Cesare Pavese (1908-1950) - Bibliographie

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Une bibliographie sélective sur l'oeuvre de ce grand écrivain italien du XXe siècle que fut Pavese. La bibliographie est suivie d'une liste de sites internet dédiés à l'auteur.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 juillet 2011
Nombre de visites sur la page 498
Langue Français
Signaler un problème
Bibliothèque nationale de France direction des collections département Littérature et art Septembre 2008«CESAREPAVESE:1908–1950 » Bibliographie sélective Cesare Pavese naît à S. Stefano Belbo (Cuneo), où son père, greffier au tribunal de Turin, possède une petite propriété dans laquelle la famille passe ses vacances d’été : des lieux qui resteront à jamais gravés dans la mémoire de l’écrivain. La mort de son père influera beaucoup sur le caractère du jeune garçon, déjà renfermé et introverti. Pendant ses années universitaires, son intérêt pour la littérature américaine grandit et il consacre sa thèse à Walt Whitman. En 1931, sa première traduction paraît à Florence :Il nostro signor Wrenn de Sinclair Lewis. L’activité de traducteur revêt une importance capitale non seulement dans la vie de Pavese mais aussi pour toute la culture italienne : il ouvre une porte sur une période nouvelle du roman italien. Il traduira, entre autres, Herman Melville, Sherwood Anderson, James Joyce, John Dos Passos, John Steinbeck, Gertrude Steín, Daniel Defoe, Charles Dickens, Christopher Dawson, Christopher Morley, George Macaulay Trevelyan, William Faulkner, Robert Henriques, Walt Whitman, Arnold J. Toynbee. En 1933 Pavese participe avec enthousiasme à la création de la maison d’édition Einaudi. En 1935, il est accusé d’activités antifascistes : en réalité il ne faisait que recevoir à son adresse les lettres destinées à sa compagne, militante du parti communiste clandestin. Condamné à trois années de confinement, il commence à tenir un journal,Le métier de vivre, alors que sort aux éditions Solaria son premier recueil de poésies,Travailler fatigue qui rassemble les poèmes écrits de 1931 à 1935. Une deuxième édition, comprenant également les poèmes écrits jusqu’à 1940, sera publiée en 1942 par Einaudi. Au cours de ces années il écrit encore des récits, de courts romans et des essais et il fréquente des intellectuels antifascistes. Revenu à Turin, il découvre que sa compagne s’est mariée et ce choc laissera de profondes traces dans son existence : la tentation du suicide sera en effet toujours présente. Cette obscure menace de l’échec qui marque son destin plane en effet toujours dansLe métier de vivre. S’étant rendu à Rome pour des raisons de travail il fait la connaissance d’une jeune actrice, Constance Dowling. Mais celleci rentre aux EtatsUnis et Pavese écritLa mort viendra et elle aura tes yeux. Malgré ses succès littéraires (en 1938,Le Camaraderemporte le prix Salento ; en 1949Le Bel étéobtient le prix Strega ; il publieLa lune et les feux,considéré comme son meilleur récit), il ne réussit pas à dépasser l’angoisse qui le tourmente. Usé, fatigué mais lucide, il se donne la mort dans une chambre de l’hôtel Roma de Turin, le 27 août 1950. Avec seulement une annotation, sur la première page desDialogues avec Leucò, sur la commode de la chambre : «Perdono tutti e a tutti chiedo perdono...» («Je pardonne à tous et à tous je demande pardon »). Cette bibliographie sélective recense des ouvrages disponibles en accès libre, principalement dans les salles G, B et F de la Bibliothèque d’étude (niveau hautdejardin) ; U et P de la Bibliothèque de recherche (niveau rezdejardin). Œuvres de Cesare Pavese ROMANS : Avant que le coq chante. Trad. de l'italien par Nino Frank. Paris, Gallimard, 1987. 327 p. (Du monde entier). Salles G – Langue et littérature italiennes – [85/4 PAVE 4 prim] Trad. de : "Prima che il gallo canti". Le Bel été. Trad. de l'italien par Michel Arnaud. Paris, Gallimard, 1971. 333 p. (Soleil ; 291) (Collection soleil). Salle G – Langue et littérature italiennes – [85/4 PAVE 4 bell] Réunit trois nouvelles intitulées : "le Bel été, la Bella estate", "le Diable sur les collines, il Diavolo sulle colline", "Entre femmes seules, Tra donne sole". La bella estate. Milano : Einaudi, 1977. 330 p. (Opere / di Cesare Pavese ; 8). Salle G – Langue et littérature italiennes – [85/4 PAVE 1 o8 < 8 >]
1