Candide de Voltaire(PDF) - Résumé d

Candide de Voltaire(PDF) - Résumé d'œuvre : Candide de Voltaire

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Candide de Voltaire(PDF) - Résumé d'œuvre : Candide de Voltaire

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 21 juillet 2011
Nombre de lectures 5 706
Langue Français
Signaler un abus
Nº : 91002
Plan de la fiche
1. Contextede création 2. Résumé
Contexte de création
Fiche Cours
FRANÇAIS
Résumé d’œuvre : Candide de Voltaire
Toutes séries
Candide est un conte en trente chapitres numérotés et titrés,publié à Genève et diffusé en février 1759,simultanément à Genève, Paris etAmsterdam. En1761, uneédition augmentée paraît à Paris.
Le contexte historique
Au cours des années qui précédèrent Candide,des événements dramatiques se succèdent,conduisant à une profonde mutation de l’Europe. Deuxprincipaux événements expliquent l’évolution des conceptions du monde.
En novembre 1755,la terre tremble à Lisbonne dans un fracas épouvantable,emportant des dizaines de milliers d’individus, dont certainement de nombreuses âmes innocentes. Cette catastrophe met fin à toutes les « théodicées » philosophiques, notamment celles de Leibniz. Comment croire qu’un monde créé par Dieu comme le meilleur entre tous les possibles et où le mal se justifie par le plus grand bien qu’il permet puisse voir cette terrible injustice se produire ? Aucune justification n’est ici acceptable. L’« optimisme »,qui désigne une partie de la philosophie leibnizienne, ne peut tenir à l’épreuve des faits.
La même année,une rupture diplomatique entre la France et l’Angleterre préfigure la guerre de SeptAns qui débute l’année suivante. L’horreurde la guerre est à nouveau présente.Mais celle-ci est aggravée du point de vue français par la résonance désuète qui l’accompagne. En effet, ce conflit semble obéir à des règles de prestige héritées de l’époque médiévale, au mépris des vies humaines. Lesentiment que laisse cet affrontement franco-anglais contribue à renforcer la méfiance de certains esprits à l’égard d’une forme d’idéologie aristocratique plaçant l’honneur d’un groupe avant le respect et le bien-être des vies.Pire encore,la guerre e de SeptAns accélère le déclin de la France.Alors que le XVIIsiècle avait donné au royaume de Louis XIV un prestige inégalé, e initiant dans toutes les cours d’Europe un élan culturel comparable à celui deVersailles, leXVIIIsiècle assiste à l’appauvrissement du royaume.La guerre de Sept Ans accélère cette ruine :à l’issue du conflit,la France n’est plus la première puissance européenne, car l’Angleterre lui a ravi la place.
Les conséquences des événements historiques sur la pensée de Voltaire
Ces deux événements confirment les idées deVoltaire sur plusieurs points.
Une certaine idée de l’aristocratie a vécu.Ce que l’écrivain pressentait lors des Lettres philosophiques,vingt ans auparavant, trouve ici confirmation. Dans sa comparaison entre le système bourgeois anglais et le système nobiliaire français (voir les parties « Les belles pages » et « Entraînement aux épreuves littéraires »),Voltaire y soutenait déjà la supériorité du premier,plus apte à favoriser le progrès.En France,les préjugés sur la naissance étaient en effet jugés comme autant d’obstacles à la reconnaissance du mérite. Et l’honneur revenait à l’Angleterre d’avoir compris cela avant les autres pays européens.
La guerre,jugée par les Lumières comme hors-la-loi,révèle ici son inutilité, ses dangers et sa cruauté.Capable d’appauvrir une contrée entière au nom de l’intérêt de quelques-uns,elle doit être l’occasion d’une sévère remise en question.L’optimisme de Leibniz a également vécu.Voltaire se rallie aux détracteurs de cette thèse et s’attache à la combattre,pensant qu’elle empêche une réflexion saine sur les conditions du progrès.L’optimisme paralyse la liberté d’action puisque,poussée à l’extrême, cette doctrine conduit à une forme de fatalisme. Il est désormais urgent de mettre au point une morale simple qui favorise le bonheur individuel et le progrès collectif. Le travail d’une société aux valeurs bourgeoises apparaît comme la solution idéale permettant de ne pas sombrer dans le pessimisme que le monde aurait tendance à nous faire adopter.
© Tous droits réservés Studyrama 2006
Fiche téléchargée sur www.studyrama.com
1