Le poids économique du tourisme en France 2013
20 pages
Français

Le poids économique du tourisme en France 2013

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le poids économique du tourisme en France Le poids économique du tourisme en France 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le Cst mobilise toutes les sources statistiques disponibles en matière de production et de consommation de produits touristiques. Les règles d’évaluation sont cohérentes avec celles utilisées dans les comptes nationaux, permettant ainsi de mesurer le poids du tourisme dans le PiB. La consommation touristique intérieure (Cti) mesure la partie de la consommation des visiteurs français et étrangers (touristes et excursionnistes) qui a été acquise par les visiteurs auprès de fournisseurs français de services (et de biens de consommation), au cours ou en vue des voyages qu’ils ont effectués dans l’année considérée, en France ou à partir du territoire français. La décomposition de la Cti par produit permet d’évaluer la contribution du tourisme aux différentes branches de l’économie. Les indicateurs d’activité, d’emplois et de démographie d’entreprises portent sur l’ensemble des secteurs liés au tourisme, sachant qu’une partie seulement de ces secteurs, variable selon les cas, relève effectivement du tourisme. Ainsi, par exemple, le total des emplois ne concerne pas que l’emploi touristique, mais la totalité de l’emploi dans les secteurs caractéristiques du tourisme. Comptes nationaux s ’agissant de l’emploi intérieur, le champ couvre les personnes physiques (résidentes ou non) ayant un emploi dans une unité de production résidente.

Informations

Publié par
Publié le 24 avril 2014
Nombre de lectures 17
Langue Français
Le poids économique du tourisme en France
Avertissement
Compte satellite du tourisme (CST)
Le poids économique du tourisme en France 2
LE Cst MObIlISE TOUTES lES SOURcES STaTISTIqUES DISpONIblES EN MaTIèRE DE pRODUcTION ET DE cONSOMMaTION DE pRODUITS TOURISTIqUES. LES RèglES D’ÉvalUaTION SONT cOhÉRENTES avEc cEllES UTIlISÉES DaNS lES cOMpTES NaTIONaUx, pERMETTaNT aINSI DE MESURER lE pOIDS DU TOURISME DaNS lE PiB. La cONSOMMaTION TOURISTIqUE INTÉRIEURE (Cti) MESURE la paRTIE DE la cONSOMMaTION DES vISITEURS fRaNçaIS ET ÉTRaNgERS (TOURISTES ET ExcURSIONNISTES) qUI a ÉTÉ acqUISE paR lES vISITEURS aUpRèS DE fOURNISSEURS fRaNçaIS DE SERvIcES (ET DE bIENS DE cONSOMMaTION), aU cOURS OU EN vUE DES vOyagES qU’IlS ONT EffEcTUÉS DaNS l’aNNÉE cONSIDÉRÉE, EN FRaNcE OU à paRTIR DU TERRITOIRE fRaNçaIS. La DÉcOMpOSITION DE la Cti paR pRODUIT pERMET D’ÉvalUER la cONTRIbUTION DU TOURISME aUx DIffÉRENTES bRaNchES DE l’ÉcONOMIE.
Les indicateurs d’activité, d’emplois et de démographie d’entreprisespORTENT SUR l’ENSEMblE DES SEcTEURS lIÉS aU TOURISME, SachaNT qU’UNE paRTIE SEUlEMENT DE cES SEcTEURS, vaRIablE SElON lES caS, RElèvE EffEcTIvEMENT DU TOURISME. AINSI, paR ExEMplE, lE TOTal DES EMplOIS NE cONcERNE paS qUE l’EMplOI TOURISTIqUE, MaIS la TOTalITÉ DE l’EMplOI DaNS lES SEcTEURS caRacTÉRISTIqUES DU TOURISME.
Comptes nationaux
s’agISSaNT DE l’EMplOI INTÉRIEUR, lE chaMp cOUvRE lES pERSONNES phySIqUES (RÉSIDENTES OU NON) ayaNT UN EMplOI DaNS UNE UNITÉ DE pRODUcTION RÉSIDENTE. il S’agIT D’UNE pOpUlaTION ÉvalUÉE EN MOyENNE aNNUEllE Où chaqUE pERSONNE cOMpTE pOUR UNE UNITÉ, qUEllE qUE SOIT Sa DURÉE DE TRavaIl.
Données Acoss
À paRTIR DES bORDEREaUx RÉcapITUlaTIfS DE cOTISaTIONS (BrC) REMplIS paR lES ÉTablISSEMENTS EMplOyEURS DU RÉgIME gÉNÉRal ExERçaNT lEUR acTIvITÉ EN FRaNcE ET aDRESSÉS aUx uRSSaf, l’AcOSS calcUlE UN EffEcTIf SalaRIÉ paR SEcTEUR D’acTIvITÉ.
Enquête emploi
ANNUEllE jUSqU’EN 2002, l’ENqUêTE EMplOI (iNSEE) EST TRIMESTRIEllE DEpUIS 2003. LES DONNÉES 2003-2011 NE SONT DONc paS cOMpaRablES avEc cEllES DES aNNÉES pRÉcÉDENTES. L’ENqUêTE cOUvRE lES pERSONNES RÉSIDaNT EN FRaNcE MÉTROpOlITaINE DE 15 aNS ET plUS vIvaNT EN MÉNagES ORDINaIRES (c’EST-à-DIRE hORS fOyERS, cITÉS UNIvERSITaIRES, INTERNaTS, hôpITaUx, pRISONS). s’agISSaNT DE l’âgE, lE cONcEpT UTIlISÉ jusqu’en 2008 était l’âge en fin d’année. À partir de 2009, il s’agit de l’âge au moment de l’interrogation.
33
34
2 Le poids économique du tourisme en France
Le compte satellite du tourisme CONSOMMaTION TOURISTIqUE INTÉRIEURE ET pOIDS DaNS lE PiB
2007 2008 2009 20102011(sd) 2012(p) CONsOmmàTiON TOURisTiqUe iNTéRieURe (eN miLLiàRds135,8 139,6 133,3 135,3 144,8 149,0d'eUROs cOURàNTs)  Visiteursfrançais 90,5 94,5 90,7 92,2 98,0 98,8 Visiteursétrangers 45,3 45,2 42,6 43,1 46,8 50,3POids de Là cONsOmmàTiON TOURisTiqUe iNTéRieURe dàNs7,207,227,076,997,237,33Le PIB (eN %)  Visiteursfrançais 4,804,894,814,764,904,86 Visiteursétrangers 2,402,342,262,232,342,47ÉvOLUTiON de Là cONsOmmàTiON TOURisTiqUe iNTéRieURe (eN %)5,7 2,8- 4,6 1,5 7,1 3,0 Visiteursfrançais 4,9 4,3- 4,0 1,7 6,3 0,8 Visiteursétrangers 7,3- 0,2- 5,8 1,3 8,4 7,5CONTRibUTiON â L'évOLUTiON (eN pOiNTs de %)5,7 2,8- 4,6 1,5 7,1 3,0 Visiteursfrançais 3,3 2,9- 2,7 1,1 4,4 0,6 Visiteursétrangers 2,4- 0,1- 1,9 0,4 2,7 2,4Note de lecture : en 2012, la consommation touristique intérieure s’élève à 149,0 milliards d’euros, dont 98,8 milliards pour les Français et 50,3 milliards pour les ÉTRaNgERS. La Cti REpRÉSENTE, EN 2012, 7,33 % DU PiB DONT 4,86% DU faIT DES vISITEURS fRaNçaIS ET 2,47% DES vISITEURS ÉTRaNgERS. La Cti EST EN haUSSE DE 3,0 % paR RappORT à 2011, lES vISITEURS fRaNçaIS cONTRIbUaNT à 0,6 pOINT DE cROISSaNcE ET lES vISITEURS ÉTRaNgERS à 2,4 pOINTS. Sources : Compte satellite du tourisme, base 2005, Dgcis ; comptes nationaux, base 2005, Insee.
Le poids économique du tourisme en France 2
Le compte satellite dutourisme CONSOMMaTION TOURISTIqUE INTÉRIEURE SElON lES pRINcIpaUx pOSTES DE DÉpENSES
Poste de dépense
Hébergements touristiques marchands
Restaurants et cafés
Aliments et boissons
Services de transport non urbain
Péages, carburants, locations de véhicules de tourisme
Services des voyagistes et agences de voyages
Activités culturelles, sportives et de loisirs
Autres dépenses (transports sur place, shopping, etc.)
DépeNse TOURisTiqUe iNTéRieURe (1)
Hébergements touristiques non marchands (2)
CONsOmmàTiON TOURisTiqUe iNTéRieURe (3)=(1)+(2)
Source : Compte satellite du tourisme, base 2005, Dgcis.
2007 20,8 16,4 8,4 24,9 15,6 7,8 8,3 20,4 122,6 13,2 135,8
2008 21,3 16,7 8,6 27,0 16,6 8,3 8,3 19,3 126,0 13,7 139,6
2009 21,3 16,5 8,4 24,1 14,3 7,3 8,1 19,1 119,2 14,1 133,3
2010 21,9 16,6 8,2 25,1 15,1 7,9 8,3 17,9 120,9 14,5 135,3
En milliards d’euros courants 2011(sd) 2012(p) 23,5 24,1 17,6 18,0 8,6 8,9 26,4 27,4 16,8 17,6 8,0 7,9 8,5 8,6 20,5 21,6 130,0 134,0 14,7 15,1 144,8 149,0
35
36
2 Le poids économique du tourisme en France
Le compte satellite du tourisme CONSOMMaTION TOURISTIqUE INTÉRIEURE, ÉvOlUTION EN vOlUME DES pRINcIpaUx pOSTES DE DÉpENSES En % Contribution à l’évolution Poste de dépense2007 2008 2009 20102011(sd) 2012(p) 2012/2011 (en points de %) Hébergements touristiques marchands2,5 -1,8 -1,61,6 4,90,1 0,0 Restaurants et cafés 2,1 -1,3 -2,00,4 4,2-0,6 -0,1 Aliments et boissons 1,2 -2,1 -2,6 -2,12,5 0,30,0 Services de transport non urbain 5,4 3,7-13,5 3,4 5,04,4 0,8 Péages, carburants, locations de véhicules de tourisme 3,1 -5,0 -1,4 -2,3-0,3 -1,9-0,2 Services des voyagistes et agences de voyages 4,0 -0,8-11,1 7,2 0,3-0,6 0,0 Activités culturelles, sportives et de loisirs 2,5 -3,1 -3,50,7 -1,7-2,1 -0,1 Autres dépenses (transports sur place, shopping, etc.) 5,2 -7,2 -3,4 -6,0 12,80,7 0,1 DépeNse TOURisTiqUe iNTéRieURe 3,6 -2,0 -5,30,1 4,50,7 0,6 Hébergements touristiques non marchands 2,8 0,6 1,2 0,60,3 0,00,0 CONsOmmàTiON TOURisTiqUe iNTéRieURe 3,5 -1,7 -4,60,2 4,10,6 0,6 Source : Compte satellite du tourisme, base 2005, Dgcis.
Le poids économique du tourisme en France 2
Le compte satellite du tourisme CONSOMMaTION TOURISTIqUE EN 2012 DES vISITEURS fRaNçaIS ET DES vISITEURS ÉTRaNgERS
Consommation touristique (en milliards d’euros courants) Poste de dépense Ensemble desVisiteurs Visiteurs visiteurs françaisétrangers Hébergements touristiques marchands24,1 15,68,5 Restaurants et cafés18,0 11,76,5 Aliments et boissons8,8 6,4 2,4 Services de transport non urbain27,4 15,8 11,6 Péages, carburants, locations de véhicules de tourisme17,6 12,84,7 Services des voyagistes et agences de voyages7,9 6,3 1,6 Activités culturelles, sportives et de loisirs8,6 5,3 3,4 Autres dépenses (transports sur place, shopping, etc.)21,6 11,59,8 DépeNse TOURisTiqUe (1)134,0 85,4 48,6 Hébergements touristiques non marchands (2)15,1 13,41,7 CONsOmmàTiON TOURisTiqUe (3)=(1)+(2)149,0 98,8 50,3 Source : Compte satellite du tourisme, base 2005, Dgcis.
Structure de la dépense touristique (en %) Ensemble desVisiteurs Visiteurs visiteurs françaisétrangers 18,0 18,317,6 13,4 13,713,4 6,6 7,55,0 20,4 18,523,8 13,1 15,0 9,7 5,9 7,33,4 6,4 6,26,9 16,1 13,520,3 100,0 100,0100,0
37
38
2 Le poids économique du tourisme en France
Les entreprises des secteurs d’activités caractéristiques du tourisme dONNÉES STRUcTUREllES EN 2011
Effectif salarié enEffectif salariéChiffre d’affairesValeur ajoutéeFrais de Entreprises équivalent temps pleinau 31 /12HT HTpersonnel Secteur d’activité Millions Millions Millions Nombre %Nombre %Nombre %% % % d’euros d’euros d’euros ENsembLe des secTeURs d’àcTiviTés càRàcTéRisTiqUes dU TOURisme273 494100,0 972102 100,0100,0 4459 576395 100,01 145 865100 100,0100,0 154  8,0% 7,7% 7,3% 4,0% 5,6% 6,2% POids dàNs L’eNsembLe de L’écONOmie dont  41295 15,1 161352 16,6177 78915,5 22593 14,79 80816,5 6577 14,8  Hébergementstouristiques  dontHôtels et hébergements  18060 6,6126 31613,0 146545 12,816 02610,4 7587 12,75 18611,7  similaires  97729 35,7 299923 30,9359 78131,4 31308 20,314 82724,9 11640 26,2  Restaurationtraditionnelle  52208 19,1 102332 10,5154 46313,5 11946 7,84 8548,1 3339 7,5  Restaurationde type rapide  45079 16,543 6114,5 56710 4,97 3754,8 3327 5,6 2073 4,7  Débitsde boissons  Agencesde voyage, voyagistes et autres  6396 2,3 34779 3,639 0673,4 13951 9,11 8453,1 1763 4,0  servicesde réservation  Transportsinterurbains terrestres de  2315 0,8178 55218,4 192545 16,821 57214,0 12029 20,29 42221,2 (1)  passagers  Locationsde courte durée de voitures et  3152 1,29 6351,0 11254 1,03 3482,2 7741,3 4251,0  véhiculesautomobiles légers  3250,1 2616 0,32 6230,2 2680,2 1330,2 1190,3  Siteset monuments historiques  Activitésrécréatives et de loisirs (hors 14929 5,56 5820,7 6593 0,61 0990,7 4460,7 3060,7 parcs d’attractions)  1240,0 7919 0,87 9980,7 1082 0,7669 1,12357 0,8  Téléphériqueset remontées mécaniques
(1) tRaNSpORT fERROvIaIRE ET paR aUTOcaR. ChaMp : FRaNcE ENTIèRE. Source : Insee, Esane.
Le poids économique du tourisme en France 2
Les entreprises des secteurs d’activités caractéristiques du tourisme raTIOS EN 2011
Secteur d’activité
ENsembLe des secTeURs d’àcTiviTés càRàcTéRisTiqUes dU TOURisme ENsembLe de L’écONOmie dont  Hébergementstouristiques  dontHôtels et hébergements similaires  Restaurationtraditionnelle  Restaurationde type rapide  Débitsde boissons  Agencesde voyage, voyagistes et autres  servicesde réservation (1)  Transportsinterurbains terrestres de passagers  Locationsde courte durée de voitures et  véhiculesautomobiles légers  Siteset monuments historiques  Activitésrécréatives et de loisirs (horsparcs d’attractions)  Téléphériqueset remontées mécaniques
(1) tRaNSpORT fERROvIaIRE ET paR aUTOcaR. ChaMp : FRaNcE ENTIèRE. Source : Insee, Esane.
Effectif salarié moyen par entreprise
3,6 3,7 3,9 7,0 3,1 2,0 1,0
5,4 77,1
3,1 8,0
0,4 63,9
Chiffre d’affaires HT par salarié (en milliers d’euros)
158,5 300,9 140,0 126,9 104,4 116,7 169,1
401,1 120,8
347,5 102,4
167,0 136,7
Frais de personnel par salarié (en milliers d’euros)
45,7 56,0 40,8 41,1 38,8 32,6 47,5
50,7 52,8
44,1 45,3
46,6 45,1
Frais de personnel sur valeur ajoutée HT (en %)
74,5 66,4
67,1 68,3 78,5 68,8 62,3
95,6 78,3
54,9 89,1
68,7 53,4
Valeur ajoutée sur chiffre d’affaires HT (en %)
38,7 28,0
43,4 47,3 47,4 40,6 45,1
13,2 55,8
23,1 49,6
40,6 61,8
39
40
2 Le poids économique du tourisme en France
Production BRaNchE « HÉbERgEMENT ET RESTaURaTION » DaNS lES cOMpTES NaTIONaUx
eN MIllIaRDS D’EUROS
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010 (d)2011(sd) 2012(p) ProDuCtIon  62,665,5 68,370,4 73,5 77,281,5 83,183,3 85,788,2 88,7 Hébergement et restauration 1 298,91 353,51 393,91 460,51 528,61 616,31 696,91 747,81 705,71 767,01 830,41 853,9 Services principalement marchands ENsembLe de L’écONOmie2 719,62 780,52 829,72 957,13 094,23 263,63 439,53 543,83 371,03 501,73 655,63 699,4 PàRT (eN %) de Là bRàNche« HébeRgemeNT eT ResTàURàTiON » dàNs :- Services principalement marchands4,8 4,84,9 4,8 4,8 4,84,8 4,84,9 4,84,8 4,8 - ENsembLe de L’écONOmie2,3 2,42,4 2,4 2,4 2,42,4 2,32,5 2,42,4 2,4 Source : Insee, comptes nationaux (base 2005).
Le poids économique du tourisme en France 2
Valeur ajoutée BRaNchE « HÉbERgEMENT ET RESTaURaTION » DaNS lES cOMpTES NaTIONaUx
eN MIllIaRDS D’EUROS
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010 (d)2011(sd) 2012(p)
ValEur ajoutÉE BrutE  32,734,5 35,5 36,6 38,7 40,3 43,043,5 43,144,1 44,4 44,2 Hébergement et restauration  727,3755,3 785,7 820,6 855,2 900,6 951,2982,0 960,6987,0 1017,8 1030,6 Services principalement marchands 1 343,11 387,11 428,01 485,71 539,91 606,31 689,81 735,11 701,21 741,01 793,81 820,9 ENsembLe de L’écONOmie PàRT (eN %) de Là bRàNche « HébeRgemeNT eT ResTàURàTiON » dàNs :  4,54,6 4,5 4,5 4,5 4,5 4,54,4 4,54,5 4,4 4,3 - Services principalement marchands  2,42,5 2,5 2,5 2,5 2,5 2,52,5 2,52,5 2,5 2,4 - ENsembLe de L’écONOmie Source : Insee, comptes nationaux (base 2005).
41