Interview de la mère de Hoya pour le magazine STYLER Housewifes

Interview de la mère de Hoya pour le magazine STYLER Housewifes' Life

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

/!\ Ne pas ré-héberger. Créditer proprement le document. /!\

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 25 septembre 2013
Nombre de lectures 63
Langue Français
Signaler un problème
 
Interview de la mère de Hoya pour le magazine STYLER Housewifes' Life (octobre)
"Notre Howon n'a jamais rien fait pour nous mettre en colère et il a toujours été un bon fils. Lorsque nous nous appelons, nous ne parlons pas beaucoup et quand il rentre à la maison, il pose beaucoup de questions sur ce qui se passe à la maison et il essaie de connaître chaque petit détail. Il demande s'il y a quelque chose qui ne va pas. Il ne fait pas d'aegyo ou autre, mais tous mes fils s'expriment bien et généralement les gens pensent que c'est vraiment difficile de s'occuper de trois enfants, mais honnêtement, nous n'avons jamais eu de problème avec eux. Notre deuxième fils, Hoya n'a jamais eu d'ennuis à l'école et a toujours bien étudié. Mais un jour, il a retourné toute la maison sens dessus dessous. C'est parce qu'il a dit qu'il voulait arrêter l'école. Il a dit qu'il voulait devenir un chanteur lors de sa troisième année au collège. Je suis allée aux auditions avec Howon sans laisser mon mari le savoir, parce que je lui ai fait confiance dès le début. Lorsqu'il disait vouloir faire quelque chose, il le faisait toujours. Il a toujours prouvé qu'il n'était pas le genre de personne disant vouloir faire quelque chose qu'elle n'achèverait jamais. Rapidement, le temps a passé et il est entré au lycée En Mun Gae, mais rester à l'école jusqu'à 10 heures pour les classes de nuit l'empêchait d'atteindre son rêve et lui donnait peu de temps pour s'entraîner et c'est à ce moment là qu'Hoya a été déterminé à arrêter l'école."
"Nous avons demandé au professeur si l'école l'autoriserait à assister aux cours obligatoires mais à ne pas rester pour les cours du soir cependant comme il n'était pas officiellement dans une compagnie de divertissement, ils ne l'ont pas autorisé. Il a commencé à se sentir pressé et il a estimé que, à ce rythme, il ne réaliserait jamais ses rêves et il a dit qu'il avait décidé d'abandonner l'école et c'est à cette période que lui et son père se sont disputés."
"Au début, son père pensait qu'il avait eu cette idée à cause de problèmes avec des amis/étudiants à l'école. Il ne pouvait pas croire le fait que son fils soit déterminé à
abandonner l'école pour devenir chanteur. Pour convaincre un père avec un tel point de vue, tout dépendait de Hoya."
"Son père a bientôt cédé et lui a permis à une condition, qu'il passe les tests GED* immédiatement. Hoya étant un enfant vif, il les a passés tout de suite, il a toujours été un enfant faisant les choses bien. Jusqu'à ce qu'il a soit accepté dans une compagnie de divertissement, [partie manquante à cause de la mauvaise qualité de l'image], il partait le matin et de revenait par le métro de nuit, même en hiver, il s'entraînait si dur qu'il revenait avec sa chemise encore humide de sueur."
Après des débuts, en raison de la volonté de Hoya pour que ses parents vivent à proximité de lui, ils ont déménagé à Bupyeong (arrondissement d'Incheon). A cette période des fans japonaises ont rendu visite à la maman de Hoya et ont commencé à discuter avec elle, elles ont répété plusieurs fois "il est beau" et "il est cool" et davantage encore.  
"Après le concert, beaucoup de fans sont venus. A cette époque, je ne pouvais même pas dire si c'était un restaurant coréen ou un restaurant d'un pays étranger. Tout le monde avait un sac à dos de voyage/valise. Ils savaient tous quoi commander aussi, dès qu'ils avaient le menu. Nous avons traduit le menu pour les fans étrangers mais je suppose que nous n'avons pas vraiment besoin de ses cartes. Les fans étaient très polis aussi, et j'étais très reconnaissante à ce sujet."  
Quand ils ont décidé de déménager, les parents de Hoya ont espéré avoir un peu de temps pour se reposer avant d'ouvrir leur nouveau restaurant mais sans une période de repos, ils l'ont ouvert tout de suite et ça a contrarié et inquiété Hoya.
"Il nous a demandé pourquoi nous ne nous étions même pas reposés un peu et nous avons continué à travailler, pour être honnête, une personne qui a travaillé longtemps dans sa vie, quand elle s'arrête de travailler, son corps commence à être douloureux. Étonnamment, quand nous avons recommencé à travailler à nouveau, ça ne faisait pas mal du tout. Nous sommes des gens qui travaillent tous les jours, nous n'avons plus rien à la maison."
La question de savoir si ou non Hoya lui avait acheté un sac de marque lui a été posée et elle s'est mise à rire, la façon dont elle rit rappelle Hoya. Même si Hoya a un charme vif, le sourire de sa mère semble plus calme.
"On m'a dit que j'avais une bonne première impression, quand il est revenu des Etats-Unis, il m'a surprise en me laissant une bonne impression, et à dire vrai, nous sommes reconnaissants qu'il soit un bon enfant, nous n'avons pas à nous inquiéter tous les jours et nous pouvons lui faire confiance. Pour un parent, il n'y a rien de mieux."
 
* Note : Les tests GED (General Educational Development) sont des tests issus d'un  programme internationnal qu'un lycéen ou un adulte passent afin de prouver qu'ils ont acquit les compétences nécessaires au sortir de l'école secondaire.
 
Crédits :
- Cr. photos :ksuntkfkd - Trad. coréen-anglais cr.purpleboyhowoneevia InfiniteUpdates - Trad. anglais-français cr. Miaouss @ French Invasion