Epithalame (de Henry de Mesmes et Jane Hennequin.) (Paris, 13 juin 1552)

Epithalame (de Henry de Mesmes et Jane Hennequin.) (Paris, 13 juin 1552)

Français
32 pages

Description

1552. In-8°. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1552
Nombre de lectures 17
Langue Français
Signaler un problème

EPITHA
'.h ;.' ','
',. +,"
1.
lame.
,-4
ODE.
Qfirf Ùcmon à ccftcfois
et sa fureur 14 plus doulce
; istjqu'aux ejioilles te pàufjc
Sur les acllcs de ta yoixi
■ ..U -'
Delà celeftc Mufîquc
Ne plaisent tant.les 4oulx fons
Que le miel detcs cbanfons9
Vlusdoulx que le miel ht tique.
o. Heureux [on * beureux Sonneur,
Heureuse Vierge bien née,
en
De telle Vierge donneur.
Heureux f Enfant qui doit epre.
s'il eftaufii bien sonne
Qgc tuas bien fredonné
Le Dieu qui le fera naistre.1,
COELO MVSA BEAT.
"., ÊPlTHjCLjtME
DE HENRY DE
MESMES ET IANE
HENNEQVIN.
1
V s,laissez le longseiour -
O' Nymphes Parifieim^
Et vènez au poindduibur T
A ces jiopiès Meimieniies:
Et de vos rares beautet
Decorez cesté iournée:
C'est celle que vous chantez
La plus belle de l'année..
O'Hymen, Hymen, Hymen L
Hyvàcn Hymenie.
Aii Vous
(
ÉPlTHALAME.
Vous fuies? Dieu ! qui vous poingt?
Quelle peur vous met en fuite?
Les Dieux Bouquins n'y font point:
lcy ne voùs font pourfuitc
Les Centaures enyürez;
Par Erinne l'infencée
Les hcttnmes n'y font naürez
Comme aux nopfes de Persée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
- Vous ne verrez en ces lieux
D'Enfer l'engenfe treforde
Ny des sept Dieux le plus vieux:
Ny de la noire Discorde
Ne craignez la pomme d'or:
Discorde s'en est alée
Ou Mars encor
Font d'armes grosse assemblée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
v Hymen, Hymen, Hy menée.
On ne
ÉPITHALAME.
On ne veoit Concorde & Paix
Parmy les bandes troublées:
Vousne les vistes iamais
Aux mutines assemblées:
Voyez l'vne avec Venus
De son Ceston arrestée,
Voyez l'autre les bras nudz
Portant le Cor d'Amaltée.
C Hymen,Hymen, Hymen
Hymen, H ymen, H ymenée
Voyez les grâces autour
Des mignardes Amouretes,
Qui sement tout à l'entour
De leurs meres les fleuretes:
Voyez Hymen qui de fleurs
Porte la teste atournée,
Et pour vne de voz seurs
Oyez chanter Hymenée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Kymen, Hymenée.
Aiii Vonre
,.. - -' 'q
EPITHALAME. ;- ;:-
Vostre seur portant le nom
De la N auarroife dame,
Et le Hennequin surnom,
Par H ymen deuiendra femme: ;,
Voyez là ce Damoyfeau
A~ qui elle cft destinée,
Souz vne clerbrune peau
Voyez vne ame bien née*
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Il porte le nom des Roys,
Roys de Nauarre Se de france;
Et le surnom Escossois
Qui, respandant sa semence,
Deuint deThuesien
(0 (semence bienheurée)
Cascon, puis Parisien
En ceste heureuse contrée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Voyez
EPITHALAME. ;
Voyez les plus anciens
Hennequins, 1 leur famile,
Et le chef des Mesmiens
Engendrez en ceste ville:
Par luy fut en ces quartiers
Nostre rate prouignée,
Et annoblic d'vn tiers
Par sa nouvelle lignée,
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Or ces deux maisons s'en vont
D'yn double lien liées: ,.
Car les deux confines font
Au pere, & filz mariées:
L'vne au pere est feulement
D'vnchafte lien liée,
L'autre se veoit doublement
Au pere & filz, mariée. ,""
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenéç.
Belle
- Il
EPITHALAME.
Belle, les nuiâz vous deuez
Au filz,& les iours au pere,
Mais celuy des deux fuiuez
Qui d'vn filz. vous rendra mere
Tefmoignant par sa beauté
Av voz beautezraportée
Qu'en vostre coeur Chasteté
S'est à iamais arrestée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenéc.
O* Dieu que n'ay-ielamain,
Ou bien la plume Angeuine,
Ou bien le chant plus qu'humain
De la lyre Ronsardine!
Par moy ferois tellement
Noble Aliapfe, exprimée,
Qu'autour du lourt element
Ta valeur feroit femée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Mais
j 4- ,
EPITHALAME. 1 Il
Mais tant que de ce mien corps <
l'ame fera mesnagere,
t quant elle fera hors Í
De la barque passagere,
jamais ne lairra plonger
es valeurs dans l'eau Lethée:
ios à toy vouldrafonger
uis qu'aisez tu n' es .:
Puis qu'a ffez tu n'es chantée.
O'H ymen, H ymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Nymphes, aumoins n'endurez
Qu'en beau chemin ie demeure,
Et de voz voix affeurez
La mienne foible,& peu seure: ',o':
Chantez doncq' autour du li&
Delà nouuelleefpoufée
Ces vers, quant verrez la nuict,
Des yeux celestes frisée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
:' 'R T~
EPITHALAME
LES NYMPHES.
Pourquoy vous tormentez vous,
O~chaAe dame Diane,
Si plus n'eftauecques nous
La gentile Nymphe Iane?
Le dieu Hymen eriuieux o',
De nostre heur, l'a deftournée,
Disant que l'arrest des cieux :',
Ailleurs l'auoit destinée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Prelque presque Ianê estoit
Ou nous sembloit estre fiere, ,:',
Pour vostre nom qu'eU' portoit
Sauf de la letre premiere:
Mais à vostre mandement
Nous l'auons long temps cherchée;
Ores contre vn roch d'Aimant
Nous la trouuons atachée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée
Ce roch
EPITHALAME
Ce roch , qui n'est point batu
Des floz d'Amoureux martire
Par vnc occulte vertu
Les coeurs des vierges attire,
Ax ce roch d'vn fort lien
Pour iamais estiez liée
Si au pasteur Lathmien
Eussiez esté mariée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Vous ne deuez vous fascher
Encontre voz vierges faintes
Si dessouz ce saint Rocher
Elles deuiennent enceintes:
Si Caliste eust fait ainsi
lunon ne l'eust transmuée
En Ouree, & son lilz aussi
De son dart ne l'eust tuée.
O' Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
,'-' BU Qgjr
If - 7,
f 1 1 llitb a ku A-a
Quiconque vèult estre Amant
Loyal, ou loyale Amante,
Qu'il vienne à ceroch d'Aymant
Ou l'honneur n'est en tourmente.
Lon y prise Cupidon: ',
Et la chaste Cy therée
AN tout son brillant brandon
Scuz ce roch est reuerée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
Nymphes, si vouloir n'auons
V iure auecq nostre maistresse,
De nostre leur enfuyuons
La plus fainte & seure adresse:
Fuyons des Faunes les pleurs,
Et leur voix emmiellée:
S ouuent gist d eflouz les fleurs
La Coleuure griuelée.
O'Hymen, Hymen, Hymen
Hymen, Hymen, Hymenée.
, 1 > LaRose