Fables d’Ésope/Le Naufragé et la Mer
1 page
Français

Fables d’Ésope/Le Naufragé et la Mer

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

245 Page:Ésope - Fables - ÉmileChambry.djvu/267Page:Ésope - Fables - ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 107
Langue Français
245
LE NAUFRAGÉ ET LA MER
Un naufragé, rejeté sur le rivage, s’était endormi de fatigue ; mais il ne tarda pas à s’éveiller, et, voyant la mer, il lui reprocha de séduire les hommes par son air tranquille ; puis, quand elle les a reçus sur ses eaux, de devenir sauvage et de les faire périr. La mer, ayant pris la forme d’une femme, lui dit : « Mais, mon ami, ce n’est pas à moi, c’est aux vents qu’il faut adresser tes reproches ; car moi, je suis naturellement telle que tu me vois à présent : ce sont les vents qui, tombant sur moi à l’improviste, me soulèvent et me rendent sauvage. »
De même nous ne devons pas rendre responsable l’auteur d’une injustice, quand il agit sur les ordres d’autrui, mais bien ceux qui ont autorité sur lui.
Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/267Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/269