Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence
20 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages
Français

Description

00 Prem. pages Roseman 28/01/11 19:16 Page 3 Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence Extrait de la publication 00 Prem. pages Roseman 28/01/11 19:16 Page 4 Collection « La vie devant eux » dirigée par Jean-Philippe Raynaud L’adolescence est l’âge des changements, de la créativité et des possibles.«La vie devant eux» est une collection entièrement consacrée à l’adolescence. Même si la clinique et la psychopathologie y occupent une place centrale, elle reste largement ouverte à d’autres approches et d’autres disciplines. Les ouvrages de « La vie devant eux » doivent être utiles et accessibles aux professionnels, aux étudiants, mais aussi aux parents. Des auteurs reconnus, mais aussi des cliniciens, des praticiens, qui exercent au quotidien avec des jeunes, nous font partager leur expérience, leurs recherches et leurs inventions. DÉJÀ PARU Nicole Catheline, Daniel Marcelli Ces adolescents qui évitent de penser Pour une théorie du soin avec médiation Extrait de la publication 00 Prem. pages Roseman 28/01/11 19:16 Page 5 Joëlle Nouhet-Roseman Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence Préface de François Richard Extrait de la publication 00 Prem. pages Roseman 5/09/12 12:35 Page 6 REMERCIEMENTS Je tiens à remercier François Richard qui a dirigé la thèse dont est issu ce texte.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 10
Langue Français

Exrait

Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence
Extrait de la publication
Collection « La vie devant eux » dirigée par Jean-Philippe Raynaud
L’adolescence est l’âge des changements, de la créativité et des possibles. « La vie devant eux » est une collection entièrement consacrée à l’adolescence. Même si la clinique et la psychopathologie y occupent une place centrale, elle reste largement ouverte à d’autres approches et d’autres disciplines. Les ouvrages de « La vie devant eux » doivent être utiles et accessibles aux professionnels, aux étudiants, mais aussi aux parents. Des auteurs reconnus, mais aussi des cliniciens, des praticiens, qui exercent au quotidien avec des jeunes, nous font partager leur expérience, leurs recherches et leurs inventions.
DÉJÀ PARU
Nicole Catheline, Daniel Marcelli Ces adolescents qui évitent de penser Pour une théorie du soin avec médiation
Extrait de la publication
Joëlle Nouhet-Roseman
Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence
Préface de François Richard
Extrait de la publication
REMERCIEMENTS
Je tiens à remercier François Richard qui a dirigé la thèse dont est issu ce texte. Toute ma gratitude va également à ceux qui ont contribué à ce que cette recherche aboutisse : Luiz Eduardo Prado de Oliveira, Ronan Lancelot, Arahata Fusae, Gwen-Haël Denigot, François-Xavier Testard-Vaillant, Nakajima Keiko, Véziane de Vezins et Jean-Charles Guichard. Ma reconnais-sance va aussi aux jeunes femmes et aux jeunes hommes qui m’ont parlé avec subtilité de leur passion pour les mangas lors des entretiens qui ont nourri cette recherche.
Conception de la couverture : Anne Hébert
Version PDF © Éditions érès 2012 CF - ISBN PDF : 978-2-7492-3110-5 Première édition © Éditions érès 2011 33, avenue Marcel-Dassault, 31500 Toulouse, France www.editions-eres.com
Aux termes du Code de la pr opriété intellectuelle, toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle de la présente publication, faite par quelque pr océdé que ce soit (reprographie, microfilmage, scannérisation, numérisation…) sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite et constitue une contr efaçon sanctionnée par les ar ticles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’autorisation d’effectuer des reproductions par reprographie doit être obtenue auprès du Centre français d ’exploitation du droit de copie (CFCue des Grands-Augustins, 75006 Paris,), 20, r tél. 01 44 07 47 70, fax 01 46 34 67 19.
Extrait de la publication
Table des matières
PRÉFACEdeFrançois Richard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRÉAMBULE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
LES MANGAS
1. RÉCEPTION DES MANGAS PAR LES ADOLESCENTS ENFRANCE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite histoire de la diffusion des mangas . . . . . . . . . . . . De la télévision au manga papier, années 1970-1990 . . . . . Le tournant de 1995 : vent de panique et mauvais genre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fans de mangas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi un tel succès ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le petit écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une littérature générationnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une culture étrangère, si proche, si lointaine . . . . . . . . . . . . . . Une culture idéalisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Extrait de la publication
9 13
27 27 27
29 30 34 34 34 37 38
L’appartenance au groupe des fans : liens entre pairs, valeurs partagées et étayage groupal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La significativité du médium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des contenus qui figurent le monde interne des adolescents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Roman familial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rêves de jeunes filles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fragilité de l’image de soi et des identifications . . . . . . . . . Adolescence et temporalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une pratique de fan, le cosplay . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sauvage et l’artifice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la Japan Expo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les personnages et les cosplayers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rachel, 17 ans, cosplayeuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tokyo, Rachel et les dentelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2. HISTOIRE DES MANGAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Origines et influences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Moyen Âge : les dessins peints sur rouleaux de papier, emakimono . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les images du monde flottant de l’époque Edo (1603-1868) : ukiyo-e . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Images de printemps, shunga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hokusaï (1760-1849) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La période moderne, rencontre Est-Ouest et reconnaissance du genre manga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfance et développement des mangas e auXXsiècle, les conditions historiques de la naissance des mangas shôjo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des magazines pour enfants à Sazae-san . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tezuka Osamu (1928-1989), le père des mangas modernes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Extrait de la publication
40 42
43 43 43 44 44 46 46 47 48 49 54
57 57
58
60 60 61
62
63 63
64
Croissance fulgurante dans les années 1950 et 1960 . . . . Naissance des mangas shôjo, Princesse Saphir . . . . . . . . . . . . . Le tournant du gekiga, 1957 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le « manga du moi » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les « mères » des mangas shôjo, « Les magnifiques de 24 », années 1970 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3. MANGAS,SIGNES PARTICULIERS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Spécificités formelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Graphisme et narration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sueur, sang et rivières de larmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les visages et les yeux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les regards qui fécondent ou qui tuent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Interdits du regard dans les contes populaires nippons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Regard sur les onomatopées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Images du sonore, trois sortes d’onomatopées en japonais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des sons en miroir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du sexuel dans la langue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme les rêves . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Archaïque, traduction et adaptation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du corps dans la parole, de la pulsion dans les mots . . . . Humour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 Ranma /2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fruits Basket . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Humour et adolescence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Humour, nonsense et bouddhisme zen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Polymorphie du sexuel, du kawaï au kowaï . . . . . . . . . . Cinderalla érotico-grotesque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Initiation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Extrait de la publication
66 68 68 69
70
73 73 74 75 78 81
86 89
90 90 91 93 94 95 96 97 99 101 103 104 105 109
LES MANGAS POUR FILLES ET JEUNES FEMMES: MANGA SHÔJO
4. LES SHÔJO,SIGNES PARTICULIERS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Esthétique : mise en page et codes graphiques . . . . . . Stylisation des corps et des visages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La génération des débridées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les personnages : androgynes, travestis et bishônen . . . . . Esthétique du kawaï . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Historique du kawaï et culture shôjo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hello Kitty . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du kawaï aux lolitas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le kawaï comme accrochage à l’infantile et autres hypothèses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5. CARACTÉRISTIQUES,THÉMATIQUES ET FANTASMES RÉCURRENTS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lady Oscar, une fille travestie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La rose de Versailles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’entre-deux et le fluctuant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Queer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ingrid hybridée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paradise Kiss . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’onnagata, « une idée de la femme » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les Takarazuka, une revue musicale féminine . . . . . . . . . . . . . L’ambiguïté sexuelle à la mode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La vie quotidienne des adolescents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les filles : Nana, la vie en coloc’ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les garçons : L’infirmerie après les cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
119 119 121 121 123 124 126 126 127
130
137 141 141 143 146 148 150 153 155 158 160 160 169
Les relations homo-érotiques et homosexuelles entre héros masculins pour un public féminin, le manga yaoi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toma no shinzô, le cœur de Thomas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi des garçons ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le beau sexe, des garçons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Host Club et Gravitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Esthétique et adolescence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De Narcisse à Facebook . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’intériorisation et l’appropriation de la beauté et du sexe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Androgynie, assignation à un sexe et rencontre avec l’autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Platon au Japon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un beau garçon est battu, Gravitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une attirance entre ces personnes-là . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le kalachnikov de Linda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marine, shônen aï, lime ou lemon ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Boys’ love, la problématique narcissique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le fantasme de fustigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’horreur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Horreurs adolescentes nippones . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La femme défigurée, des nouvelles de Inuki Kanako . . . . La femme défigurée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si laide en son miroir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le rire fou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On déchire une femme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Moyen Âge, yôkai et adolescence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mollusques mutants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fécondation impie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les théories sexuelles infantiles des filles et le féminin monstrueux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Extrait de la publication
172 177 178 188 189 190 191
193
194 195 198 198 201 203 207 212
215 215 217 217 222 223 225 226 227 233
237
L’interdit sexuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le désir permis aux dieux puis défendu aux humains . . . Yasha Gozen, Madame Démon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Récit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Analyse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Angel Sanctuary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Caractérisation des personnages principaux . . . . . . . . . . . . . . De l’impermanence au fantasme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frères-sœurs et psychanalyse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Formes de l’ambiguïté sexuelle dans les mangas : essai de typologie des êtres hybrides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les hybrides vaporeux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les inquiétants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ÉPILOGUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Extrait de la publication
240 240 242 242 244 247 247 250 251
256 261 263
267
281
Extrait de la publication
À Norman