//img.uscri.be/pth/8ec15ef74cff42d5a2d5a97d0383e6f06f96a899
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Alphabet méthodique pour faciliter l'art d'épeller et de lire en franc?ois. Cinquième edition

56 pages
A Strasbourg, chez Lorenz & Schouler, 1789. 1789. 58 [i.e.56] p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ALPHABET.
MÉTHODIQUE
POUR
FACILITER L'ART D'ÉPELLER
ET DE LIRE
EN FRANÇOIS,
Cinquième Edition;
tdm-d&e âv& dmd&g A7e. etàc& *7c d&,Ce
A STRASBOURG,
Chez LORENZ Sc SCHOULER, Imprs. dit
& Direct de la Nobleflo
x 7 8 9"
a b e d e £ g h i
a b c d e f. g h )
k 1 m. n o p q r s.
k 1 m. n o p q r So
t u v x y z.
t u w x y z.
ah c e f g h i
j k l m n o. p q r
f s t u v w x y
ABCDEFGHIJ
K L M N O P Q R S
T U V W X Y Z.
Voyelles
a c i o u.
.-a e y o u. *
A
PREMIÈRE PARTIE.
PRONONCIATION NATURELLE.
- I.
Voyelle précédée d'une conforme.
(Consonne & voyelle.)
Ba bé bi bo bu
- cé ci - -
Da dé di do du
Fa fé si fo su
- gé gi - -
lia hé hi ho hu
Ka ké Id ko" ku
La lé li lo lu
Ma mé mi mo mu
Na né ni no nu
Pa pé pi po pu
Ra ré ri ro ru
Sa fé si fo su
Ta té ti to tu
Va vé yi vo - vu
Xa xé xi xo xu
Za zé zi zo zu
* * *
If.1
Ba da sa ha ka la ma na pa ra sa
ta va xa za.
Bé cé dé fé gé hé ké lé mé né
pé ré ré té vé xé zé.
Bi ci di si gi hi ky li my ni
pi ri si ty vi xy zi.
4
Bo do fo ho ko lo mo no pu
ro fo to vo xo zo.
Bu du su hu ku lu mu nu pu
ru su tu vu xu zu.
Bâti cité céda pali
défi midi pati lira
fini Sara fixa miné
muni paré béni pavé
rima limé lavé péri
Turé vola posé rafa
pâmé muré rôti tari
puni mari ravi tira
iali dura fum zélé
holà zéro sévi haro
fila hâta doré gémi
mira pâté pila Malo
poli ramé rida tâta
vomi mugi taxé logé
Kimi nagé lacé hâlé.
Démoli limité vérité médita modéré
ménagé vanité Salomé mérita mésuré
bâtira délogé punira révolu désolé
député divisé dévora périra lapidé
pohcé domina décé'dé rumina.
Félicité facilita maturité favorisé vi-
vacité déraciné fatvrifé pudicité latinisé
voracité régéuéré fatalité férocité déli-
béra.
r
A a
Généralité légitimité générosité mu-
tabilité.
Figé pilori rapidité.
NOTA NUMÉRO MORALITÉ.
IL
Voyelle suivie d'une conforme♦
(Voyelle & consonne.)
Ab eb ib ob ub
Ad ed id od ud
Af ef if of uf
Ak ek ik ok uk
Al el il ol ni
Am em im om um
An en in on un
Ap ep ip op up
Aq eq iq oq uq
Ar er ir or ur
Af ef if of uf
At et it ot ut
Ax ex ix ox ux
Az ez iz oz uz
Armé erra allé féal
orna alla exil Moab
Etna abbé duel Péor
arma ollu Noël réel
orné erré Baal Booz.
Obligé exposé admira excité alkali
absolu altéré immola aSssuré affamé ir-
rita arriva allumé Emmaus exalté exer-
cé annuel Samuel mutuel boréal filial
véniel isræl Kémuel.
6
Illimité immunité illumina inaltéré
exorcila matériel allodial Emmanuel.
Immobilité cérémonial immatériel
artificiel immémorial.
Immutabilité ineffabilité.
NoN allégé immunité.
FÉAL. ATTILA MATÉRIEL.
IIL
Voyelle faisant feule la fyïlabs.
( Voyelle feule.)
Ami ici nia Noé
à-lé ôté lia lu a
agi élu • duo rua
été énlu hué tué
uni ira haï béé
usé ara mué fëé.
Agité anima avisa alizé opéré éva-
dé imita unité éluda azuré amusa éri-
gé isolé usité exigé exilé abusa aboli
aéré manié folio réuni lalua ruïna fi-
tué Sinaï dédia kyrié.
Agilité évaporé imagine examine
exagéré purifié répudia aliéné variété
édifié réalité évalua étudié suavité.
Unanimité animosité puérilité dété-
rioré.
Matérialité inéligibilité inimitabilité..
Agi épuré réitéra.
DUO ADORÉ ABOLIRA.
7
A ;
IV.
Foyelle précédée & suivie d' une consonne.
(Voyelle entre deux.)
Bal Bar bel bis bol cep dol dot
dur fat fer fil for sur ker lof Lot
mal mer mur Nil nul pal par pur
rak sel fol sot Sud sur tel tuf Tyr
val ver vif vil vis vol.
Formé hurlé fatal nomma
parmi bercé futur massif
mordu dormi civil battu
terni ferma Abel honni
perdu vertu final bannal
forti purgé subtil foffé
durci forcé formel fallu
germé anlèr martyr lassa
servi Makir tardif botté
parla balak servil donné
hardi amen lascif ni i (Tel
forgé Tirol mortel Eflek.
Partagé fortuné durcira parfumé
murmura subrogé révolté réforma ha-
zarda animal tugitif examen Diarbek
général féodal éternel paternel submer-
gé annullé excessif ordonné immifeé
Appenzel.
Perpétuel formalité dextérité fertilisa
absurdité lacerdotal universel pyramidal
fortifié extermina paréatis cléifon pat-
fionné yermicelli Mississipi.
8
Perpétuité uniformité exulcératif pos-
sibilité immortalité.
Uni verfalité pusîllanimité inadmissi -
bilité.
Moral voltigé subdivisé.
MARTYR GÉNÉRAL UNlVERSEL.
V.
Concours de consonnes.
Bla blé bli blo blu
Bra bré bri bro bru
Dra dré dry dro dru
Fia flé fli flo flu
Fra fré fri fro fru
Kla klé Idi klo klu
Kra kré kri kro kru
Mna mné mni mno mnu
Pla plé pli plo plu
Pra pré pri pro pru
Pfa pfé pfy plo pfu
Pta pté pty pto ptu
- l'cé ici - -
Sma fmé fmi fmo fmu
Spa fpé fpi [po fpu
Spla fplé fpli fplo fplu
Spra fpré spri fpro fpru
Sta fié fty fto ftu
Stra stré stri stro stru
Tra tré tri tro tru
Tfa tfé tfi tfo tfu
Vra vrc vri vro vru.
9
A 4
Bref Spir stil Styx batz Est lest
Mars nerf Pest rapt test fers zest zist
Brest.
Frémi plumé vivra frotté
frisa ipiral posta pressa
priva * brifé marbré frappé
brodé brûla fablé blessa
profil tralué abri dresla
prévu florès resté fruftra
blâmé trahi extra Briltol
prôné pétri filtré lustré
brutal sifflé févré Slef wik
fratèr mitré flatté relaps
pria livra flétri Béarn
plié navré flotta Olmutz.
Abrégé proposa vitriol délivra Tri-
nité subsista établi balafré probité pri-
vatif pénétré éploré aspira méprisa sti-
pulé spécial flagella prospéré protesta
prosterné expressif Gibraltar.
Pluralité extrémité restitua perple-
xité ipirituel fluidité postérité presby-
téral psalmodia triplicité estropié pro-
lixité deséspéré propriété.
Multiplicité � privilégié probabilité
flexibilité opiniâtra réfrigératii.
Spiritualité irrésistibilité.
Bridé fraternel priorité.
BÉARN TRINITÉ PLURALITÉ.
YO
- DEUXIÈME PARTIE.
PREMIER ESSAI DE PRONONCIATION
ARTIFICIELLE.
I.
Prononciation dure des lettres c & g de*
vant les voyelles a, o, o.
( C fort. G fort. )
Ca co eu. Ga go gu. Sca fco feu.
Cal cap car coq cor gai.
Cadi castor bocal gobé
cabré collé Nacor gommé
café cordé calcul gorgé
cassa cornu obicur égal
Colmar côté scalpel régal
calma carvi sculpta légal
canal Curé gagé frugal
captif connu garda ergo
Carmel comma garni Aga
cartel écu gâté Agar.
Capital Cardinal casuel coloré copié
corrigé culbuté cultiva cubital écarta
fricassé réeufa Oculi disculpa caracol
obscurci Scutari galonné Gabriel go-
dronné gustatif guttural bigarré fagotté
figuré égalé Portugal.
Calamité capacité collatéral coopéré
cupidité cumulatif décapita sécurité ob-
scurité feurrilité égalisa sagacité fruga-
lité légalité figuratit gabionné,
11
A f
Cordialité curiolité récapitulé sécu-
larisé Nébucadnetfar inégalité illégalité
régularité.
Corruptibilité commutabilité 1 irrégu-
larité communicabilité.
Gâté calciné captivité.
COLMAR PORTUGAL LÉGALITÉ.
II.
lIlênze prononciation de ces lettres devant
les consonnes, ou après la voyelle.
( C ou g fort en concours. C ou g fort en croupe.)
Cla clé cli clo du
Cra cré cry cro cru
Cta été di do au
Gla glé gli glo glu
Gra. gré gri gro gru
Ael ec ic oc uc
Ag eg ig og ug.
Bac bec bloc bric crac cric croc
Duc froc hoc lac Luc pec Pic roc
sac sec foc lue tac tic toc trac trit
troc arc bruse busc Marc parc porc
talc Turc tad file Grec grip Gog.
Accul créé crystal aftif
public crédo cruel reéta
maftte crépu sacré exad
avec créva rade nectar
Molec criblé accru glacé
estoc cria décri glané
caduc clarté Clerval glilla
eccé clergé accroc gloflc
12
glua grava grugé Doëg
gramen greffé malgré Migdol
gratis griffé ygtec Magog
gratté grossi Agag Zig zag.
Saccagé accablé accorda accusa oc-
cupé pronoitic Amalec Danemarc arsé-
nic occiput succédé accepta criminel
crudité écrasé déclaré actuel doCtoral
acMc gloria gravité grimacé agréé
dégradé dégrossi progressif aggrégé
aggravé.
Accommodé accumula accéléra suc-
cédéra crédulité cryftallilé crucifié sacri-
fia aCtivité fruditia éleftoral glorifia
gracilité grammatical gratifié gratuité.
Occasionnel accélératif éledricité.
Caïc gradué déclaratif*
SACRÉ GLACIAL ÉLECTORAL.
, III.
E- muet.
Ce de le me ne se te.
Lire telle lettre vivre
ame prenne table crible
une nulle coffre havre
dure gaze tigre vôtre
forte belle triple fable
grace arbre vaite âpre
âge tordre cycle nacre
13
siffre crie bée fera
sceptre plie crée cela
fefre nue fée recru
plâtre dûe Rye venu
vie lue demi femé.
Morale profane égJife énigme fer-
tile pertniie Moyse dilemme Apôtre
arbitre Egypte opprobre obstacle pof-
sible étable semestre Diacre risée armée
Afie Syrie amie tortue reprenne retire
reprise fûreté amena havreiac.
Artifice amertume balustrade fucceC.
five synodale admirable perceptible fa- +
vorable casuïste Assyrie erronée abattue
rebâtira rebellera redevenu.
Universelle vicissitude estimative opi-
niâtre inextricable inaeceffible Apoca-
lypse paralysie bergeronnette.
Imaginative inappréciable inaliénable
Mésopotamie Méditerranée.
4 Lufire valide mutuelle.
SIRE PARTIE CAPITALE.
1 V.
E ouvert.
Même grêle bête être
lèvre mêle crème gêne
fève rêve crêpe père
14
tête mène pêne Eve
fève cède le me père
fête scène trêve mère*
Amère extrême supréme arrête fi-
dèle révèle obscène tutèle problème
Genève carême modèle ulcère colère
pénètre mystère bergère système mêlera
gèlera.
Diadème Madelène ménagère stratagè-
me Diogène monastère marbrière arrê-
tera amènera.
Exagérera dégénérera.
Etre misère révélera.
SCÈNE MYSTÈRE DIADÈME.
V.
H muette.
Ha hé hi hy ho hu
Homme hôte hydre huma
herbe hôtel hymen hivèr
Hector herbù hymne Tfohar.
Habile habita herbage hérita hom-
mage horrible honnête honora hôpital
horloge humide, hydromel hyssope Ha-
bacuc abhorré exhorta inhumé iubhalté
exhalé exhibé adhéra.
Habitude harmonie habileté honnée
teté horoscope hostilité humilia hyper-
bole hypocrite hérésie deshonoré dçf,
honnête inhumée.
ij
Hospitalité hydropisie horlogerie inhu-
manité inhabitable hétérogène hymno-
logie.
Hétérodoxie hagiofidère.
Hydre hébété homogène.
HYMNE HOSTIE HTPOCRÈNE.
VI.
Son nasal des lettres m n.
( M nasale, n nasale. )
A ni om uni. An en on un.
Dom nom ban bon bran brun clan
cran don fan flan Kan mon non pan
plan ran son ton van.
Campé Adam oncle Ambrun
ambre renom grange Canton
rompra parfum frange Persan
tomba André gontié lion
lampe honte Consul crampon
pompe ancre tondu tyran
ample fondé cadran ruban
sombre monde poltron Sihon
nombre mange tribun Rohan
domta grande Saxon sangle
humble congé commun bondou
ombre branla gnomon lien.
Ambigu ombrage compère colombe
alambic estampe Abraham Absalom gan-
gréné scandale confondu confronta ré-
pondra étrange Océan abandon scorpion
Gallican Yverdun Tyrien légion Ca-
naan Anglican.
i6
Ambassade Lombardie combustible
Pampelone continuel anxiété consécutif
coriandre abondance hirondelle Alexan-
dre Galiléen Mahométan Pygmalion con-
tagion magicien.
ta Compatriote continuité condoléance
immondicité Epicurien Babylonien.
Compressibilité antériorité Lacédé-
monien.
Fampre complice innombrable.
FRANCE ALCORAN FONDATRICE.
VIL
Altération de la voyelle i, y, devant le fin
nasal des lettres m, n.
( i altéré. )
Brin clin cinq fin lin pin tin vin.
Matin latin venin Prince
pépin velin déclin mince
deitin dandin impur grince
mutin Crépin timbré pinte
lutin coffin imbu dindon
butin fretin tympan Inde
afin lapin grimpa linge
divin supin limbe linge
lapin burin « rincé viniïe
badin satin pince tinne.
Médecin pélerin 6 clavecin regimbé
cylindre retinfle devinfle importun im-
puta timbale cymbale imprimé informa
incivil infâme principal indigo infede
infernal infini inftruâif incrusté.
17
Limpidité impossible impiété imbé-
cille pimprenelle simplicité invisible tin-
tamarre indocile individu intrépide in-
fortune reginglette appartinfle.
Impérial imperceptible impudicité *
Impératrice singularité infélicité indeftru-
dible incapacité.
impétuolité impeccabilité inflexibilité
insolvabilité incompatibilité iiicor' rigibi-
lité impréscriptibilité iniéparabilité inin-
telligtbilité.
Timbré impuni indicible.
PRINCE INDICE INTRÉPIDE.
VI IL
Son mfal des lettres combinées gn.
( Sn nasale. )
Gna gné gni gno gnu.
Borgne rogna grogne mignon
rognon Agnès ligne vigne
gagné ligne Lagny cogné
régna cygne Magne Cognac
.trognon digne tignon lorgna.
Epargne ignore dignité indigne ré-
pugné refrogné besogne cicogne insigne
Pologne Espagne montagne campagne
compagne lorgnette Salignac Perpignan
rossignol Bretagne Poligni.
Indignité compagnie ignorance mi-
gnature répugnance Allemagne règnicole
accompagne mignardise campagnarde.
i8
Egratignure Espagnolette ivrognerie.
Ligne Amxagnac t~ indignité.
RÈGNE BRETAGNE ALLEMAGNE.
IX.
Diphthongues naturel/es.
(Diphthongue ia, diphth. ié, iè, io, &c.
triphthongue uie &e. )
Bien ciel fief fiel fièr grief hièr mien
rien lien tien yac York cuir fui fuir
hui huit lui fnif.
Viande fraya coëffe suivi
fiacre raya moelle buisson
diable ploya Suabe Suiffe
tierce loyal Suède - pluie
bière royal appui fuie
pierre féya étui fuie
fièvre moyen celui cuira
lièvre païen puiré bruira
pièce doyen truite fiera
vienne Troyen fuite priera
siècle rayon luire créera
mienne crayon puisse tuera
hièble Noyon nuire suera
tienne poële huile fciera
fiole poêlon huître criera.
Amitié piédestal barrière lumière on-
zième altière carrière abilienne devien-
dra appuya ondoya essaya voyage citoyen
aboyé bruyère voyelle défrayé Bayonne
lamproyon rayure décoëffé ogoëffè écuel-
le équestre huitième construite induise
puiffancœ reluira cuirasse appuie essuie
l9
réduite cuisine asséye agréera publiera
assiéra remuera déauera confiera essuiera
appuiera.
Pénultième tabatière carnacière sécu-
lière inimitié monnoyage égayée mi-
toyenne appuyée bayonnette balayure
quadrature quadrupède tuilerie épuisée
cuisinière congédiera fortifiera distribuerà.
1 Familiarité quadragésime menuiserie
qùinquagésime deshabitueta.
Combien dernière ruisselé.
ROYAL PREMIÈRE ÉOUESTRE.
, , .X '",",
X.
L mouillée.
Ail bail mail yieil til bil mil gril,
Corail détail vermeil brille
travail portail méteil vrille
émail bétail treille tillac
paille. maille veille pilla
aille haillon conseil grille
faille bailla orteil Mon
failli bercail vieilli grillon
tailla Sérail' vieille tille
raillé réveil soleil péril
caille pareil cuillèr Brésil
Vaillance muraille volaille faillite bailla-
ge semaille oreille abeille appareil écu-
reil merveille corbeille vieillira famille
papillon postillon habillé étrilla cédille
Bastille.
56
Défaillance viduaille infaillible nômpfè
teille cuillerée papillote éparpillé ha"
billera.
Artillerie infaillibilité.
Méteil faillie victuaille.
PORTAIL BAILLAGE NOMPA-
REILLE.
XI.
, J consonne.
Ja jé ji jy jo' ju.
Jac je Job juc Juif Juin.
Jardin jasé jonglé Junon
Jacob jambon juron jupe
Jambe jasmin juge jupon
Japon jailli jubé Jupin
jargon jeton julep juste
jaspe joli jalap déjà.
Josué ajusté Jacobin javelle jubilé ju-
melle Judica Jupiter juriite jugera juffiorr
justice ju fleffe parjure injure re jailli jet-
tera jolie préjugé Jérico cajolé jaspiné.
Jérusalem jardinage jarretière javeline
Jérémie joliveté Judaïsme justifiera jardi-
nière injustice injuriera Jésuïte.
Joaillerie judicature jurisconsulte justi-
ficatif justiciable.
Juftificature.
Jargon juftejfe jardinage.
JAPON JOSUÉ JÉRUSALEM
Fin dIt petit alphabet.
31
- - B
TROISIÈME PARTIE.
SUITE DE LA PRONONCIATION
RTl F 1 CIE L L E.
il
finale muette.
Gras bas vas as las pas bras cas près
dès ès prés lis fis gris ris pris cris
mis plis puis fuis fuis dos gros nos vos
bus crus dus fus plus vus bons lacs secs
sucs arcs porcs mers vifs cerfs bals ceps
durs fils tels vols bans bruns noms
biens ciels fièrs griefs coqs legs dors
jars tins vins brins Turcs blocs.
Hélas feras liés degrés livrés après
excès progrès amis brebis maïs éclos
parus @ abus confus ames dites graces tin-
mes vînmes tîntes fusses pries vues pluies
publics maflifs çonfins régals Romans ta-
Ions nions avions étions voyons voyions
croyions tenions fissions- vinssions amèrs
obscurs alors épars juleps moyens abt
tiens revins liens lions liions lierons
lierions.
Nicolas hypocras songeras dérobés
possédés alizés circoncis obéis ennemis
Atropos assidus répandus méconnus ma-
lades pardonnes parties essuies abstînmes
retînmes pronostics expressîfs artisans Lé-
gions Capucins Syriens imitons imitions
22
effrayons effrayions ornerons ornerions
paffc fiions revinssions.
Accuseras attribueras prématurés éver-
tués confondues réunies combinées sépa-
râmes eonduifites appartînmes variables
fédudtrices amygdales rebellions Idumé-
ens superlatifs universels Arméniens co..
lorerons. colorerions crucifions appartins-
sions appuyassions.
Eterniseras irrésolues Babyloniens in-
contestables infortunées exhérèderons dé-
barrassassions persuadâtes inaccessibles con-
trariétés contribuâmes défigurerions.
Etymologies améliorerions détérioras-
fions Lacédémoniens incompatibilités.
Paris monnayés effeCtives.
JÉSUS ILLUSTRES ASSTRIENS.
IL
T final muet.
Mât bat rat plat prêt dit vit fit git lit
mit prit flot lot mot pot- trot but lut
tut dut fut plut fut cuit fuit nuit art
part fort fort tort mort ont font vont
font front gant vint tint.
Combat dégât priât parlât arrêt ap-
prêt habit récit délit petit tordit fondit
jabot fagot dépot Pierrot complot mail-
lot affût déplût rebut relut ayant voyant
séyant bruyant pliant créant iuaut luisant