Historique de la pêche du saumon sur l

Historique de la pêche du saumon sur l'Allier .

Français
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

HISTORIQUE DE LA PECHE AU SAUMON SUR L' ALLIER . Les remontées de saumons et la qualité de la pêche étaient légendaires jadis sur l'Allier et on serait en peine d'imaginer un cadre plus idéal pour la pratique de ce sport . La présence du saumon atlantique sur cette magnifique rivière se manifeste depuis fort longtemps . Pline l'Ancien le cite dans son > et mentionne que le > . Charles le Bel ( 1294 – 1328 ) prend déjà des mesures de protection en interdisant sa pêche au moment du frai . Au Moyen Age , Paris est largement approvisionnée en saumons par les pêcheries situées prés de Charenton mais également par celles installées en Loire et sur l'Allier aval . Les Chanoines – Comtes du Chapitre de Brioude exploitent une > à la Bajasse sur la > construite en 1312 avec l'autorisation de Philippe le Bel ( 1268 -1314 ) , pour alimenter les moulins > et installent non loin de là un pavillon de pêche au lieu dit > , appelé > . la plupart des Chanoines – Comtes n' avait pour toute ressource que le revenu tiré du produit de leur terre ainsi que le fermage de leur > , piège à capturer les saumons , en forme de nasse et installé sur la digue à l'emplacement du pertuis actuel . La Première République ( septembre 1792 -mai 1804 ) abolissant tous les privilèges se rapportant à la Chasse et à la Pêche tout en déclarant le Saumon > ce qui signifie > marque le début de la lente disparition de ce poisson de notre rivière .

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 février 2013
Nombre de lectures 396
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo
Signaler un problème
HISTORIQUE DE LA PECHE AU SAUMON SUR L'ALLIER .
Les remontées de saumons et la qualité de la pêche étaient légendaires jadis sur l'Allier et on serait en peine d'imaginer un cadre plus idéal pour la pratique de ce sport . La présence du saumon atlantique sur cette magnifique rivière se manifeste depuis fort longtemps . Pline l'Ancienle cite dans son<< historia naturalis >>et mentionne que le<< saumon abondait dans les rivières de Gaule >> . Charles le Bel( 1294 – 1328 ) prend déjà des mesures de protection en interdisant sa pêche au moment du frai . Au Moyen Age , Paris est largement approvisionnée en saumons par les pêcheriessituées prés de Charenton mais également par celles installées en Loire et sur l'Allier aval . Les Chanoines – Comtes du Chapitre de Brioude exploitent une<< pescherie >> à la Bajasse sur la<< digue >> construite en 1312 avec l'autorisation de Philippe le Bel ( 1268 -1314 ) , pour alimenter les moulins<< à l'usage de tous >> et installent non loin de là un pavillon de pêche au lieu dit << Brin d'Amour >> , appelé<< la Tonne >> . la plupart des Chanoines – Comtes n' avait pour toute ressource que le revenu tiré du produit de leur terre ainsi que le fermage de leur<< avaloir >> , piège à capturer les saumons , en forme de nasse et installé sur la digue à l'emplacement du pertuis actuel . La Première République ( septembre 1792 -mai 1804 ) abolissant tous les privilèges se rapportant à la Chasse et à la Pêche tout en déclarant le Saumon<< res nullius >> ce qui signifie <<qui n'appartient à personne >> marque le début de la lente disparition de ce poisson de notre rivière . La suppression de l'interdiction du droit de pêche en période de reproduction , assortie d'autres mesures de protection eût pour conséquences le pillage des rivières , le braconnage étant devenu légal ! A cette époque , la<< pêche sportive >> est la pêche au trident ou << fouine , foéne >> dans le langage local . La pêche se pratique également la nuit à l'aide d'un fanal suspendu à l'avant d'une barue .
Tout cela dura longtemps , très longtemps , toutes les familles possédaient un ou plusieurs tridents ou autres engins de braconnage tels que << fers à saumons >> , << rateaux >> etc … jusqu'au tout début de la pêche sportive à la ligne . Sur l'Allier , elle a commencé bien fortuitement un beau dimanche d'Avril 1909 . Un Officier du 86 éme régiment d'Infanterie , le Lieutenant Dubois , en garnison au Puy , venu pêcher la truite à proximité du barrage de la Bajasse à Brioude , eût la surprise de piquer un énorme poisson qu'il échoua aprés plus de deux heures de lutte et grâce à l'aide d'un passant venu lui prêter main forte . Cet<< énorme >> poisson n'était autre qu'un
saumon magnifique de 21 livres .La pêche du saumon était née sur l'Allier !….............
Aprés cet exploit cité dans de nombreux journaux , d'autres pêcheurs l'imitérent et cette première saison se solda par la capture à la ligne d'une douzaine de saumons d'un poids variant de 15 à 24 livres . La réussite de la pêche sportive du saumon amena avec elle de nouvelles richesses : des touristes nombreux , la fabrication d'un matériel de pêche que l'on ne connaissait pas et même quelques emplois parmi la jeunesse . Pour pêcher le saumon , on utilise différents leurres comme la cuiller ondulante , la cuiller tournante , le devon , la mouche artificielle , les appats naturels ( vers , crevettes ) en fonction du débit et de la température de l'eau . Pour la pêche au lancer , on utilise une canne de trois métres environ. Au début , les gens utilisaient des cannes en bambou. Puis ce fut le tour du bambou << refendu >> , puis l'arrivée de la fibre de verre pleine , puis la fibre Conolon , pour terminer par les fibres en carbone de nos jours .
Pour la pêche à la mouche , au fil des ans , les pêcheurs ont utilisé les mêmes composants pour leurs cannes en suivant l'évolution des fabricants par les capacités des cannes mais aussi par leurs prix . Ces mêmes chevaliers de la gaule , se sont servi de moulinets fabriqués au départ en Angleterre puis en France avec une très grande panoplie de modéles . Il y en avait pour tous les prix . Ils étaient très résistants , munis de freins robustes . Ils ont également utilisé des moulinets à mouche suivant les époques se servant de soies en Gutt ( crin de cheval tréssé ) dans les années 1930 .
La pêche du saumon est aujourd'hui fermée ( depuis 1994 ) malheureusement mais tout le monde oeuvre pour le retour du grand migrateur et peut être reverra – t – on un jour des pecheurs sportifs sur ses rives . C'est le souhait de tous .
 EmmanuelGladel .
 Janvier2013 .