José Attal : La passe, réinventer la psychanalyse chaque fois / Minutes autour de Jacques Lacan

José Attal : La passe, réinventer la psychanalyse chaque fois / Minutes autour de Jacques Lacan

-

Documents
6 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description


Il s’agit de vous permettre d’écouter, voir José Attal donnant l’expérience de sa lecture des textes et des propositions délicates de Jacques Lacan. Cette expérience ouvre des perspectives, touche des questions fondamentales et indique un mouvement jusque-là inaperçu en ce qui concerne la passe au lieu de l’analyste de l’école(AE).
  [Moins]

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 246
Langue Français
Signaler un problème
José Attal: La passe, réinventer la psychanalyse chaque fois / El pase reinventar el psicoanálisis cada vez
Une intervention à Buenos Aires, le samedi 3 novembre 2012, de José Attal, psychanalyste membre de l’ELP
Vendredi 14 décembre 2012, parFerbos//Vidéos
José Attal : La passe, reinventer la psychanalyse chaque fois Nous présentons ici pour celles et ceux qui sont intéressés par la psychanalyse, un événement. Que signifie dans ce cas un événement ? Il s’agit de vous permettre d’écouter, voir José Attal donnant l’expérience de sa lecture des textes et des propositions délicates de Jacques Lacan. Cette expérience ouvre des perspectives, touche des questions fondamentales et indique un mouvement jusque-là inaperçu en ce qui concerne la passe au lieu de l’analyste de l’école(AE). José Attal pratique la psychanalyse à Paris. Il a été membre de l’École Freudienne de Paris et est actuellement membre de l’École lacanienne de Psychanalyse. Récemment, il lui a été proposé, par les membres de l’elp, de prendre en charge la direction de l’elp. Son dernier ouvrage vient de paraître en espagnol :La no-excomunión de Jacques Lacan.Cuando el psicoanálisis perdió a Spinoza,El cuenco de Plata, Buenos Aires, 2012 yEl pase...La tercera proposición de octubre de Jacques Lacan, Me cayó el veinte, México,2012.
Ce témoignage de José Attal a eu lieu à Buenos Aires, le samedi 3 novembre 2012, dans la salle de la librairie Hernández. L’organisation de cette activité était à la charge de Stella Campos, Eduardo Bernásconi, Hugo Cardozo, Claudia Weiner et Alberto Sladogna, membres de l’elp.
José Attal: El pase reinventar el psicoanálisis cada vez/La passe, reinventer la psychanalyse chaque fois
Para aquellas y aquellos interesados por el psicoanálisis, presentamos un acontecimiento.¿Qué quiere decir en este caso un acontecimiento? Se trata de permitirle escuchar, ver a José Attal dando el testimonio de su lectura de textos y propuestas de Jacques Lacan; esa experiencia abreperspectivas, toca cuestiones de los fundamentos, indica movimientos quehasta el momento pasaron desapercibidos respecto del pase al lugar de analista de la escuela (AE).
José Attal practica el psicoanálisis en París, fue miembro de laÉcole freudienne de Parísy actualmente es miembro deÉcole lacanienne de psychanalyse,elp, donde en tiempos recientes fue propuesto por los miembros de la elp para que se hiciera cargo de la dirección de laelp. Publicó en castellano:La no-excomunión de Jacques Lacan.Cuando el psicoanálisis perdió a Spinoza,El cuenco de Plata, Buenos Aires, 2012 yEl pase,...La tercera proposición de octubre de Jacques Lacan,Me cayó el veinte, México,2012.
Este testimonio fue dado en Buenos Aires, el día sábado 3 de noviembre del 2012, en el salón de la Librería Hernández. La organización de esa actividad estuvo a cargo de Stella Campos, Eduardo Bernasconi, Hugo Cardozo, Claudia Weiner y Alberto Sladogna, miembros de la elp
Nous présentons ici pour celles et ceux qui sont intéressés par le psychanalyse, nous présentons un événement.Quelles signifie dans ce cas un événement? Il s'agit de vous permettre écouter, voir à José Attal donnant l'experience de sa lecture des textes et propositions de Jacques Lacan délicates; cette expérience ouvreperspectives, touche questions des fondements, indique mouvements que jusqu'au moment ont etait inaperçus sur la passe al lieu de analyste de l'école (AE). José Attal pratiquée le psychanalyse à Paris, a été membre de l'École Freudienne de Pariset est actuellement membre de l'École lacanienne de Psychanalyse, là récemment a été proposé par les membres de l'elp pour qu'il prenne en charge de la direction de laelp. Vien d'etre publie dans l'espagnol :La no-excomunión de Jacques Lacan.Cuando el psicoanálisis perdió a Spinoza, El cuenco de Plata, Buenos Aires, 2012 yEl pase,...La tercera proposición de octubre de Jacques Lacan,Me cayó el veinte, México,2012.
Ce témoignage a été donné à Buenos Aires, le samedi 3 novembre 2012, dans la salle de la librairie Hernández. L'organisation de cette activité était à la charge de Stella Campos, Eduardo Bernásconi, Hugo Cardozo, Claudia Weiner et Alberto Sladogna, membres de laelp.
Aquí el testimonio /Voici le témoignage
http://www.escucharte.info/
Minutes autour de Jacques Lacan
""Lacan avait posé la question à la passe de ce qui pouvait se passer dans " la boule de quelqu'un pour s'autoriser d'être analyste ". Il dit en avoir raté la réponse.""
Vu quelques ratées sur ce fil, le compte des analystes va augmenter !!!
C'est très bon pour mon moral, ça. (CHOLIA)
j'ai répondu
si vous souhaitez Cholia en savoir bcp, bcp plus que votre sibylline remarque je vous conseille d'écouter le Dr J.D Nasio.
Il a entrepris un dialogue avec le Dr Tremblay ayant pour sujet une noble vulgarisation des avancées lacaniennes.
Il évoque notamment ce que, vous maladroitement et laconiquement faites remarquer mais lui, il travaille plutôt en historien de la psychanalyse et démontre la faillite "avouée par Lacan" au sujet de la question de la passe.
Néanmoins, il signale dans la quintessence des novations de Lacan que celui-ci et c'est bien là la pierre angulaire de sa posture, que celui-ci dis-je tenait compte du DESIR DE L ANALYSTE EN FORMATION .
Cela était impensable avant et pour les sociétés psychanalytiques officielles cela n'avais alors strictement aucune importance seul, et seul comptait le "sérieux de l'analyste".
Suis-je bien clair ?
ps je possède ce dvd et peut vous en faire une copie.
cordial
frans tassigny
CHOLIA me répond :
Pour le dvd, je suis d'accord et vous en remercie d'avance. Dois-je vous contacter pour la marche à suivre.
D'autant plus que j'aborde Lacan via JD Nasio.
Pour information, la citation que vous trouvez maladroite et laconique, est-ce de cela dont vous parliez, mais je préfère le rappeler est extraite du lien en question et est de Lacan lui-même. La voici pour mémo :
""Lacan avait posé la question à la passe de ce qui pouvait se passer dans " la boule de quelqu'un pour s'autoriser d'être analyste ". Il dit "en avoir raté la réponse.""
Quand vous parlez de faillite "avouée par Lacan" au sujet de la passe, de quoi s'agit-il ?
Quant au sérieux de l'analyste, heureusement, pour moi, ça ne fait aucun doute. Mais il faut bien comprendre aussi la réponse de Lacan. Réponse sibylline, certes, mais chargée de sens.
Bien à vous, C.
Je répond :
Quand vous parlez de faillite "avouée par Lacan" au sujet de la passe, de quoi s'agit-il ? me demandez vous CHOLIA
d'après Nasio, Lacan considérait que lorsqu'il avait, par exemple réussi un bon contrôle ou particulièrement brillé lors d'une conférence, d'autres exemples sont cités, alors lacan considérait " la passe " comme accomplie, en fait il s'auto suggérait, s'auto convainquait que cette dite "passe" il tel une épiphanie joycienne il pouvait la considérer comme un boni mais Joyce est un poète et il ne prenait pas de cas douloureux en charge !!!
"faillite avouée" donc dans la mesure ou l'ubiquité de ce concept, il devait sans cesse s'en auto convaincre, c’est si simple à comprendre il était soumis à sa théorie (sorte d'idée compulsive ? )
Enfin,rappelez vous de René Daumal qui tel un poète maudit extrapolait en " magie noire ", "magie blanche", la première vous considérait comme esclave de vos idées désirs, stratégies...etc la seconde comme le maître du jeu, du Grand Jeu comme Il disait, n'es-ce pas !
ps :
un bémol que l'on m'a enseigné
que m'a appris Julien Friedler lors de ces séminaires du dimanche à la Moire au 29 d 'Avenue Winston Churchill, :
laconiquement, la passe = le désarroi ?
oui
un analysant en bout d'analyse se voit donc refuser l'accès au divan de J.Lacan et même de sa porte !
raison
volez de vos propres ailes ! ( belle affaire...)
Il s'en suit donc une période de "désaroi", de "flottement" ou l'analyste nouveau-né tel un apprenti nageur sans perche ou bouée se trouve livré à ses engagements existentiels...etc
sans ne plus compter qu'épisodiquement que sur l'aide de son supperviseur ( en l'occurence J.Lacan).
acte de liberté de volonté d'engagement
et puis enfin .. et enfin enfin,
qu'est ce que la psychanalyse ? s
Si ce n'est QUE DE RENDRE L HOMME MEILLEUR.
Cordial
frans tassigny
J.Lacan
Dr J.D Nasio