. 3 340 9 860 13 230
Evolution sur 1 an 15% 13%n.s. 9%
Ecart / T3 moyen de la période haute* n.s. -20% -21% -21%

-18%

-19%

7 060

24 710

TOTAL logementsEvolution sur 1 an

Nombre de ventes

Nombre de ventes
Logements neufs
Evolution sur 1 an

Ecart / T3 moyen de la période haute*

CN J O N C T U R EO IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFANRCE

Mention obligatoire pour toute citation :
7
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

CN J O N C T U R EO IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFNAECR

II - LES PRIX

1) Prix des appartements anciens à Paris

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Paris
T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013T3 2013
Indice brut131,1 128,3 128,8 127,7128,3
Prix au m² () 220  8 8 260  8 290 8 440 8 260 
Variation annuelle0,7% -1,1% 0,4% -1,7%-2,1%
Variation trimestrielle brute1,0% -2,1% 0,3% -0,9%0,5%
Variation trimestrielle CVS-0,1% -0,9% 0,7% -1,3%-0,5%

Le prix des appartements anciens à Paris continue d'osciller aux alentours de 8 250  le m² pour atteindre
8 260  3° trimestre 2013. Les prix ont baissé de au2,1% en un an, comparé au 3° trimestre 2012 où le
record avait été atteint (8 440 ). En 3 mois, les prix ont varié de+0,5%. Un arrondissement sur 2 a enregistré
une baisse trimestrielle tandis que dix-sept arrondissements ont vu leur prix baisser en un an.
Après une baisse de 11% dans le 6èmearrondissement du 3° trimestre 2012 au 2° trimestre 2013, les prix ont
augmenté de 4,9% sur 3 mois pour atteindre 12 620  le m² au 3° trimestre 2013. Le 6ème arrondissement
reste le plus cher, suivi du 7ème(11 540 ) et du 4èmearrondissement (10 970 ).
Au sein des quartiers, les prix oscillent entre 6 190  / m² à La Chapelle (18ème) et 13 250  aux Invalides
dans le 7èmearrondissement.

Prix/m² médians des appartements anciens dans les quartiers les plus abordables :

Arr. Quartier
18 La Chapelle
18 La Goutte-d'Or
19 Amérique
19 Pont de Flandre
19 La Villette

Prix/m²
6 190 
6 310 
6 470 
6 550 
6 630 

Evolution sur 1 an
4,2%
6,9%
3,0%
7,6%
1,7%

Prix/m² médians des appartements anciens dans les quartiers les plus chers :

Arr. Quartier
7 Les Invalides
6 Odéon
6 Monnaie
7 St.-Thomas-d'Aquin
3 Archives

Prix/m²
13 250 
13 190 
13 060 
12 190 
11 900 

Mention obligatoire pour toute citation : 8
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

Evolution sur 1 an
-6,0%
-12,1%
n.s.
-16,6%
-3,1%

Evolution sur 5 ans
21,6%
25,7%
25,4%
34,5%
35,6%

Evolution sur 5 ans
29,1%
14,3%
17,0%
7,2%
41,2%

www.notaires.paris-idf.fr

CO N J O N C T U R E IO B I L I È R EM M
PARIS- ILE DEFRANCE

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Prix au m² médians au 3° trimestre 2013 des appartements anciens à Paris par arrondissement

16e
9 110

18e
17e 274019e
8 3606 720
9e10e
8e8807 782 0
9 7602e
1016e30 9r47010 32e 7020000e
7111e
e4e148 0
11 5406e10 970
12 6205e
15e10 64012e
8 6107 820
14e13e
8 5007 870

> 10000 

de 8 000 à 10 000 
< à 8 000 

Evolution sur un an des prix au m² médians des appartements anciens à Paris par arrondissement

16e
-6.5%

18e
-0.7%
17e
-3.7%
-2.39%e-1.160%e
8e
-8%2e
+1%3e
1er
7e+0.7% -4.2%
4e
-2.9%6e-0.6%
-6.7%5e
15e0%
-2.5%
14e13e
-2.5%-1%

tion :
Mention obligatoire pour toute cita9
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

19e
-0.8%

20e
11e-1.7%
-1.7%

12e
-1.8%

>0%

de -2%à 0%
de -5%à -2%

-5%
<

www.notaires.paris-idf.fr

CO N J O N C T U R E IM M O B I L I È R E
PARIS- ILE DEFECNAR

2 8N O V E M B R E 2 0 1 3

Indicateurs avancés sur les prix (calculés sur les avant-contrats de vente)

Mention obligatoire pour toute citation :
10
Source Base BIEN - Notaires Paris - Ile-de-France

www.notaires.paris-idf.fr

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents