8 pages
Français

lettre5 - LA LETTRE

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

lettre5 - LA LETTRE

Informations

Publié par
Nombre de lectures 110
Langue Français

Exrait

L A L E T T R E
d e s é c o n o m i s t e s d e l ’A F D
L’éditorial
Le modèle asiatique
N° 6 - mai/août 2004
Cette lettre est consacrÈe aux pays asiatiques, dont les rÈsultats en termes de crois-sance ont accrÈditÈ lÕidÈe dÕun "modËle", et invite ‡ aller au-del‡ de cette conceptuali-sation un peu trop facile. Elle illustre notamment les modalitÈs dÕune insertion dans les Èchanges internationaux que Jean-Bernard VÈron dÈcrit comme particuliËrement habile, y compris dans la segmentation rÈgionale de lÕaccËs ‡ la mondialisation.
LÕidÈe que les Asiatiques ne "jouent pas le jeu", tel que le voudraient les Occidentaux, a rÈcemment trouvÈ un regain de vigueur autour du dÈbat sur la sous-Èvaluation du yuan chinois. Voil‡ un pays qui dorÈnavant figure parmi les principaux exportateurs mondiaux Ëme de marchandises, occupant la 5 place presquÕ‡ ÈgalitÈ avec la France, dont le rapport annuel 2004 de lÕOMC signale quÕil a exportÈ en 2002 pour 326 milliards de dollars de marchandises (332 pour la France, 417 pour le Japon, 694 pour les Etats-Unis), et qui occupe dÈj‡ la dixiËme place des exportateurs mondiaux de services, sans compter Hong Ëme Kong qui le fait monter ‡ la 5 place ‡ nouveau, l‡ aussi presquÕ‡ ÈgalitÈ avec la France.
Or, ce pays accumule les rÈserves en devises, qui ont fait un bond vertigineux puis-quÕelles ont plus que doublÈ en 2 ans : de 200 milliards dÈbut 2002 ‡ prËs de 500 aujour-dÕhui. Cette accumulation sÕinterprËte comme la contrepartie du maintien dÕun taux de change fixe yuan/dollar. LÕexcÈdent de la balance chinoise des biens et services et la popularitÈ de ce pays comme pÙle dÕaccueil de capitaux Ètrangers signifient quÕau taux de change actuel, il y a un excËs dÕoffre de dollars cherchant ‡ sÕÈchanger contre des yuans. La Banque centrale chinoise fournit les yuans nÈcessaires (crÈation de monnaie) pour absorber cet excËs dÕoffre, ce qui permet dÕÈviter la hausse du prix du yuan par rap-port au dollar, au prix, cependant, dÕun risque accru de surchauffe.
On comprend que le CongrËs amÈricain, en gÈnÈral sensible sur ces questions, sÕen soit particuliËrement Èmu. Pourtant, il nÕest pas Èvident que la Chine doive trop rapide-ment changer sa politique de change, mÍme si, ‡ terme, la fixitÈ du change paraÓtra nÈcessairement peu compatible avec le souci dÕautonomie de la politique monÈtaire qui caractÈrise les grands pays et si le risque de surchauffe peut contribuer ‡ cette prise de conscience. Le taux de change peut paraÓtre sous-ÈvaluÈ au regard de la compÈtitivitÈ commerciale (encore que les importations chinoises se soient aussi fortement accrues, si Ëme bien que la Chine est Ègalement le 6 importateur mondial, juste derriËre la France, avec 296 milliards de dollars en 2002). Il lÕest moins au regard des problËmes dÕajustement interne, dans le secteur financier, dans celui des grandes entreprises publiques, et dans celui de lÕouverture grandissante de lÕÈconomie. La politique de change chinoise a permis que le taux de change facilite la croissance et la rÈforme au lieu de les pÈnaliser comme ce fut ailleurs souvent le cas. Faisons confiance aux Chinois pour choisir eux-mÍmes le moment, proche ou lointain, auquel ils dÈcideront de modifier ou dÕabandonner le "peg".
P. Jacquet
SOMMAIRE
¥ LÕÈditorial 1 ¥ Confucius, les ÒtigresÓ et autres ÒDragonsÓ dÕAsie orientale 2 ¥ La coopÈrations rÈgionale et la refonte du modËle de financement du dÈveloppement en Asie de lÕest et du sud-est 4 ¥ Note de lecture : aprËs la crise... les Èconomies asiatiques... 7 ¥ Publications et agenda 8
AVERTISSEMENT Les articles publiÈs dans La Lettre des Èconomistes de lÕAFDle sont sous lÕentiËre responsabilitÈ des auteurs. Ils ne reflËtent pas nÈcessairement le point de vue de lÕAgence FranÁaise de DÈveloppement ou des autoritÈs franÁaises et ne sauraient donc les engager.
Directeur de la publication : Jean-Michel Severino Directeur de la rÈdaction : Pierre Jacquet Pour ce numÈro, le SecrÈtariat de rÈdaction a ÈtÈ assurÈ par Jean-Francis Benhamou (Èconomiste au sein du dÈpartement Infrastructures et dÈveloppement urbain) et Jean-David Naudet (Èconomiste au sein du dÈpartement de la Recherche) La maquette a ÈtÈ rÈalisÈe par DaniËle Revel (dÈpartement de la Communication)
Diffusion et Abonnements : lettreco@afd.fr Pour toute information complÈmentaire concernant les abonnements BÈatrice Vincent au 01 53 44 30 14 BÈatrice Combe au 01 53 44 34 60 Une publication du Groupe Agence FranÁaise de DÈveloppement www.afd.fr 5, rue Roland Barthes 75598 PARIS Cedex 12 TEL. 01 53 44 31 31 FAX 01 44 87 99 39
ISSN 1763-9123
Si vous souhaitez recevoir la lettre par messagerie Èlectronique, vous pouvez vous abonner en adressant un mail ‡ <lettreco@afd.fr>ou vous connecter sur le site web de lÕAFD<www.afd.fr>dans la rubrique publications. Vous pourrez Ègalement y tÈlÈcharger les numÈros dÈj‡ parus.