4 pages
Français

Le modèle français depuis 1945

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 703
Langue Français
Le modèle français depuis 1945
Le modèle français depuis 1945. Pascal Gauchon. Collection : Que Sais–je ? PUF 2002.
Modèleéconomique français : Direction par l’Etat mais en concertation avec les partenaires sociaux. Colbertisme industriel, sans renoncer aux atouts anciens du pays Rôle moteur du secteur public.
I les troisâges du modèle 1) lestrois sens de la notion de modèle l’exception : variétéfrançaise du modèle capitaliste. Une explication : schéma simplifiéqui rend compte d’une réalitéautrement plus complexe Exemple : solution alternative au règne sans limite du marché - Fr= Etatàla lgue et particulière histoire qui peut expliquer pkoi elle se revendique comme modèle : ev°particulière de la démographie et de l’économie, les citoyens fr. sont depuis la révolution des exemple internationaux 2) Lesdeux premiersâges du modèle français E. Suleiman «l’idée que l’Etat est en charge du bien commun est une idée typiquement française qui déconcerte les Américains. » -Intervention de l’Etat ds l’économie depuis lgtps=> colbertisme développéau XVII avec Colbert qui créée de nombreuse manufacture royale, dév la flotte, créédes ports, encourage le commerce lointain et la colonisation. Les préoccupations du monarque/ politique sont primordiales : unitéet accroissement du royaume. -III°intervention devient drep :écisive surtout pour l’enseignement qui devient laïque, s’identifieàl’idée de république 3)Le «drfarntareçais»,contremodèle -Retard fr conçu dè: ruralisme, culte du petit, provincialisme, malthusianisme. Faible dynamismes 1919 démographique, capitalisme timide et « haine de ceux qui réussissent, la fr est un pays de PME -Plus qu’un retard la fr a en fait su s’industrialiser ss sacrifier son agriculture et ainsi préservédes activités et des paysages qui se révéleront plus tard un atout précieux. nde -3 choc terrifiants connus par la France : 1GM,crise de 29 et 2GM : en 1945 véritable retard industrielle et économique qu’elle traîne en fait depuis les années 20. -Pas confiance aux entreprises pour la reconstruction dt les patrons avaient résistés mollement -Seul l’Etat paraît posséder la capacité, la détermination et la légitimiténécessaire pour effectuer l’effort de rattrapage. Influence keynésienne => e devient moteur de la modernisation du pays après 1945.
II le compromis de l’après guerre
1) lesoccasions manquées -les deux modernisations du front populaire -modernisation autoritaire sous Vichy
2) nationalisationet planification -les nationalisations ne sont as chose nouvelles puisque de nombreuses entre prises appartiennentà l’E (manufactures royales, CFP, SNCF…). Tt ce qui peut favoriser le dev de l’industrie passe sous contrôleétatique (les banques, les indusénergétiques, les transports…), certaines nationalisations correspondentà des réprimandes (Renault) E= premier investisseur, premier entrepreneur, premier employeur. -Planification afin d’être efficace -formation des jeunes esprits : création de L’ENA et nationalisation de sc po -Antoine Pinay freine la modernisation par sa lutte contre l’inflation. -1947 : Paris et le désert français de JF Gravier parait qui dénonce des mesures qui favorisent certaines régions fr déjàles plus puissantes.
Le modèle français depuis 1945
1