//img.uscri.be/pth/7f7c207ace3e901d677002504ee598ef6d9bd9df
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

De Nos maux et des remèdes qu'il faut y apporter, par S.-G. Vilate,... 6 septembre 1793, l'an 2 de la République française. Imprimé... par ordre du Comité de salut public de la Convention nationale

De
10 pages
Impr. nationale (Paris). 1793. In-8° , 9 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

D JL NOS MAUX
ET CES HOÎCPT'S
QU'IL FAUT Y APPORTE II i
LI IL +~ , .L. -\. ft." t.úL Pl'
PAR S. G. VILATE,
DU DÉPARTEMENT DE LA C R E U Z E j
Auteur d'un plan d'cdilcation républicaine ?
et de divers Ecrits révoluùo/uiaircs.
6 septembre 1793, l'an a de la République française.
IMPRIMÉ & publié par ordre du comité de 7
de la Convention nationale.
A PARIS,
DE L'IMPRIMERIE NATIONALE
; 1793.
A
DE NOS MAUX
ET DES REMÈDES
QU'IL FAUT Y APPORTER.
MISSIONNAIRE apostolique de la liberté et
de l'égalité dans les départemens Inéridio-
naux , j'ai observe la situation politique de
ces départemens , et j'ai communiqué des
faits et mes observations à divers membres
de l' Assemblée conventionnelle. Maintenant
je vais parler à tous les amis de la liberté
des maux épars dans toute la République.
2
Quelque grands qu'ils soient ces maux,
je les calcule froidement , je les juge sans
éprouver la moindre crainte , je prédis que
la guérison en sera - facile et prompte. Ce
sont :
La guerre intérieure et extérieure,
Les trahisons ?
Le fédéralisme,
L'égoïsme^
Et l'ignorance.
La guerre, en elle-même 7 n'a rien de
bien effrayant. Nos ennemis ont-ils cinq
ou six cent mille soldats à nous opposer ?
Nous en avons un égal nombre 1 nous aurons
incessamment des millions de défenseurs.
Nos ennemis ont-ils une sévère discipline ?
- Nous avons un amour brûlant pour cette
liberté sainte qui nous tient unis de la